Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Fraise et chocolat, ou le livre que j’ai dévoré plus vite qu’un Justin Bridou

Je me plains souvent du manque de temps dont je dispose pour lire : entre le blog, le travail et les tâches quotidiennes, je n’ouvre que très rarement un bouquin. D’où l’intérêt que représente, pour moi, l’acquisition d’une BD. C’est vite lu, et ça demande moins de concentration qu’un gros roman.

Quand le drip m’a offert ‘Fraise et chocolat’, j’étais donc ravie. D’autant plus que nous avions déjà feuilleté la chose au Furet du Nord de Lille et que ça ne nous avait pas laissés indifférents. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, ‘Fraise et chocolat’ raconte l’histoire d’amour d’Aurélie Aurita (de son vrai nom Chenda Khun), l’auteure avec un e, avec Frédéric Boilet, auteur aussi, de 20 ans son aîné. Il faut bien le dire, ça tourne essentiellement autour de ‘la chose’. C’est cru, direct, et aucune partie de l’anatomie des deux protagonistes n’est réellement laissée dans l’ombre. A priori, donc, rien de bien enthousiasmant pour quiconque ayant passé l’âge délicat de la puberté. A priori.

Parce qu’au final, je l’ai lu d’un trait, sans m’arrêter, affalée dans le canapé, en me marrant comme une dinde. Et j’ai filé, quelques jours plus tard, acheter la suite ! ‘Fraise et chocolat’ est léger, drôle, provoquant, piquant. Derrière la crudité des situations, on entraperçoit la complicité, les doutes, les fous rires et tout ce qui fait que le couple est une vraie aventure, au quotidien.

Le dessin est naïf, en noir et blanc et ça correspond plutôt très bien au récit.

En fouillant en peu sur le web, je me rends compte que ce livre ne fait pas l’unanimité. M’en fiche : un livre qui me fait éclater de rire au milieu de mon salon est forcément un bon investissement.

Fraise et chocolat, ou le livre que j’ai dévoré plus vite qu’un Justin Bridou
4 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Moi aussi j’avais beaucoup aimé le premier même si je le trouve un peu impudique… Pourtant je ne suis pas vraiment prude mais bon… Par contre je trouve le deuxième vraiment nul et un peu chiant…

    répondre

  • C’est vrai que le deuxième est un peu moins bien que le premier, notamment toute une partie sur le racisme : je n’ai pas bien compris ce que ça venait faire là ?

    Mais je l’ai quand même dévoré :) Je pense que ça correspond à peu près à ce que j’attends d’un livre en ce moment : de la légèreté !

    répondre

  • Il ne fait pas l’unanimité parce qu’il est trop cru ?? En tout cas ça a l’air pas mal, j’adore les BD parce que comme toi, j’ai du mal à commencer des bouquins et je ne suis pas très courageuse. En plus j’aime bien le côté ludique des BD, donc si je passe à la FNAC (je dois acheter le livre de Pénélope), j’irai jeter un oeil c’est sûr !

    répondre

  • Le grand débat, apparemment, est le suivant : il y a ceux qui, derrière la crudité, perçoivent une certaine poésie, et ceux qui estiment que c’est du sexe pour du sexe (en gros, hein). Je fais partie des premiers :)

    J’attends ton avis alors, et aussi sur le livre de Pénélope qui doit être génial ! (sauf que j’hésite, vu que je lis son blog depuis un moment déjà : tu me diras s’il y a beaucoup d’inédits ?)

    répondre