Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Fourre-tout

J’avais tellement envie de bloguer, mais tellement rien d’intéressant à raconter, que je me suis décidée à vous faire un petit article fourre-tout (je vous fais rêver non ?), dans lequel, attention challenge, je ne parlerai PAS de mon chat. Après plusieurs voyages à Lausanne en très peu de temps et 6 premières semaines assez intenses au bureau, j’ai un peu mis de côté les jeux de piste et autres sorties culturelles que j’aime partager avec vous ici, et mes week-ends sont plutôt ponctués de siestes à rallonge et de jeux sur iPad. Vendredi, je suis quand même sortie faire un petit tour dans le centre de Vincennes et, maudits soient-ils, les magasins étaient ouverts. Y compris L’Occitane, dans lequel j’ai foncé acheter la crème pour les mains qui me faisait envie. Je suis repartie avec le baume à lèvres, aussi, faible femme que je suis.

Crèmes en édition limitée L'OccitaneJ’ai fait toutes mes photos alors que la nuit tombait : désolée…

Une fois lancée, j’ai traîné Gaëtan chez Comptoir des Cotonniers : je cherchais un manteau un peu chic, un peu féminin, mais je m’étais dit que je ne craquerais pas. Non seulement j’ai craqué, mais en plus je suis repartie avec tout l’inverse de ce que je cherchais. On le voit très mal sur la photo, j’espère vous le remontrer bientôt.

Manteau Comptoir des Cotonniers

J’aurais pu m’arrêter là, mais non, il a fallu que j’aille chez Minelli : la boutique vient d’ouvrir à Vincennes. Je suis repartie avec deux paires de chaussures (n’importe quoi). Des derbies que Gaëtan appelle « les chaussures en bois », et des Richelieu noires à talons, à porter avec des collants noirs et une jupette (ce qui veut dire que je dois m’acheter une jupette).

Derbies Minelli

Bon, après ça, on est rentré quand même, parce que j’étais hors de contrôle.

Samedi soir, petit hot dog yummy au Mansart avec une copine. Ce bar est semble-t-il le nouveau repère hype du quartier Pigalle. Et elle m’a offert pour mon anniversaire (on ne s’était pas encore vu depuis) une ceinture et une broche adorables, j’adore (ils viennent de chez Antoine et Lili) ! Gaëtan au eu droit quant à lui à une BD qui a l’air super chouette et que je ne vais pas tarder à lui piquer : Nous n’irons pas voir Auschwitz

Ceinture Antoine et Lili

Autre petit craquage dont je voulais vous parler depuis un moment : je fonds totalement pour le concept de la Joliebox, lancée par Mathilde. Pour 10€ + 3€ de frais de port, vous recevez au début du mois une jolie boite contenant 5 ou 6 produits de beauté, au format voyage généralement (mais il y a aussi du full-size parfois). Je ne suis pas une grande utilisatrice de cosmétiques mais j’adore recevoir un petit colis une fois par mois, et j’adore aussi avoir la surprise, ne pas savoir ce que je vais y trouver ! Globalement, c’est très vite rentabilisé : dans celle d’octobre, des produits Kiehl’s, avec un baume pour les lèvres full-size qui coûte 10€. Et dans celle de novembre, un vernis Essie (11€50) et une jolie pince à épiler girly (9€ et des brouettes), en plus des autres produits. Une bonne façon de se déculpabiliser ! Bon, je suis mal tombée, j’ai eu le Essie blanc (si ça intéresse quelqu’un…) mais je suis quand même ravie. Je n’ai pas encore commandé celle de décembre, je fais une petite pause budget, mais je sens que je vais le regretter…

Joliebox

Voila pour le petit post fourre-tout du dimanche. La semaine qui vient s’annonce très chargée, avec notamment la Pyjama Party de Princesse Tam Tam (j’ai gagné une invitation en jouant sur Facebook) : j’ai hâte d’y être, mais je stresse car le dress-code est « pyjama ». Je ne vais pas sortir le pilou quand même ? Il faut aussi que je vous parle de ma nouvelle addiction sur l’iPad, je fais ça bientôt. Je vous souhaite une très belle semaine !

Fourre-tout
26 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.