Archive | Mon quotidien Flux RSS de cette rubrique

Dimanche !

Pfiou… que dire ? Ça fait une éternité qu’il n’y a pas eu d’article du dimanche et ça m’avait drôlement manqué ! Il faut dire que le mois qui vient de s’écouler a été assez fou, entre l’Australie (que j’ai commencé à raconter ici), notre semaine au ski entre amis, puis la Jordanie. Je suis rentrée de ce merveilleux pays lundi, et j’ai mis quelques jours à m’en remettre : ça a été un vrai coup de cœur, sur tous les plans. Et ça m’a pas mal chamboulée, aussi. Je crois que je n’étais pas forcément préparée à recevoir autant, en si peu de temps.

Glycines

Lire la suite

Commentaires { 51 }

Classe de neige

Après l’Australie (je vous raconte bientôt : je fignole le montage de la vidéo avec l’aide de mon précieux assistant), me voici à Arêches-Beaufort pour notre désormais traditionnelle semaine de ski entre amis. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le décor est “un peu” différent ^^

Arêches Beaufort

Lire la suite

Commentaires { 9 }

Vegas

Mardi matin, le petit cœur de Vegas s’est arrêté de battre. Je n’ai pas vraiment de mots pour dire ce que je ressens, j’ai surtout envie de vous parler un peu de lui et de tout ce qu’il nous a apporté de positif.

Vegas a été notre premier chat : on hésitait un peu, ça faisait un moment qu’on voulait en adopter un mais on pesait le pour et le contre… Et puis on s’est senti prêt, et très rapidement, Gaëtan a “trouvé” notre chaton sur Twitter. On a échangé par mail avec Alan, dont les chats avaient eu une portée, et voici la première photo qu’on a reçue de lui.

vegas

Meooow… On a tout de suite craqué pour son museau, sa petite bouille et ses longues moustaches. A l’époque, on pensait que c’était une fille, et aussi qu’elle perdrait son duvet de chaton pour avoir un pelage un peu plus ras (je suis un peu allergique aux chats, on se disait que c’était mieux).

Dès qu’il a eu 3 mois, on l’a récupéré, mais on a relativement peu de photos de cette époque : Vegas était un petit chaton surexcité, il jouait tout le temps, et quasiment toutes nos images de lui sont floues ! Au début, on se demandait comment on allait faire pour gérer, il ne dormait jamais, et encore moins la nuit ! Et puis, il s’est vite habitué à notre rythme, venant se coucher à nos côtés en même temps que nous.

La première photo que Gaëtan a publié sur Facebook, j’adore le “her name”.

163207_10150134847031041_4947412_n

163174_10150136530221041_6175093_n

Au bout de quelques semaines, on a découvert que c’était en fait un petit garçon. Je me souviendrai toujours de la tête de Gaëtan quand le vétérinaire nous l’a annoncé : il était scotché et n’a plus prononcé un mot pendant tout le reste de la consultation : je me moque encore de lui quand on en reparle ^^ On a aussi dû se rendre à l’évidence : il resterait toujours une grosse peluche pleine de poils <3 Tant pis pour les allergies, ce n’était pas grand chose à côté de tout l’amour qu’il nous donnait !

189942_10151335334001041_894416532_n

416891_10150693190791041_1934737204_n

Il a pris une place folle dans notre vie, il faisait partie de notre petite famille. Je sais que ça peut choquer certaines personnes, mais il était un peu comme notre enfant. Je n’imaginais pas que c’était possible de s’attacher autant à un animal, mais quand il est à vos côtés en permanence, que vous prenez soin de lui (et qu’il prend soin de vous), son absence laisse un immense vide.

C’était un petit chat extrêmement câlin, drôle, joueur. Parfois, on disait en rigolant que c’était un chien déguisé en chat : il nous attendait derrière la porte le soir et nous suivait partout (même dans les toilettes). Il nous a apporté du bonheur comme on n’aurait jamais pu l’imaginer, il nous faisait rire, nous consolait, prenait toujours des poses improbables et réclamait sans arrêt des caresses. Toutes les nuits, il venait tapoter sur l’épaule de Gaëtan pour qu’on le laisse venir dormir sous la couette avec nous (il n’arrivait pas à y aller tout seul). Il avait mille façons de miauler, et on avait appris à reconnaître chacune d’entre elles. Et parfois, quand il s’allongeait sur nous et se détendait, il poussait un petit soupir de contentement qui me faisait fondre (une sorte de “hum pfiouuu”). Son jeu préféré, c’était de courir après nos ombres, ça le rendait complètement fou :) Il faisait aussi des petites bêtises : il adorait grignoter les plantes en plastique, chiper de la nourriture dans nos assiettes ou s’enfuir pour explorer les escaliers de l’immeuble quand on ouvrait la porte le matin. On essayait de le gronder mais au fond de nous, ça nous faisait bien rigoler.

Gaëtan avait fait une vidéo de lui il y a deux ans, ça nous fait un joli souvenir, il adorait se cacher dans les cartons et faire semblant de nous attaquer quand on passait devant.

Et puis, en décembre, il y a eu la première attaque, tellement soudaine, et la découverte de sa malformation cardiaque, à un stade déjà très avancé. Il nous a laissé quelques semaines pour nous préparer à son départ, profiter encore le plus possible de lui : même s’il était affaibli, il était toujours aussi avide de caresses, il adorait qu’on lui grattouille le museau.

Ces premiers jours sans lui sont très durs, sa présence me manque énormément. Je m’attends sans arrêt à le voir sauter sur mes genoux ou donner des petits coups de tête dans mon téléphone quand il voit que je joue à Candy Crush au lieu de le caresser. Je sais que ça ira mieux, un peu à la fois, et qu’on gardera tous ces beaux souvenirs de lui. On a eu de la chance de le connaître <3

Je pense que d’ici quelques temps, lorsque nous aurons fait notre deuil, nous accueillerons un autre petit chat. Il ne le remplacera jamais, on débutera simplement une nouvelle histoire. J’espère que Vegas veillera sur lui, de là où il est (un bel endroit avec croquettes à volonté).

Au revoir mon petit chat, et merci pour tout <3

Commentaires { 133 }