Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche ça avance

Petit état des lieux concernant notre projet immobilier : ça avance doucement mais surement. Une offre acceptée, un devis en cours pour les travaux, un premier rendez-vous pour le prêt… On croise les doigts pour que tout se passe comme prévu, je m’y vois presque déjà et j’écume les sites expliquant comme repeindre un carrelage ou poser un parquet. J’essaie quand même de ne pas m’enflammer tant que rien n’est signé, de peur d’être déçue. On verra bien !

Pour décompresser, je suis entrée dans une phase verniesque assez importante, vous l’aurez sans doute remarqué, et mon cœur balance entre des manucures simples mais efficaces, et des manucures un peu plus fofolles. Après des semaines à l’attendre avec impatience, j’ai enfin commandé le magnifique Sweet Talk de la marque Rainbow Honey sur la boutique de Pshiiit (il est à nouveau épuisé – j’ai bien fait de sauter dessus, il est trop beau). Je suis ravie de ma commande que j’ai reçue super rapidement, avec un joli emballage, et avec un vernis gratuit grâce à un code promo !

J’ai posé deux couches du Blanc de chez Essie, puis deux couches du Sweet Talk, et voici le résultat. Je trouve que ça ressemble à un vrai petit bonbon (les œufs de mouette en encore plus joli et coloré).

Vernis Sweet Talk Rainbown Honey

Ça, c’est pour la partie manucure un peu folle. Et pour les jours plus sages où on a envie d’être chic, rien ne vaut un joli rouge (ci-dessous, le Hip-anema de la collection printemps 2013 Essie).

Vendredi, j’ai surpris Vegas en train de lécher sa fausse peau de bête et à la protéger comme si c’était un petit frère. C’était assez mignon, parfois j’aimerais bien savoir ce qui lui passe par la tête ^^

J’ai reçu également le futur packaging des Carambar, sans les blagues, et je dois vous avouer que je n’y crois pas à 100%. J’aurais pu être convaincue si l’emballage n’était pas si « sérieux », avec les livres en noir et blanc. Mon hypothèse : le 1er avril approche. Carambar voulait faire une blague. Sauf que si l’annonce avait été faite le 1er avril même, personne n’y aurait cru. Du coup, ils ont anticipé un peu ça, vont faire durer la blague jusqu’au 1er, et là, tadaaa, ils annonceront qu’ils nous ont bien eus. Bon, soit c’est ça, soit je me trompe complètement, on le saura bientôt !

Pour la petite histoire, quand j’étais plus jeune, mon père travaillait dans l’imprimerie des papiers Carambar. Un jour, il m’avait ramené des chutes, un petit rouleau d’emballages Carambar, rempli de blagues. Je peux vous dire que j’ai pu me la raconter à l’école primaire ! (un jour aussi il m’avait ramené plein de Fruitella, miam miam)

(n’achetez jamais une table en verre noir, ça prend la poussière même quand vous venez de la nettoyer)

Voili voilou pour les nouvelles de la semaine. A très vite ! (mon article produits de beauté est toujours en cours  et j’attends désespérément le retour du beau temps pour faire un jeu de piste)


Vous aimerez aussi


Dimanche ça avance
33 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE