Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Comment et pourquoi méditer

Lorsque j’ai commencé à voir une thérapeute pour le traitement de ma phobie, elle a insisté sur l’importance de la relaxation / de la méditation. Nous avions enregistré plusieurs séances basées notamment sur la respiration ou encore la détente musculaire. Aujourd’hui, j’utilise d’autres séances (j’y reviendrai plus tard) mais les techniques restent sensiblement les mêmes, et j’avais envie de vous en dire plus sur les raisons qui peuvent pousser à méditer, les bienfaits que cela apporte au quotidien et les quelques enseignements que j’en ai (modestement) tirés. Je ne suis pas une experte et mon expérience parle plutôt de la gestion de l’anxiété (il y a 1000 raisons de méditer) mais j’espère que vous y trouverez quelques pistes !

headspace application méditation

Qu’est-ce-que la méditation ?

Quand on pense méditation, on imagine facilement quelqu’un d’assis en tailleur qui reste immobile pendant des heures en fredonnant des « mmmmm ». Et forcément, ça peut faire peur ! Difficile d’y trouver un intérêt ou de se projeter dans une pratique qui peut sembler extrême ou réservée aux moines bouddhistes.

En réalité, méditer, ça peut simplement consister à porter son attention sur un élément précis, par exemple sa respiration ou le contact de ses pieds sur le sol. Isoler une sensation corporelle et se focaliser dessus. Les pensées parasites arriveront très probablement, il faut en prendre note puis les laisser filer pour se concentrer à nouveau sur l’élément initial.

La plupart du temps, on préconise de s’asseoir dans un endroit calme, à l’abri des dérangements éventuels, mais on peut aussi méditer dans le métro, en se concentrant sur les bruits par exemple, ou en marchant, en prêtant attention au contact de ses pieds sur le sol.

Le principal enseignement : l’acceptation

Un des principaux enseignements que j’ai pu tirer de mes séances de méditation, c’est l’acceptation. J’avais déjà été frappée par ce point lors de ma lecture de La femme qui tremble, de Siri Hustvedt. Celle-ci expliquait qu’elle avait lutté pendant des années contre de terribles migraines, sans succès. Jusqu’au jour où elle avait fini par accepter ses violents maux de tête – ils faisaient partie d’elle, elle devait faire avec. Étrangement, à partir de ce moment là, ses migraines sont devenues beaucoup plus supportables.

A mon niveau, cela se traduit par l’acceptation de mes angoisses et de mon anxiété. Au lieu de lutter au moindre signe de stress, de paniquer parce que j’ai “peur d’avoir peur”, j’ai compris qu’il fallait que j’accepte d’être comme je suis, que j’aime ce que je suis. Et que je porte sur mes émotions un regard bienveillant.

Attention, l’acceptation ne signifie pas le renoncement ! « Je suis angoissée, ok tant pis pour moi, je serai malheureuse toute ma vie et je dois l’accepter » : surtout pas ! J’accepte l’anxiété quand elle arrive, j’applique les différentes méthodes que j’ai apprises pour essayer de la faire diminuer, je prends du recul sur cette émotion, et surtout, je garde en tête que cet état n’est pas permanent : j’ai peur maintenant, mais ça ira mieux plus tard. Cette vidéo (en anglais) aide beaucoup : derrière les gros nuages, il y a toujours le ciel bleu, prêt à réapparaître.

Il faut également apprendre à avoir du recul par rapport à nos émotions négatives : ne plus se concentrer dessus, mais les observer d’un oeil extérieur. Quand je sens l’angoisse monter, j’en prends note, je l’accepte, puis je pose mes mains sur le ventre et je compte mes respirations. Dès qu’on porte son attention sur autre chose, l’émotion négative perd de son emprise.

Plus facile à dire qu’à faire, bien évidemment : quand on échoue et qu’on se laisse submerger par le stress, ou qu’une séance de méditation ne se passe pas comme on l’aurait voulu, qu’on a eu du mal à se concentrer (ou qu’on s’est endormi), il ne faut pas culpabiliser ou se flageller. Soyez bienveillants envers vous-même comme vous le seriez envers un ami.

Comment méditer ?

Il existe de nombreuses techniques de méditation. Pour débuter, je trouve qu’il est plus simple d’avoir un support audio : ça guide et ça aide à rester concentré.

De mon côté, j’ai téléchargé l’application Headspace (en anglais) que je trouve formidable. La vidéo ci-dessus a d’ailleurs été réalisée par leurs soins. Les 10 premières séances gratuites m’ont convaincue, je me suis abonnée et en suis aujourd’hui à 75 séances. Je trouve l’appli vraiment bien fichue et j’adore la voix de son créateur, Andy, qui m’apaise dès que je lance une session. Si vous ne comprenez pas bien l’anglais, il existe une application en français qui ressemble un peu à Headspace : Petit Bambou (même si je la trouve un peu moins bien conçue et je n’aime pas trop la voix utilisée).

headspace application méditation

L’objectif de la méditation, c’est d’arrêter de penser à 50 000 choses en même temps. Bien souvent, on n’est pas concentré sur la tâche qu’on est en train d’accomplir : on pense déjà à la tâche suivante. Ou au contraire, on ressasse des choses passées (on regrette d’avoir dit ou de ne pas avoir dit certaines choses par exemple). Prendre 10 ou 15 minutes par jour pour se concentrer sur l’instant présent, ça fait un bien fou.

Peu à peu, l’idéal est de réussir à intégrer ces bons réflexes à notre quotidien : ne plus passer sa douche à anticiper la réunion qu’on a dans la journée et qui nous stresse, et se concentrer sur ce qu’on est en train de faire (je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé : vous sortez de la douche, vous avez les cheveux mouillés mais aucun souvenir de les avoir lavés). Ou savourer ce qu’on mange au lieu de se demander combien de likes on aura sur la photo qu’on vient de poster sur Instagram ;)

Mon amie Olivia m’a donné une astuce : porter un bracelet ou une bague et s’en servir comme rappel. Quand on voit le bijou ou qu’on le sent, on en profite pour vivre dans l’instant ou pour se poser 2 minutes.

Quels bienfaits ?

Au départ, quand on se met à la méditation dans l’espoir de lutter contre ses angoisses ou son stress (ou tout autre problème), on a tendance à espérer que ceux-ci disparaissent. Avec la pratique, on comprend peu à peu (et on apprend à accepter) que ce n’est pas possible : l’angoisse est une émotion humaine, et comme on ne peut pas s’empêcher de tomber amoureux ou de pleurer devant un film triste, on ne pourra jamais s’empêcher d’être anxieux. D’où l’acceptation dont je parlais plus haut.

Il faut au contraire essayer d’en tirer le meilleur. L’anxiété ne doit plus être paralysante, elle doit devenir un moteur. Car à chaque émotion négative, il y a un bon côté de la médaille : l’anxieux est perfectionniste, prévoyant, souvent créatif… Sans peur du vide ou des grosses bêtes sauvages, l’humanité aurait peut-être déjà disparu !

Il y a autant de raisons de méditer que de personnes. On peut vouloir améliorer sa concentration, se détendre, mieux dormir, doper sa créativité… La méditation aide à atteindre ces objectifs, à trouver les clés en vous pour y parvenir.

Je n’y comprends pas grand chose mais des études ont également prouvé que pratiquer la méditation régulièrement modifiait des zones de notre cerveau, améliorant notre attention ou ralentissant le vieillissement de nos cellules grises. Après 8 semaines de méditation, on est plus prompt à aider les autres également, notre empathie se développe. Raison de plus de s’y mettre !

En conclusion

La méditation est bien moins complexe que ce qu’on imagine, à condition de bien comprendre ses objectifs, et surtout de pratiquer régulièrement : dans l’idéal, au moins 5 jours sur 7 (ça semble beaucoup, mais quand on se rend compte du bien que ça procure, on en redemande).

Pour savoir si ça vous convient, il suffit de se lancer en trouvant la technique la mieux adaptée : application mobile, vidéos sur YouTube… Christophe André (que j’adore) a également sorti un livre assorti d’un CD. Si vous vous en sentez capable, vous pouvez aussi méditer sans support (mais c’est difficile je trouve).

Bonne méditation à tous !

Comment et pourquoi méditer
75 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Il est très intéressant ton article Juliette, comme toujours.
    J’ai aussi des gros soucis de stress, de manque de confiance et d’angoisses constantes.. Alors cette appli elle m’interpelle énormément ! Merci beaucoup pour la découverte en tout et surtout de partager ton ressenti par rapport à tout ça :)
    Angéline

    répondre

    • Merci beaucoup Angéline, j’espère que tu trouveras une solution, que ce soit cette appli ou autre chose :)

      répondre

  • Que j’aime ton écriture, ta simplicité et ta façon de présenter les choses !
    J’ai tenté Headspace il y a quelques mois mais je crois que je n’étais pas tout à fait prête à prendre le temps de méditer. Du coup je n’ai pas vraiment continué.
    Ton article me donne envie de retenter l’aventure. Car tout ce que tu dis sur l’acceptation, c’est tout le travail que j’ai fait cette dernière année, acceptation, renoncement, mais qui finalement apporte aussi plus de joie au quotidien et du lâcher-prise. Transformer le négatif en positif aussi, refuser finalement de se laisser envahir mais utiliser cette énergie le mieux possible. Accepter d’être faible par moment, car la force revient toujours. Je me concentre sur ma respiration quand l’angoisse monte, sur mon ventre, j’essaye d’ancrer mes pieds dans le sol pour me rattacher à l’instant présent.

    répondre

    • Merci beaucoup, ton compliment me va droit au coeur ! Tu as raison quand tu dis qu’il faut être prête, il y a des moments dans la vie où ça n’est pas le moment, justement. Tu as l’air d’avoir fait un très gros travail déjà, c’est super ! Après, la méditation ne convient pas forcément à tout le monde je crois, chacun doit trouver la technique qui lui correspond. Mais ça vaut la peine d’essayer :)

      répondre

  • Bonjour Juliette,

    ton article est empli de sérénité. Il fait du bien, il a un effet apaisant. C’est une sensation si précieuse et agréable. Je suis moi aussi sur ce chemin, celui de l’équilibre. La méditation, la médecine chinoise sont des méthodes qui aident à avancer sur ce chemin. Merci de partager cela avec nous.

    répondre

    • Merci pour ton commentaire :) La médecine chinoise m’interpelle beaucoup, j’aimerais avoir l’occasion de la découvrir un jour !

      répondre

  • Super article Juliette ! J’ai découvert la méditation il y a quelques temps, à la danse, il y avait des moments où on faisait des exercices de lâcher prise et de respiration consciente, ça y ressemble pas mal, et puis j’en ai discuté avec Olivia, et on a fait une séance de méditation à Carnac avec Marjo en janvier dernier. Ça a été le déclic je pense, depuis j’essaie d’en faire régulièrement, mais comme tu le dis, sans support c’est pas toujours évident. Du coup j’ai téléchargé les 2 applis dont tu parles, on verra si ça m’aide ! Merci !!

    répondre

    • Chouette, j’espère que les applis t’aideront : Headspace te parlera je pense, il y a un côté assez ludique, avec notamment des « badges » qui te récompensent quand tu as réussi à être assidue plusieurs jours de suite. Pour la sportive et winneuse que tu es, je suis sûre que ça sera un bon moteur ;)

      répondre

  • Il y a tellement de bienveillance et de douceur dans ton billet, Juliette.
    Et puis je dois dire que je m’y retrouve un peu. Il y a quelques temps, j’ai du faire face à une grande phobie. Enfin, c’est ce que je croyais, parce que les phobies sont parfois le résultat d’angoisses plus profondes qui se projettent un peu au hasard (ou pas) sur ce qui devient notre plus grande peur. Le chemin a été long, et la confrontation à ma phobie a du se faire plusieurs fois avant que je ne me sente vraiment « bien ». Comme toi, je suis quelqu’un d’assez anxieux. Depuis peu, j’apprends doucement à vivre plus « slow ». À m’arrêter et à me plonger dans un univers contemplatif. Je prends le temps. De regarder autour de moi, de vivre dans l’instant présent, sans parler de méditation. Je me sens « chanceuse » dans ces moments là. Mais ton article me donne envie de pousser cette porte et d’aller peut-être plus loin. Le hasard veut que dans un grand élan de ménage de printemps, je viens de retrouver un cd de méditation. Alors je sais comment j’occuperai mon dimanche matin. Merci pour cet article :)

    répondre

    • Merci beaucoup Amélie ! C’est super que tu aies trouvé des choses qui t’apaisent : contempler, prendre le temps, c’est aussi une façon de méditer, quelque part… Bon dimanche avec ton CD alors ;)

      répondre

  • ça c’est un post canon ma belle! Enfin disons surtout qu’il tombe à pic pour moi :-)))) Mille mercis !!!

    répondre

  • Merci pour la découverte Juliette ! De mon côté j’ai constamment besoin d’écouter de la musique, quelle soit douce ou pas. C’est (pour l’instant) le seul moyen que j’ai trouvé pour me canaliser dans n’importe quel moment. Mais je pensais depuis quelques temps à la méditation, justement pour essayer de décrocher de l’ordi et du portable… j’ai souvent l’impression de louper quelque chose quand je n’y suis pas attentive, j’ai donc beaucoup de mal à m’en passer. Du coup je vais me pencher là-dessus d’un peu plus près… :)
    Merci encore !

    répondre

    • Ton commentaire me fait penser au fameux FOMO (fear of missing out), quand on a peur de louper une info et qu’on a du mal à décrocher d’internet. J’espère que la méditation t’aidera :)

      répondre

  • Arrêter le multitask et ralentir est une de mes résolutions 2015, je n’avais pas penser à la méditation mais ça pourrait bien m’aider. Merci qui… merci Juliette !

    répondre

    • Ah oui complètement : la méditation est l’inverse du multitasking :) J’espère que ça t’aidera à tenir ta résolution !

      répondre

  • En qualité de grande anxieuse, je me retrouve bien dans ta démarche et ton expérience. Après un (long) travail analytique, j’ai entamé une thérapie EMDR récemment, plus centrée sur les émotions et les comportements qui en découlent, et par conséquent sur l’acceptation de ceux-ci. C’est une technique très intéressante.
    Qui dit émotion ,dit respiration. C’est la base de tout. A ceux que cela intéresse je vous conseille de vous pencher sur le concept de  » cohérence cardiaque ». De petits exercices de respiration se trouvent facilement sur internet (notamment des « guides respiratoires ») et pratiqués de façon régulière, ils me semblent pouvoir être une bonne entrée en matière pour la méditation. En tout cas, un bon début vers un peu plus de sérénité.
    Belle journée à tous.

    répondre

    • Ah oui l’EMDR : mon hypnothérapeute la pratique aussi, ça a l’air super intéressant ! Merci pour ton témoignage et tes pistes de réflexion :)

      répondre

  • Article très intéressant, je te remercie, j’ai découvert très récemment le Yoga du rire et c’est une révélation, le laché-prise me fait un bien fou

    répondre

    • J’adore le concept de yoga du rire :) Je suis persuadée que ça marche – je n’ai jamais testé mais il m’arrive, quand je n’ai pas trop le moral, de me « forcer » à sourire pour duper mon cerveau, et ça fonctionne plutôt bien ;)

      répondre

  • J’ai décidé de commencer à méditer en début d’année pour luter entre autre contre la dépression et je dois dire que ça fait un bien fou ! Mon stress a vraiment diminué et je m’endors beaucoup plus facilement. Même dans la vie de tout les jours je me surprend à prendre du recul sur les situations, à me focaliser sur ma respiration plutôt que sur la cause de mon énervement…
    En tout cas je compte bien continuer à méditer et ce aussi longtemps que je le pourrais !

    xo, Charlie

    répondre

  • Je suis une adepte également, et je trouve ton article super bien fait! Je suis sûre que la méditation peut sauver le monde, tant elle nous reconnecte à nous et aux autres avec bienveillance…

    répondre

  • J’ai connu l’exercice de la méditation lors de mes cours d’Aikido : et c’est fou le bien que ça fait…
    C’était il y a 20 ans, mais c’est toujours aussi redoutablement efficace (et ça m’aide à m’endormir :))

    répondre

    • L’application conseille de méditer plutôt le matin, justement pour éviter de s’endormir pendant la séance, mais mes angoisses survenant surtout le soir, je désobéis et c’est clair que pour s’endormir, je ne connais rien de plus efficace :)

      répondre

  • Anne-Charlotte

    Je m’apprête à passer dans quelques heures un entretien professionnel important qui m’angoisse, et la simple lecture de ton article a presque suffi à dénouer les nœuds dans mon estomac, merci !

    Cela fait des mois que je me promets d’essayer de m’y mettre (je fais déjà du yoga mais je suis trop novice et trop concentrée sur ma respiration, ma posture et les instructions du prof pour être réellement détendue pendant ma pratique…), ton récit achève de me convaincre de faire une petite place dans mon emploi du temps pour quelques minutes de médiation journalières.

    répondre

    • Ravie que mon article t’ait été utile, et j’espère que ton entretien s’est bien passé ! Pour le Yoga, je n’en ai jamais fait, mais je suis sûre que ça va venir :)

      répondre

  • Super article ! Je me demandais est ce que le livre de Christophe André évoqué est accessible à des gens qui ne sont pas à la base très branchés relaxation/méditation mais tout de même intéressés? Merci! :)

    répondre

  • Merci pour ces conseils !
    Je vois très bien de quoi tu parles, parce que j’ai le même problème :) Ça fait une éternité que je vis avec mon anxiété, mais j’ai vraiment commencé à travailler dessus il y a quelques mois, car c’était devenu incontrôlable (impossibilité d’aller dans les lieux publics, arrêt de travail, etc.). De mon côté, j’ai opté pour la sophrologie, qui m’avait plusieurs fois été conseillée. Ça m’aide beaucoup. J’ai des outils pour gérer les crises, mais je commence tout juste à accepter que la peur sera toujours là quelque part… J’essaie de me mettre à la méditation, mais jusque là ça n’a pas été concluant. Peut-être qu’avec l’appli dont tu parles, je pourrais sauter le pas !
    Et au cas où, je te conseille la lecture d’une BD : ça s’appelle L’effet Kiss pas cool, de Leslie Plée, et ça parle des crises d’angoisses. Ce livre m’avait beaucoup plus, notamment parce qu’il rend l’angoisse moins effrayante, je trouve.

    répondre

    • J’ai fait un peu de sophrologie et c’est assez proche de ce que j’ai appelé la méditation dans cet article. Et merci pour le conseil de BD, j’adore Leslie Plée mais je n’ai encore jamais lu celle-là !

      répondre

  • Merci pour cet article Juliette.
    Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis au sujets des angoisses et de la « peur d’avoir peur ». Pour ma part, le yoga m’aide énormément et depuis le début d’année je suis allée voir un homéopathe qui me fait également de l’acupuncture. Je sens que ça m’aide beaucoup à ré-équilibrer. J’ai depuis longtemps envie de me mettre à la méditation et j’ai acheté le livre La Méditation c’est malin.
    Je crois que ce qui me manque surtout pour l’instant, c’est justement l’acceptation ! Je pense que je vais lire le livre de Siri Husvedt, ça m’a donné envie.

    répondre

  • Ton article tombe à pic puisqu’il y a 2 jours, j’ai finalement décidé d’utiliser Headspace alors que j’avais installé l’appli depuis un moment… J’ai déjà fait un peu de méditation avec un thérapeute, mais j’ai laissé le temps passé. Ce que je trouve difficile au début, c’est la discipline. Je sais qu’elle est essentielle pour ressentir les bienfaits de la méditation, mais c’est parfois très difficile de voir les choses sur le long terme lorsqu’une angoisse nous submerge et que ça irait bien plus vite de griller une clope/manger une tablette de chocolat etc.
    Alors je profite d’une période où je suis sereine pour acquérir cette nouvelle habitude !

    (J’aime aussi beaucoup la voix d’Andy, et ça passe vite finalement 10 minutes !)

    Merci pour ton retour sur le sujet et bon WE

    répondre

    • Oui tu as raison de profiter d’une période de sérénité pour t’y mettre : je comprends tout à fait ce que tu dis pour l’angoisse qui nous submerge et de la difficulté à se poser dans ces moments là :/ Profite bien de ta période de sérénité :)

      répondre

  • Ton article est vraiment très intéressant. Comme toi, j’ai beaucoup de problèmes de stress qui me submergent beaucoup trop souvent. Alors quand je sens que ça monte, je vais me balader pour profiter de la nature et je me concentre sur ce que je vois et j’entends, je savoure l’instant présent.
    L’application m’intéresse beaucoup, je vais y jeter un coup d’oeil :)
    Merci pour cet article !
    Elodie

    répondre

    • Merci pour ton commentaire Élodie, se concentrer sur tes sens est une forme de méditation : finalement, sans le savoir, il y a déjà plein de choses qu’on applique parce qu’on a l’intuition que c’est bon pour nous :)

      répondre

  • Super intéressant ton article, une fois j’ai eu une formation au boulot pour aider à gérer son stress et on a eu droit à une petite séance de « relaxation » où avec sa voix la formatrice nous invitait à nous concentrer sur chaque partie de notre corps, à le sentir lourd et à relâcher tous nos muscles petit à petit… Je sais pas si c’est comme la méditation, mais moi qui d’habitude n’arrive pas à faire ce genre de choses, ça m’a tellement… déconnectée! Jme suis sentie trop bien après et je l’ai refait plusieurs fois, il faudrait que je le refasse :-)

    Bisous!

    répondre

    • Je ne suis pas une pro mais oui, je pense que c’est une forme de méditation : tu te concentres sur tes sensations corporelles et ça te permet de faire le vide, de déconnecter comme tu dis :) Après j’associe pas mal méditation et relaxation, peut-être qu’un puriste te dirait que c’est différent.

      répondre

  • Je suis actuellement dans une période stressante de ma vie où je galère à trouver mon premier emploi. Je suis quelqu’un de perfectionniste et ambitieuse, du coup ça me pèse vraiment au quotidien.
    Je tente l’expérience Headspace depuis une semaine et j’en tire du positif : mon cerveau qui tourne habituellement à 5000 à l’heure arrive à se poser pendant 10 minutes, à accepter l’inactivité et à se focaliser sur une seule chose. Je trouve cette application vraiment bien faite pour les novices, et la voix du mec est parfaite.

    J’espère en tout cas que ce processus de méditation sera bénéfique dans le traitement de ta phobie, dans tous les cas ça ne peut qu’être une bonne chose pour le mental en général!

    Bon weekend!

    répondre

  • Chaque soir, je m’accorde 10mn de méditation lorsque je le peux.
    Je fais la méditation de la pleine conscience où je me concentre sur ma respiration, ça aide à détendre.
    J’ai commencé la méditation pour soulager l’anxiété et les insomnies moi aussi et je dois dire que ça a un peu aidé lorsque j’accompagne cela avec de la réflexologie plantaire et du yoga. =)

    répondre

    • La combinaison de plusieurs choses, c’est encore ce qu’il y a de mieux quand on trouve ce qui nous fait du bien :)

      répondre

  • Chouette article. J’adore Headspace depuis le premier jour où je l’ai testé. Pratique, on l’emporte partout, c’est facile de trouver 10 minutes dans sa journée et ça permet effectivement de se reconnecter au moment présent. Ça m’a rappelé un peu le yoga aussi par les exercices de respiration et justement aussi le fait qu’on laisse passer les émotions. C’est vrai que c’est plus facile après pour les accepter plutôt que de lutter sans cesse. :) Merci pour ce retour.

    répondre

  • Très bel article pour un sujet qui effraie beaucoup de personnes et c’est dommage. J’utilise relaxation, méditation, autohypnose, bodyscan, pour essayer de gérer les douleurs et les angoisses et la même phobie que toi accessoirement humhum et j’ai eu beaucoup de mal au début, puis peu à peu, çà a fait partie de ma vie. J’ai toujours aussi mal, mais j’ai d’autres réflexes qu’avant. Au centre anti douleurs où je suis suivie, ils modifient même les phrases. Au lieu de dire « je suis angoissée », ils le transforment en « je suis dans un état d’angoisse » pour éviter qu’on s’identifie en quelque sorte à l’angoisse et qu’on n’en fasse pas une de nos caractéristiques. Et bizarrement, en changeant la façon de dire les choses, j’accepte mieux l’état et n’oublie pas non plus que l’angoisse, à un moment donné ne peut plus grimper plus haut qu’elle n’est, elle ne peut que redescendre.
    Je vais essayer d’installer l’appli en tout cas. Gs bisous ma belle. Namasté ;)

    répondre

  • Peut-être ces petits mp3 d’hypnose pourront en aider certaines :
    http://free-hypnosis-mp3.com/fr/telechargements

    C’est toujours un plaisir de venir lire tes articles Juliette,
    Très bonne journée :)

    répondre

  • C’est bien écrit et très juste et je me reconnais presque totalement dans la démarche (proposée par un thérapeute comportemental en réponse à des troubles de l’anxiété). On parle ici de technique de pleine conscience issue de thérapie cognitive, ce qui dans ma compréhension diffère de la meditation.
    Mon psy a toujours insisté sur cette différenciation, quelqu’un a t’il le même retour ?

    Dans mon cas j’ai beaucoup de mal à me discipliner et à trouver un rythme pour faire les exercices quotidiennement. En pause pour le moment bien que convaincu des effets de la pleine conscience sur mon stress.

    répondre

  • Prendre conscience de mon agitation intérieure a été un vrai changement quand j’ai commencé le yoga et la méditation il y a 5 ans. Bravo pour ce post qui pourra peut être faire découvrir cela à d’autres personnes.

    répondre

  • Hello Juliette !
    J’ai trouvé ton article super intéressant et inspirant :). J’ai également découvert la méditation/relaxation depuis quelques mois et j’en suis accro ! Pour ma part j’écoute sur youtube des vidéos de « ASMR » c’est une technique de relaxation qui passe par les sons, les bruits… de toutes sortes ! Je me suis toujours sentie bizarre parce que j’adore les bruits assez ronflant comme du sèche-cheveux, du four, de l’aspirateur. Ça me détend énormément haha c’est en regardant des vidéos avec 8h de son de sèche-cheveux (bon pas fort quand même ça fait un peu mal aux oreilles sinon :p) que j’ai découvert le ASMR. Le concept est un peu étrange, je comprenais rien du tout au début et certaines des femmes qui font ces vidéos donnent une image assez sensuelle de la pratique (puisque ça passe beaucoup par des chuchotements, ça aussi c’est un son qui me détend beaucoup), mais finalement il faut voir ça un peu comme des massages, qui eux aussi peuvent être vus comme sensuels mais le but premier c’est pas ça, la relaxation avant tout ^^

    Bref, tout ça pour dire que si tu ne connais pas peut-être que tu pourrais essayer, moi je préfère les écouter en anglais aussi :). A force d’écouter différentes vidéos j’ai trouvé mes propres « triggers » càd les sons qui me détendent, puisque chacun étant différent personne n’a les mêmes ! Par exemple comme je disais moi ce sont principalement les chuchotements, mais aussi les bruits de « crinkles » (en revanche je déteste le « tapping »), bref il y a une variété énorme…

    Bon après ce n’est pas une thérapie comme celle que tu suis pour tes angoisses, néanmoins depuis que j’en fais je dors mieux et je suis moins stressée pour la fac :).

    Bien à toi,
    Laetitia

    répondre

  • Bravo pour cet article clair et qui synthétise bien le sujet. J’ai commencé aussi la méditation il y a quelques mois via des applications audio et je suis pleinement convaincue de ses nombreux bienfaits, notamment sur l’anxiété et les pensées « parasites ». Je n’arrive cependant pas encore à être assez régulière dans ma pratique… Je retiens donc l’idée du bijou « rappel » ! Je pense que je vais essayer aussi l’application Headspace.

    répondre

  • Ton article est vraiment super intéressant.
    Depuis quelques temps j’essaie de trouver des manières de m’appaiser.
    J’ai commencé le yoga et ça m’aide vraiment beaucoup…mais je peux en faire uniquement lors de mon cours et chez moi.
    L’application pour smartphone et le CD sont donc de bonnes alternatives lorsque je suis au boulot (durant les pauses) ou bien dans le train.

    Merci beaucoup pour ces découvertes!
    Je pense que dans notre société actuelle, il est important de prendre du temps pour soi!

    répondre

  • ton article me touche beaucoup et me parle, il permet de me rappeler qu’il est important de m’accepter telle que je suis avec mes angoisses, je me sens ainsi déjà mieux, je vais aussi essayer headspace
    bravo pour cet article et ton joli blog

    répondre

  • Bonjour,
    Dieu que cet article tombe à pic! Je suis actuellement en arrêt parce que je n’arrivais plus à gérer mon stress et mon angoisse au travail. Je m’étais intéréssé à la méditation et j’ai quelques bouquins mais je n’ai jamais persévéré. Tu m’as convaincu de m’y remettre.
    Merci beaucoup également d’avoir eu le courage et la franchise de parler de tes angoisses.
    Bonne journée,
    Catherine

    répondre

  • Tu as tout bien résumé bravo et je n’aurai pas fait mieux :)
    Je crois surtout que l’on vient à la méditation quand le monde (et notre cerveau) qui va trop vite n’arrive plus à tourner aussi vite.
    Et sinon Youpiiiiiiiiiiiiiiii j’ai fini les foundations donc je passe au dossier acceptation justement ^^ les grands esprits se rencontrent. J’ai hâte que tu me racontes la suite de tes aventures de méditation.
    Bizoux

    répondre

  • Bonsoir Juliette.
    Personnellement en plus de la sofrologie que je pratique en club. J’écoute des vidéos You Tube avec l’intitulé ASMR.
    Voici un lien avec la définition:
    https://www.youtube.com/watch?v=wMvzHtjIuiI
    je peu te conseiller MissASMR ; l’apaisé asmr ; DianaDew Asmr …
    ça reste amateur mais pour certaines personnes; c’est très relaxant.
    Bonne continuation!

    répondre

  • Hello Juliette, merci encore de nous faire partager un article intéressant, je suis une adepte de l’osthéopathie, j’ai découvert le shiatsu il y a un mois, c’est pas mal et je consulte un médecin spécialiste de l’osthéo cranienne sur Paris qui est tip top… je viens de faire donc ma première séance avec petit bambou car je risque avec headspace de me concentrer plus sur la langue anglaise que le contenu , et bien c’est pas mal ! merci pour le tuyau je vais y revenir c’est sûr , je baille encore en t’écrivant ces lignes ;-) ps : idem pour l’eau magnifica de sanoflore que j’ai achetée, elle est effectivement très bien

    répondre

  • bonjour juliette! merci bcp pour cette découverte. j’étais à la recherche de sérénité : je me suis essayée à cette application et je t’avoue avoir été été très agréablement surprise… c’est ludique, simple, pas prise de tête et ça m’apporte personnellement bcp de bien!

    répondre

  • Merci Juliette pour cet article, j’aime que tu y parles de l’acceptation, c’est une chose très importante quand on veut cesser de déprimer ou de se mettre en colère lorsque nos objectifs se refusent à nous et en effet ça débloque souvent des situations.
    Quant à stopper le flot de pensées c’est toujours difficile pour moi, mais je médite aussi régulièrement depuis fin 2013 (d’ailleurs l’effet sur les cellules est certainement vrai car en deux ans je suis passée de cheveux lisses à cheveux bouclés sans aller chez le coiffeur, alors maintenant je les lisse pour ’rester moi-même’ ^_^).

    répondre

  • Si tu souhaite essayer d’autres podcast de détente guidée, moi j’utilise les Balados de PasseportSante.net depuis plusieurs années, particulièrement « Détente profonde ou préparation à s’endormir » en 30min (15min de détente guidée + 15min de musique douce), et ça marche très très bien !
    Il faut juste essayer de ne pas focaliser sur l’accent du monsieur qui parle, mais sinon c’est génial. ^^
    Il y a plusieurs podcasts à télécharger gratuitement, plusieurs thèmes et durées différents.

    Profites-en bien ! ;)

    répondre

  • Bonjour Juliette,
    Voilà je viens de decouvrir ton blog il y a 10 minutes, le temps de lire ton article dans lequel je me suis totalement retrouvée. Stresse, crise d’angoisse, manque de confiance en soi, doute et la peur de l’avenir, de l’inconnu. Je lis quotidiennement des blogs mais je ne prend que tres rarement le temps de commenter les articles mais celui-ci m’a redonné du courage et le sentiment de ne pas etre seule dans ces moments de vie qui nous oppressent. Merci beaucoup alors, je me suis empressé de telecharger l’appli que je vais tester des ce soir ;)
    Lili

    répondre

  • Bonjour Juliette, je viens de relire ton article sur la méditation, je suis touchée par ce que tu racontes. Tu parles de toi avec beaucoup de simplicité! je vais essayer headspace ou petit bambou

    répondre

  • Bonjour Juliette,
    Merci pour ton article, je l’ai lu il y a un petit moment déjà mais je me demandais si tu avais des lectures à me conseiller sur ce sujet car j’aimerai bien m’y mettre mais ce n’est pas si simple sans accompagnement (autre que les applications smartphone)? par avance merci pour ton aide!!! Belle et douce journée! Émilie

    répondre

    • Tu peux lire le livre de Christophe André, Méditer jour après jour : il est vraiment super ! Tu as une version avec CD éventuellement, pour faire des séances. Sinon la version sans CD est très bien aussi !

      répondre

  • J’étais passée à côté de cet article !
    Je vois tellement les effets sur mon corps, c’est dingue !!!
    D’ailleurs, je suis tombée sur le livre : « On peut se dire aurevoir plusieurs fois » de David Servan Schreiber et il y a un paragraphe dessus.
    Bien sûr, le livre est un peu triste mais globalement il est tellement plein d’espoir qu’il fait du bien au moreal ! Je pourrais te le prêter si tu veux. Il est tout petit.

    répondre

    • Il faudrait que je m’y remette sérieusement, j’ai un peu laissé tomber ces derniers temps. Avec plaisir pour le livre :)

      répondre

  • Merci Juliette pour ce bel article.
    Je voudrais faire partager mon expérience avec l’application Zenfie de Jean Doridot. (également sur YouTube)
    Je me suis initiée à la méditation au son de sa voix, et depuis, je ne peux plus m’en passer !
    Alors pour celles et ceux qui souhaitent commencer, c’est une excellente application !

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE