Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Se mettre au vert à Baden-Baden

Suite et fin de ma semaine dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne : après Karlsruhe et Freiburg, nous reprenons la route en direction de Baden-Baden. On opte pour les petits chemins de campagne pour nous y rendre : même si on n’a pas le temps de s’arrêter, les paysages donnent envie de revenir se perdre dans la Forêt Noire !

Arrivées à l’hôtel, on est accueilli par Elisabeth, notre guide pour la matinée. Elle est pleine d’humour et d’énergie, et c’est avec le sourire qu’on découvre la ville. En plus, le soleil est de la partie : ça fait du bien, même si les températures grimpent vite en ville ! On apprend qu’Alfred de Musset ou Victor Hugo ont eux aussi foulé le pavé de Baden et profité de ses thermes. Le casino, quant à lui, a vu jouer Tolstoï ou Marlène Dietrich.

que faire à baden baden

Surtout connue pour ses bains, Baden-Baden est pleine d’autres surprises : espaces verts, musées, restaurants… On en a un aperçu rapide grâce à Elisabeth, mais il est déjà l’heure de filer déjeuner, en terrasse s’il-vous-plait !

parc baden badenenseignes baden badenbaden badenfleurs baden badenruelle baden badenarbre baden badenruelles de baden baden

Comme le restaurant est juste à côté de belles roseraies, on file y faire un tour mais, rapidement, la chaleur écrasante nous donne envie de prendre de la hauteur. Direction le Mont Merkur et son impressionnant funiculaire, l’un des plus raides d’Europe ! C’est un lieu prisé des parapentistes : on les regarde décoller les uns après les autres, c’est impressionnant (surtout quand l’un d’entre eux loupe son décollage et se retrouve dans les arbres : grosse frayeur mais heureusement, il n’a rien).

vue depuis le mont merkur à baden badenmont merkur

Puis, on file découvrir les ruines – plutôt très bien conservées – de l’Altes Schloss (le vieux château). Un couple dîne en plein milieu, sans doute pour fêter un anniversaire de mariage : c’est tellement inattendu ! Il y a même un troubadour qui leur conte l’histoire du château, habillé en costume d’époque. La visite est gratuite et rapide, et offre une très belle vue sur la région.

vieux château baden badenaltes schloss baden-badenbaden baden ruines du chateau

Pour le dîner, on retourne en ville, et on profite de notre repas et de la douceur de la soirée. Tout en se préparant psychologiquement à ce qui nous attend le lendemain matin : la découverte de Friedrichsbad, de sublimes bains romano-irlandais… dans lesquels le maillot de bain est interdit ! Quand je suis à l’étranger avec Gaëtan, ça ne me dérange pas, mais avec les filles, on se connait depuis quelques jours à peine, on est un peu gêné et on se demande si on va oser… La réponse est oui, et on a bien rigolé ;)

bains romains baden-badenbains romains baden-baden

Les bains sont jolis et surtout très bien équipés. On peut y suivre un parcours en 16 étapes, en alternant bains plus ou moins chauds, sauna, massages… Je venais de me faire tatouer et je ne pouvais pas faire trempette trop longtemps, j’ai donc simplement testé le bain principal, situé sous la sublime coupole. Mes photos ne rendent pas du tout hommage au lieu, je n’avais pas un objectif suffisamment grand angle malheureusement (et puis prendre des photos quand on est toute nue, ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile, ahah).

On file ensuite au casino pour le visiter : c’est joli mais on ne s’y sent pas très à l’aise, c’est un peu trop chic pour nous. Si vous voulez vous y rendre, prévoyez une tenue habillée, c’est mieux. On préfère prendre le temps de nous rendre au musée Frieder Burda : l’architecture extérieure m’intrigue depuis hier, et je suis ravie de voir que l’intérieur est encore plus beau, avec une belle lumière et des lignes très pures…

Ce jour-là, le musée présente l’oeuvre d’Heinz Mack (l’expo est visible jusqu’au 20 septembre 2015), un travail assez fascinant sur la lumière. La collection permanente est également très riche. J’ai un gros coup de coeur pour ce musée !

musée frieder burda baden-badenmusée d'art contemporain baden badenmusée frieder burda

Le programme continue : on a rendez-vous avec un vigneron mais on est un peu en avance et on en profite pour aller voir les cascades de Geroldsau. Rien de très impressionnant mais c’est vert et on croise de belles vaches sur la route. Toute cette mousse et cette humidité me font me sentir ailleurs, avec un petit côté Jurassic Park qui n’est pas pour me déplaire.

cascades de Geroldsau baden-badencascades gerolsdauvaches écossaisses à baden-baden

C’est l’heure de rencontrer Robert Schätzle, vigneron passionné et passionnant, qui nous accueille sur son domaine. Je ne bois pas d’alcool mais il a une vision du vin fascinante, j’apprends énormément de choses ! Son objectif, c’est de rendre les gens heureux avec des vins qui donnent la pêche :) Il est d’une gentillesse incroyable : si vous passez dans le coin, passez lui dire bonjour (il parle français) et goûter ses bouteilles (qui, si j’en crois mes copines, valent le détour – j’ai pris le volant après ^^).

Robert SchätzleWeingut Schloss Neuweierfleurs sauvages allemagne

C’est la fin de notre séjour à Baden-Baden : on termine la journée dans un resto atypique, au château Y-Burg : ambiance médiévale et vue à couper le souffle sur la campagne environnante… sans oublier un beau chat qui se prélasse sous les derniers rayons du soleil du jour.

J’espère que cette semaine en Allemagne vous a plu : que ce soit Karlsruhe, Freiburg ou Baden-Baden, chaque ville m’a fait découvrir une nouvelle facette de ce pays voisin et pourtant méconnu !

Je vous quitte avec quelques conseils sur la ville, et juste avant ça, la vidéo réalisée par Léa pendant notre séjour là-bas. Un bon condensé de notre semaine, entre paysages, gastronomie et fous rires ! Il y a même un plan des bains, oui oui, ceux sans maillot ;)

a-savoir

– Si vous aimez les bons gâteaux et le café, foncez chez Kaffeesack : un espresso bar tenu par un passionné qui sert un cheesecake à tomber. En bonus, une ambiance un peu new-yorkaise qui change ;)

Kaffeesack baden badenkaffeesack baden baden gâteau

– Autre ambiance, autre lieu : le Café König, un salon de thé chic qui fait des pâtisseries à tomber. J’avais envie de goûter la fameuse Forêt Noire, mais j’ai finalement craqué pour un gâteau très fin aux framboises, au chocolat blanc et à la noix de coco, j’en salive encore ! On y a déjeuné aussi, c’était bon mais les portions vous obligeront à prendre un dessert (zut alors).

carrot cake baden-baden

– Vous aurez le choix entre deux établissements bains très différents : Friedrichsbad, que nous avons testés, sont plus traditionnels et on s’y baigne nu. Les thermes Caracalla sont plus modernes au niveau de l’architecture et vous pouvez y aller en maillot. Une copine à moi y va régulièrement et me les a grandement conseillés, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’y aller mais ça a l’air très sympa si on aime ce genre d’activités.

– Si vous avez envie de vous faire plaisir pour le déjeuner, le restaurant Rizzi est très sympa, avec des plats modernes et aux influences diverses : en plus du traditionnel Schnitzel allemand, vous pourrez déguster des sashimis, des burgers ou opter pour un plat végétarien. La terrasse, au bord du parc, est très agréable ! Attention, les prix ne surprendront pas les Parisiens mais ils sont assez élevés pour l’Allemagne.

– En faisant du lèche-vitrines, on est entré dans une boutique de chapeaux, celle d’Olivier Maugé. La sélection est incroyable, avec des pièces uniques, et surtout, un accueil adorable : la vendeuse nous a expliqué plein de choses, nous a fait essayer des chapeaux de princesse, c’était top ! Pas à portée de toutes les bourses, mais si vous voulez investir dans un joli chapeau, c’est l’endroit idéal.

– A noter tout de même : Baden-Baden est une ville assez chère, beaucoup de Russes s’y sont installés et ont fait grimper les prix. La population nous a également semblé un peu plus âgée qu’ailleurs : on ne vient donc pas ici pour le street art mais plutôt pour se reposer et profiter de la nature ;)

Ce voyage est le fruit d’une collaboration entre le Collectif des blogueurs voyage et l’Office National Allemand du Tourisme. Comme toujours, je reste libre de donner mon avis :) 

Se mettre au vert à Baden-Baden
26 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Haha, la vidéo racoleuse :P (elle est cool en tout cas) Ça a l’air très joli et très vert, j’aimerais bien visiter l’Allemagne un jour, l’Allemagne avec les châteaux (la Bavière en somme). Encore un séjour à noter sur la longue liste des voyages à faire dans ma vie ^_^

    répondre

  • je rêve de pouvoir voyager à l’étranger (et un jour je le ferai :-) ) et j’avoue que l’Allemagne ne faisais pas partie de mon programme mais avec ton article, je me rend compte quexsw c’est un pays qui vaut le détour, je le rajouterai bien sur ma liste de pays à voir^^

    http://serenity-photographies.blogspot.fr/

    répondre

    • D’autant que ce n’est pas très loin :) Et le petit plus, c’est que les restos et les bars sont moins chers qu’en France, c’est appréciable !

      répondre

  • Les frontaliers connaissent essentiellement Baden Baden pour se mettre tout nus, et il ne nous reste jamais assez d’énergie pour voir le reste! ;)

    répondre

  • Super sympa cet article. J’avais visité la ville il y a un moment mais je ne me souvenais plus vraiment de ce à quoi elle ressemblait.
    Les bains en mode naked, j’avoue que je n’aurai pas osé!
    Bravo à Léa pour la vidéo, qui donne un bon aperçu du séjour ;)

    répondre

  • J’ai bien reconnu la ville.. j’y suis allée plusieurs fois. Je me souviens de la première, il y a fort longtemps, j’étais jeune ado et ma grand-mère, du voyage, nous avait foutu la honte lorsque ma mère avait proposé de faire des achats dans une boutique et que ma mamie (adorable le reste du temps) avait répondu « ah non, jamais chez les B…. » – bref, on était dans les années 90….
    Sinon, j’allais souvent en Allemagne car une partie de ma famille est frontalière et pas mal de choses sont moins chères (dont les produits électroménagers) et puis j’aimais bien faire des boutiques différentes. C’est joli mais je reste totalement imperméable à leurs saucisses du petit déj !!

    répondre

    • Ah la la les grands-parents ;) En même temps, ils ont connu la guerre, c’est difficile de savoir ce qu’ils ressentent… J’adorais le salé au petit déj, je suis limitée maintenant que j’ai réduit la viande mais avant, rien ne me faisait plus plaisir que du jambon et du bacon à 8h du matin ^^

      répondre

  • Magnifique ! Ça a énormément de charme, j’adore ce genre d’atmosphère un peu « village » et nature en même temps. Merci pour ces photos !

    répondre

  • Merci de nous avoir fait découvrir l’Allemagne c’est très joli :) Et bravo pour ton courage, la baignade nue je ne sais pas si j’aurais osé ^^

    répondre

  • Très sympa, ça me donne vraiment envie de découvrir l’Allemagne, qui ne me tente pas particulièrement à la base. La vidéo est top aussi, quoiqu’un peu rapide j’ai trouvé… On a pas le temps d’admirer les paysages ou les belles vitrines.

    répondre

  • Superbe endroit! Et puis les pâtisserie du salon de thé sont à tomber! Merci pour cette jolie découverte ;-)

    répondre

  • les Strasbourgeois connaissent Baden Baden pour ses thermes. aller à Caracalla est très commun pour certains de mes amis/collègues. personnellement je connais la concession BMW de la ville ! à chacun ses préférences ! ce 3è volet de ton escapade en Allemagne me plait autant que les 2 autres. nos voisins ont décidément un joli pays et tu as su lui rendre hommage grâce à tes belles photos.

    répondre

  • Très chouette cette vidéo, et avec tes superbes photos, ça donne très très envie ! Je ne connais que le nord de l’Allemagne, j’adore ce pays, il faut que j’y retourne un de ces 4 :)

    répondre

  • Laetitia ( ltyfee)

    C’est fou, je rentre d’un mois de road-trip en Europe , j’ai passé la dernière semaine en Allemagne. Nous avons fait la Bavière et la Forêt-Noire. Samedi dernier j’étais justement à Baden-Baden ! Nous avons fait les Thermes de Caracalla ( même si en haut il y a un espace sauna ou il faut aussi être nus) , c’était top !
    C’est marrant de voir les photos et de retrouver certaines adresses :-)

    répondre

  • Quelle jolie promenade ! Je te suis sur instagram, je connaissais certaines de ces petites photos ! Mais quel plaisir de découvrir ton billet !

    répondre

  • Hélène Labelle

    Je n’ai jamais visité Baden Baden, mais j’ai de bons souvenirs de Freiburg, et des villages et petites villes de la Forêt Noire.

    Ah, les baignades nue dans les lacs, les saunas.
    C’est en Allemagne, échange alors que j’étais au lycée, que j’ai découvert qu’on pouvait se baigner sans maillot, moi qui automatiquement associait baignade à maillot de bain. Depuis, je n’en ai plus jamais remis.
    C’est aussi en Allemagne que j’ai découvert le sauna, et j’y vais très rarement en France, parce qu’en France, soit c’est en maillot (et si un jour vous avez essayé le sauna nue, vous vous rendrez compte que ça change tout), soit c’est séparé H et F, soit sinon c’est souvent des lieux de drague voire plus.
    En Allemagne, l’ambiance est très saine, la nudité toute naturelle, et en plus les prix sont raisonnables.

    Autre chose que j’aime en Allemagne, c’est, comme aux Pays-Bas ou Danemark ou Suisse, tout le monde à vélo.

    J’ai suivi des cours à l’université: en France, on ne voit pas arriver le président de l’université à vélo. En Allemagne, si.

    répondre

    • C’est vrai qu’il y a beaucoup de vélos en Allemagne, et les pistes cyclables qui vont avec, c’est top !

      répondre

  • CHAUVOT PATRICIA

    Très intéressant votre reportage sur l’Allemagne. Nous sommes de fervents admirateurs de ce pays ainsi que de l’Autriche où il fait bon vivre et où les gens ne sont pas stressés et très accueillants……….. Continuez de nous faire palpiter avec vos expériences, elles sont très enrichissantes.

    répondre

  • Madeleine Klümper-Lefebvre

    Je trouve par hasard ( en faisant une recherche sur Victor Hugo à B-B) vos admirables photos, et je vais m’employer à les faire connaître à des amis de France, en particulier à d’anciens élèves du lycée Ch. de Gaulle avec lesquels j’ai fait paraître, soutenue par l’Assemblée nationale, un livre des souvenirs du temps de leur scolarité dans notre ville de 1945 à 1999.
    Je suis françaie et habite ette ville depuis 1987, bien à vous , MKL

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE