Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche Apple

Quinze jours sans article du dimanche mais j’ai une super excuse : j’ai fait tomber mon ordi portable par terre. Le bruit de l’écran qui se brise contre le béton résonne encore dans mes oreilles ;) J’ai passé une bonne partie de la semaine précédente à courir à l’Apple Store, à demander des devis à des réparateurs agréés, et à tenter tant bien que mal de télé-travailler… Dimanche dernier, je n’étais donc pas vraiment d’humeur à papoter.

J’étais un peu énervée contre moi-même, tout en essayant de relativiser et d’y voir un signe du destin. LA chute – c’est désormais son nom officiel – est arrivée après plusieurs journées à 100 à l’heure. Crevée, j’avais prévu de partir un peu plus tôt ce jour-là mais je n’y arrivais pas, j’avais trop de choses à faire. Je me disais que je tirais un peu trop sur la corde… Et effectivement, c’est en tirant sur le fil du chargeur avec ma chaise de bureau que l’ordi est tombé. J’ai donc été obligée de lever le pied. Hasard ? Je ne crois pas ! (coucou l’analyse psy de comptoir – je crois que j’en ai besoin pour accepter le soudain allègement de mon compte bancaire ^^)

Bon, et ça m’a permis de faire un petit tour autour du Louvre en attendant mon rendez-vous à l’Apple Store, c’est toujours chouette ! (#positivons)

louvre paris

Bref, tout est rentré dans l’ordre : après quelques jours en réparation, j’ai récupéré mon ordinateur comme neuf, et je suis ravie de vous retrouver pour vous raconter ma vie !

Il y a 8 jours, j’ai assisté à mon fameux stage d’affirmation de soi, qui m’a moins apporté que ce que j’en espérais, mais qui était quand même intéressant. L’une des choses que j’en retiens, c’est que finalement, se dévaloriser face aux autres met tout le monde mal à l’aise donc autant s’abstenir de le faire ;) Si on vous fait un compliment, dites simplement merci, et n’ajoutez jamais de « mais » juste derrière (ou de moue dubitative – ma grande spécialité).

Il est également inutile d’anticiper en permanence ce qui pourrait se passer : on aura beau se faire 50 scénarios dans nos cerveaux d’anxieux, c’est le 51ème qui se déroulera. Vivons un peu plus dans le présent et tout ira bien ! :)

J’ai participé aussi à un chouette forum dédié aux femmes qui entreprennent – c’était très instructif ! En plus, il y avait Stéphane Rotenberg en guest : il parle comme à la télé, c’était drôle ! (c’est normal, me direz-vous, mais ça me fait toujours bizarre ; c’est comme quand vous vous rendez compte que Julien Lepers est toujours comme dans Questions pour un champion : son exaltation permanente n’est pas feinte, il est VRAIMENT comme ça. Oui oui oui !) (je m’égare)

Il y avait pas mal de femmes qui témoignaient : certaines avaient créé des énormes entreprises, d’autres des toutes petites, et c’était vraiment rassurant de voir qu’il y avait une infinité de façons de se réaliser professionnellement. Chacune à son rythme, avec sa personnalité, ses forces et ses faiblesses, ses envies et ses doutes.

Niveau professionnel justement, je reçois régulièrement des mails de lectrices qui ont envie de se lancer, qui doutent… L’une d’elles me demandait récemment comment j’avais eu le déclic, comment j’avais su ce que je voulais faire. En réalité, je ne le sais toujours pas vraiment : à chaque nouvelle mission, je teste, je prends ce qui me plait, je compose avec ce qui me plait moins, et j’en tiens compte pour la mission d’après. Je me crée mon métier jour après jour, je le façonne en acceptant certains jobs et en en refusant d’autres. Je me plante (parfois) et j’ai peur (beaucoup) mais je m’épanouis (quand même ^^). Je commence à accepter l’idée que je n’aurai peut-être jamais ce fameux déclic, que contrairement à d’autres, je n’ai pas de « vocation ». Ce n’est pas grave, ça n’empêche pas d’être heureux.

J’allais vous donner des nouvelles de Sherlock et vous dire qu’il était sage mais il s’est soudainement mis à grignoter le câble de l’ordinateur ;) Notre projet d’adoption d’un second chat est en stand-by : on a trop trainé, et nos vacances au ski approchent. Du coup, on s’y remettra à notre retour.

sherlock le chat

Un point lectures maintenant. J’ai publié un article vendredi mais j’ai déjà plusieurs autres livres à vous chroniquer ! J’ai terminé L’insoutenable légèreté de l’être, j’ai enchainé avec Veuf, et je dévore maintenant Anticancer. C’est vraiment très intéressant, j’apprends plein de choses, j’en comprends mieux d’autres, j’ai hâte de vous en parler. Et je commence déjà à appliquer certains conseils.

On a commencé à regarder The Leftovers – j’attends de voir ce que ça va donner, pour le moment ça m’intrigue sans me passionner.

Je vous remercie pour tous vos adorables commentaires sur le quatrième épisode de notre voyage, dédié à Arches et Canyonlands ! La suite arrive prochainement : j’ai commencé à dérusher (2h20 de rushs à résumer en 10 mn : au secours) et à traiter les photos. On vous emmènera au Nouveau-Mexique, bien loin des clichés qu’on peut avoir sur cet état !

Pas de nouvelle bonne adresse à partager avec vous : je suis retournée chez Amami, chez Mûre et au Café Oberkampf en bonne monomaniaque que je suis !

brocante paris

Je vous souhaite une bonne fin de dimanche ainsi qu’une très belle semaine ! J’ai envie de travailler sur une nouvelle balade parisienne : n’hésitez pas à faire vos suggestions de quartiers dans les commentaires :)


Vous aimerez aussi


Dimanche Apple
15 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Je découvre ton blog avec plaisir! Je crois que ta chute de portable n’était en effet pas anodine et que cela t’a donné du temps pour décompresser. A bientôt!

    répondre

  • vraiment cool que que ça se soit arrangé pour ton ordi ! Je me suis fait aussi la même réflexion quand j’ai entendu d’autres gens connus à coté de moi ils sont comme tout le monde mais bien sur on s’imagine des choses…
    C’est bien que tu arrives à te faire une place en tant que freelance, à t’y épanouir
    Bon dimanche

    répondre

  • C est le troisième Ordi portable que je fais tomber en 2 ans. Va vraiment falloir que j y réfléchisse ;)
    Quant au fait de se dévaloriser tu as raison. . Même si je ne parviens pas à accepter les compliments, j ai appris qu à force de parlzr de soi en négatif, les autres impriment cela comme des vérités. Et quand ça vient de la bouche de l’autre, d un coup, ce n est plus si vrai.
    ( je ne sais pas si je suis claire sur ce coup là )

    J aime toujours autant tes  » il n’y a qu’une chose dont je sois certaine, c est que je doute » c est très rassurant !

    répondre

    • Merci Alice :) Et oui, ma psy me dit toujours que si on ne dit pas du bien de soi-même, personne ne le fera pour nous ^^

      répondre

  • Merci pour ce chouette article du dimanche, l’anxieuse que je suis prend note de ce que tu retires de ton stage. J’ai toujours un peu peur d’attendre trop, d’attendre des solutions clé en main, de ce genre de dispositif et que ce soit plus déceptif qu’autre chose au final. Alors je ne teste pas (ce qui n’est pas une solution non plus), mais je lis toujours avec beaucoup d’intérêt les retours d’autres que moi !

    C’est bien d’initier Sherlock à l’Art (la petite carte, marque-page je suppose, posée à côté de lui :).

    Ca me fait penser que je n’ai toujours pas pris le temps de me poser dans ton dernier épisode voyage. Mine de rien ça me fait le même effet que quand je réalise que j’ai encore un épisode de ma série préférée à me mettre sous la dent. C’est que je dois sacrément les apprécier, ces articles !

    répondre

    • J’ai longtemps été comme ça aussi : j’ai peur d’être déçue donc je ne fais rien. Puis j’ai fait, j’ai été effectivement déçue plusieurs fois, mais à chaque fois, j’en ai aussi retiré du positif ! Et c’est ce sur quoi j’essaie de me concentrer maintenant :) Huhu merci pour les épisodes – on travaille sur le prochain là !

      répondre

  • Oh oui, j’adorerai découvrir de nouveaux trésors cachés de Paris à travers tes yeux. On embarque les enfants à la capitale cet été, tes promenades parisiennes nous guideront.

    Oh Flûte, quelle frustration de perdre ton outil de travail.
    “Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire.”
    Guillaume Apollinaire

    Un peu comme marionromain, je déguste encore ce dernier billet road trip, merci pour ces incroyables images !

    répondre

  • Mais; mais; mais; tu as un chargeur MagSafe, non ? Logiquement c’est là toute la magie du Mac : quand tu tires sur le câble il se détache sans faire bouger ton Mac.
    Que s’est-il donc bien passé ? J’ai besoin de comprendre ^^

    répondre

  • Coucou, super cet article. J’avais commencé l’insoutenable légèreté de l’être et d’autres trucs sont arrivés alors j’ai mis un peu de côté ça ne motive à fond d’écran reprendre si tu le lis. :) et sinon Accepter les compliments avec un merci et sans la moue dubitative, c’est un ÉNORME pas en avant ! ;)

    répondre

    • Coucou, super cet article. J’avais commencé L’insoutenable légèreté de l’être, et d’autres trucs sont arrivés alors j’ai mis un peu de côté. ça me motive à fond de reprendre, si tu le lis. :) Et sinon Accepter les compliments avec un merci et sans la moue dubitative, c’est un ÉNORME pas en avant ! ;)

      répondre

    • Je l’ai terminé mais je n’ai pas été aussi transcendée que ce que j’espérais :/

      répondre

  • Ah mais ouiiii tu ne nous a pas raconté le forum des femmes la dernière fois! Ravie de voir que cela avance bien pour toi.
    Bisoux et bon week-end balade

    répondre

    • Ah oui je vous raconterai si vous voulez, c’était plutôt sympa ! Beaucoup de témoignages mais ça fait du bien de voir qu’il y autant de parcours que de femmes, et pas de règles à part l’envie et la bienveillance :)

      répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE