Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche Charlie

Je reviens ici sur la pointe des pieds, sans trop savoir comment reprendre le cours des choses. Surement avec maladresse, et je m’en excuse par avance. J’ai préféré garder le silence jusqu’ici, ne trouvant pas les mots face à l’horreur. Je n’ai toujours pas les mots – mais la marche républicaine d’aujourd’hui m’a redonné un peu d’espoir.

Marche républicaine Paris

Gaëtan et moi nous sommes retrouvés coincés en essayant de rejoindre à pied le cortège depuis Bastille. Il y avait une foule incroyable, partout, sur les avenues, dans les ruelles. On a marché autant que possible, jusqu’à ce que des barrières nous empêchent d’aller plus loin. J’étais contente d’être coincée, ça voulait dire qu’il y avait du monde.

Sans le savoir, on était dans la rue par laquelle sortait les “officiels”. On a compris quand on a vu Nicolas Sarkozy qui marchait en faisant signe à la foule. François Hollande est passé en voiture peu après : fenêtre baissée, le visage grave, il nous applaudissait. Les gens ont commencé à siffler en voyant arriver Nadine Morano et Brice Hortefeux – puis ils se sont ravisés : “Hortefeux, c’est pas mon préféré, mais c’est pas le moment” a dit une dame derrière moi.

Le défilé des personnalités a continué. On avait tous envie de marcher. Pour Charlie, pour Ahmed, pour Yohan, pour Clarissa et tous les autres.

Puis sont arrivées les familles des victimes. L’émotion a pris le dessus, on a tous applaudi très fort. Le jeune policier chargé de notre petit coin de barrière avait les larmes aux yeux. On a vu Luz, qui tendait le poing – c’était beau. L’équipe de Charlie Hebdo qui disait merci. Et puis les anonymes, les parents, frères et soeurs, amis… C’était un beau moment – je pense qu’on avait tous très envie de pleurer mais qu’on essayait de rester dignes, pour eux, pour leur donner du courage.

Après, il y a Jean-François Copé qui est arrivé. La foule est redevenue impatiente : “On veut marcher, on veut pas Copé, on veut marcher, on veut pas Copé !”. Peu après, les barrières se sont retirées et on a pu rejoindre le cortège.

La marche était belle. Il y avait des rires et des silences, la Marseillaise et des applaudissements, des pancartes un peu partout. Des dessins, des crayons, des colombes. Des gens par milliers, par millions, tous différents et tous ensemble.

Ce soir, je pense aux victimes et à leurs proches. Je suis triste, et je suis fière de la façon dont nous avons réagi. J’espère fort que nous n’oublierons jamais cette belle fraternité qui nous a tous unis aujourd’hui.

je suis charlie pochoir


Vous aimerez aussi


Dimanche Charlie
36 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • et si la belle devise de notre pays reprenait tout son sens en réponse à cette ignominie ? ça serait le plus bel hommage aux victimes. je veux y croire mais le chemin va être long…

    répondre

  • Bonsoir Juliette,

    Je te lis depuis un certain temps déjà mais c’est mon 1er commentaire.

    C’est un très bel article que tu viens de rédiger. Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre mais tu retranscris bien l’atmosphère digne et solidaire telle qu’on a pu la ressentir à travers l’écran. Ne t’excuse de rien, tu as su trouver les mots et, loin d’être maladroite, tu as rendu un hommage touchant à travers ton blog, un témoignage fort contre la barbarie. Ta participation à cette marche ne m’étonne d’ailleurs pas, je dois t’avouer que secrètement, j’espérais un Dimanche Charlie tout en sachant qu’il y en aurait un :).

    Malgré l’ambiance générale, je profite de ce message pour te souhaiter de réaliser tous tes projets pour cette année (et les suivantes), et apparemment tu en as quelques uns. J’ajoute que tu es quelqu’un que j’apprécie beaucoup, sans te connaître vraiment pourtant, mais ton blog est le reflet d’une personne saine, naturelle et généreuse … simplement en étant toi-même, même si tu doutes de toi parfois -je te comprends, je suis pareille. Je ne commenterai peut-être plus mais je continuerai de te lire avec grand plaisir – très chouette au passage le nouveau design!

    Et, tout comme toi et tant d’autres, Je suis Charlie!

    répondre

  • Comme toi j’espère que cette énergie collective, nationale, mondiale ne va pas s’essouffler demain ♥

    répondre

    • De mon côté je suis plutôt tres partagée car ces politiques, ces drapeaux, ces slogans etc… Ce n’est pas Charlie. Liz dans l’interview des Inrocks le résume très bien ! A côté de ca il y a cette liberté à défendre et ce deuil à encaisser alors moi aussi j’ai marché par solidarité en province mais les drapeaux et la Marseillaise je trouve ça de trop car on était pas avec Charlie Hebdo avant, on les a laissé se faire incendier et j’en ai profondément honte !

      répondre

      • Jeu je voulais écrire Luz bien sur…

        répondre

        • L’interview de Luz était très juste. Après, je pense que la marche d’aujourd’hui dépassait tout ça et était importante pour toutes les victimes, celles de Charlie et les autres, et aussi pour envoyer un beau message de paix et de liberté au monde entier.

          répondre

  • C’était une belle marche et comme toi je suis restée bloquée mais dans le 10e, sans jamais réussir à atteindre la Place de la République ! Beaucoup d’émotions et un gros soulagement : hier soir je suis passée avec mon copain sur la place pour rallumer des bougies et tout avait été balayé par le vent et la pluie, c’était triste et morose. Ca m’avait fichu un coup au moral, mon chéri aussi avait la gorge nouée.
    Alors, aujourd’hui, cette manif’ était vraiment un rayon de soleil <3

    répondre

  • Je trouve ça admirable tous ces gens qui se sont déplacés et qui y sont allés ! J’aurai aimé aller à celle de Toulouse hier, mais par manque de temps, et pensant qu’il y en avait une nouvelle aujourd’hui, je n’ai pas pu.
    Je trouve admirable de montrer comment est la France aujourd’hui, cette solidarité. C’est d’ailleurs très dommage de ne la remarquer que grâce, ou plutôt à cause de moments ci graves comme ceux-ci. Et cette solidarité ne doit pas durer que quelques minutes, quelques jours mais beaucoup plus. C’est tous les jours que les français doivent défendre des valeurs.
    En tout cas, c’est le plus bel hommage qu’on puisse donner à ces gens, et il faut continuer à se battre comme eux l’ont fait. Pour ne pas que des petits cons comme ça gagnent, parce que notre liberté, ils nous l’enlèveront jamais.

    Ton article était très beau. J’en ai parlé aussi sur mon blog. Mais j’avoue avoir du mal à mettre des mots dessus, de peur d’être maladroite, trop superficielle dans mes propos. Mais j’ai été obligé d’en parler, c’est ma façon de régir, parce qu’on ne peut passer outre de tels drames.

    Nous sommes tous Charlie.

    répondre

  • Je suis un peu partagée je dois dire car j’ai vu pas mal de récup de ces évènements, cela m’a déçue parfois … je crois que c’est aussi dans ses actes au quotidien qu’on est Charlie.

    répondre

    • Je préfère ne retenir que le beau – c’est sans doute naïf mais après l’horreur de ces derniers jours, c’est ce dont j’ai besoin.

      répondre

  • Je n’ai pas réussi à trouver les mots, puis la marche blanche hier à Nantes (sous la pluie) m’a réchauffée le coeur – aujourd’hui j’ai juste posté la photo de Charlie (Brown) qui pleure (l’hebdo s’appelle ainsi parce que Cavana et Wolinski étaient fans) et le poème d’Eluard sur la liberté.

    J’espère que ces rassemblements seront suivis d’effets, et un engagement plus actif de la société. Je pensais déjà à retourner dans l’associatif car j’adore mon blog mais je trouve que ça tourne un peu trop autour de ma petite personne….

    et file un câlin à Sherlock (quand est-ce que Watson arrive?!)

    répondre

    • Tu as raison, c’est le moment de faire en sorte que les choses changent, chacun à notre niveau. J’espère que beaucoup de gens auront la même démarche que toi – je vais aussi réfléchir à ce que je pourrais faire.

      (et pour Watson, tu me fais rire – ce n’est pas prévu pour le moment, Sherlock s’est bien calmé)

      répondre

      • Zut alors !
        Il y a tellement de petits Watson qui attendent un foyer … ;-)
        Oui, j’aimerais faire quelque chose (je suis pas mal occupée) donc je vais réfléchir .. on peut tous agir, chacun à son niveau, selon ses moyens et ses envies.
        Bon, j’attendrai donc pour Watson….

        répondre

  • Juste merci Juliette pour la justesse de ce post empreint de respect, de dignité et d’humanité

    répondre

  • Tu as une jolie plume. Tes mots sont bien choisis et ils m’ont fait frissonner. J’avais l’impression d’y être, avec toi, de voir ce policier les larmes aux yeux, de ressentir l’ambiance qui se dégageait de cette marche. Ton article est beau, tellement lourd de sens, beau, beau, beau. Merci !

    répondre

  • De Montréal, vous étiez beaux, la France. Unis et solidaires, c’est probablement ce que je retiendrai.
    Des coeurs et des hugs.

    répondre

  • agirlontheroad

    Au contraire Juliette tu as trouvé les bons mots (qui m’ont fait pleuré, mais cette semaine c’est récurrent), cette fois j’ai pleuré parce que c’est beau ce que tu décris, parce que comme tu le dis si bien, après l’horreur cette solidarité redonne de l’espoir et c’est bon de voir que malgré nos différences on est tous uni. Merci d’avoir su poser les bons mots (ceux que j’avais besoin d’entendre je crois) .

    Même si c’est pas facile et que le cœur n’y est pas forcément je te souhaite une très belle semaine ;).
    Biz.

    répondre

  • Les événements de la semaine passée m’ont beaucoup affectée mais d’un autre côté la Marche d’hier m’a redonné beaucoup de baume au cœur. La notion de partage compte beaucoup pour moi ainsi que le sentiment d’appartenance et je pense que la France (ainsi qu’à l’étranger d’ailleurs) a bien su montrer ça.
    Alors oui, c’est dur de reprendre le cours de nos vies après le vent d’apocalypse de la semaine dernière, mais il faut en ressortir plus fort et ton post m’a donné l’impression que c’est ce que tu as fait : profitons de toutes les belles petites choses qui font plaisir, n’oublions pas de partager et merci de le faire chaque semaine sur ton blog!
    Bonne semaine ♥

    répondre

  • Très beau billet, simple et touchant sans en faire trop. C’est vraiment ce dont j’avais besoin, il y a de l’espoir dans cet article et ça fait du bien!

    répondre

  • bel article
    j’aurais vouliu vivre cette marche republicaine et cette journée historique en france!du coup je l’ai suivie en direct a la radio

    répondre

  • Je pleure dès que je repense à ce qu’il s’est passé semaine dernière …
    Je pleure de tristesse, mais surtout de honte. Comment l’être humain a-t-il peu en arriver là, il me semble qu’au plus loin que tu remontes dans l’histoire, il n’y aura pas eu une génération qui n’ait pas connu un moment d’horreur.
    Mon pépé, 97 ans, me disait l’autre jour qu’il avait voulu être resistant pour ce battre face à l’horreur, pour que ses enfants aient des jours meilleurs, et aujourd’hui il se retrouve confronté à ça. Le voir si malheureux m’a boulversé.
    Et surtout, je pleure d’émotion, face à la rapidité de réponse de l’ensemble des Français, unis face à cette barbarie, unis pour défendre nos idées, même si on n’est pas tous les jours au top, même si on est pas toujours contents, on est quand même soudés, et c’est la plus belle leçon que ce drame peut nous laisser entrevoir.
    J’ai tellement de peine, pour les familles, les amis, les proches des victimes.
    Je suis Charlie.

    répondre

  • Nicolas BRAEM

    Bravo Juliette pour ton article!
    Merci

    répondre

  • Les photos parlent d’elles mêmes aussi
    Très jolies
    Et toute cette solidarité je trouve ça, émouvant
    <3

    répondre

  • Je n’ai pas l’habitude de commenter, par flemme ou juste parce que j’oublie souvent d’y penser. Mais aujourd’hui je voulais te remercier pour ces quelques mots. Ils résonnent assez tristement en moi mais je ne perds pas l’espoir. Personne ne devrait le perdre. Merci pour ce court, mais bel article

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE