Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

LOL, WTF et MOUAIS

Je commence à avoir des difficultés à trouver des titres pour mes articles bouquins, ça vire au n’importe quoi ! Me revoici donc aujourd’hui pour vous parler livres, avec trois genres diamétralement opposés : une BD trop chouette, un livre de développement personnel vraiment bizarre, et un polar qui m’a un peu déçue.

Tu mourras moins bête, tome 3, Marion Montaigne ♥♥♥

Si vous n’avez pas encore le 3ème tome des aventures du Professeur Moustache entre les mains, il va falloir y remédier. Comme sur son fabuleux blog, Marion Montaigne nous y explique des trucs scientifiques super compliqués en faisant des bandes dessinées super marrantes, ce qui rend le tout super compréhensible (et drôle).

tu mourras moins bête tome 3

J’avais littéralement adoré le tome 1 qui démythifiait l’univers du cinéma et des séries (hé non, ce qu’il se passe dans les Experts, c’est pas tellement possible – mon monde s’est écroulé d’un coup d’un seul). Puis, j’avais été un peu déçue par le tome 2, dont les gags tombaient parfois un peu à plat. Trêve de suspens : le tome 3 est-il ou non à la hauteur ? La réponse est OUI !

J’ai ri de bout en bout, c’est drôle, intéressant, absurde, avec plein de références à la culture populaire (des Gremlins à Alien en passant par Jean-Pierre Foucault et Grey’s Anatomy). On découvre enfin si, oui ou non, on avale des araignées pendant qu’on dort, pourquoi un ado c’est très mou,  d’où viennent les turbulences en avion, et plein de trucs sur des maladies bizarres qu’on n’aimerait vraiment pas attraper.

Un gros gros coup de coeur pour cette nouvelle mouture !

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, Lise Bourbeau ♥

Je lis peu de livres de développement personnel mais celui-ci m’avait été grandement conseillé par mes deux copines Olivia et Céline. Si elles l’ont adoré, c’est tout l’inverse pour moi. Je suis peut-être complètement passée à côté, c’est fort possible : j’en ai parlé à Olivia, qui m’a expliqué ce qu’elle en avait retiré, et j’ai finalement beaucoup plus appris en 1 heure de conversation avec elle qu’en 5 heures à lire ce livre ;)

les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

Dans cet ouvrage, Lise Bourbeau décrit 5 types de blessures que l’on est susceptible de vivre dans son enfance : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Selon elle, nos maux physiques et psychiques sont issus de ces blessures. Pour nous protéger, nous enfilons des masques que nous pensons bénéfiques mais qui, en réalité, nous empêchent d’être vraiment nous-mêmes.

Le livre est un listing des caractéristiques inhérentes aux 5 types de blessure / personnalité :  je résume très grossièrement mais par exemple, celui qui a subi une humiliation est bien souvent rond, avec de grands yeux, il aime le chocolat, pourra avoir des problèmes de foie et est hypersensible. Après avoir dressé ces portraits robots, Lise Bourbeau donne quelques conseils pour pouvoir enfin être soi-même, le principal étant de s’accepter.

Plusieurs choses m’ont gênée : outre le style assez particulier (le tutoiement notamment), je n’ai pas vraiment adhéré aux croyances de l’auteur (selon elle, on choisit la famille dans laquelle on nait pour pouvoir guérir les blessures de nos vies antérieures). Céline m’avait dit de zapper cette partie, mais que le reste restait valable : j’ai eu du mal à en faire abstraction.

J’ai également eu des difficultés à accepter le déterminisme de l’auteur : tu as subi la blessure Y, tu auras donc très probablement tel type de physique, tel type de comportement et tel type de maladie. Dans ma tête, l’être humain est beaucoup plus complexe que ça. Je me suis reconnue dans certaines descriptions, et ma personnalité semble correspondre un peu plus à certaines blessures qu’à d’autres, mais je n’ai pas eu le sentiment que de le savoir m’aiderait à être plus moi-même.

Bref, ce fut un échec pour moi – je sais qu’il a aidé beaucoup de monde et les commentaires sur Amazon sont élogieux, donc comme je le dis au début, je suis peut-être passée complètement à côté. Si vous voulez vous faire votre propre opinion, Les 5 blessures est disponible sur Amazon et chez votre libraire de quartier ;)

L’été de cristal, Philip Kerr ♥♥

J’attendais beaucoup de cette trilogie berlinoise : je n’ai pour le moment lu que le premier des trois romans qui la composent. J’ai eu un peu de mal… mais c’est en grande partie ma faute : je l’ai lu par bribes alors j’aurais mieux fait de m’y plonger sérieusement. Il y a tellement de noms allemands et j’y suis si peu habituée que j’oubliais à chaque fois de qui on parlait. Je pense sincèrement que les deux prochains me plairont plus, maintenant que je suis rentrée dans le truc !

la trilogie berlinoise philip kerr

Dans L’été de cristal, on suit les aventures de Bernie Gunther, ancien policier devenu détective privé dans l’Allemagne de 1936. Bernie est embauché par un vieil industriel richissime suite au meurtre de sa fille et de son gendre, et à la disparition d’un collier de diamants. On suit donc son enquête, tandis qu’on découvre en parallèle la vie des Allemands en plein apogée du national-socialisme. Bernie est un personnage haut en couleurs, un peu désabusé, à l’humour tantôt noir tantôt grivois, opposé au nazisme mais conscient qu’il ne peut pas vraiment lutter à son échelle.

L’enquête était intéressante, mais j’ai deviné un des principaux retournements de situation avant la fin, me gâchant un peu la surprise (pourtant, habituellement, je suis assez nulle pour ça). Et, alors que l’histoire touche à sa fin et que le livre pourrait se terminer là, on a un petit supplément, quelques pages dans lequel Bernie fait un séjour dans un camp de concentration : je n’ai pas réellement compris l’intérêt de cette séquence.

Je fais une pause dans la Trilogie Berlinoise – je lis d’abord d’autres choses et je reprendrai ma lecture plus tard. Pas trop non plus, sinon je vais encore me perdre dans les personnages. J’ai quand même hâte de me replonger dedans, je me suis attachée à Bernie !

En attendant, j’ai débuté une nouvelle lecture, le célèbre Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur ! Et vous, quel est votre livre de chevet en ce moment ?

LOL, WTF et MOUAIS
78 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Je viens de lire complètement cramé en 2 jours

    répondre

    • Depuis le temps qu’on me parle de Gilles Legardinier, il va falloir que je m’ y mette ! Si tu l’as dévoré en deux jours, c’est que ça devait être plaisant :)

      répondre

  • En tant qu’étudiante en psycho, je trouve la plupart (si ce n’est tous) des livres de développement personnel complétement bidons. Mais alors là, cette histoire de portrait type me choque. Les « théories déterministes » sont dépassées depuis bien longtemps. Bien sur qu’une blessure dans l’enfance a des répercussions à l’âge adulte mais la même blessure n’a pas la même répercussion en fonction des individus. Si c’était si simple, pas besoin d’autant d’année d’étude pour être psy ^^ D’ailleurs il semblerait que cette dame n’ait aucune formation de ce genre, d’où sort-elle ce qu’elle affirme?

    répondre

    • Je ne mettrais pas tous les livres dans le même panier, certains sont assez bien fichus (je pense notamment à ceux de Christophe André, même s’ils entrent peut-être plus dans la catégorie psycho ?) mais c’est vrai que dans l’ensemble, j’ai rarement été transcendée par ce type de bouquins. Pour celui-là, j’ai assez rapidement fait un blocage, d’où le portrait assez négatif que j’en dresse – ça m’interroge quand même parce que les commentaires Amazon sont dithyrambiques (et il y en a plus de 200)…

      répondre

  • Tiens moi aussi j’ai enfin lu Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur en fin d’année, j’ai beaucoup aimé! Bonne lecture, j’espère que ça te plaira!

    répondre

  • Merci pour la découverte de Marion Montaigne j’adore son blog je vais acheter la trilogie ;)

    répondre

  • Autant je suis super fan de Marion Montaigne, autant les bouquins de développement personnel, je n’y suis pas vraiment réceptive. Un peu comme toi, j’ai souvent l’impression qu’on range des gens dans des cases selon ton vécu (le coup du on choisit sa famille quand on nait, c’est le genre de choses qui m’aurait fait fermé ce livre immédiatement :/)

    Et en ce moment, je lis Voyage d’une Parisienne à Lhassa d’Alexandra David Neel. J’avoue que je suis un peu fascinée par les femmes qui ont marqué l’histoire, et pour moi, cette dame en fait partie. Les récits de son exploration et la crainte de se faire expulser du pays avant de pouvoir atteindre Lhassa sont assez fabuleux (après il y a plein de noms de montagnes tibétaines qu’elle gravit tranquillou à pied, ça te force à réviser ta géographie :))

    répondre

    • Oui c’est très bizarre comme théorie : heureusement que Céline m’avait prévenue avant, je crois que j’aurais halluciné sinon ^^ Je n’ai jamais rien lu d’Alexandra David Neel, j’avais L’Inde où j’ai vécu dans ma bibliothèque mais je ne sais pas ce que j’en ai fait… Tu me donnes envie de m’y pencher :)

      répondre

  • Coucou !
    En ce moment je lis une BD, Blacksad, c’est pas mal :) les dessins st sublimes et j’aime les atmosphères dans tous les tomes (même si l’histoire se termine trop vite, une enquête par tome !).
    Il me reste 2 tomes, après je vais enchaîner avec un bouquin mais je ne sais pas trop encore lequel !!

    ++

    répondre

  • Ouais un nouvel article lecture!
    Il y a peu j’ai fait un tri dans ma bibliothèque, et je me suis rendue compte que je ne me souvenais pratiquement pas de certaines histoires donc ma PAL est composé en grande partie de livres déjà lus mais oubliés.
    J’ai entamé hier Le Rouge et le noir de Stendhal. Il m’était tombé des mains quand j’étais ado et là, je me rends compte qu’il n’est pas si nul que dans mes souvenirs même si, pour l’instant, ça ne vaut pas Zola, Balzac ou Flaubert.

    répondre

    • Ah oui c’est fou comme on peut oublier des livres qu’on a déjà lus. Ça m’est arrivé une fois de me rendre compte en terminant un roman que je l’avais déjà lu, en fait ! Je n’arrive pas à relire un livre, il y en a tellement d’autres à découvrir, mais je devrais le faire de temps en temps, notamment pour des classiques lus plus jeunes, ou alors pour des livres qui m’ont vraiment marquée. Bonne lecture de Stendhal, et vive Zola (et Maupassant) ;)

      répondre

  • Moi je fais une petite pause dans ma lecture des Rougon Macquart de Zola pour lire… un Amélie Nothomb!
    Je n’en ai jamais lu, je ne sais pas pourquoi et je vais donc découvrir avec « Stupeur et tremblements »…
    Ensuite je lirais surement « les femmes de Lazare » qu’on m’a offert à Noël et qui a l’air top. (et c’est aussi le plus accessible puisqu’il se trouve en haut de mon immense pile de livres qui manque de s’écrouler de ma table de nuit…)
    Avant de reprendre la lecture de Zola avec Pot Bouille!

    répondre

    • Ah, c’est bien de lire un Nothomb, ne serait-ce que pour voir à quoi ça ressemble :) J’aimais bien quand j’étais plus jeune (j’avais adoré Métaphysique des tubes et Le sabotage amoureux notamment) et puis je me suis lassée du personnage. Tu me diras ce que tu as pensé de Stupeur et tremblements !

      répondre

  • J’avais lu aussi Les 5 blessures… et comme toi j’avais tiqué sur certaines croyances de l’auteure. Je me suis retrouvée dans plusieurs des blessures mais ensuite je ne pense pas qu’elles conditionnent notre état physique, ce serait bien trop simple !
    La BD de Marion Montaigne me fait envie maintenant ! Je ne les ai jamais lues, il faudrait sûrement :)

    En ce moment je lis Let it Snow, un recueil de 3 nouvelles écrites par Maureen Johnson, John Green et Lauren Myracle. Comme c’est une lecture en VO, je lis d’autres livres en parallèle. Je m’étais dit que j’allais lire « Mange, prie, aime », mais je suis aussi intéressée par quelques ouvrages de rescapés des camps d’extermination. Bref, des lectures diamétralement opposées !

    répondre

    • Je lisais un commentaire assez juste sur Les 5 blessures : c’est comme les horoscopes, il y a forcément des choses qui se vérifient (au milieu de tout ce qui ne se vérifie pas). J’ai trouvé que c’était assez juste, comme comparaison.
      Bonnes lectures !

      répondre

  • J’aime beaucoup Marion Montaigne, je n’ai pas encore lu le Tome 3. Je ne lis plus de livre sur le développement personnel, je n’ai jamais été agréablement surprise….

    répondre

  • Ah le tome 1 de marion montaigne, j’avais adoré, le tome 2 moins contente que le tome 3 soit sympa, il est sur ma wishlist :)

    répondre

  • Je n’arrive décidément pas à garder « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » dans ma bibliothèque. A chaque fois que je m’en achète un je finis par l’offrir parce que la planète entière doit lire ce bouquin ahah. D’ailleurs hier je suis allée acheter un cadeau à la fnac, je me le suis pris, et j’ai fini par l’offrir avec le cadeau de départ…
    Que ceux qui l’ont lu suite à La couleur des sentiments lèvent la main : o/

    répondre

  • Ah je te comprends pour la Trilogie berlinoise. Comme toi j’ai lu le premier opus il y a quelques années mais je n’ai pas accroché.
    J’ai laissé tomber, malheureusement.

    répondre

  • Merci pour ces conseils de lecture Juliette !
    Je crois que je vais lire les deux premiers.
    Le deuxième m’intrigue, je ne lis pas beaucoup de livres de développement personnel mais ta description me donne envie de le feuilleter (on sait jamais).
    Bisous et à bientôt :)

    répondre

  • « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » est un de mes livres préférés !!!!! merci poir ces articles lecture, j’adore!!!!

    répondre

  • En ce moment je lis « Savoir dire non » de Marie Haddou ; c’est mon copain qui me l’a offert car il trouve que je suis trop gentille hahaha. Et c’est vrai, j’ai tendance à me laisser bouffer par les autres. Je le trouve super, pour l’instant je me reconnais pas mal et il pointe du doigt certaines erreurs d’éducation que beaucoup de parents commettent en croyant que c’est comme ça qu’il faut éduquer les enfants – à tort, mais je pensais aussi comme ça – et qui fait que l’on devient des adultes ayant peur de dire non. Et le fait de ne pas réussir à dire non peut nous rendre désagréable avec les mauvaises personnes et créer des conflits, alors qu’en disant oui à tout on espère les éviter, ces conflits, c’est paradoxal hein ^^ Je n’en suis pas encore là mais apparemment après il donne des conseils pour réussir à dire non, on verra si ça marche sur moi!

    répondre

    • Oh la la mais il faut que je lise ça !! Tu me diras si ça marche ? Parce que j’ai le même problème, je ne sais pas dire non :/

      répondre

  • Si tu es en manque d’inspiration côté livre, je te conseille Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman , il est génial .

    répondre

  • J’aime bien ces articles où tu nous parle de tes lectures (ainsi que le format photo avec tes grimaces ou tes sourires). Tu m’as donné envie de lire Harry Québert que j’ai avalé en 10 jours à coups d’insomnie et cours de karaté du fiston. Et là tu dis aue tu commences « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur », je lis les commentaires et cela me redonne envie de me lancer dans ce livre! Je viens de finir l’ombre du vent de juan carlos fazon,: pas mal mais comme toi avec les noms allemands, j’ai eu du mal a situer les personnages aux noms espagnols. Mais l’histoire est sympa et romantique sans être gnangnan musso-ien.

    répondre

  • yeah un billet lecture !

    Bon un peu mi-figues, mi-raisins mais j’avoue que je te comprends, je lis très rarement ce genre de livres de développement personnel spécialement ceux écris par des non professionnels et quand tu parles de déterminisme (les yeux ronds???), je n’aurais même pas acheté ce livre. Pour info, Demain est un autre jour est aussi un livre de développement personnel sous forme de roman, et je me suis ennuyée dure à le lire.

    Moi je viens de terminer Trois mille chevaux vapeur d’Antonin Varenne et j’ai adoré !De la Birmanie, à Londres jusqu’à Santé Fé et la Californie.. tout ça pendant la guerre de Sécession, bref j’ai voyagé et ça m’a plu.

    Ne pas tirer sur l’oiseau moqueur, lu pendant mes années de fac – un grand classique – tu vas aimer c’est certain. Moi j’ai repris à lire Nothomb et je ne suis pas déçue avec Pétronille.

    Bonne lecture !

    répondre

    • Je ne savais pas avant de l’acheter, je l’ai pris sur un coup de tête… ça m’arrive rarement, je sais pourquoi maintenant ;) Ça fait longtemps que je n’ai pas lu Nothomb, elle a fini par m’agacer (j’ai été très déçue lors d’une rencontre, j’étais stagiaire dans une librairie et elle m’a superbement ignorée alors qu’elle est réputée pour avoir des super relations avec ses lecteurs – mon ego de jeune étudiante en a pris un coup à l’époque ^^).

      répondre

      • oh désolée ! bon peut-être que tu aimeras Demain est un autre jour… mais bon chacun ses goûts (et couleurs de chaussettes)

        Désolée, moi hier soir j’ai rencontré Amélie Nothomb, elle m’a dédicacé deux livres, discutait longtemps avec chacun, souriait et nous a fait bien rire (ce qui fait du bien ces temps-ci), elle a reconnu certaines personnes, allait faire la bise, etc.
        Mais bon, moi je bosse avec des élus et ils ont aussi « leurs jours » avec et leurs jours sans ! Avec certains, c’est tous les jours sans ;-)

        répondre

        • Oh mais oui, elle a une super relation avec ses lecteurs, c’est impressionnant, je l’avais perçu aussi lors de la rencontre : elle reconnaissait des gens, et je sais qu’elle passe des heures et des heures à répondre à son courrier. J’étais juste super impressionnée de me retrouver en face d’elle, je m’attendais surement à ce qu’elle me considère comme une lectrice moi aussi, sauf qu’elle ne pouvait pas deviner que j’étais fan, et comme je n’ai pas réussi à dire un mot… ^^ Du coup, j’ai fait ma susceptible ;)

          répondre

  • En ce moment, je lis trop de livres à la fois :)
    – dans le métro La fin de l’éternité, d’Isaac Asimov : les « éternels » sont chargés de réguler le temps en le faisant légèrement changer, pour que l’humanité se porte bien (sans guerres ni famines). Évidemment, un éternel très fortiche va tomber amoureux d’une non-éternelle et ça va poser des soucis sur son rôle dans la réalité en cours…
    – le WE je lis Hatching Twitter, le bouquin qui raconte l’histoire de Twitter. En résumé : Amour, gloire & beauté ! Sur fond de Game of Thrones. C’est assez prenant !
    – et j’ai quelques BDs sur le feu que j’ai quasi finies (le t3 de Tu mourras moins bête, que je fais traîner sur la table de chevet, une histoire par jour pas plus ^^), un gros Picsou, pareil, que je ne veux pas finir, et j’ai une pile comme ça de Batman à rattraper. Pfiou pfoou !

    répondre

  • Je viens tout juste de commencer  » la petite communiste qui ne souriait jamais » sur la gymnaste Nadia Comaneci. Livre offert et conseillé par la mère de mon chéri qui dévore les livres.
    Tu connais ce livre ?

    répondre

    • Pas du tout ! C’est romancé ou pas du tout ? J’adorais le téléfilm Nadia quand j’étais petite :)

      répondre

      • Oui c’est romancé avec l’accord de Nadia Comaneci. L’auteur a d’ailleurs fait une note a ce sujet pour expliquer ce choix.
        Ah je ne connais pas le téléfilm !

        répondre

        • Merci pour ta réponse :) Pour le téléfilm, j’aimais bien quand j’avais 8 ans, je ne garantis pas la qualité de la chose ^^

          répondre

          • J’adorais le téléfilm aussi…Je pense que ça a mal vieilli mais j’aimerais vraiment le revoir. Pour la petite histoire, je l’avais enregistré au magnétoscope et mon frère a enregistré autre chose sur la cassette (les plus jeunes ne comprendront peut-être pas cette phrase ;-) ). j’avoue, je lui en veux encore un peu! J’ai commencé à lire le livre mais j’étais un peu mal à l’aise justement avec le côté romancé.

  • J’adore tes chroniques lectures !

    Et je ne connaissais pas Marion Montaigne, je note… Les livres de développement personnel, en revanche… :/ « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur », je l’ai lu il y a trèèèèès longtemps, et j’avais adoré ! En ce moment, je suis sur Stephen King, le dernier je crois, « 22/11/1963 », sur l’assassinat de JFK (entre autres) : j’avoue que je commence à me lasser, le livre est lonnnnng (1100 pages en version française, 770 en VO) (et je suis sur la VO, ce qui n’arrange rien), mais le concept est chouette et le livre est divertissant! J’essaie de compléter un Challenge ABC pour septembre prochain, j’y crois! :)

    Bonne année, au passage !

    répondre

    • Oh, le challenge ABC, ça me rappelle des souvenirs (je n’ai jamais réussi à m’y tenir). Je n’ose pas lire Stephen King, ça me fait trop peur !! Bonne année :)

      répondre

  • Je connais Marion Montaigne de par son blog, mais je n’ai jamais acheté ses BDs, un jour sûrement…
    Je fuis les livres de développement personnel qui, personnellement, me dépriment plus qu’autre chose. J’en ai lu un il y a quelque temps, « Opération Bonheur », de Gretchen Ruben qui m’a laissé de marbre et même énervée. C’est assez facile de dire « je peux changer de vie si je m’en donne les moyens » quand on vit dans un loft à Manhattan, qu’on a travaillé à la Cour Suprême et qu’on est maintenant écrivain. Quand j’ai lu ça dans mon petit studio en étant au chômage, j’ai souvent levé les yeux au ciel. Je suis pourtant assez optimiste et vais de l’avant, mais parfois, les conseils de ce genre, je n’ai qu’une envie : les envoyer aux orties !
    Sinon, en ce moment, je lis « L’épopée du perroquet » de Kerry Reichs, choisi totalement au hasard à la librairie, je n’en attends donc rien et pour l’instant, ça me plaît assez :)

    répondre

    • Oh, et puis très bon choix, « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » ♥

      répondre

      • Oui c’est clair que certains bouquins sont énervants, je te comprends ! Enfin, peut-être que la révolte qu’on ressent en les lisant veut déjà dire qu’on va un peu mieux ^^

        répondre

  • Oh, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, ce livre est tellement beau.
    Moi j’en suis encore à Harry Potter – le 4. J’avance peu, j’ai pas le temps de lire et surtout, j’ai considerablement réduit mon temps de transport en commun – 10 min contre 25 avant, mine de rien… Ben j’ai moins le reflexe pour 2 stations de métro de prendre un bouquin ! (C’était l’instant très égocentré de la journée.)

    répondre

  • Pirouette85@gmail.com

    bonjour,

    merci pour ce beau billet lecture que j’attends toujours avec impatience ;-)

    je retiens la trilogie berlinoise et la BD
    actuellement je lis « rien de grave » de Justine Lévy, un livre autobiographique, assez dur, mais bien écrit, j’aime bien son style

    bonne journée

    répondre

  • Le premier me fait super envie ! Je n’ai jamais de « lecture du moment » parce que je lis presque toujours un livre en entier d’affilée :) Je viens de finir « La Vieille Maison » d’Oscar Peer, l’histoire d’un village de montagne où un habitant se fait harceler par d’autres pour vendre sa maison, j’ai bien aimé.

    Pour ce qui est des bouquins de développement personnel, je suis un peu comme Amethyst. J’ai fait des études de psycho avant le Celsa et contrairement à ce que beaucoup de gens imaginent (moi la première au début !), ce sont des études très théoriques… C’est particulièrement vrai pour la psychologie sociale (la partie de la psycho qui étudie l’influence, les relations de groupe, l’autorité, tous les phénomènes « sociaux »). On passe la majeure partie des cours à apprendre toutes les expériences qui ont été faites dans ce domaine et toutes les théories qui en sont nées.

    Certains livres de développement personnel « grand public » sont des tentatives de vulgarisation pas toujours heureuses de ces théories. Par exemple, tout le monde m’avait parlé de « L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle », je l’ai lu et j’ai été super déçue…

    En revanche, contrairement à Amethyst, je pense que le fait d’avoir fait des études de psycho ne place pas forcément l’auteur « au-dessus du lot »… Tellement de gens font ces études avant tout pour se soigner eux-mêmes que ce n’est pas une garantie d’équilibre psychologique :) De même que ça ne garantit pas que la personne aura une approche humaine et « intelligente » (certains médecins ont fait 12 ans d’études et sont froids et maladroits quand même). Je pense que certains n’ont pas fait d’études et arrivent à aider les autres même s’il n’y a pas « la théorie derrière »… et d’autres ont la théorie mais sont incapables de l’extrapoler à des situations complexes alors que nous sommes quand même un tout petit peu complexes en tant qu’êtres humains ^^

    Je lis parfois ces livres et je me dis « c’est l’jeu ma pauv’ Lucette »… parfois ça t’aide, ça te motive, ça te fait réfléchir et parfois, c’est le grand WTF.

    répondre

    • Avant le Celsa, j’ai fait un IUP de com et j’avais des cours de psychologie sociale, j’avais trouvé ça génial et hyper intéressant ! :) Je suis d’accord avec toi, certaines personnes sont très bons psychologues sans avoir fait d’études, d’autres psys sont vraiment mauvais… J’avais consulté une psychiatre pour ma phobie il y a quelques années, c’était l’horreur, elle était froide, mécanique, pas à l’écoute, ça ne m’a pas du tout aidée. Bref je raconte ma vie encore ^^

      répondre

  • Chouette alors, la rubrique des li-livres! Je ne lis pas vraiment de bouquins de développement personnel, mais il n’y a pas longtemps j’ai découvert Laurent Gounelle, notamment « Le jour où j’ai appris à) vivre » et la vérité je me suis régalée! Ca donne vraiment à réfléchir sans en faire trop…des bisous madame!

    répondre

  • Pareil ici pour la Trilogie Berlinoise ! Je l’ai commencé avec enthousiasme en rentrant de vacances à Berlin justement, et j’étais persuadée d’adorer. Mais j’ai eu un mal fou à m’immerger dedans, à me souvenir des noms de lieux et de personnages et j’ai commencé à tout mélanger :-/
    J’ai terminé « L’été de cristal » en me disant que je lirais la suite plus tard, c’était il y a 6 mois, ahem…

    Je suis en train de lire « Nuit noire, étoiles mortes » de Stephen King. C’est un recueil de nouvelles mais j’ai du mal avec le concept de nouvelles qui font 200 pages ^^
    Je crois que je vais plutôt commencer le tome 1 de Marion Montaigne, qu’on a à la maison et que je n’ai jamais lu ;)

    répondre

    • Oh la la, je vais vite m’y replonger sinon dans 6 mois je vais dire comme toi ! Ah oui, une nouvelle de 200 pages, c’est surprenant comme concept ^^

      répondre

  • J’aime vraiment beaucoup tes articles lectures et également les commentaires, ça donne toujours de nouvelles idées.
    J’en profite pour te demander si tu utilises une application pour suivre tes lectures (livres à lire, livres lus, …) Pour l’instant, j’ai installé goodreads mais je voulais savoir s’il en existait d’autres…

    répondre

    • Merci beaucoup :) J’adore aussi tous ces partages de conseils lectures, je découvre toujours des nouvelles choses ! Je n’utilise pas d’application non – je donne parfois une note aux bouquins sur le site Sens Critique mais ça s’arrête là. Je ne connaissais pas Goodreads, c’est bien fichu ?

      répondre

      • C’est plutôt pratique car il suffit de scanner l’ISBN du livre pour qu’il l’enregistre. Ensuite tu le classes dans « read », « currently reading’ ou « to read ». Mais c’est surtout fait pour partager ces lectures je pense alors que je souhaite juste le faire pour garder traces de ce que je lis et noter des idées lecture. J’ai l’habitude de noter tout ça dans un petit carnet, je vais peut-être continuer la version papier en fait car je préfère garder ça confidentiel.

        répondre

  • Merci car grâce à toi je découvre Marion Montaigne ! Le soir même les tomes 2 et 3 étaient achetés, j’ai englouti le 2, je viens de commencer le 3 et j’ai commandé le 1 :). Merci pour cette belle découverte !!!

    répondre

  • Je peine un peu sur « La violence des riches » du couple Pinçon, même si je le trouve passionnant et bien écrit. Il me met tellement en colère que j’ai besoin de faire des pauses. Du coup je viens de commencer « La déesse des petites victoires » de Yannick Gannec qui m’a l’air savoureux à souhait!

    répondre

    • Ah oui tu m’étonnes, ça doit être un peu énervant comme livre… J’avais déjà pesté en lisant « Riche, pourquoi pas moi » que Marion Montaigne avait écrit avec eux ^^

      répondre

  • Bonjour,
    Je suis une fidèle lectrice de ton blog qui ne mets que très peu de commentaire, je suis plutôt du genre silencieuse. Mais aujourd’hui je voulais te dire merci pour tes super articles lectures et voyages, qui sont très inspirant pour moi et qui m’ont donné envie de me lancer, ainsi que tu m’as redonné un peu de joie dans cette semaine difficile.
    Merci encore :)

    répondre

  • Bonjour Juliette, c’est mon tout premier commentaire sur ton blog que j’ai découvert il y a quelques mois (grâce à Lætitia je crois) et comme tu parles livres, je me suis dit que j’allais me lancer et donner mes modestes conseils.
    As-tu déjà lu Milan Kundera ? C’est un classique mais je le vois rarement cité. Son écriture est juste, tout en finesse, c’est très intelligent sans être obscur, c’est l’un des grands auteurs de cette seconde moitié du 20e siècle, et il semble déjà oublié.
    Sinon dans mes derniers coups de cœur, il y a les nouvelles de la canadienne Alice Munro, qui sont touchantes et beaucoup plus complexes qu’elles n’y paraissent à la première lecture. Un peu comme Kundera, c’est plutôt « facile » à lire en surface, mais très riche quand on regarde d’un peu plus près. Et l’écrivain portugais Saramago qui est assez incroyable dans le genre fantastique (au sens premier du terme, l’hésitation entre une situation réelle et surnaturelle). J’ai lu cette année Les Intermittences de la mort, et c’était tellement différent de ce que je peux lire d’habitude. Je ne peux que le conseiller.
    En littérature française, un Romain Gary est rarement décevant, tout comme un Flaubert.
    Je n’ai pas lu Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, le livre m’attend sagement dans la bibliothèque. J’avais vu le film avec Gregory Peck (Du silence et des ombres en français) : très bon film !
    Et bravo pour ton blog !
    Émilie

    répondre

    • Merci pour tes bons conseils :) Je n’ai jamais lu de Kundera, il m’intimide je pense, mais tu me donnes envie de me lancer !

      répondre

  • Bonjour Juliette,
    c’est la première fois que je laisse un commentaire, mais je suis une visiteuse régulière depuis quelques temps…
    J’ai lu un livre de Lise Bourbeau qui m’avait laissé bien dubitative aussi : « Ecoute et mange, stop au contrôle » . Recommandé par ma cousine, c’était sensé être un livre différent des livres de régimes habituels, et bien on peut dire que oui, en terme de différence c’était une réussite :D Le livre reprend aussi les 5 types de blessures pour dire en gros qui devrait mangener quoi en fonction de sa « blessure »… Et je me souviens aussi d’un passage qui disait que si on visualisait un halo de lumière autour de l’aliment qu’on mangeait, il ne pouait pas nous faire de mal… Le tutoiement m’avait aussi genée.
    En ce moment je lis « les chats de hasard » dont tu avais parlé il y a un moment, et j’adore !

    répondre

    • Huhu, effectivement ça a l’air étrange aussi, je pense que je vais définitivement laisser cet auteur de côté ^^ Contente que Les chats de hasard te plaisent, je me souviens avoir beaucoup pleuré à sa lecture !

      répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE