Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Vivre sans Twitter

Voila une semaine que je vis sans Twitter. Je n’ai pas craqué, et si je publie cet article avec quelques heures d’avance, c’est que je sais que je ne craquerai pas ce soir. L’expérience a été contrastée : au début, j’ai ressenti un vrai manque. Mes copains me taquinaient tout le temps, à base de « wah le truc de fou sur twitter là » ou « je t’ai vannée sur twitter, laisse tomber, la honte ».

Et finalement, le déclic a eu lieu mardi soir : plus aucune envie d’y aller. Je n’avais plus du tout l’impression de rater quoi que ce soit. Juste le sentiment d’avoir un peu plus de temps pour moi. Bref, Twitter ne présentait plus aucun intérêt à mes yeux !

D’autant plus que je fais face à un autre sevrage en ce moment, celui du Deroxat, et que ça s’annonce un peu coton : j’ai des légers vertiges, mais en continu, c’est un poil agaçant (mais alors juste un poil hein, grrr ça me rend dingue). Du coup, le sevrage Twitter à côté, c’est du gros gâteau fourré banane-choco !

Allez, rendez-vous sur Twitter dès demain, mais beaucoup moins souvent qu’avant. Je pense que je vais checker mes replies, aller voir qui sont les gens qui m’ont ajoutée pendant cette semaine, et que je vais le refermer rapidement.

Prochain défi : je songe à arrêter Facebook pendant une semaine. Ouuuuh y’a du challenge là. Je vous préviens quand je commence !


Vous aimerez aussi


Vivre sans Twitter
17 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Juste un mot (ou deux) : je te souhaite du courage pour le sevrage du dero, je t’en avais deja parlé, comme tout médicament fort c’est long, mais au bout c’est tellement bien que je suis sûre que tu seras super courageuse. Plein de pensées ultra positives.

    répondre

  • carrément? Facebook? là, par contre, je peux pas : outre l’aspect events, messages, toussa, je m’en sers beaucoup comme chat avec mes cousins du bout du monde : et là, c’est permis!

    en tous cas, bravo pour ta semaine sans twitter, moi, mon objectif, c’est arriver à m’en servir à sa juste dose!

    répondre

  • Juliette, une autre

    Salut Juliette,

    Ton billet m’interpelle car je me suis « défacebookée » il y a bientôt un an, et je n’y retournerai pour rien au monde !

    J’avais l’impression de ne pas communiquer, juste lire un journal, sans PRENDRE des nouvelles de mes amis, et inversement. Je trouvais (et trouve toujours) ça voyeur et exhibitionniste. J’ai eu un léger manque les 1ers jours, je cliquais sur favoris et … ah ben non, c’est vrai, pas de facebook !

    J’ai lu 2 articles assez pertinents sur le sujet : http://www.paperblog.fr/1379250/quitter-facebook-pour-plus-de-lien-social/ et http://www.observateurocde.org/news/fullstory.php/aid/2164/Adieu_Facebook.html

    Voilà ! Maintenant que te souhaiter d’autre qu’un bon défacebookage :)

    Juliette (lilloise aussi ;)

    répondre

  • Bonjour, je m’appelle Jean-pierre.
    Moi, ça fait une semaine que j’ai arrêté La ferme célébrité.
    Au début, c’était dur. Mais je tiens bon. J’espère ne pas craquer ce soir !
    bon courage à tous….

    répondre

  • rassure-nous t’arrêtes pas le web aussi ? hein ?
    :P

    répondre

  • Hé bien autant je n’aurai pas grand mal à arrêter twitter autant facebook, c’est no way ! J’aime trop FB !

    Et sinon bon courage pour ton médoc ma Juju, j’te kiffe trop grave tu le sais ça ?!

    répondre

  • Je rejoins les filles du dessus, je me vois mal arrêter Facebook, autant Twitter j’arrête fréquemment dans le sens où ça m’arrive de pas me connecter une semaine si je suis débordée ailleurs. Mais facebook est devenu autant important si ce n’est plus que Gmail. Juste parce que c’est le seul endroit du web où ya tout le monde :) Mes amis d’ici ou d’ailleurs, mes contacts pro, les gens que j’apprécient de lire, ma famille… Facebook c’est un peu la vie aussi !

    répondre

  • Si je ne devais pas consulter régulièrement facebook pour certains cours et pour suivre les infos importantes de ma promo, ce serait pour moi un jeu d’enfant de l’arrêter…
    Mais twitter, beaucoup moins. Parce que j’aime voir ce qui s’y passe, lire les infos qui y circulent… et pourtant, ça ne me fait perdre aucun temps. Parce que je ne suis pas tentée de rester devant cette seule fenêtre. (Pour ça, je crois que je peux remercier Echofon sur firefox. L’avoir toujours à portée de clic m’évite de passer ma vie devant. ^^ )

    répondre

  • Bon courage avec tes étouridssements…
    je n’ai pas de facebook mais twitter j’aime beaucoup :)

    répondre

  • Cette semaine j’ai été tellement occupée que j’ai oublié que facebook existait ! C’est possible, si ! (Et heu, mon cromimi était très très mal en point aussi mais c’est plus normal :p … )
    Enfin le GROS désavantage c’est que j’ai pas du tt publié sur mon blog non plus … le juste milieu ça doit exister pourtant.

    répondre

  • Merci Nanikaa :) Je vais essayer de tenir le coup, ça me fait du bien de lire tes encouragements :)

    Camille : ah oui, Facebook pour moi, c’est surtout les mini-jeux, pas du tout le chat ! Et les mini-jeux au pluriel parce que je joue à au moins 6 mini-jeux différents en ce moment… Si on compte 10 mn par jeu, ça fait déjà 1h par jour… (c’est encore pire que ce que je pensais, j’aurais pas dû faire ce calcul hihi) Mais pour parler à tes cousins t’as le droit, c’est pas une perte de temps ! :p

    Bonjour Jean-Pierre, tu vas t’en sortir ! (hihi il est trop drôle mon papa)

    Littlecelt : arrêter le web ? Je pense pas que ça soit possible ça :) Et puis avec mon boulot ça serait difficile. Mais réduire, ça oui, je pense que je vais essayer d’y venir, pour faire d’autres choses à côté (genre du sport, ça serait bien)(je crois que je rêve)

    Nono je te kiffe grave aussi, t’es mon p’tit rayon de soleil !

    Jen : oui je comprends pour Facebook, ce que je devrais arrêter c’est juste les mini-jeux en fait !

    La Grenadine : tu as de la chance si tu arrives à ne pas rester scotchée sur twitter :) De mon côté, avant le petit challenge, je l’ouvrais plusieurs fois par jour, et à chaque fois, il fallait lire tout ce qu’il s’était passé pendant les heures d’absence… Ça prend 5 ou 10 minutes à chaque fois, mais si je fais ça 5 fois par jour…

    Merci crevette ! :)

    NinaSotteFille : c’est vrai que le plus dur c’est ça : trouver le juste milieu !

    répondre

  • (bon, et comme je savais pas ce que c’était que ce médoc, suis allée chercher : bon courage, quand j’ai arrêté mes medoc’s, j’ai eu un petit temps assez dur aussi…. mais tout va bien maintenant, et entre twitter et ça, je sais lequel me manquerait le plus si j’arrêtai Twitter!)

    répondre

  • Je n’ai pas tenu une semaine mais seulement quelques jours, et encore je n’ai ouvert ma timeline que trois ou quatre fois en tout… Ça ne m’a pas manqué vraiment non plus. Je me suis sentie plus libre aussi, d’ailleurs je ne pense pas retourner sur Twitter de façon aussi chronophage qu’avant, en plus j’ai décidé de faire un petite pause bloguesque pendant quelques temps (plus très envie d’écrire, j’ai beaucoup de boulot et la tête un peu ailleurs – pardon je raconte ma vie là).
    En tout cas merci de nous avoir donné l’exemple avec ce défi ! (bon par contre facebook je vais avoir du mal à arrêter car mes amis de la vraie vie sont tous dessus…)

    répondre

  • Bon courage par avance pour le « sevrage » Facebook… Moi je n’y songe même pas, c’est juste impossible !!

    répondre

  • Tu as raison, je devrais prendre exemple sur toi… twitter ça bouffe du temps de manière très sournoise!!!
    Par contre je suis sauvée avec facebook, j’ai jamais accroché, j’y vais quasi-jamais ^^

    répondre

  • @Camille : oui c’est un anti-dépresseur que je prends depuis un an et demi, pas pour une dépression mais pour gérer mes crises d’angoisse et ma phobie :)

    @Annouchka : on en a parlé un petit peu sur facebook, tu fais ce que tu veux mais tu vas me manquer si tu blogues plus (même si ça ne nous empêche pas de nous voir en vrai hein) :)

    @Maureen héhé je prépare le terrain tout doucement, j’en parle bientôt ici ;)

    @Cococerise Facebook c’est par phase mais c’est assez vicieux : plus tu y passes de temps, plus tu as envie d’y aller !!

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.