Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Harry Potter, séparation et extraterrestres…

Peu de lectures de mon côté ces temps-ci mais Gaëtan a dévoré pas mal d’ouvrages, et je sais que vous êtes nombreux à aimer ses chroniques ;) Je lui laisse donc une place de choix aujourd’hui, mais avant cela, il fallait quand même que je vous parle de… Harry Potter !

Harry Potter et l’enfant maudit – J.K. Rowling (ou presque) ♥♥

C’était un événement pour les fans de Harry Potter (dont je fais partie – souvenez-vous de mon fameux marathon ^^) : la sortie de ce qui était présenté comme le 8ème tome des aventures du sorcier…

Bon, en réalité, il s’agit d’une pièce de théâtre. Et puis, ce n’est pas J.K. Rowling qui a écrit le texte. Mais bref, c’est quand même chouette !

harry potter et l'enfant maudit

J’ai acheté Harry Potter et l’enfant maudit dès sa sortie, dans sa version anglaise, impatiente de me replonger dans cet univers que j’aime tant. Puis, j’ai patienté un peu, je crois que j’avais peur d’être déçue… J’ai finalement décidé de ne pas en attendre grand chose, et je pense que c’était une bonne stratégie : j’ai été surprise en bien !

De nombreuses années ont passé, on retrouve nos héros adultes et confrontés aux difficultés d’être parents. Le fils de Harry se lie d’amitié avec le fils de Malfoy et ils vont se retrouver embarqués dans une aventure qui les dépasse. Leur objectif : revenir dans le passé et empêcher Cédric de mourir. Sauf qu’on ne remonte pas dans le temps sans bouleverser le cours tout entier de l’Histoire…

Certes, ça se lit rapidement, l’histoire est plutôt simple, certains personnages et situations un poil caricaturaux, mais quel bonheur de retrouver Harry, Poudlard et tout le reste !

J’ai eu peur pour eux, j’ai eu du mal à lâcher le livre tant je voulais connaître le dénouement… En bref, j’ai passé un bon moment et je ne regrette absolument pas d’avoir donné sa chance à ce nouvel opus.

Je sais que les avis divergent, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ;)

Harry Potter et l’enfant maudit, J.K. Rowling

La séparation – Christopher Priest ♥♥♥

Ha ! Vous me voyez arriver avec ma marotte de l’uchronie avec combo gagnant de la seconde guerre mondiale ! C’est un coup de maître que nous a sorti Christopher Priest avec La séparation. Autant vous le dire tout de suite : je l’ai dévoré avec autant d’appétit qu’une part de la meilleure tarte à la rhubarbe ever.

la séparation, christopher priest

Joe et Jack Sawyer sont deux jumeaux qui, en 1936, portent les couleurs britanniques aux jeux olympiques de Berlin. Ils remportent une médaille en aviron et si, pour Jack, il s’agit avant tout d’une rencontre sportive comme une autre, pour Joe, c’est l’occasion de voir de ses yeux l’effrayante montée du nazisme. Le destin les sépare mais ils s’intègreront chacun dans la vie de l’autre, l’un infirmier, l’autre pilote dans la Royal Air Force, de par leur ressemblance.

La thématique du double est au coeur du livre. Les jumeaux voient leurs vies se croiser avec par moment une réappropriation de l’identité de l’autre ; il y a la fuite de Rudolf Heiss en 1941 dont l’avion a été abattu au-dessus de l’Angleterre, mais dont Priest se sert pour développer une trame narrative sur la base du sosie…

Ces histoires croisées, à différents moments de la guerre, sont évidemment fictives et, à la manière d’un Forrest Gump, amènent nos héros à rencontrer des personnages célèbres et à influer sur le cours de l’Histoire.

Priest s’en amuse et nous amène dans une potentielle réalité, sans jamais céder à la facilité. J’ai particulièrement apprécié l’aspect psychologique qui se dégage des personnages par rapport à leur propre identité et à leur double, dans une période loin d’être évidente à appréhender…

La séparation, Christopher Priest

Enlevés par les extraterrestres – John E. Mack ♥♥

Quand Juliette m’a offert ce livre, c’était d’abord une blague. Elle connaît mon goût prononcé pour les histoires d’aliens dans les films et livres que je lis, et mon plaisir coupable du dimanche après-midi devant l’émission « Alien Theory » (qui est un ramassis de spéculations sur la base de pseudo-mystères archéologiques alors que pas du tout, n’importe quel archéologue démonte ces théories en deux secondes).

Du coup, avec son titre accrocheur et la promesse de découvrir 100 cas de kidnapping racontés sous hypnose, je me suis laissé embarquer à mon tour.

enlevés par les extraterrestres john e. mack

La première partie du livre est tout simplement fascinante. Le Dr Mack, psychiatre américain, a rencontré des dizaines d’individus souffrant de troubles sociaux que beaucoup de ses confrères mettaient sur le dos de maltraitance étant enfants.

Il a quant à lui eu recours à l’hypnose pour faire ressurgir chez ses patients des souvenirs de rencontres étranges avec des êtres petits, gris, aux grands yeux, au milieu de la nuit. Des histoires que nous avons déjà tous entendues sans y prêter une sérieuse attention.

