Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

L’intestin, les Suprêmes et le Haut Château

Trois nouvelles lectures, on tient un bon rythme en ce moment, c’est chouette ! Alors que Gaëtan a été déçu par le dernier roman qu’il a lu, de mon côté, ce sont deux immenses coups de coeur, très différents l’un de l’autre, que je vous présente.

Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders ♥♥♥

Une lecture qui peut sembler un peu atypique et pourtant : Le charme discret de l’intestin est un best-seller (plus d’un million d’exemplaires vendus en Allemagne, le pays de l’auteur) ! J’avais vu quelqu’un le lire dans le métro et, étant pas mal intéressée par le sujet, ça m’avait interpellé. Alors, quand mon beau-père l’a reçu pour son anniversaire, j’ai sauté sur l’occasion et lui ai demandé de me le prêter dès qu’il l’aurait terminé.

le charme discret de l'intestin

Dans cet ouvrage, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, nous parle de cet organe malaimé qu’est l’intestin et nous montre à quel point il est important d’en prendre soin. Car de l’intestin dépend tout un tas de choses : notre humeur, notre bien-être, nos éventuels problèmes de poids ou de peau…

J’ai beaucoup aimé les deux premières parties du livre, extrêmement instructives ! On y apprend comment bien faire caca (oui oui c’est important) ; on découvre les différentes parties du système digestif, de la bouche au gros intestin ; on suit la nourriture depuis l’assiette jusqu’aux toilettes, son parcours et comment notre corps la digère ; on parle vomissements (ça m’a pas mal aidée pour ma phobie j’ai l’impression) et constipation… Et aussi de l’influence de notre intestin sur notre cerveau : comment ces deux organes communiquent entre eux, et comment des problèmes intestinaux peuvent déboucher sur un véritable mal-être voire une dépression. C’est expliqué très simplement et avec beaucoup d’humour !

La troisième partie m’a un peu moins intéressée : Giulia Enders évoque toutes les bactéries présentes dans nos intestins et le rôle qu’elles y jouent. C’est passionnant mais elle entre pas mal dans le détail et c’est devenu un peu trop technique pour moi. En revanche, elle évoque la façon dont agissent les antibiotiques, et à quel point il vaut mieux qu’ils ne soient pas automatiques, c’était très intéressant.

J’ai vraiment apprécié Le charme discret de l’intestin : j’ai appris beaucoup de choses de façon ludique ! Ma psy m’en a parlé, et je l’ai même offert à mon père : c’est le livre à lire en ce moment ;) C’est un ouvrage accessible à tous et qui permet vraiment de mieux comprendre comment fonctionne notre système digestif, qu’il vous pose problème ou pas (mais qui n’a jamais mal au ventre quand il est stressé ? Après l’avoir lu, vous saurez pourquoi ^^). Seul bémol : il y a quelques conseils pratiques sur la façon dont on peut améliorer les choses mais j’aurais aimé qu’il y en ait encore plus. Une idée pour une suite, peut-être ?

Les Suprêmes, Edward Kelsey Moore ♥♥♥

Un roman trouvé sur la table de mon libraire, alors que j’étais venue pour acheter un guide de voyage. J’ai bien fait de me laisser tenter, c’est une petite pépite !

les suprêmes

Les Suprêmes raconte l’histoire de trois amies quinquagénaires afro-américaines. Il y a Odette, la forte-tête, qui voit des fantômes et découvre qu’elle est atteinte d’un cancer. Candice, la croyante, prodige du piano, qui ferme les yeux sur les infidélités de son mari. Et Barbara Jean, la beauté à l’histoire tourmentée : elle a perdu son fils lorsqu’il était enfant.

On découvre leur quotidien, fait de commérages, de coups durs, de rires, de deuils… Mais aussi leur passé dans les années 60 : la façon dont elles sont devenues amies, comment elles ont rencontré leurs maris, le racisme dont elles ont pu être victimes.

C’est à la fois très touchant et très drôle : j’ai fini le livre en pleurant comme une madeleine ! L’ambiance est très américaine comme j’aime : on va à la messe le dimanche et on se retrouve au diner du coin pour parler des derniers potins en mangeant plein de choses bien grasses. Les personnages secondaires sont tout aussi savoureux que les héroïnes, que ce soit les maris de ces dames, leurs mères ou la voyante du quartier.

Une belle lecture, à la fois légère et bouleversante, je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler, mais j’ai adoré !

Le Maître du Haut Château, Philip K. Dick ♥

Ahh, je l’attendais avec grande impatience celui-là, sur ma pile de livres à lire. Mais au fil des pages, une drôle d’impression de rendez-vous manqué s’est peu à peu installée. J’ai ainsi tout du long eu le sentiment d’attendre quelque chose qui n’est jamais venu. La postface le confirme : c’est ainsi que l’a voulu P. K. Dick.

le maître du haut chateau philip k dick

L’histoire du Maître du Haut Château en quelques mots (la partie qui m’a donné envie) : Amérique du Nord, quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale. L’Allemagne Nazie et le Japon en sont ressortis vainqueur et se sont partagés le globe. Quelques personnages (américains, allemands, japonais), sont plus ou moins mêlés à une intrigue autour d’un livre qui se vend sous le manteau : ce roman clandestin raconte le monde tel qu’il aurait été si l’Axe avait perdu la guerre, face à une alliance entre le Royaume-Uni et les USA… Voilà, me suis-je dit, quelque chose d’excitant. J’adore l’idée de l’uchronie, à savoir ce moment historique où nous dérivons dans une réalité alternative. Et pourtant, j’en suis ressorti avec un sentiment d’inachevé. Comme si le tour de la question n’avait pas été entièrement fait. Comme si, arrivé à la dernière page, je lisais toujours l’introduction de l’histoire, sa mise en oeuvre.

Très concrètement, de manière assez classique dans un roman composé de plusieurs héros, les intrigues respectives finissent par se croiser, déclenchant des événements liés qui font avancer l’histoire. Ici il n’en n’est rien, et c’est la volonté de K. Dick : chaque histoire est linéaire et parallèle, les interactions restent en surface et ne déclenchent rien. Alors qu’il y a un tel potentiel ! Respectons la volonté de l’auteur mais mince, ça aurait pu être explosif ! Je m’attendais à une intrigue de résistance, de contre-pouvoir, de soulèvement. Eh non, vous suivez la simple vie de quelques personnages ordinaires, dont certains finissent par verser dans un étrange état paranormal assez difficile à appréhender (aucune conséquence, juste « comme ça »). Avec parfois des morceaux d’histoire laissés à l’abandon (je me demande encore ce que sont devenus certains personnages dont l’intrigue s’arrête nette sur un pic de suspens, et dont on ne verra plus aucune trace dans le roman par la suite). Bref : tout cela pour partager avec vous ma déception dont l’objet n’est en fait pas vraiment l’uchronie, que j’aurais souhaité voir développée. Le livre tourne plutôt autour de l’hésitation des personnages quant à leur potentielle réalité, ce qui tourne pas mal en rond. Il n’y a pas de maître, il n’y a pas de haut château, il y a juste un type ennuyeux dans un pavillon de banlieue (vraiment). Ceci dit, une série tirée du livre adaptée par Ridley Scott étant en cours de production, je vais regarder prochainement le pilote qui est disponible pour voir ce que cela donne. Sait-on jamais que pour une fois, la série soit au-dessus du livre dont elle s’inspire ?

Nos prochaines lectures : je vais démarrer L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, de mon chouchou Murakami ; Gaëtan, quant à lui, est en train de lire Histoire des Dinosaures.

L’intestin, les Suprêmes et le Haut Château
61 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Les deux premiers me tentent beaucoup :D

    répondre

  • Et bien, me voilà avec l’envie de lire les deux premiers !!

    répondre

  • Coucou Juliette :)
    Merci pour ces articles lectures, je les lis toujours avec attention car je découvre toujours quelque chose de sympa ici ! J’ai lu dernièrement un livre original mais surtout très sympa: La fiancée américaine. Je te le conseille vraiment. Il parle d’une famille québécoise sur un ton « d’histoires au coin du feu » c’est top ! le résumé m’avait intriguée … j’ai adoré :) A bientôt!

    répondre

    • Super article Juliette! J’étais réticente à lire ce livre « médical » avant de m’endormir… Mais tu viens de me convaincre
      Comme Marie, je viens de commencer « La fiancée américaine » : j’adore aussi!! Plein de personnages, d’histoires imbriquées et un peu d’humour!
      A bientôt !

      répondre

    • Merci pour le conseil, je vais aller voir ça :)

      répondre

  • Ahahah, c’est dingue le nombre de personnes qui lisent « Le charme discret de l’intestin »… Je commence vraiment à être intriguée! Non mais sans rire, je suis sûre que le sujet est passionnant, c’est clair que ça ne peut pas faire de mal de savoir un peu comment notre intérieur fonctionne…
    Je ne sais pas si tu as vu la vidéo de Solange Te Parle, « En quête du bon caca »? A l’époque, ça m’avait déjà interpellée ^^

    Bref, allez, bécot et bon appétit!

    répondre

    • Je suis allée voir sa vidéo mais j’ai vraiment du mal à la regarder : je sais qu’on adore ou qu’on déteste ses vidéos, je crois que je fais partie de la deuxième catégorie (elles me mettent très très mal à l’aise, c’est fou – pourtant ce qu’elle dit dans celle-là est intéressant mais c’est plus fort que moi ^^) ! Franchement, le livre est drôle et super intéressant : même mon père qui lit assez peu est plongé dedans et a déjà bien avancé !

      répondre

  • le deuxième me tente assez du coup… merci pour tes avis toujours passionnants ! bises

    répondre

  • Merci pour tes deux conseils (je suis moins branchée par le conseil de Gaëtan, mais c’est pas lui, c’est le bouquin ^^) !
    Le Charme discret de l’intestin a l’air très instructif, ça m’intéresse, et Les Suprêmes a l’air d’être complètement ma came ! Je crois que je vais filer chez mon libraire ce midi …

    répondre

  • Oh, mais je vais acheter les deux premiers direct ! (et offrir le premier à certaines personnes de mon entourage :p)
    J’avais vu un documentaire sur arte sur le fait que notre ventre est notre « deuxième » cerveau et j’avais trouvé ça fascinant ! ça sera parfait pour compléter ma culture !

    répondre

    • Oui elle en parle, de ce deuxième cerveau ! C’est assez fou comme l’intestin est un organe complexe et hyper bien « pensé », c’est vraiment très intéressant de le découvrir (et ça donne envie d’en prendre un peu plus soin) :)

      répondre

  • bonjour Juliette, je viens justement de commencer le charme discret de l’intestin, j’ai appris des choses notamment sur la salive et la mauvaise haleine. par contre je ne sais pas si j’aime la manière de vulgariser la médecine, un peu pipi caca, bon c’est vrai que les étudiants en médecine ne sont pas coincés sur le corps humain!

    répondre

    • Ah oui c’est sûr que c’est très caca-prout (mais bon, c’est l’intestin en même temps) ^^ Perso, je trouve ça bien d’en parler avec légèreté : ça aide à rendre le message accessible au plus grand nombre. Quand on voit le nombre de personnes qui ont des soucis d’intestin, de transit, de maux de ventre et j’en passe, je trouve ça bien qu’un bouquin sur le sujet ait autant de succès : si ça peut aider à aller mieux… :) (bon, et j’avoue, je suis assez pipi-caca comme fille, c’est peut-être pour ça que ça ne m’a pas gênée)

      répondre

  • Ah le deuxième me dit bien, je note !

    Je sais plus si tu as déjà fait un article dessus mais as-tu une liseuse ? et tu en penses quoi ? Après moultes tergiversations je viens de me commander un Kindle mais j’aime tellement le papier et faire des tours de livres que je sais pas si je vais y arriver !

    répondre

    • Je t’ai répondu sur l’article du coup, j’ai vu que tu l’avais retrouvé ;) En résumé, je ne peux pas abandonner le papier pour les bons livres, j’aime trop flâner en librairie, regarder ma bibliothèque, sentir le papier sous mes doigts… Mais pour les bouquins de vacances (-> les Harlequin), c’est PAR-FAIT ! Je rêve du jour où l’achat d’un livre papier te donnera droit à sa version numérique, pour pouvoir jongler entre les deux : le papier chez soi, le Kindle dans le métro !

      répondre

  • le premier m’intrigue depuis un moment, la couverture m’interpelle ! je vais tenter alors !

    répondre

  • Ah oui le livre sur l’intestin m’avait donné envie à sa sortie en France, j’avais eu des bons échos !

