Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Embarquement immédiat pour la Corse

Difficile de résumer en quelques articles la multitude de choses et d’émotions vécues durant ce week-end en Corse. Je pense qu’il faudra le temps de digérer tout ça, tellement c’était fort, beau, intense et triste à la fois. Mais je vais essayer de vous le faire partager un peu, parce que vraiment, ça valait la peine d’être vécu.

Push button

Pendant ces trois jours, tout a été exceptionnel. A commencer par le trajet. Corsica Ferries, avec l’aide de l’agence SQLI, a géré ça d’une main de maître. On a notamment eu la chance d’assister aux manœuvres en direct depuis la « cabine de pilotage » (je ne sais pas comment ça s’appelle). C’est très impressionnant, entre la multitude de boutons dont seuls les marins peuvent comprendre les secrets, la vue imprenable sur Toulon et Bastia, et la dextérité du « pilote du port », qui assiste à la manœuvre mais quitte le ferry en marche (il saute du ferry, dans la « pilotine« , petit bateau à moteur qui vient se coller au navire)… On ne savait plus où donner de la tête, émerveillés d’être là.



Je ne suis pas très « bateau », j’avais peur d’avoir le mal de mer, mais il a bien fallu que je me rende à l’évidence : un ferry d’une telle taille, sur une mer d’huile… ça ne bouge pas ! On a donc fait les clowns dans les couloirs violets, assortis à mon sweat et mes baskets.

Le ferry, c’est certes moins rapide qu’un avion, mais l’avantage, c’est qu’on voyage de nuit. A peine le temps de dormir quelques heures (dans des cabines pour nous, mais par terre pour beaucoup de gens ne souhaitant pas dépenser trop d’argent dans leur traversée), et nous voila arrivés sur l’île de beauté, qui porte vraiment bien son surnom.

La suite du voyage très vite…

Embarquement immédiat pour la Corse
5 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • tu as eu de la chance de ne pas avoir le mal de mer! je ne pensais pas l’avoir mais j’ai bien dû l’accepter tant je me sentais mal (c’était un petit bâteau). surtout qu’après ça te prend sur la terre ferme ahah

    répondre

  • J’adore ta photo de caméléone :)

    Bon et vite, la suite
    Je sens que je vais avoir envie de partir en Corse moi aussi!!!

    répondre

  • Bien d’accord avec toi, la Corse c’est une ile magnifique!
    Partis là bas l’été dernier et gros coup de coeur pour ce petit coin de paradis.
    Retour dans une très grosse tempête mais le féérie a tenu le coup!!!

    répondre

  • Amadeu Amaral

    Nossa, você é muito gata *-*

    répondre

  • Je ne parle pas le Corse malheureusement, ça veut dire quoi ? :)

    répondre