Pourtant, ces récits décorrélés les uns des autres ont des points communs troublants : les patients racontent tous des situations semblables avec des détails qui ne semblent pas avoir été spécialement médiatisés. Dans les grandes lignes : il existe deux types d’enlèvements. Ceux destinés à faire un check-up médical de l’individu qui est en fait suivi depuis sa petite enfance, et parfois faire des prélèvements à but reproducteur, avec pour objectif de créer une espèce hybride avec les aliens dont la société s’est effondrée (oui ça va loin). Et les autres enlèvements, ceux pour rassurer le patient sur le fait que ces expériences médicales ne lui arriveront plus ; par contre, il doit faire attention à son environnement sur Terre car la planète est en danger : danger climatique, danger politique…

Je n’ai pas encore terminé de lire l’ensemble des témoignages qui représentent la deuxième et grosse partie du livre car il faut dire que c’est un véritable pavé. Et une fois qu’on en a lu cinq ou six, ils commencent à présenter des similitudes tellement marquées que ça en devient dérangeant. La première partie, sur les généralités pourrait presque être suffisante ; les témoignages sont là pour apporter du crédit. Mais en réalité, il est difficile de se forger une opinion. Est-ce que les patients se sont abreuvés de culture populaire et pensent avoir vécu des spéculations ? Est-ce au contraire un sujet tellement tabou que personne ne leur apporte le moindre crédit ? John E. Mack est mort accidentellement il y a quelques années et personne ne semble prendre la suite de ses travaux.

Enlevés par les extraterrestres, John E. Mack

Lectures en cours : Un monde flamboyant, de Siri Hustvedt pour moi (je le démarre à peine mais j’hésite à le garder pour plus tard) ; le tome 3 de Cryptonomicon pour Gaëtan (souvenez-vous, il avait A-DO-RÉ le tome 1, il en parlait ici).

Harry Potter, séparation et extraterrestres…
12 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • merci pour vos conseils et avis !

    répondre

  • Conquis par le pitch sur « Enlevé par les Aliens » ! C’est commandé :)
    Toujours de bonnes idées dans vos chroniques, merci à vous !

    répondre

  • Je partage complètement ton avis sur le Harry Potter ! J’ai choisi de le lire comme une parenthèse et non un nouveau tome, et quel bonheur de retrouver tous ces personnages qu’on aime tant (dont certains qu’on ne pensait pas retrouver, je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler ^^). Ça m’a mis le sourire aux lèvres, ça m’a fait frissonner, et j’ai même versé une larmichette !
    Sinon, Gaëtan, je n’ai pas lu « La séparation » (mais merci pour l’idée cadeau de Noël !), mais j’ai offert à mon mari, grand fan de Christopher Nolan, « The Prestige » écrit par le même Christopher Priest, et même en ayant vu le film, il a adoré. Voilà, si jamais ça te dit ;)
    Bonne fin de journée à vous deux :) (c’est vraiment chouette ces conseils à quatre mains !)

    répondre

    • Ah chouette, j’avais l’impression d’être la seule à l’avoir aimé, j’ai lu tellement de critiques négatives dessus ! Je sens que Gaëtan va ajouter un nouveau livre à sa wishlist ;) Merci !

      répondre

  • Ah mais non !!! j’ai été tellement déçue !! j’ai commencé à le lire en anglais et j’ai eu vraiment du mal à le finir tellement ca me faisait mal de lever les yeux au ciel sans cesse. Je l’ai quand même fini, mais une vraie déception pour moi. Je reconnais que j’étais heureuse de retrouver l’ambiance HP, mais voir Ron en bouffon du roi et imaginé Voldemort en père de famille c’est un peu trop pour moi !

    répondre

    • D’ailleurs pour vraiment me replonger dans l’ambiance, je suis en train de lire Poudlard, le guide pas complet et pas fiable du tout ^^

      répondre

      • Ahah je comprends tout à fait tes arguments ;) Je crois que j’ai préféré fermer les yeux sur les trop grosses ficelles, pour simplement savourer l’univers. Et j’adore le nom de ton guide ^^ Il n’existe qu’en format liseuse ? (je ne trouve pas de version imprimée)

        répondre

        • oui, je le lis sur ma liseuse (beaucoup plus pratique pour lire avec un bébé haha) mais je pense qu’il sortira en livre papier un jour. Mais c’est curieux en général c’est l’inverse ^^

          répondre

  • Je repousse la lecture de la ce « 8ème tome » d’Harry Potter, je crois que je redoute trop d’avoir à nouveau tout lu de cet univers. Tant qu’il me reste quelque chose « à lire », je suis contente. Mais j’aurai du mal à laisser passer Noël, car JE SAIS qu’on va FORCEMENT me l’offrir. Peut-être même en double. Et alors c’en sera fini, car je me suis interdit jusqu’au fait de le tenir entre mes mains en librairie, pour être sûre de ne pas craquer. :)

    répondre

  • Moi aussi j’avais aimé Harry Potter et the Cursed Child, de toute façon, tout ce qui se fait depuis la fin du dernier tome, c’est du bonus pour moi :)

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE