Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Mes petites passions honteuses (voire flippantes)

Je ne vais pas vous parler de mon addiction récente (de moins en moins récente, en fait, mais dire que ce n’est qu’une passade me permet de déculpabiliser) à Plus Belle la Vie, je pense que celle-là mérite un billet à elle toute seule. Non non non, je vais vous parler de cet intérêt bizarre que j’ai pour des choses… bizarres. Attention, je ne cautionne rien de tout ça, je vous fais simplement part des choses qui m’intriguent et font appel au côté noir qu’on a tous en chacun de nous… (ça y est, là je vous fous déjà les boules et vous allez me prendre pour une folle)

La première, ce sont les sociopathes ou les tueurs en série. Ça explique sans doute pourquoi j’ai tant aimé regarder Dexter (outre le fait que l’acteur principal me faisait déjà vibrer dans Six Feet Under). Ça explique aussi peut-être pourquoi je suis capable de regarder des séries policières pas terribles, ou de me passionner pour des bouquins comme L’Aliéniste. Je suis intriguée par ces personnages qui ne ressentent rien et peuvent aller jusqu’à tuer. J’ai tellement de mal à imaginer comment on peut ne rien ressentir du tout, pour personne.

Les gens trouvent souvent ça bizarre, quand je leur avoue cette étrange fascination, mais je commence à penser que je ne suis pas la seule, la littérature sur les tueurs en série se développant de plus en plus. Ces personnages intègrent même des séries plus classiques : récemment, dans Desperate Housewives, on pouvait se demander si la fille de Tom Scavo n’était pas un peu sociopathe, elle aussi.

N’empêche que rien que de l’écrire, je flippe là : je pense que je ne me rends pas compte que ça existe, en vrai, car on les voit toujours par le biais d’un média quelconque. Et je me dis que si un sociopathe me lit, il voudra peut-être en découdre. Brrrrr !

La deuxième, c’est la manipulation mentale. Je trouve ça tout aussi effrayant que les tueurs ou les sociopathes, mais tout aussi fascinant. J’ai étudié ça un peu en psychologie sociale, quand j’étais encore étudiante, et les méthodes de manipulation qui sont utilisées par les sectes sont assez balaises. Le chant notamment, qui endort les esprits, diminue la vigilance et entraine un état de bien-être qui sera à nouveau recherché par les membres.

La psycho sociale était une de mes matières préférées quand j’étais en IUP, car elle permet de mettre en évidence des aspects très troubles de la nature humaine. Je vous conseille, si ça vous intéresse, de lire certains articles sur Wikipedia, comme celui sur l’affaire Kitty Genovese ou l’expérience de Milgram. C’est vraiment passionnant, et flippant !

Et ma troisième passion honteuse, mais moins flippante quand même, ce sont les documentaires ! J’adore les reportages, surtout sur la police, les pompiers ou les étudiants en hôtellerie. Je pense que j’ai dû voir le même reportage sur la douane trois ou quatre fois sans m’en lasser. Je ne parle même pas de ceux sur la BAC. J’ai un peu honte mais ça me passionne ! C’est un univers tellement différent du mien. Du coup, je frissonne devant les interpellations à 6h du matin, les courses poursuites ou les interrogatoires. J’ai honte… mais j’adore !

Voila, j’ai mis du temps avant d’oser publier ce billet, mais à un moment, il faut assumer, non ? :)


Vous aimerez aussi


Mes petites passions honteuses (voire flippantes)
24 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • les reportages sur les étudiants en hotellerie? j’en rate pas un. comme quoi, hein, c’est pas forcément si honteux!

    répondre

  • Ben oui dis-donc, tu fais limite flipper avec tes drôles d’interrogations bizarre et tout… Cool, cool, tout-va-bien…

    répondre

    • Camille : ça me rassure ;)

      Val : je te rassure, je suis normale hein :) Et là je regarde Faites entrer l’accusée, et je suis toute seule chez moi : j’ai trop peur :p

      répondre

  • Si je dis qu’avant de me lancer dans des études d’ingénieur, je voulais devenir Profiler (sans doute influencée par la série du même nom) ou entrer dans la police scientifique (avant que la série les experts existent, hein, je suis influençable mais pas à ce point ;) ), je suis aussi bizarre? Surtout que je m’étais renseignée au point de rencontrer des gens qui travaillent dans la police scientifique en France…mais bon faute de psychopathes aussi détraqués qu’aux Etats-Unis en France (et aussi peur du sang) j’ai changé de plan de carrière! :p

    répondre

  • J’adore ces histoires psychologiques ! L’esprit humain fait de ces choses, des fois… c’est apparemment sans limites ! Comme quoi, t’es pas la seule à aimer/être fascinée par ce genre de truc ;)

    répondre

  • Il n’y a rien de honteux là dedans.
    Concernant les tueurs en série, je lis pas mal à ce sujet.
    Concernant les sectes, c’est un sujet flippant et je n’aimerais pas perdre mes moyens. Déjà lors d’une anesthésie générale, le fait d’être endormi c’est flippant car tu ne sais pas ce qui t’arrive. Alors les sectes n’en parlons pas

    répondre

  • Ce n’est pas très honteux en fait !
    Mais on n’a pas les mêmes…
    LEs tueurs en série etc, j’évite car je suis assez impressionnable et mon imaginaire est déjà suffisamment bien nourri pour em servir des cauchemars bien sentis !

    répondre

  • moi aussi je suis fascinée par les tueurs en série. et les reportages sur les étudiants en hôtellerie j’aime bien aussi :-)

    répondre

  • ah ben oui ça se confirme tu es vraiment bizarre….:)

    répondre

  • Mel : ça me rassure ! Et je comprends, le métier de Profiler est passionnant. D’ailleurs, ce soir il y a une série sur TF1 qui s’appelle Esprits Criminels : elle n’est pas géniale mais je regarde quand même, c’est sur le métier de profiler :) Par contre, sans vouloir te faire peur, à mon avis, la France compte autant de détraqués que les US ;)

    JS : ouf !

    Angélita : oui, la perte de contrôle sur son corps ou son esprit, c’est vraiment flippant, je suis d’accord !

    Lili : merci de me rassurer :)

    La chauve-souris : on devrait organiser une soirée entre blogueuses pour visionner des reportages :p

    Ma sœur : oh ça va hein ! Toi aussi t’es bizarre d’abord ! (et tu regardes Melrose Place, et ça aussi c’est la honte)

    répondre

  • Les reportages, j’aime ça aussi. Faut dire qu’ils savent capter notre attention!
    Mais PBLV, ah ça non! Jamais! Bouh! Vade Retro Satanas ! :)

    répondre

  • même si regarde tous les docus avec Juliette, les séries policières commencent à tourner en rond.

    Mais ma vraie passion secrète, c’est l’organisation des sociétés (d’où mon admiration pour le bouquin « Les Fourmis » par exemple), en particulier les sociétés reposant sur le totalitarisme. Non pas que je l’apprécie, mais le côté flippant, déviant, est coomplètement fou. Comment on peut en arriver là ? Côté BD, on retrouve le thème dans Aldebaran qui m’a complètement bouleversé ado, ou encore Cyann, vraiment surpenant… Côté bouquin, le père-fondateur de la SF totalitaire reste Nous Autres » de Zamiatine, qui a servi d’inspiration un peu trop poussée à Orwell (1984 c’est de la gnognotte à côté de Nous Autres). Et puis sinon je cherche désepsérement un film vu à la seconde édition des Utopilaes, où un pays complètement dépouillé de ses habitants pratique le couvre-feu, le même habit pour tout le monde, et une pression policière de fou.

    Enfin bref, ce sont des exemples, le sujet est riche de créations !

    répondre

  • maintenant c’est le gradu qui me fait peur :)

    répondre

  • Tiens moi aussi je suis passionné par les tueurs en série et les documentaires :]

    répondre

  • Décidément, après American Dad nous avons des passions communes : moi aussi j’ai honte mais j’adore regarder des reportages consacrés à la Bac ou autres Gign. Ces jours derniers j’ai vu un reportage consacré à la criminalité dans le 16 ème, hier soir un bout du reportage sur le gipn sur w9 … Mais l’apothéose reste à mon sens les séries, comme the Wire, qui mêlent situations réelles et fiction.

    répondre

  • la police du métro, un an à l’hôpital avec les nouveaux internes, le samu de nuit… J’ADORE!!!! hier soir sur TMC : polices contre trafiquants de drogues, vu déja 4 ou 5 fois.

    répondre

  • Oh très intéressant ce billet, j’ai un peu les mêmes ‘passions’ (à part PBLV quand même..), j’adore aussi ce genre de reportages sur la BAc et la douane, pour les sociopathes, je te conseille faites entrer l’accusé! on y voit qu’y a de sacrés cas par chez nous aussi!
    Merci le gradu pour la référence littéraire, ca a l’air très bien nous autres, j’aime bien aussi les sociétés totalitaires, la Sf dans son versant le plus sombre…

    répondre

  • Alors tu regardes « Esprit criminel » ce soir ?!!!

    répondre

  • je suis vraiment une quiche, je pensais qu’on ne pouvait pas poster de commentaires sur ton blog avant de voir que c’était en dessous du titre x)
    enfin bref, j’ai lu tes articles sur wikipédia c’était très intéressant tu savais que souvent sur Arte, il y a des docs sur tout un tas de sujets flippants. ça me fait flipper quand même, t’es drolement courageuse de poster cet article… et moi aussi de commenter hii

    répondre

  • Blog intéressant. Je vous invite à visiter le mien.

    A bientôt sur la Colline,
    Amitiés,
    Joséphine.

    répondre

  • lili : je suis contente que tu aies trouvé les commentaires, et ton feedback est intéressant : ce n’est sans doute pas assez clair :) je ne sais pas si je suis courageuse, on verra bien (on croise les doigts superstition oblige)

    Joséphine : merci pour le message d’encouragement, je vais voir votre blog de suite

    répondre

  • Alors là je me reconnais totalement dans ton article !! :D

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.