Naufrages / Sunset Park / Le club des incorrigibles optimistes

Mes trois dernières lectures ont été très différentes les unes des autres, mais très chouettes ! Il y a eu du court et du long, du joyeux et du triste, du Japonais, du Français et de l’Américain… Je les ai terminées alors que je travaillais encore et que j’avais deux heures de transports en commun chaque jour me permettant de me plonger dans un bouquin : je vais essayer de ne pas perdre le rythme maintenant que je suis à la maison.

Naufrages, Akira Yoshimura ♥♥♥

Au Japon, dans une contrée reculée et à une époque lointaine, Isaku, jeune garçon de 9 ans, devient chef de famille. Son père a été obligé de se “louer” dans un bourg lointain pour subvenir aux besoins de sa femme et ses enfants. Isaku apprend la pêche, nourrit tant bien que mal sa famille, et découvre un étrange rituel : les nuits de tempête, on allume des feux sur la plage. L’objectif : que les bateaux en détresse, pensant avoir trouvé un port, s’y précipitent et s’échouent contre les rochers, fournissant aux habitants du riz, du tissu ou de la vaisselle, leur rendant la vie moins pénible pendant deux ou trois ans.

Naufrages Akira Yoshimura

Naufrages est un livre très cruel : on y découvre les difficultés d’un village qui lutte, saison après saison, pour sa survie. Du bonheur que peut représenter pour eux un naufrage, mais aussi du désespoir que cela peut amener dans certains cas… J’ai vraiment adoré découvrir ces rituels, ces modes de vie, et la position dans laquelle le lecteur se retrouve, espérant avec les habitants qu’un bateau fera naufrage. Les saisons s’écoulent, Isaku grandit, on progresse avec lui tranquillement, doucement, et il y a en même temps un sentiment d’urgence et un vrai suspens qui revient chaque hiver.

Ça se lit vite, le roman ne faisant que 190 pages, mais c’est très prenant, très beau et très dur à la fois. L’écriture est, comme souvent dans les livres Japonais, très agréable, presque apaisante. Je vous le recommande !

Le club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia ♥♥♥

Ça faisait longtemps que j’avais envie de lire ce livre, c’est chose faite, et je ne le regrette pas, comme vous pouvez le voir sur la photo ;)

Le club des incorrigibles optimistes

Attention, ne vous y trompez pas, c’est un livre qui n’est pas fondamentalement joyeux. Nous sommes à la fin des années 50. Michel a 12 ans, il passe son temps à lire (même en classe) et à jouer au babyfoot. Chez lui, ce n’est pas vraiment le bonheur : ses parents ne sont pas heureux ensemble, et sa mère est quelqu’un de très dur.

Michel se réfugie donc très souvent au Balto, un bar situé à Denfert-Rochereau, où une petite porte attire son attention. Lorsqu’il y pénètre, il y a découvre un drôle de club, celui des incorrigibles optimistes, fréquenté par Léonid, Sacha, Igor et les autres. Tous ont fui la dureté du régime soviétique et essaient de se reconstruire en France, avec plus ou moins de succès (souvent moins, en fait).

C’est un long roman, de plus de 700 pages, qui nous permet de faire la connaissance de tous ces personnages hauts en couleurs, de découvrir leur histoire, ce qui les a poussé à fuir et à abandonner leur famille. On grandit avec Michel et on traverse avec lui de nombreuses épreuves : le départ de son frère pour l’Algérie, la séparation de ses parents, des deuils… C’est un livre qui parle de rencontres et d’amitié, de déceptions et de petits bonheurs.

J’aime ces romans denses qui permettent de s’attacher à toute une galerie de personnages, et c’est vraiment le cas ici. Difficile de résumer en quelques lignes une histoire aussi riche, mais vraiment, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre !

Sunset Park, Paul Auster ♥♥

Je poursuis ma lecture des livres de Paul Auster, avec Sunset Park. On y retrouve les ingrédients chers à l’auteur : le deuil, la solitude, la fuite… Que des choses joyeuses, en somme, mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime ^^

Sunset Park

Dans ce roman, on fait la connaissance de Miles : se sentant responsable de la mort accidentelle de son demi-frère, il décide de se punir lui même, abandonne ses études et quitte sa famille sans laisser d’adresse. Son exil durera plusieurs années, au cours desquelles il exercera des petits boulots et s’interdira tout bonheur. Il finit par tomber fou amoureux de Pilar, une jeune fille mineure, avec qui il vit une belle histoire. Mais la sœur de Pilar s’en mêle, et le fait chanter. Miles est obligé de fuir à nouveau : il trouve refuge dans une maison délabrée de Brooklyn, squattée par le seul ami avec qui il avait gardé contact. L’occasion, peut-être, de reprendre contact avec son père…

Je ne suis pas très objective car j’aime beaucoup Paul Auster, son écriture et ses personnages. Ce n’est sans doute pas son meilleur roman (j’avais été scotchée par Le livre des illusions) mais encore une fois, je me suis laissée emporter. Les héros de ses livres sont toujours touchants, et il est toujours très juste dans la façon de décrire les sentiments humains.

Et maintenant ? J’ai bien entamé Les chats de hasard, d’Anny Duperey, conseillé par beaucoup d’entre vous suite à ce qui est arrivé à Vegas, et je me suis surprise à sourire dans le métro, et à avoir les larmes aux yeux une minute plus tard : généralement, c’est bon signe <3

25 commentaires sur Naufrages / Sunset Park / Le club des incorrigibles optimistes

  1. Sarah M 07/02/2014 à 20:08 #

    Je suis en train de finir le corps de Liane que j’adore et j’ai Ouragan qui m’attend (tu vois que je suis tes recommandations). Ces 3 nouveaux livres me font très envie aussi. J’ai beaucoup ri avec ta dernière photo.
    Merci de m’avoir fait découvrir la littérature japonaise et Paul Aster (que j’aime d’amour). Ce n’est pas toujours facile de choisir des livres mais en suivant tes conseils je n’ai jamais été déçue.
    Ah et aussi, merci de recommander des livres de poches, beaucoup plus accessibles que les romans venant de sortir (même si j’en achète quelques uns également), ce me permet de craquer sans aucune culpabilité. Des bisous à Végas.

    • juliette 07/02/2014 à 20:11 #

      Oh merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait très très plaisir ! Je suis bien d’accord avec toi : vive les livres de poche qui sont quand même plus abordables ! Et puis nettement plus pratiques à glisser dans son sac ;)

  2. Electra 07/02/2014 à 20:17 #

    Gniiiii un billet lectures ! Je les adore et tu m’as fait sourire avec ta dernière pause photo ;-)

    J’ai envie de lire Le club… depuis longtemps, donc je vais aller l’acheter ;-) J’ai des livres de Paul Auster, il faut aussi que je m’y mette.

    J’avais lu Les Chats de hasard – quand on aime les félins, on ne peut qu’aimer ce livres.

    Et tip top le vernis même si moi mon obsession c’est ta bibliothèque

    • juliette 08/02/2014 à 12:05 #

      Le vernis est le Lexy de Nailmatic, je l’adore ! Je vous présente ma bibliothèque bientôt normalement :)

  3. Isa 07/02/2014 à 20:17 #

    J’ai bien aimé Sunset Park mais comme toi je suis une incorrigible amoureuse de Paul Auster …
    Les 2 autres me plaisent bien et puis il faut avouer que tu les vends bien !

    • juliette 08/02/2014 à 12:06 #

      Héhé merci :)

  4. Alice 07/02/2014 à 21:42 #

    « ma » vétérinaire vient de me conseiller le livre d’Annie Duperey, j’attends avec impatience ton avis!
    Quant à Paul Auster et les optimistes, tout à fait d’accord!!

    • juliette 08/02/2014 à 12:07 #

      C’est vraiment un livre qui parle très bien des chats, de la vraie relation qu’on peut avoir avec eux, et ça fait du bien :) (ça change des gens qui te disent qu’un chat en a rien à faire de toi, et ne t’aime que parce que tu le nourris, grrr)(quand tu as un chat, tu vois bien que c’est faux)

  5. Liloo Looli 07/02/2014 à 23:02 #

    J’adore Paul Auster (surtout Moon Palace). Je n’ai pas encore lu Sunset Park mais ton article me donne envie de le lire!!! Merci beaucoup pour tes conseils =) je prends note (surtout que je n’ai pas beaucoup d’idées lecture en ce moment…).
    Bisous à Végas ;)

    • juliette 08/02/2014 à 12:11 #

      Je lui transmets les bisous ;)

  6. Mélanie 07/02/2014 à 23:56 #

    Je suis ravie d’avoir ton avis sur Le Club des Incorrigibles Optimistes. Je l’ai adoré/dévoré comme je ne l’avais pas fait depuis un moment. Bon je l’ai lu l’an dernier (déjà) … mais je ne cesse de le conseiller !
    Un plaisir !!!

    • juliette 08/02/2014 à 12:12 #

      Je l’ai lu très vite aussi, un vrai « page-turner » comme on dit ^^

  7. Sarah 08/02/2014 à 01:29 #

    Merci pour cette nouvelle critique de livres qui me donne envie de faire un petit tour chez le libraire ce week-end! J’ai fait de belles découvertes littéraires grâce à ton blog, comme j’ai eu l’occasion de te le dire en personne il y a peu de temps (ie. ta lectrice anonyme rencontrée au nouvel an!).
    Encore merci et très bonne lecture à toi et à tous! ;-)

    • juliette 08/02/2014 à 12:09 #

      Héhé, ravie de te lire ici ;)

  8. Madame 08/02/2014 à 08:26 #

    Bien envie de lire Sunset park, je n’ai pas accroché avec le club des incorrigibles optimistes. Mon préféré pour le moment de Paul AUSTER est Brooklyn Follies mais je n’ai pas lu le livre des illusions. J’espère que Vegas va bien.
    Bon week-end!

    • juliette 08/02/2014 à 12:10 #

      Ah zut pour « Le club », pourquoi tu n’as pas aimé ? Enfin heureusement qu’on a tous des goûts différents, ça serait ennuyeux sinon :)

  9. Aurore Kesseler-Bauer 08/02/2014 à 10:19 #

    J’etais tentée par le 2m livre mais maintenant je sais que je vais l’acheter. Pour Paul Auster je n’ose pas encore me lancer, affaire à suivre. Je suis fan de ta bibliothèque !

    • juliette 08/02/2014 à 12:11 #

      Oh lance-toi pour Paul Auster : certains l’adorent, d’autres le détestent, ça vaut le coup de tenter sa chance, car si tu aimes, tu auras ensuite l’embarras du choix, il a écrit tellement de livres ;)

  10. sofy from sxb 08/02/2014 à 13:51 #

    Le club des incorrigibles optimiste me tente beaucoup. peut-être suis-je dans une phase « livres à long titre » !! je suis en train de lire Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates dans lequel je me suis plongée avec grand plaisir.

    • juliette 09/02/2014 à 11:33 #

      Oh oui il est extra ce livre, j’avais adoré :)

  11. Noëlie 09/02/2014 à 19:44 #

    J’aime toujours ces chouettes critiques ! Je vais tenter Paul Zuster je pense :)
    Si tu ne l’as pas lu je te conseille « La vie rêvée d’Ernesto G », le deuxième roman de Guenassia qui est aussi super agréable à lire ! Bonne suite de lecture :)

  12. Pirouette 09/02/2014 à 21:47 #

    tu vends très bien les livres, une fois de plus, ca me donne envie de dévaliser une librairie!
    Merci pour ce billet, et caresses à Vegas!

  13. Véro 10/02/2014 à 09:44 #

    Bah mince alors, le club des incorrigibles optimistes, je l’ai débuté 2 fois je n’ai jamais réussi à rentrer dedans.
    Je vais tenter.
    Et le livre sur le chat me fait de l’œil!

  14. Emilie 21/02/2014 à 22:41 #

    J’ai reçu ce matin au courrier le livre Naufrage que je me suis empressée de commander suite à ton article, j’attend donc la fin du match (de rugby) pour me glisser sous la couette, lunettes vissées sur le nez pour tourner les premières pages.
    J’avais peur que la littérature japonaise soit trop « poétique » mais tu m’a vraiment donné envie d’en découvrir plus!
    Merci pour tes billets lectures et tout les autres!
    Belle soirée et bisous à Vegas!

  15. Gabrielle 01/03/2014 à 16:59 #

    Le club des incorrigibles optimistes me fait super envie!! Moi je viens de finir « Les Gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès Martin Lugand c’est super!!! Je le conseille vraiment on passe des rires aux larmes en moins de deux je l’ai dévoré!!

Laisser un commentaire