Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Une semaine de « célibat »

Gaëtan est parti pour une semaine en Normandie, avec ses parents. Je trouve ça inadmissible, jamais je n’oserais partir sans lui, sauf peut-être pour un week-end à Londres à Pâques ou une semaine à l’Ile de Ré à la Pentecôte, mais c’est différent (j’adore être de mauvaise foi).


C’est assez bizarre, d’habitude, c’est plutôt l’inverse qui se produit : je passe le week-end chez mes parents, et c’est lui qui se retrouve seul ici. Mais au lieu de me morfondre, j’essaie d’en profiter et de voir ça de façon positive. Je peux par exemple dormir en plein milieu du lit et manger à n’importe quelle heure (samedi, ça s’est traduit par aucun petit déjeuner, deux crêpes à 12h30 et des tartines à minuit, pas joli joli). Je fais le ménage en écoutant Yodelice ou Rokia Traoré. Je joue à Theme Hospital dans « mon » lit et j’ai fini Airport Mania. Je suis même allée à un apéro lyonnais à Paris, organisé par Camille. J’y ai croisé les adorables Victor, Jen et Greg.

Les points négatifs sont cependant nombreux : cette nuit, je me suis réveillée à 6h30 en ayant l’impression de ne pas avoir dormi. Je parle et personne ne me répond. Je fais trop à manger et je me retrouve du coup à ingurgiter les mêmes plats à tous les repas, pour finir les restes. Je fais la route toute seule le matin. Je dois ramasser moi-même les crottes du chat du voisin sur le balcon. Je ne rigole pas beaucoup, personne ne me masse les pieds, personne ne me met de petits mots débiles sur la table du petit déjeuner, personne ne saute de joie quand je dis que je prépare des lasagnes / des crêpes / un gratin dauphinois. Personne ne se moque de mon pilou ou dit que je pique des jambes. Je n’ai personne à qui dire « plouk party » ou « pekno parade », mes jeux de mots préférés.


Je pense que cette semaine sera moins difficile que ce week-end : je ne me rendrai compte que je suis toute seule que le soir, en rentrant du travail, et le matin, en me préparant. Et j’ai déjà organisé une petite soirée Nouvelle Star demain, avec d’anciens collègues, histoire de dire du mal de Thomas et d’encenser Soan, ou inversement. Je n’ai pas parlé de l’émission la semaine dernière car j’ai vraiment trouvé ça mauvais et un peu chiant, je suis contente que Yoann soit parti, il chantait mal, je n’ai pas grand-chose d’autre à dire.  

Sinon, que dire ? Ma sœur vient passer le week-end à Paris, on va en profiter pour se promener et faire quelques photos, façon London. J’ai reçu un livre à la dernière soirée Hellocoton, « Des journées pas comme les autres », ça sera peut-être l’occasion de le tester, même si pas mal de journées à thème comportent des éléments payants (je ne suis pas contre un petit coca en terrasse mais j’aime aussi les plaisirs simples et gratuits, un paysage, une ruelle, de jolies vitrines). On verra si ce petit a-priori se révèle vrai ou pas.

Voili voilou, je vous laisse, je dois profiter de ma courte semaine de célibat en regardant FBI Portés Disparus !


Vous aimerez aussi


Une semaine de « célibat »
8 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Oh oui quelle mauvaise foi Juliette :-))
    Je comprends cette appréhension naturelle quand on dort seule la nuit car mon homme travaille de nuit et je me retrouve trés régulièrement seule, à me réveiller en pleine nuit aussi.
    Profite de ta semaine de pseudo célibataire alors ! ^^

    répondre

  • C’est sûr que ça doit sembler vide !

    Pour moi qui suis célibataire, c’est le quotidien ;-)

    répondre

  • profites-en pour faire tout ce que tu fais pas d’habitude !

    répondre

  • J’adore ta mauvaise foi, tu m’as bien fait rire :)
    C’est vrai que quand on est bien chez soi en amoureux c’est difficile de revenir au célibat, même pour une petite semaine ! (mais ça va passer super vite tu vas voir, profite en bien !!)

    répondre

  • Ah si seulement le mien pouvait y aller seul aussi, dans sa famille! ^^
    Tu as trouvé, le truc c’est d’en profiter pour faire les trucs qu’on ne fait plus depuis qu’on est à deux: manger des crasses ou plats que l’autre n’aime pas, choisir le programme toute seule, prendre un bain de deux heures avec masque, bouquin, verre de blanc, musique… Ca a du bon de se retrouver seule parfois!

    répondre

  • Eh eh j’ai la meme mauvaise fois que toi ;-) En general c’est moi qui rentre en France pendant qu’il reste a HK mais la semaine prochaine j’ai deux soirs de celibat car Monsieur part en voyage d’affaires a Tokyo…je le rejoindrai la-bas le 3eme soir pour y passer le we ;-)

    répondre

  • Hé oui, ça a du bon : hier soir, FBI puis C’est du Propre sur M6, qui m’a donné envie de nettoyer de fond en comble mes toilettes à 23h30 :) Mais je préfère quand même rester de mauvaise foi et dire que c’est inadmissible :p Et puis il me manque un peu (beaucoup), quand même, je dois bien l’avouer.

    répondre

  • Caro La Blonde

    En entendant célibat moi j’entends aussi mariage (me demandez pas comment ça me vient) et comme j’ai repéré un site sympa avec de belles robes en veut tu en voilà j’ai décidé de faire partager mon gros coup de cœur

    http://www.maysange.com/F_frame.htm

    répondre