    Mais je vais commencer par les Suprêmes ! J’pensais pas qu’il était aussi bien, j’avais peur d’être déçue !

    répondre

    • J’ai eu peur en le commençant (les Suprêmes) mais je suis complètement rentrée dedans ! J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi :)

      répondre

  • Une amie m’a conseillé Les Suprêmes, tu viens de me convaincre, je vais me laisser tenter !

    répondre

  • Ah le premier est dans ma PAL. Tu me donnes envie de le lire dès que je finis Pilgrim !! Pour Murakami, j’ai bien aimé celui-ci, pour le coup il est très « japonais » dans le sens où c’est tout à fait une façon d’agir et d’être japonaise tu verras. J’avais enchainé avec le premier volume de 1Q84 qui m’avait un peu déroutée, faut que je lise la suite quand même !

    répondre

    • 1Q84 m’a tellement déçue, le 3ème tome est toujours sous plastique dans ma bibliothèque :/

      répondre

      • j’ai pas encore lu le 2… ca me motive moyen d’autant que j’ai tellement de livres à lire. Mais le 1 m’a tellement dérangée et à la fois le personnage d’Aomamé m’intrigue tellement ! on verra bien ^^

        répondre

  • J’aime beaucoup tes avis sur les livres (et les photos !)
    Les Suprêmes est dans ma wishlist depuis un an, je n’ose pas franchir le pas. Ça me fait un peu penser à La couleur des sentiments ou aux livres de Fannie Flagg, et je crains de retrouver dans celui de Kelsey Moore, ce que j’y ai déjà lu dans ceux-là.
    Quant au Charme discret de l’intestin, ce livre fait un vrai tabac en librairie (nous l’avons beaucoup vendu cet été dans la librairie où je travaille) et il m’intrigue pas mal finalement.
    Et merci à Gaétan pour son avis sur ce livre, l’idée de départ me plaisait bien aussi, mais si les destins ne se croisent pas alors je serai forcément frustrée !

    répondre

    • J’ai adoré La couleur des sentiments et Beignets de tomates vertes, mais les Suprêmes est assez différent, je n’ai pas du tout trouvé que c’était redondant :)

      répondre

  • Aaaaaaaah Gaëtan je suis ravie de savoir que tu n’as pas aimé ce roman, j’ai cru un moment que j’étais passée à côté du Maître du Haut Château mais que nenni, je suis tellement déçue aussi, j’attendais également un soulèvement, une résistante quelconque, quelque chose quoi !
    Mais non, rien, rien de rien.

    Comme toi j’ai hâte que la série sorte pour voir si ils vont faire mieux et au fond de moi je me dis que ce n’est pas très dur, vilaine que je suis…

    répondre

  • Oh mince, j’avais entendu parler du « Maitre du Haut Château » et j’avais hyper envie de le lire, mais j’ai bien peur d’être aussi déçue que Gaétan ^_^ A t-il d’autres conseils de lecture en uchronie ?

    Par contre, je note « Les Suprêmes », qui rassemble tout ce qui me fait envie <3

    répondre

    • En uchronie, je te remcommande très vivement La part de l’autre, d’Eric-Emmanuel Schmitt : la biographie romancée d’Adolf Hitler en parallèle de sa vie fictive s’il avait réussi, étudiant, le concours des beaux arts. Un seul moment fatidique et un destin bouleversé. Ce livre est incroyable ; si tu ne le connais pas et que tu lis, dis moi ce que tu en auras pensé !

      répondre

      • Merci beaucoup pour cette recommandation, dont le concept me parait très intéressant ! Je le met en haut de ma liste d’idées lecture :)

        répondre

        • Je ne peux que te conseiller aussi « La Part de l’Autre ». Ce livre est dans mon Top 3 de mes livres préférés. Je l’ai souvent offert et conseillé, il a toujours beaucoup plu !

          répondre

  • J’ai beaucoup entendu parler du charme discret de l’intestin, mais j’avoue que je n’ose pas tellement me lancer dedans ! J’ai déjà eu l’occasion de le feuilleter, et j’ai peur de tomber sur définitions et définitions de termes les plus difficiles les uns que les autres ! Mais tu me rassures un peu, alors peut-être que je me lancerai finalement :)

    répondre

    • Ah justement, il est très pédagogique et assez facile à comprendre :) Seule la dernière partie sur les bactéries m’a un peu perdue.

      répondre

  • J’avais repéré Les Suprêmes d’Edward Kelsey Moore. Je vais me laisser tenter ♥

    répondre

  • Heuuu dis stp je veux bien te piquer les suprêmes. J’en ai un peu marre des Harlequins et il faut que je lise avant de dormir :/

    répondre

    • Je te le ramène la prochaine fois qu’on se voit (envoie-moi un texto de rappel le jour J, sinon je risque d’oublier ^^) !

      répondre

  • J’ai ressenti la même chose pour « Le charme discret… », j’ai eu du mal à terminer la dernière partie, un peu chiant et difficile à comprendre. Et même si ce livre m’a appris des choses, je l’ai fini avec une impression de flou, sur ce qui est bon ou non pour la santé (et du coup 2 mois après, je ne me souviens plus de rien, si ce n’est le conseil de surélever ses pieds aux toilettes, ce qui marche très bien!).
    Tu m’as donné très envie de lire « Les suprêmes », prochain bouquin dans ma liste des 3 livres de chevet…
    Tu lis quand? Le soir? La journée? (oui je suis curieuse). Je suis impressionnée par le nombre de livres que tu engloutis.

    répondre

    • Ça dépend des périodes : je lis dès que je suis dans les transports, parfois à l’heure du midi aussi (en déjeunant ou juste après). Le soir, j’essaie mais je suis parfois trop fatiguée et je préfère regarder une série :)

      répondre

  • Le Suprêmes ne m’a jamais tentée, je ne sais pas j’accroche pas à la couverture. Mais vu ce que tu en dis, si je le croise, je pense que je le lirai :D

    L’intestin me donne pas mal envie, en plus, je pense que ça peut-être aussi utile à mon entourage :D

    Jamais eu envie non plus de lire Le maitre du Haut-Chateau même si la quatrième donne vraiment envie effectivement. Je crois que je n’essaierai pas ^^

    répondre

  • Coucou Juliette !
    Je suis également en pleine lecture du charme discret de l’intestin, et je me surprends parfois à éclater de rire quand l’auteur explique tel ou tel phénomène intestinal.
    Je rabâche les oreilles de mon mec avec ce bouquin, le moindre sujet alimentaire devient sujet à explication.
    Mais c’est tellement bien fait, on comprends tellement mieux les choses après sa lecture.
    Je vais peut être me laisser tenter par l’autre titre pour ma prochaine lecture, même si j’hésite avec un bon polar, le nouveau Grangé par exemple !
    Bon week end !
    Julie.

    répondre

    • Huhu pareil, je n’arrêtais pas d’interrompre ma lecture pour dire à Gaëtan « tu savais que si on a mauvaise haleine, c’est à cause de ça ? », « tu savais que pour faire caca correctement il faut faire comme ça ? », et « tes crottes elles sont de type 3, 4 ou 5 ? » (le romantisme à l’état pur) ^^

      répondre

  • Le reportage « Le ventre, notre deuxième cerveau » a été rediffusé vendredi sur Arte, il est encore en replay, si çà te dit ;-) : http://future.arte.tv/fr/le-ventre

    répondre

  • J’ai également lu et aimé le Charme discret de l’intestin même si j’ai trouvé la lecture un peu difficile car j’ai eu la mauvaise idée de le lire en allemand ;-). Tout comme toi j’aurais aimé encore plus de tuyaux pour résoudre mes petits soucis mais bon j’ai quand même appris pas mal de choses et cela m’a incité à manger plus de fibres ce qui est déjà pas mal ! Bises !

    répondre

  • Sous tes conseils j’ai lu et même plutôt dévoré Ouragan son style et sa capacité à merveilleusement bien enchaîner les histoires m’ont conquis! et là je viens de commencer Le charme discret de l’intestin et je suis encore conquise :)
    Merci pour tes partages, ton univers et ton authenticité !

    répondre

  • Le charme discret de l’intestin faisait partie de mes favoris du mois de juilet, je l’ai adoré également – même la troisième partie, même s’il est vrai qu’elle est un peu plus technique ! ;) On y apprend plein de choses intéressantes et je trouve très chouette que l’auteur explique si bien tout ça, avec une belle dose d’humour :)

    répondre

  • « Le charme discret de l’intestin » fait partie de ma wishlist des livres à lire, et ton petit retour sur ce bouquin m’y encourage d’autant plus : je ne vais pas tarder à me le mettre entre les mains :)

    répondre

  • Laetitia ( ltyfee)

    Et hop 2 nouvelles idées de lecture. Merci :-) Mon beau-père possède aussi  » le charme discret de l’intestin  » mais en Allemand ! Donc je ne pourrai pas lui emprunter.
    En ce moment je lis : Faber, Le destructeur de Tristan Garcia et en parallèle La magie du rangement de Marie Kondo.

    répondre

  • Sur le Maître du Haut Chateau: une des clés est dans l’épigraphe.
    Le livre se veut sans intrigue, simplement avec un décor. Il y a un mélange de lassitude de l’écrivain pour une intrigue prétexte, et d’évidence que le décor déjà se suffit à lui-même.
    Cela se lit vite, on en garde une ambiance. Un petit peu (dans un genre très différent) comme les romans de Modiano.

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE