Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche Question

Je suis en retard pour mon article, subjuguée que j’étais par le reportage sur Coca qui passait sur LCP (une rediffusion mais je ne l’avais jamais regardé). J’étais justement en train d’en boire une canette : aïe ! Un docu qui tombe à point nommé parce que j’ai très envie (et besoin je pense) de faire des changements dans mon alimentation : l’excellent article de Victoria sur son cheminement vers le végétarisme m’a remis un coup de boost. Je vous invite à le lire, il est très intéressant et absolument pas culpabilisant.

Vous le savez, j’ai réduit ma consommation de viande depuis quelques mois mais j’ai le sentiment que ça n’est toujours pas suffisant. A chaque fois que je lis un article ou un livre sur le sujet, ou que j’en discute avec ma copine Laëtitia, je suis motivée et puis, un peu à la fois, mes mauvaises habitudes et réflexes reviennent. Je ne pense toujours pas être prête à devenir végétarienne mais je sais que je peux faire des efforts supplémentaires pour que mon alimentation soit un peu plus en adéquation avec mes convictions.

J’ai eu un autre électrochoc ce matin : quelqu’un de ma famille est allé au restaurant hier et s’est vu offrir en repartant… un poisson rouge. J’ai été assez bouleversée par le destin de ce petit animal, qui a dû passer plusieurs heures dans un mini-sachet en plastique (je me demande ce qui est arrivé à l’éventuel sur-stock prévu par le restaurateur) et qui vit désormais dans un petit bocal. Je savais que les aquariums ronds étaient interdits dans plusieurs pays, je ne savais pas en revanche que le poisson rouge est un animal qui a besoin de vivre en société, avec 4 ou 5 congénères, dans un bassin d’au moins 250 litres d’eau filtrée. Quand je pense aux poissons que je récupérais aux fêtes d’école (au plus grand désespoir de ma mère) quand j’étais petite et qu’on mettait dans des petits bocaux ronds à la maison avec de l’eau du robinet… Bref, j’étais en train de lui faire la morale sur Facebook et par texto (salut c’est moi la fille pas relou du tout), avant de me rendre compte qu’hier soir, j’avais mangé des sushis. Et que le poisson que j’ai dégusté avait sans doute tout autant souffert que ce petit poisson rouge. Toutes ces contradictions et ma propre hypocrisie m’ont fait pas mal culpabiliser et réfléchir…

Bref, l’article du dimanche n’est pas là pour déprimer, passons à des sujets plus légers !

Lundi, j’ai travaillé (youhou) mais ma mission se termine et je vais donc pouvoir passer à mon activité favorite, la prospection (au secours je sais pas faire ^^).

Mardi, j’ai poursuivi mon petit tour des bibliothèques parisiennes, en me rendant à la Bibliothèque François Mitterrand. Comme je n’étais pas très satisfaite de ma visite, j’ai poussé jusqu’aux Frigos, où je suis tombée sur un bel hommage à Cabu et Charlie Hebdo.

BNFstreetart charlie hebdo

Mercredi, un peu de boulot encore mais j’ai profité d’avoir du temps libre jeudi pour aller voir la Tour Eiffel (une expérience moyennement agréable que je vous ai racontée le lendemain). Bon, le stress des pickpockets ayant disparu, je dois quand même admettre qu’elle me fait toujours autant d’effet, cette petite tour !

tour eiffel

Et hier, pour la Saint Valentin, petit dîner en amoureux à la maison, on s’était acheté des petits cadeaux, et il semblerait qu’on ait eu la même idée ^^

cadeau de saint valentin en double

La belle entaille que j’ai sur la main droite est un cadeau de Sherlock, toujours pas avare en bêtise. Hier, il a ouvert le robinet de l’évier – j’espère très fort qu’il ne le refera pas, surtout un jour où on n’est pas là.

ombre chinoise chat

Je n’ai quasiment pas lu de la semaine mais j’ai repris hier mon J.K. Rowling et j’espère réussir à m’y remettre sérieusement. Je me rends compte que j’aime vraiment son style, sa façon de dépeindre les personnages et son humour !

Je poursuis mes séances de relaxation et ma thérapie pour lutter contre ma phobie – si vous connaissez un bon hypnothérapeute à Paris ou en proche banlieue, je prends :) J’ai commencé à rédiger mon article sur la méditation mais c’est assez complexe, c’est un sujet suffisamment important pour ne pas prendre le risque de vous dire des bêtises. Je prends mon temps donc mais je ne l’oublie pas.

Les jours rallongent de plus en plus – ça me donne des envies de printemps… et de voyage. On commence à regarder où on pourrait partir cet été, j’adore cette phase de préparation et d’excitation ! On penche pour l’instant pour Yellowstone, même si j’aimerais aussi beaucoup découvrir ce parc en hiver. Et on a beaucoup papoté ce week-end avec le cousin de Gaëtan qui vit à Java et… ça fait très envie. J’ai toujours mon rêve d’Argentine aussi, mais pour plus tard je crois. Bref, plein d’idées, il va falloir faire un choix, mais je profite un peu de mon indécision pour rêvasser ! Vous avez déjà prévu vos vacances d’été, vous, ou pas encore ?

Je vous souhaite une très bonne semaine et vous dis à très vite !


Vous aimerez aussi


Dimanche Question
59 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • JKRowling <3 tu lis lequel? Moi je viens de re-finir une place à prendre, j'avais oublié comme il était top, malgré les critiques! Son style est génial, c est sur!

    répondre

  • Je trouve ton post intéressant par rapport à l’histoire du poisson rouge notamment ! J’aurais pensé à la même chose que toi et d’ailleurs tout le monde devrait y penser… Je suis aussi d’accord avec toi par rapport à l’article de Victoria qui est plein de bons sens mais pas culpabilisant pour autant !

    Je suis moi même végé depuis 1 an et demi et je crois que c’est la plus sage et importante décision que j’ai pu prendre jusqu’à présent ! Mais c’est aussi une nouvelle manière de vivre que certaines personnes ne comprendront jamais je crois…

    Virginie

    répondre

    • Hé oui c’est une décision qui a un impact sur ton alimentation mais pas que, finalement. L’acte de manger est tellement social… et puis en France, le rapport à la gastronomie est quand même très particulier. C’est notamment pour ça que je ne me sens pas prête, je sais qu’au restaurant ou en famille, c’est compliqué à assumer, j’avoue ne pas avoir forcément le courage nécessaire pour le moment. Tu me diras, je pourrais au moins être végétarienne chez moi, pour commencer, mais la consommation de viande est tellement ancrée en moi depuis toujours que j’ai vraiment des difficultés à passer totalement le cap. Victoria a en revanche donné un lien pour acheter de la viande qui semble plus « éthique », je vais me pencher sérieusement sur la question.

      répondre

  • J’ai fini Une place à prendre aujourd’hui et c’était chouette! Je te conseille de persévérer :)
    Maintenant j’attaque une période de romans graphiques, pour changer…

    Bonne semaine à vous 3 :)

    répondre

  • L’article du dimanche est mon rituel ! Merci pour ces jolies moments. Bonne chance pour la prospection, je suis commerciale dans une agence Web

    répondre

  • Mon homme et moi avons la même réflexion sur notre alimentation. Pas encore végétariens, nous n’achetons quasiment plus de viande pour être en accord avec notre avis sur la question…

    répondre

  • Plop,
    Le coca, j’en bois un peu, pour finalement me rendre compte au premier abord qu’il est aussi sucré que celui vendu au US …..pourquoi ici an Nouvelle Calédonie ? pas d’explication rationnelle.
    Par contre, la viande est délice, l’élevage est extensif et le gout s’en ressent (on pense aussi à viande de Nouvelle Zélande qui est à tomber) mais quoiqu’il en soit il est nécessaire d’en manger du moins pour le complément en fer (il y a toujours les lentilles). Le tout est d’en manger au moins deux fois par semaine et de bonne qualité.
    J’ai surtt arrêté tous les gâteaux industriels pour les enfants, je prends du pain, j’essaye de faire des crêpes …..ce n’est pas parfait mais c’est mieux.
    Bon courage et bonne fin de semaine !

    répondre

    • Je ne suis pas sûre qu’il soit nécessaire d’en manger deux fois par semaine – les végétariens sauteraient au plafond en lisant ton message ;) Je ne suis pas une experte, mais les céréales, les légumineuses ou les oeufs sont de très bonnes sources de protéines me semble-t-il, et je suis persuadée qu’on peut avoir un régime alimentaire parfaitement équilibré sans manger de viande / de poisson. Mais bon, effectivement, si tu trouves de la viande produite dans de bonnes conditions, je comprends tout à fait que tu en consommes, c’est surtout l’élevage intensif qui me pose des problèmes de conscience :/

      répondre

  • Végétarienne de longue date maintenant je me pose la question de devenir vegan. J’essaie de plus en plus de me passer de lait et produits laitiers mais je tomberais tjs en amour pour du miel alors que je sais pertinament qu’elles ont un grand besoin d’être protégée!! Mais si je peux te donner une astuce pour devenir végétarienne pas à pas, c’est en premier lieu d’arrêter le poisson, loin d’être bon pour la santé parce qu’il est infesté de mercure, et d’essayer pour la viande de manger bio le plus possible qui a minima garantie une vie décente aux bétails.
    Pour les poissons riuges, le jour où j’ai été le plus choquée c’est à un mariage où ils y en avait dans des vases en centre de table ! De la déco quoi!

    répondre

    • C’est effectivement la suite logique, je comprends ta démarche. Pour le miel, j’avoue ne pas m’y connaître assez donc je suis allée lire quelques articles et c’est vrai que c’est pas super :/ Un peu naïvement, je me disais que ça encourageait la construction de ruches et donc la survie de l’espèce, mais je me rends compte que c’est plus compliqué que ça… De mon côté, je n’aime pas le miel, je ne mange quasiment pas de fromage (un peu de mozza de temps en temps, du cheddar parfois, et du parmesan une fois par semaine peut-être, c’est tout), et assez peu de produits laitiers (je déteste le lait et je mange un yaourt tous les deux ou trois jours). Le plus compliqué, ça serait le beurre :/ Je l’achète toujours bio mais je sais que ça n’est pas une garantie.

      Pour le poisson, c’est dur dur, j’ai ma généraliste qui me pousse à en manger car j’ai un déficit en « bon » cholestérol, mais c’est sûr que le mercure me fait bien peur. Et pour la viande, je l’achète quasiment toujours bio, mais après avoir lu Faut-il manger les animaux, je me suis rendue compte que ça n’était pas beaucoup mieux finalement :/

      Pour les poissons rouges, j’ai l’impression que c’est un peu comme pour la consommation de viande : on a tellement eu l’habitude de les voir dans des petits sachets dans les kermesses d’école, et on a tellement longtemps cru que c’était normal qu’ils meurent au bout de quelques semaines, qu’on ne se pose même plus la question et qu’on ne les voit plus comme des êtres vivants… C’est « normal ». Avant toutes mes lectures, et avant de rencontrer Laëtitia notamment, je ne pense pas que j’aurais été choquée car ça ne me serait même pas venu à l’esprit qu’il s’agissait d’une vie. C’est fou quand même :/

      répondre

      • Je profite d’avoir un ordi pour te répondre et te faire un com plus détaillé sur le reste de ton article, car sur mon téléphone ce matin c’était moyen ^^
        Quand on n’est pas initié et surtout pur citadin, il y a beaucoup de choses qu’on ne réalise pas : que les poissons (rouges mais autre) sont une vie comme tu dis et qu’ils souffrent et deviennent fous du manque de place, que les vaches ont besoin d’être engrossées pour produire du lait (pour beaucoup suffit qu’elles broutent de l’herbe) et que pire, on leur enlève leur veau pour pouvoir boire ou manger le lait à la place de leur bébé, que certains animaux ne voient jamais la lumière du jour…
        Beaucoup de choses passent par l’éducation, Foer en parle d’ailleurs très bien dans son livre, et c’est vrai. Je me réjouis que de plus en plus de monde prennent conscience du problème de la souffrance animale mais également des problèmes sanitaires liés à la consommation de viande/ poisson, même si ces personnes ne sont pas végétariennes, car c’est aussi en changeant la perception que les gens ont des végétariens qu’il y en aura encore plus tous les jours. Du moins je l’espère !
        Quand au bon et mauvais cholestérol, je t’avoue que je ne m’y connais pas beaucoup pour pouvoir te conseiller, mais les oléagineux me semblent une bonne alternative aux poissons gras dans ce cas précis, il y a peut être quelques recherches à faire dans ce domaine sur des sites d’info végé ? je ne te dis pas de ne pas écouter ton médecin pour autant mais peut être d’essayer de voir s’il n’y a pas des alternatives satisfaisantes pour tes convictions ^^
        Enfin, contrairement à beaucoup de végé un peu intégristes, je pense qu’essayer de devenir végétariens c’est super, mais diminuer les doses de produits d’origines animales c’est très bien aussi ! Il n’y a pas de petites gouttes dans cet océan là, selon moi et une moindre consommation est déjà une avancée en soit.

        Sinon pour les bibli, je pense que tu vas vite faire le tour des belles bibliothèques de Paris. Je n’en connais que 3 : Ste Genevieve, Mazarine, et Richelieu et cette dernière se fait en visite payante il me semble. Par contre y’a de jolies librairies partout dans Paris, pour compléter ton périple.

        Pour la méditation, autant j’adore le yoga autant la méditation c’est pas pour moi. Je pense toujours à 36000 trucs et je n’arrive pas à me concentrer. Mon esprit n’arrive pas à ce focaliser sur une chose si aucune partie de mon corps n’est en action. En plus quand je commence à réfléchir à comment je respire c’est un peu la panique. Bref, j’ai quand même hate de lire ton billet sur le sujet, qui sait, avec ca me donnera peut être l’occasion de réessayer ?

        répondre

  • Horrible l’histoire de ce petit poisson rouge, ça devrait être interdit !
    Perso, j’ai énormément réduit ma consommation de viande (je ne mange plus de viandes en réalité, juste un peu de volaille rarement).
    Pour le poisson, je fais maintenant attention à ce que j’achète, je choisis le mien bio ou avec le label PEFC. J’avais d’ailleurs fait un coup de gueule sur le thon en boite quand j’ai su l’horreur qui se cachait derrière :(
    Enfin je pense que l’important c’est de savoir ce qu’on consomme. Je n’ai rien contre ceux qui mangent de la viande mais je suis dégoûtée par la sur-production…

    Et pour ta phobie !!! Je soigne la mienne en ce moment, chez un hypnothérapeute très réputé. Il fait aussi de l’EMDR et c’est comme ça qu’il travaille à enlever la mienne.
    Contacte moi par mail si tu veux des infos ;)

    Bonne semaine

    répondre

  • Vous m’avez bien fait rire avec vos cadeaux identiques !
    Chez moi, l’an dernier nous nous sommes tous les deux offerts un porte feuille !
    Comme quoi :) à force de vivre ensemble :D
    Bonne semaine et bon courage pour ta nouvelle aventure professionnelle !

    répondre

    • J’avais un doute en l’achetant car il sait que j’aime beaucoup cet auteur de BD et je me disais qu’il pourrait très bien me l’avoir acheté aussi. En voyant son paquet cadeau, j’ai tout de suite compris, ahah ^^

      répondre

  • Trop mignon l’échange de petits cadeaux, vous vous connaissez très bien

    répondre

  • Je vois qu’on a un peu les mêmes problématiques en ce moment :)

    Je travaille en indépendante aussi, et je déteste la prospection (mais honnêtement, à part des gens dont c’est le métier, je n’ai croisé personne qui aime), même si une fois commencée on se prend un peu au « jeu » … Bon courage avec ça ! Il paraît qu’il faut trouver sa propre manière, celle avec laquelle on se sent à l’aise, je tâtonne toujours mais ne désespère pas :)
    Je m’écoute plus en ce moment, étant très stressée, voire angoissée parfois, ce qui m’a amenée à me tourner vers la méditation (avec l’application Headspace que j’aime beaucoup), je me suis inscrite à la salle de sport aussi, quand je souffre une demie-heure en renforcement musculaire je ne pense plus à mon stress, et ça fait du bien de se dépenser un peu :) Et puis j’ai prévu mon premier rendez-vous avec un hypnothérapeute/coach pour apaiser mon anxiété, qui prend trop de place à mon goût en ce moment. Je suis déjà contente d’avoir franchi ce pas de faire appel à l’aide, j’attend la première séance avec impatience.

    Bonne semaine Juliette !

    répondre

    • Oh oui le sport est un excellent anti-stress ! (dit la fille qui n’en fait absolument pas – mais je sais que ça me ferait beaucoup de bien)

      C’est chouette d’oser admettre qu’on a besoin d’un petit coup de pouce extérieur, c’est un grand pas en effet et tu peux en être fière :) J’espère que ça portera ses fruits !

      répondre

  • Comme toujours j’adore tes articles du dimanche. Pour le végétarisme, je me reconnais dans ton cheminement et je pense que ça prend du temps et il faut y aller à son rythme, moi ça m’a pris du temps puis il y’a eu un déclic, je me suis sentie prête et depuis je me sens plus en accord avec moi-même et mes convictions, mais c’était un long cheminement personnel. Je pense qu’il ne faut pas te mettre trop de pression et faire les choses à ton rythme, et rien n’est définitif.
    Ça m’a fait rire le coup de la moralisatrice (encore une fois la fille qui se reconnait hihi) et en même temps tu t’es remise en question et je trouve ça génial.
    Sinon je trouve ça trop mignon le même cadeau de la saint valentin vous êtes chous <3.
    Bonne journée (et je n'ai pas pris le temps avant mais j'aime beaucoup ton nouveau design ^^)

    répondre

  • Le poisson rouge qu’on offre à la fin d’un resto. Non mais j’hallucine… Bon, ma belle-soeur en a un. Et tout le monde lui a dit que ce n’est pas fait pour vivre seul ou à deux, qu’il n’allait pas vivre longtemps etc… Au final, son poisson a 8 ans, a bien grandi et vit très bien. Il vit dans un gros bocal rond (ça par contre, je suis totalement contre et ce, pour tous les poissons), lui fait la fête lorsqu’il la voit arriver, n’est pas malade, ne montre pas de signe de stress etc… Tout dépend des caractères je pense car j’ai bien un combattant complètement foufou ! Il passe son temps à nager dans son 20L. Pourtant, c’est reconnu comme étant un poisson très statique, pépère, qui nage très peu etc… Bah Croustibat, c’est tout le contraire, au point de m’en inquiéter, à faire des recherches sur le net, à aller voir deux vendeurs etc… Je me dis qu’il stresse, que quelque chose le perturbe, qu’il agit ainsi pour montrer qu’il va pas bien. Non, il est juste heureux dans son environnement…

    (la fille qui raconte sa vie)

    Pour Sherlock, ça me rappelle mon voisin qui a dû installer des sécurité pour bébé sur toutes ses portes de cuisine ainsi que le frigo ! Sinon, le chat ouvrait tout. Mais mettre cette sécurité sur un robinet, j’avoue que ça va être assez problématique ^^ »

    Quant au végétarisme, des fois, je me demande ce qui m’empêche de vraiment tout arrêter avec la viande, tellement j’en mange de façon très très rare… Et regarder ce qu’on inflige aux animaux dans les abattoirs etc… Radical, certes, mais au moins ça t’aiderait bien, je pense…

    répondre

  • Laetitia ( ltyfee)

    Ah les vacances….en Avril nous partons 2 semaines en Grèce ( Athènes quelques jours + quelques îles à définir) . Cet été ca sera roadtrip en Europe avec pour objectif un mariage en Slovalquie le 15 aout. Les pays sont encore à décider mais on pense passer par le Nord de l’Italie ( les lacs), l’Autriche ( Tyrol), l’Allemagne ( Forêt Noire). Plutôt nature en somme.
    Sinon cet été nous avons fait plusieurs iles en Indonésie dont Java et c’est vraiment à découvrir effectivement ^^

    Je ne connais pas ce livre , trop mignons que vous ayez eu la même idée^^, tu peux nous en dire plus ?

    Au plaisir de te lire !

    répondre

    • Oh la Grèce, ça doit être si joli ! Le road-trip en Europe est une très bonne idée également !

      Pour le livre, c’est une BD d’Anouk Ricard, une auteur qu’on aime beaucoup tous les deux. On a notamment adoré Commissaire Toumi, dont j’avais parlé ici : http://www.jenesaispaschoisir.com/2015/01/29/commissaire-toumi-anouk-ricard/

      Je suis allée chez mon libraire pour lui acheter un Picsou (il adore ^^) et je suis tombée dessus, elle venait de sortir. Et il a fait pareil, il voulait lui aussi m’acheter autre chose a priori ;) C’est des petites histoires absurdes, avec des animaux qui parlent !

      répondre

  • Pas biiiien le coca! J’étais une grande consommatrice et j’ai tout arrêté du jour au lendemain ! J’en bois exceptionnellement si besoin d’un petit coup de boost ;-)…
    J’aime bien tous ces articles au sujet du végétarisme, de la consommation de viande… C’est un grand débat que j’ai eu avec des amis ce week-end. Personnellement, j’ai réduit ma consommation (2 fois par semaine environ), je fais très attention à ce que j’achète et j’ai totalement arrêté de boire du lait de vache (et je m’en porte mieux!) Pour le moment je ne me vois pas devenir végétarienne… Mais toutes ces questions sont de plus en plus soulevées, c’est peut-être bon signe ? On penche peut-être vers un changement des mœurs ? (non, un bon dîner n’est pas forcément un plat de viande agrémenté de patates…)

    Et pour la destination de vacances… je pars en Islande cet été :-D !!!!!

    répondre

    • Je sais que c’est mal, j’arrête régulièrement et je retombe dedans, c’est une vraie drogue ce truc ! J’étais à une canette par jour, j’avais réussi à complètement arrêter et ça fait quelques semaines que je recommence… Argggh !

      Je pense que les mentalités évoluent, mais je crois aussi que les blogs nous donnent une impression un peu exagérée de cette évolution : on en parle beaucoup, c’est un sujet qui est à la mode… Je me demande si, dans la « vraie vie », les gens sont autant concernés (je me trompe peut-être, je l’espère d’ailleurs). Enfin en tous cas, je vois dans les commentaires beaucoup de gens qui ont réduit ou arrêté la viande, alors que dans mon entourage, j’ai finalement très peu d’amis qui sont végétariens.

      L’Islande, aaaaaaaah, que de souvenirs ! Tu as beaucoup de chance :)

      répondre

      • Oui il y a vraiment un effet de « mode », mais si cela dure, on pourra dire merci aux nombreuses blogueuses qui soulèvent ces questions :-) ! Et même le simple fait de les soulever est une très bonne chose. J’ai pas mal d’amis qui a défaut de devenir végétariens, réfléchissent à leur consommation et sont plus responsables. Quelques uns s’interrogent sur le fait que « une vache n’a pas d’émotion par rapport à un chat donc.. »… Le débat est très long dans ces cas ;-)…

        Pour l’Islande, c’est grâce à tes articles, qui ont fait naître une vraie lubie *_* !

        répondre

  • Trop fort ce Sherlock, il ouvre le robinet :p J’espère qu’il ne te le fera pas quand tu n’es pas là . Le végétarisme j’ai testé, j’ai tenu un mois et j’ai succombé, c’est trop dur pour moi. Je mange pas tous les jours de la viande, je mange équilibré. Après je te comprend aussi . :)
    Pour l’instant, pas le budget de partir en vacances mais je flâne devant les sites de voyages quand même .
    Bonne semaine

    répondre

  • Lis cet extrait du livre de Mélanie Joy (Why we love dogs, eat pig and wear cows) : http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article400 Ça pourra t’aider ;)

    Je crois que tout changement d’alimentation qui demande de s’extraire de la norme pose des soucis qui sont finalement plutôt relatifs (ça met juste à mal notre confort) et on se cache derrière plein d’excuses – moi la première. Par exemple, pour me justifier de manger encore des produits laitiers alors que je sais à quel point la vie d’une vache laitière qui finira à l’abattoir comme le bœuf que je ne mange pas mais ce au bout de 8 ans est misérable, j’invoque le fait que j’aime trop le fromage, qu’avec ma culture italienne, bla bla bla. Alors que dans le fond, je sais bien que je me voile la face et que je me mettrai à pleurer au bout de 10 secondes d’un reportage sur l’industrie du lait. Je me trouve très hypocrite.

    Alors, j’essaie de ne pas en manger chez moi mais j’ai de vilains réflexes : le parmesan sur les pâtes, le fromage en fin de repas, etc. Pour le végétarisme, je ne trouve pas que ce soit compliqué. En tout cas, je ne me suis jamais sentie exclue ou je n’ai jamais trouvé que c’était difficile à assumer en société. J’imagine que c’est très subjectif mais les gens l’acceptent plutôt très bien (sauf les vieux, quoique ma grand-mère en Italie ne m’a jamais jugée contrairement à ma picarde de mémé – on sent que je ne la porte pas trop dans mon cœur là haha ?)

    Ma technique pour avancer vers le végétalisme tranquillement, c’est de lire beaucoup sur le sujet. D’essayer de garder les yeux ouverts et de ne pas me maintenir dans un aveuglement qui m’arrange bien mais qui n’arrange pas les animaux. Je ne sais pas si un jour je serai une végétalienne stricte car en France, pour le coup, quand tu veux manger à l’extérieur, c’est fichtrement difficile de trouver des trucs sans produits animaux – à part à Paris, ou dans les grandes villes.

    Bref, finalement ta difficulté à cesser de manger des animaux renvoie à ce que Mélanie Joy présente comme une idéologie carniste. Ce qu’elle explique est très révélateur, son texte m’a beaucoup aidée à réfléchir sur le végétarisme : « Le carnisme a l’immense pouvoir de façonner les perceptions que les gens ont des animaux et de la viande qu’ils mangent, en guidant leur choix comme une main invisible. A l’instar d’autre systèmes dominants, le carnisme est bien établi – il est soutenu par toutes les principales institutions, de la famille au gouvernement, et il est aussi intériorisé, construisant notre perception des animaux que nous avons appris à manger avant d’avoir l’age de dire nos propres noms. Les mythes selon lesquels manger de la viande est normal, naturel et nécessaire sont tellement enracinés dans notre inconscient que la consommation de viande est considérée plus comme un fait acquis que comme un choix […] parce qu’en réalité la plupart des gens aiment les animaux et ne veulent pas qu’ils souffrent, le carnisme est organisé de façon à permettre aux humains de participer à des pratiques inhumaines sans réaliser pleinement ce qu’ils font […] Le système est maintenu par un ensemble de défenses spécifiques, à la fois externes (sociales) et internes (psychologiques) qui bloque la capacité de chacun à comprendre la réalité de la viande ; elles transforment l’empathie naturelle en apathie, de sorte que la viande est ressentie comme appétissante plutôt que repoussante […] Les mécanismes de défenses carnistes sont extensifs et intensifs, et difficiles à démonter. La plupart des végétariens ont été carnistes, tout en étant conscients, dans une certaine mesure, que les animaux devaient mourir pour se retrouver dans leur assiette. Lorsque nous sommes confrontés à des carnistes récalcitrants, il est facile d’oublier son propre vécu de carniste et le fait que demander à des carnistes d’arrêter de manger de la viande ne signifie pas demander une simple modification de comportement, mais aussi une modification identitaire – une changement fondamental de leurs relations aux animaux, à la nourriture et à eux-mêmes. » Je mets des passages là, au cas où quelques uns de tes lecteurs soient intéressants mais feignants de cliquer sur le lien plus haut ;)

    Voilà, j’espère que ça t’aidera <3

    répondre

    • Merci pour le lien, je vais le lire bien vite, les extraits que tu as cités sont déjà très intéressants !

      Pour la difficulté en société, je pense que je me mets des barrières toute seule, mais disons qu’avec ma phobie, chaque repas est déjà compliqué en soi, surtout quand je ne mange pas chez moi. Comme j’ai toujours très peur d’angoisser et que les regards se braquent sur moi, je fais profil bas quand je mange. Je me dis que devoir expliquer pourquoi je ne prends pas de viande, ça va encore + attirer les regards et potentiellement augmenter mon angoisse… Peut-être que le jour où je serai guérie de ma phobie (ainsi que de ma peur de m’affirmer), ça me semblera moins insurmontable.

      Merci en tous cas, tu m’as ouvert les yeux sur tellement de choses, je n’en serais pas là aujourd’hui sans toi <3

      (et je ris de la "picarde de mémé", huhu)

      répondre

      • Je comprends :) Ça paraît assez logique et je crois que c’est déjà très très très bien de se rendre compte de ses incohérences. C’est une belle qualité que de savoir se remettre en question et de vouloir être un « meilleur être humain » :)

        répondre

  • J’ai un article en brouillon depuis 1 an sur mon blog (qui est au final un sacré gros pavé…) sur cette remise en question à propos de la viande justement, comme toi je ne suis pas encore prête à devenir végétarienne même si j’en suis très proche, c’est un changement tellement majeur dans une vie que je pense sincèrement qu’il faut le faire quand on se sent prêt et pas quand on a l’impression de l’être pour surtout ne pas se décevoir soi-même.
    J’aime toujours autant tes billets du dimanche :) Bonne semaine, et bon courage pour la prospection !

    répondre

    • On a la même façon de fonctionner je pense : vouloir être prête à 100% avant de s’engager vraiment dans la démarche. Je pense que d’autres personnes fonceraient, échoueraient peut-être, avant de réessayer. En tous cas, le principal c’est d’aller à son rythme je crois. Et se poser des questions, c’est déjà un sacré premier pas de fait :)

      répondre

  • Je partage en ce moment tes réflexions sur le végétarisme et cette impression de culpabilité… alors merci pour ce petit bout d’article ! Si tu as l’occasion de lire la nouvelle de Sylvain Tesson intitulée « Les porcs » dans le recueil Une vie à coucher dehors, je te la conseille ; elle est très dure, mais elle va dans ce même sens de prise de conscience alors ça pourrait t’intéresser :)
    Pour les bibliothèques, tu la connais peut-être déjà, mais je te conseille Sainte Barbe, rue Valette (celle qui tourne à gauche juste après Sainte-Geneviève, en allant vers le Panthéon). Il faut une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois pour s’inscrire. Elle n’a pas grand intérêt esthétique contrairement à la BSG, mais je trouve que c’est le meilleur endroit pour travailler. En tout cas je m’y sens vraiment bien: c’est spacieux, lumineux, il y a une prise à chaque place… et on peut emprunter les documents!
    Très beau lundi à toi :)

    répondre

    • Merci pour la bibliothèque : en réalité, je cherche surtout les « jolies », car je me rends compte que je n’arrive pas trop à travailler avec tout ce monde autour :/ Du coup, mes visites sont surtout motivées par l’envie de voir des beaux bâtiments et des belles décorations ^^

      répondre

      • Ah oui, je comprends :) On m’avait aussi parlé de celle de l’institut du Monde Arabe, enfin je crois que c’était celle-là, mais apparemment elle est fermée en 2015…

        répondre

  • Coucou Juliette,

    Je comprends bien tes interrogations et ta petite pointe de culpabilité par rapport à la viande. C’est parce que tu y réfléchis, et peut-être que tu es sur la voie du vrai végétarisme car je me reconnais pas mal dans ton état d’esprit, je suis aussi passée par là avant d’avoir le déclic final (à la lecture du fameux « Faut-il manger les animaux ») et de devenir totalement végétarienne (depuis 1 an et demi).
    Mais même si je suis végétarienne et bien plus en paix avec moi-même niveau alimentation, je continue à avoir ce genre de problématiques à l’esprit, comme le disais Victoria justement: j’ai encore des sacs en cuir par exemple, ce qui est tout à fait paradoxal, et je le sais, et ça m’ennuie, j’essaye de faire des efforts. Idem pour le fromage, etc.

    Bref, c’est impossible d’être parfait, l’important c’est de faire du mieux qu’on peut et d’être tolérant (avec les autres et surtout avec nous-même), je crois. Comme le disais si bien Ophélie du blog AntigoneXXI, pour être totalement parfait et ne pas faire de mal à l’environnement qui nous entoure, il faudrait être mort. A méditer ^^

    Sinon, je trouve ça trop mignon que vous vous soyez fait le même cadeau de St-Valentin, ahah! Vivement ta revue du livre en question ;)

    A bientôt!

    Célestine

    répondre

    • C’est vrai que j’en parlais à Gaëtan hier soir, c’est impossible d’être irréprochable : entre la nourriture, les vêtements, les meubles, les téléphones portables… c’est vrai qu’il n’y a que mort que nous n’aurons plus d’impact sur l’environnement, c’est un peu triste quand on y pense ^^ Et encore, quand tu vois l’impact de la fabrication d’un cercueil (avec les vernis, les peintures, le transport des bois précieux etc), et même de la crémation (rejet de mercure et compagnie dans l’air), on n’est pas sorti de l’auberge !!

      répondre

  • Le reportage sur Coca s’est sans doute le même que celui que mon chéri a regardé il y a plusieurs mois de cela. Depuis il a décidé de ne plus boire de Coca (et il s’y tient!!) mais aussi plus aucune boisson de Coca Cola Company (et ça c’est plus difficile car on ne pensait pas qu’autant de marques étaient en fait coca cola company!).
    Mo je mange toujours de la viande mais par contre j’achète la viande un maximum dans une boucherie (et non pas en supermarché) et pour les légumes et œufs on s’approvisionne toujours dans notre AMAP! (ce qui nous oblige en ce moment à trouver plein de recettes avec de la courge pour ne pas faire tout le temps de la soupe!). On essaye de cuisiner plus souvent et de trouver plein de nouvelles recettes pour varier un maximum (vive pinterest pour l’inspiration). Je pense que je mangerais toujours de la viande et des produits d’origine animale mais j’essaye un maximum de privilégier les petits producteurs locaux.

    Sinon pour les voyages, nous on réfléchit à la destination de notre voyage de noces et ça sera Nouvelle Zélande (ou Argentine qui est notre deuxième choix). En attendant on a prévu quelques jours à Lisbonne en mars et peut être une semaine en Irlande du Nord en mai! J’ai hâte!

    C’est mignon le coup des cadeaux identiques!
    Bonne semaine de prospection!

    répondre

    • Oh oui ils détiennent plein plein de marques, c’est assez impressionnant… :/

      La Nouvelle Zélande, ça doit être magnifique ! <3

      répondre

  • Hello,
    pour la thérapie tu peux aussi te tourner vers des praticiens EMDR. Il y a un annuaire des psychologues / psychiatres / psychothérapeutes / psychanalystes pratiquant l’EMDR là : http://www.emdr-france.org/spip.php?rubrique20

    répondre

    • Merci Alexia ! J’avais déjà consulté des annuaires mais j’ai un peu peur de choisir « au pif », je vais plutôt me tourner vers ceux conseillés par des gens qui les ont « testés » :)

      répondre

      • Je comprends, ça met en confiance d’avoir une recommandation ! Sur Paris je ne peux pas t’aider désolée (je suis à Lyon :/ ) après l’annuaire d’EMDR France sert aussi à vérifier que la personne est bien inscrite et donc pas un charlatan.

        répondre

  • J’ai tenté pendant plusieurs mois un régime sans gluten, sans lactose et sans sucre à cause d’un problème de santé. Pas évident du tout…Depuis quelques temps j’ai repris mes habitudes alimentaires d’avant et je sens que ça va moins bien…il faut que je trouve le courage de m’y remettre…

    Pour les vacances pour l’instant rien de concret. Benoit venant de commencer un nouveau boulot ce n’est pas facile de savoir quand il pourra en prendre. On devrait faire un week-end quelque part en avril car ses parents vont venir nous rendre visite, en juin je rentrerai un peu en France avec Gaspard mais globalement il devrait y avoir moins de voyages en 2015 qu’en 2014 ;-(
    On réfléchit quand même à l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, au Vietnam aussi bref ce ne sont pas les idées qui manquent.

    répondre

    • Ah oui, sans gluten, sans lactose et sans sucre, ça doit être sacrément contraignant :/ Mais si tu sens que ça te fait du bien, ça vaut la peine de se décarcasser :)

      En même temps, en 2014 tu as battu des records de voyage, ça va te faire du bien de te poser un peu peut-être :)

      répondre

  • Coucou! J’ai rarement du laisser des commentaires alors que je viens très souvent par ici.
    Je suis tout à fait d’accord sur le sujet de la consommation de viande et de poisson, moi aussi j’ai beaucoup réduit, et ça ne me manque pas. (Par contre j’avais remarqué que les protéines me manquaient quand mes journées étaient rallongées de 2 heures de train quotidiennes : grosse fatigue et envie de pleurer tous les jours).
    Pas du tout dans l’optique de te culpabiliser ou de faire la moralisatrice, juste parce que j’ai vu la photo de ton chat et qu’une pensée m’a frappée, je me demande ce que mange Sherlock ?
    Est ce qu’on peut réussir à nourrir son chat en accord avec son éthique?
    Je précise que j’adore les chats, que je me retiens de demander de suite des nouvelles des chats de mes parents quand je les appelle et que ce qui me retiens de prendre un chat pour le moment c’est la crainte qu’il s’ennuie tout seul toute la journée.

    répondre

    • Sherlock mange des croquettes et un peu de pâté (–> et donc de la viande dans l’un et dans l’autre), et je t’avoue que je ne me pose pas la question de lui changer son régime alimentaire… J’ai lu quelques articles disant qu’on pouvait donner un régime végétarien à un chat mais j’ai aussi lu des articles qui disent absolument le contraire, donc honnêtement je ne prendrais pas ce risque :)

      Quant à ta crainte que ton chat s’ennuie, il dort beaucoup dans la journée et si tu es là le matin et le soir, que tu joues avec lui, et qu’il a de quoi s’occuper la journée (arbre à chat, jouets divers), je ne pense pas qu’il y ait de risque. Je te conseillerais en revanche d’adopter un chat qui n’a pas été habitué à l’extérieur pour ne pas qu’il soit frustré. Et si tu adoptes un chat déjà adulte dans une association, ils pourront t’aiguiller et te « proposer » un chat qui correspond à ton mode de vie.

      répondre

  • Juliette-aussi

    Salut Juliette,

    Ce que tu racontes sur les poissons m’a beaucoup touché ! J’ai longtemps été une « viandarde », gourmande de fromage, et puis j’ai regardé cette conférence de Gary Yourofsky : https://www.youtube.com/watch?v=9ivPJUypbVs . Et ça a été le déclic. J’ai par la suite remis en cause d’autres choses comme mes achats vestimentaires (on n’a pas aboli l’esclavage, on l’a juste délocalisé …). Bref, bravo pour ta prise de conscience et … bonne continuation ;)

    Juliette-aussi (de Lille-aussi :D)

    répondre

  • J’essaye de réduire un peu la viande mais je n’ai parfois pas d’idées de repas et vu que je suis assez difficile c’est parfois complexe, deja dans la mesure du possible j’essaye de manger local :)
    Excellent de vous offrir le meme cadeau de st valentin, quelle coincidence !!
    Belle semaine à toi !!

    répondre

  • J’ai lu le bouquin de Jonathan Safran Foer, que j’aime beaucoup aussi comme romancier d’ailleurs ; mais je ne suis pas devenue végétarienne. J’ai des enfants , en pleine croissance, et ils adorent la viande !
    Je mange peu de viande, produite localement, et ça me va. Par contre je culpabilise de manger du poisson…J’achète du thon « le phare d’Ekmull » au magasin bio, pêché selon des méthodes respectueuses des espèces marines.

    Contre le stress : je te conseille le sport, ça défoule ! Il faut juste en trouver un qui te correspond. Je me suis mise (sur le tard !) au karaté et j’adore.

    répondre

  • Qu’est ce que j’adore te lire c’est toujours intéressant j’ai l’impression d’être dans cette même période et avoir les même interrogations que toi.
    On reviens avec mon mec d’un long voyage on est parti au Nicaragua voir ma famille on a fait la partie ouest du pays du sud au nord et mon mec a adoré mission réussie pour moi! je rêve que d’une chose maintenant un peu comme toi préparer mon prochain voyage et c’est vrai que l’Argentine me tente tellement!
    En ce qui concerne vos échanges de cadeaux c’est drôle vous êtes vraiment sur la même longueur d’onde c’est plutôt cool du coup, ça m’intrigue ce livre je vais vite me renseigner
    Des bises
    Roxana

    répondre

  • Hello Juliette, si tu es toujours en recherche d’un hypnothérapeute, j’ai beaucoup aimé la mienne qui exerce à Bastille, en hypnose ericksonienne. C’est hyper perso et ça marche d’après moi beaucoup au feeling avec la personne, mais j’ai beaucoup avancé grâce à elle. Si jamais, n’hésite pas je t’enverrai ses coordonnées !
    Et sinon je me retrouve bcp dans tes interrogations (je t’avais d’ailleurs écris un mail il y a longtemps a ce sujet) et bravo de te lancer toute seule professionnellement !
    J’ai l’impression que ces remises en question sur l’entreprise et l’épanouissement personnel sont de plus en plus fréquentes dans notre génération… Cela fait plaisir de se sentir moins seule car ce n’est pas évident de toujours garder ce cap et de positiver… et sinon j’attends avec hâte ton article sur la méditation car j’ai du mal à commencer même si je suis tout à fait convaincue de ses bienfaits ! Bon vendredi !

    répondre

    • Merci Alice, c’est super gentil : j’ai trouvé quelqu’un avec qui j’ai rendez-vous vendredi mais je n’hésiterai pas à te contacter si jamais ça ne colle pas :) Il faut que je me remette sur mon article spécial méditation, tu fais bien de me le rappeler !

      répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE