Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Développement personnel pour chat, roman apaisant et jolie anthologie !

J’ai trois belles lectures à vous présenter aujourd’hui : une BD qui plaira particulièrement aux propriétaires de chats malicieux, un chouette roman qui m’a apporté beaucoup de sérénité, et une anthologie de courts récits sur la réalité américaine… C’est parti !

Vivre vieux et gros, de Michel Plée ♥♥

Michel Plée vous est sans doute inconnu en tant qu’auteur, c’est normal, il s’agit là de son premier ouvrage. Mais vous l’avez peut-être déjà croisé dans certaines BD de Leslie Plée, puisqu’il s’agit de son chat ^^ Michel, jeune félin roux, un peu gros et facétieux, a enfilé ses plus belles lunettes et pris la plume pour expliquer à tous ses compatriotes comment manipuler ses maîtres afin d’obtenir ce dont tout chat rêve : plein de bouffe !

Vivre vieux et gros

Je dois dire que j’ai ri comme une baleine pendant toute la lecture de cette BD. Déjà, parce que la préface m’a rappelé un épisode douloureux de la vie de Vegas : la révélation de son vrai sexe. Michel, en effet, s’est un jour appelé Carotte, jusqu’à ce que son statut de mâle soit découvert (ce qui l’a profondément bouleversé). Et ensuite parce que j’ai reconnu pas mal de techniques perfides mises en place par Vegas pour nous chiper de la nourriture : le regard triste, ou l’empiffrement maximum, la tête dans la poêle de viande hachée, jusqu’à la dernière seconde :) Michel est à la fois manipulateur et mesquin, mais aussi un peu débile parfois, il faut le dire, et c’est drôle, drôle, drôle !

Je pense que cette BD parlera beaucoup plus aux propriétaires de chats qu’aux autres, mais si comme moi vous êtes gaga de votre animal, vous devriez vous régaler !

Vivre vieux et gros, les clés du succès, de Michel (et Leslie) Plée – 14€95 – Disponible ici et chez tous les gentils libraires !

Dalva, de Jim Harrison ♥♥♥

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec Dalva, mais ce roman m’a fait un bien fou. Un petit coup de stress ou d’angoisse : je l’ouvrais, j’en lisais quelques pages, et je me sentais mieux.

Dalva

Dalva, c’est l’histoire d’une femme, quarantenaire, qui retourne s’installer dans le ranch familial du Nebraska. Là-bas, elle a vécu des choses difficiles : la mort de son père alors qu’il était en Corée, ainsi qu’un amour adolescent qui lui a donné un fils, qu’elle a dû abandonner. Pourtant, Dalva est forte, indépendante et formidablement libre : c’est un personnage incroyable, qui m’a donné beaucoup de force.

Elle a plusieurs amants, parmi lesquels Michael, un prof d’histoire qui souhaite écrire un livre sur la famille de Dalva. A travers lui, on découvrira en filigrane l’histoire des Indiens d’Amérique mais aussi les secrets des origines de notre héroïne.

Vraiment, c’est un très très beau livre comme je les aime. De beaux personnages, pas parfaits pour un sou mais tellement humains. Des grands espaces. Et de la vie. Jim Harrison m’a impressionnée, tant il a su comprendre la psychologie féminine : chapeau !

Dalva, de Jim Harrison – 7€50 – Disponible ici et chez tous les bons libraires !

Je pensais que mon père était Dieu, et autres récits de la réalité américaine, anthologie composée par Paul Auster ♥♥

Si vous me lisez depuis un moment, vous devez connaître mon amour pour Paul Auster, qui a presque (presque) détrôné Haruki Murakami dans mon cœur de midinette. Cette fois-ci, ce n’est pas lui qui écrit mais des auditeurs d’une émission de radio qu’il a animée, et à qui il a demandé de lui raconter des petites histoires de vie.

Je croyais que mon père était dieu

Il a compilé les meilleures et les a regroupées par thème : l’amour, la mort, les animaux, les rêves… et ça marche plutôt bien. Certaines histoires sont drôles, d’autres émouvantes, d’autres encore mystérieuses. Son souhait était de constituer un « musée de la réalité américaine », je trouve qu’il a plutôt bien réussi son pari, même si qui dit musée dit côté un peu désuet, les histoires étant pour la plupart des souvenirs plutôt anciens (bon, il y a des musées modernes hein, je sais, mais bref).

J’ai beaucoup aimé, ça se lit vite (le livre fait 450 pages mais les histoires font entre quelques lignes et quelques pages maximum donc c’est très rythmé) et c’est chouette de découvrir des petites tranches de vie de gens « normaux » : on se dit qu’on a tous, sans forcément le savoir, vécu quelque chose qui mérite d’être raconté. Pendant tout le livre, je me suis demandée quelle est l’histoire que j’aurais pu raconter mais je n’ai pas encore trouvé.

Je pensais que mon père était Dieu, anthologie composée par Paul Auster – 8€60 – Disponible ici, et dans toutes les chouettes librairies de quartier.

Voila pour aujourd’hui. Ma lecture du moment, c’est Bidoche, l’industrie de la viande menace le monde. Ça fait plutôt froid dans le dos !

(non non, vous ne rêvez pas, j’ai bien des ongles verts d’un côté, et bleus de l’autre : j’étais en pleins tests de vernis ^^)

Développement personnel pour chat, roman apaisant et jolie anthologie !
27 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • et bien voila la bd est commandée… je pense que je vais l’adorer ! merci pour la découverte!

    répondre

    • J’espère que tu vas rire autant que moi :) Maintenant, quand je vois Vegas faire une bêtise, j’y pense à chaque fois ^^

      répondre

  • Merci pour ces conseils, la BD me tente bien aussi !
    Sinon rien à voir mais j’ai vu récemment la série « Enlightened » avec Laura Dern, actrice fétiche de David Lynch et j’ai beaucoup aimé !

    répondre

  • IN-CROY-ABLE ! Mon chat est roux et s’appelle Carotte, véridique ! Il me faut ce livre :-)

    répondre

  • Merci pour cette sélection. J’avais déjà entendu parlé de la BD, et j’hésitais à l’acheter… tu m’as convaincu ! Je pense que je vais également me laisser tenter par Dalva, qui a vraiment l’air d’un très beau roman.

    répondre

  • Le 3e est dans ma to read list :)

    répondre

  • Dalva sur ma liste de livres à lire :) Merci pour le conseil (pour le moment je lis Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et je dois te dire que je ne suis pas déçue ;))
    ps: Tes ongles sont très bien comme ça.

    répondre

  • Joli vernis! Je commande Dalva, un des rares livres de Jim HARRISON non lu, et j’aime aussi Paul AUSTER donc go pour le 3ème aussi. As tu lu Brooklyn Follies de Paul Auster? très bon!

    répondre

    • Écoute, j’ai un doute, j’ai tendance à mélanger un peu ses livres :) Mais je ne pense pas l’avoir lu, celui là !

      répondre

  • Ben moi j’ai découvert mon chat n’était pas très efféminé, mais était simplement une chatte !! ça marche aussi pour que la BD soit hilarante ?? :)

    répondre

  • Je n’ai pas de chat mais tu m’as quand même donné envie de lire cette BD ! J’irais voir chez mon gentil libraire.

    répondre

  • Oh, Dalva me donne super envie!!!

    répondre

  • Je note la référence de la bd … Avec deux fauves a la maison ça pourrait me plaire :-)
    Article intéressant en tout cas !

    répondre

  • Je vais me jeter sur le Dalva ^^

    répondre

  • Et zou ! Dalva est commandé ! tu m’as donné envie avec tous tes mots !
    Je vais bien voir…
    Merci et j’aime beaucoup ton blog.

    répondre

  • Le livre sur les chats a l’air top !
    Et le troisième a l’air bien sympa :)

    répondre

  • Moi aussi j’ai adoré « Je pensais que mon père était Dieu ».
    Il faut absolument que je lise d’autres romans de lui

    répondre

  • Ah, je note Dalva, ça a l’air top ! Merci !!

    répondre

  • J’aime beaucoup ce petit blog que je viens de découvrir à l’instant via le Facebook du Lot… (jolies photos).

    Mais je trouve dommage, regrettable voire carrément impardonnable de proposer aux visiteurs d’acheter les livres en Amazonie (bien que je ne doute pas que ce soit financièrement intéressant pour le blog, combien le clic ?).

    Depuis que j’ai découvert le site Place des Libraires http://www.placedeslibraires.fr/ je mets le nez dehors, j’achète tous mes livres à deux pas de chez moi, je discute avec mon libraire et surtout je ne contribue plus à l’enrichissement d’une société off shore qui se fout pas mal de la littérature, de l’édition et des auteurs pourvu que les sous rentrent, et ça, ça fait vraiment du bien.

    Un peu d’éthique bon sang ! Et de bon sens !

    Voilà, c’était mon coup de gueule du vendredi.

    répondre

    • Merci pour ton commentaire :) Je précise quand même à mes lecteurs qu’ils peuvent trouver les livres chez leur gentil libraire, c’est important pour moi car j’ai fait des stages en librairie et je sais combien c’est un métier difficile :) Idme pour l’édition, où j’ai fait 1 an de stage. Mais je sais aussi que certains préfèrent commander sur internet, donc je mets le lien Amazon parce que c’est pratique pour eux. Et que je touche effectivement une commission, uniquement si la personne achète le livre, de l’ordre de 5%. Ces liens m’ont rapporté au total l’an dernier 80€, que je touche sous forme de chèques cadeaux Amazon, avec lesquels je me rachète des livres pour alimenter mon blog. Donc voila, je suis transparente avec ça, mes lecteurs fidèles le savent (je ne le précise pas à chaque fois non plus pour ne pas radoter) et j’espère que ça ne les dérange pas. J’achète aussi beaucoup de livres dans une très chouette librairie près de chez moi et je suis d’accord pour dire que c’est mieux :) Bonne fin de dimanche !

      répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE