Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

S’occuper de ses plantes d’intérieur : conseils pour les débutants

Vous êtes nombreuses et nombreux à m'avoir demandé des conseils pour vous occuper de vos plantes, en me disant que vous n'aviez pas la main verte. C'est drôle parce qu'il y a un an, j'étais tout aussi perdue que vous, j'avais tué les quelques cactus que j'avais alors que je pensais que c'était invincible et je pensais que les plantes, ça n'était pas vraiment fait pour moi.

C'était avant le défi lancé par Ma Plante Mon Bonheur, qui m'invitait à recréer un morceau de bout du monde chez moi. Réalisé à l'automne dernier, ça a été une véritable révélation ! Ma rencontre avec Justine, de la boutique What the Flower, a également été décisive : en quelques minutes, elle m'a donné envie de plonger à mon tour dans la grande aventure du végétal ;)

inspiration salon plantes vertes

En toute honnêteté, mon salon ne ressemble plus vraiment à ça aujourd'hui et j'ai tué la moitie des plantes que vous voyez sur la photo. Mais j'ai appris de mes erreurs et celles qui sont venues les remplacer se portent aujourd'hui plutôt bien.

Voici donc quelques conseils vraiment basiques mais qui, je l'espère, vous aideront. Ils sembleront évidents pour ceux qui ont déjà quelques plantes mais quand on part de zéro comme moi, je vous assure que ça change tout ;)

La grande aventure des plantes d'intérieur : conseils pour les débutants

- Choisissez une plante adaptée à votre intérieur

Chaque plante a des besoins spécifiques en terme de lumière ou d'humidité. C'est hyper important : si vous mettez une plante qui a besoin de beaucoup de lumière dans une pièce sombre, ça ne fonctionnera pas. Idem si l'air est sec et que vous optez pour une plante tropicale, habituée aux atmosphères humides. À moins d'investir dans une lampe spéciale, ou dans un humidificateur, il y a de fortes chances pour que votre plante dépérisse et que vous vous disiez que vous n'avez pas la main verte.

On évite donc de craquer pour une plante "parce qu'elle est jolie et elle irait bien dans le salon" : on se renseigne sur la variété et on la met dans la pièce la plus adaptée (salle de bain ou cuisine si elle aime l'humidité par exemple).

plantes salle de bain
pileas

- Attention au soleil ☼

Pour vivre, une plante a besoin de terre, d'eau et de lumière. Il faut donc privilégier un emplacement pas trop loin d'une fenêtre... mais faire attention au soleil direct, au risque de bruler les feuilles. Les succulentes, en revanche, en sont friandes, mais il faut les y acclimater progressivement : elles ont généralement passé du temps dans les rayons des magasins et n'y sont plus habituées. On procède donc par étapes :)

- La différence entre un pot et un cache-pot

Autre erreur que j'ai commise avant que Justine ne me l'explique... Un pot, ça a un trou dans le fond. S'il n'y a pas de trou, c'est un cache-pot.

Le trou est important : il permet à l'excès d'eau de s'écouler. Sinon, l'eau stagne dans le fond du cache-pot, les racines risquent de pourrir et votre plante de mourir...

Dans les groupes Facebook d'accros aux plantes que je fréquente, les cache-pots sont généralement déconseillés, même quand ils sont utilisés correctement (au-dessus d'un pot, donc) car ils empêchent la terre cuite du pot de respirer, et il y a aussi des risques de moisissure. Il vaut mieux un cache-pot un peu plus grand pour laisser l'air circuler.

conseils plantes salle de bain

- Mieux vaut pas assez d'eau que trop

Ce qui a causé la mort de la plupart de mes plantes, c'est l'excès d'eau. Je prenais tellement de plaisir à m'en occuper que je les arrosais souvent. Trop souvent ! Surtout en hiver, où les plantes sont généralement au repos et ont besoin de relativement peu d'eau.

Avant d'arroser, on touche le terreau, et s'il est encore humide, on n'arrose pas ! (je généralise car chaque plante à ses propres besoins en eau)

On vide la soucoupe pour ne jamais laisser stagner d'eau dedans.

Et, quand on rempote sa plante, on n'hésite pas à mettre des billes d'argile dans le fond du pot, elles permettent de drainer l'excès d'eau. J'achète les miennes ici, sur Amazon (c'est pas bien, je sais, mais sans voiture, c'est ce qu'il y a de plus pratique pour se faire livrer :/) mais vous en trouverez en jardinerie ou dans les magasins de bricolage.

plantes et lavabo
feuille de monstera et gouttes d'eau

- Recréer un milieu humide...

Les plantes en vogue en ce moment (monstera, calathea, fougères) ont un fort besoin d'humidité ambiante. Rien ne remplace un humidificateur mais si vous ne souhaitez pas investir (je ne l'ai pas encore fait non plus), plusieurs astuces existent.

- On place en priorité ces plantes dans des pièces humides

- On les vaporise régulièrement abec un pshit et si possible de l'eau de pluie (sauf si leur feuillage est duveteux - ces plantes n'aiment généralement pas avoir les feuilles mouillées)

- On vient placer une soucoupe de billes d'argile près d'elles

- Et on regroupe les plantes dans une même zone, pour recréer une sorte de petit écosystème humide : l'humidité dégagée par l'une viendra aider l'autre.

- Sauf pour les plantes grasses et les cactus

Qui aiment plutôt les endroits secs et craignent plus que tout les excès d'arrosage. Un peu d'eau dans le fond de la soucoupe tous les quinze jours voire tous les mois en hiver peut leur suffire.

fougères en intérieur
table basse plantes

- Observez vos plantes

Quand vous adoptez une plante, il faut prendre le temps de l'observer. Certaines sont plus mystérieuses que d'autres, mais parfois, une simple observation vous permettra de comprendre ses besoins.

Les feuilles de votre calathea s'enroulent ? Elle a probablement soif.

Le bout des feuilles de votre fougère s'assèche ? L'air ambiant n'est certainement pas assez humide.

Les tiges de votre plante grasse s'allongent démesurément ? Elle cherche sans doute la lumière (un exemple sur la photo ci-dessous à gauche).

Petit à petit, on apprend à repérer les signes et c'est vraiment satisfaisant de réussir à répondre aux besoins de ses petites protégées :) Bon, parfois, on se trompe aussi mais c'est le métier qui rentre ^^

L'observation attentive de vos plantes vous permettra aussi de repérer d'éventuels parasites : araignées rouges, cochenilles... Argh ! Il existe des traitements chimiques mais aussi naturels pour espérer en venir à bout mais je lutte en ce moment même contre des araignées rouges sur mes calathéas, avec du savon noir, sans grand succès donc je laisse les conseils sur ce sujet aux vrais experts ;)

plante grasse qui manque de lumière
calatheas

- Enfants et animaux : soyez prudents

Certaines plantes sont toxiques pour les humains et les animaux : tenez-en compte ! De notre côté, Sherlock n'est pas du tout intéressé par nos plantes depuis qu'il a accès à l'extérieur. Et on a mis les plantes toxiques hors de portée de Louison. Attention aussi aux billes d'argiles que des petites mains curieuses pourraient facilement attraper...

chat et plantes
enfant et plantes

- Des livres pour démarrer

J'ai deux livres à la maison qui m'aident beaucoup :

- celui de Justine, dans lequel elle détaille les besoins des plantes les plus à la mode en ce moment. Quel terreau leur donner, quelle exposition, quel arrosage... Il est vraiment super pour démarrer.

- et celui d'Agnès, spécialement dédié aux boutures. Pour vous permettre, une fois que vous serez lancés, de multiplier vos plantes et, pourquoi pas, de les offrir à vos proches ou de les échanger. Il existe des groupes Facebook dédiés au troc de plantes, je trouve ça génial.

Je ne l'ai jamais eu entre les mains mais le livre de Judith et Igor est parait-il vraiment génial aussi :) Et il en existe des tonnes d'autres mais j'essaie de résister : on n'a plus de place à la maison !

livre boutures plantes
livre justine what the flower

- Des plantes pour démarrer

On me demande souvent quelle plante choisir pour démarrer. Tout dépend vraiment de votre intérieur et du temps que vous souhaitez y consacrer.

Certaines plantes sont toutefois réputées pour être assez résistantes : les sanseveria (ci-dessous à gauche) ou les misères (ci-dessous à droite) par exemple !

Mon vrai conseil serait surtout de vous rendre dans une boutique tenue par quelqu'un de passionné (à Paris, j'adore What the Flower et Leaf) qui saura vous guider et vous conseiller LA plante qui correspond à vos goûts et à vos contraintes.

sanseveria
misère plante

J'espère que ces quelques conseils de base vous aideront. Et si vous avez des astuces à ajouter, les commentaires vous sont ouverts :)

De mon côté, je prépare un article pour vous présenter ma collection de plantes - un peu plus de 50 aujourd'hui, le chiffre variant au gré de mes achats et aussi de mes pertes ;)

S’occuper de ses plantes d’intérieur : conseils pour les débutants
16 commentaires

Répondre à Marie Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Un régal de te lire à nouveau sur un sujet qui me plaît tant! J’ai hâte que me convalescence soit terminée pour pouvoir rentrer chez moi et retrouver mes plantes💚
    Des bises Juliette!

    répondre

    • Grandsart Marie-Christine

      Merci pour tous ces renseignements très intéressants surtout qua.d on est novice en la matière
      J ai retenu quelques astuces que je vais adopter

      répondre

    • Merci beaucoup ! C’est un article vraiment pour débuter, je doute que tu aies appris grand chose mais si ça peut aider ceux qui s’y mettent, c’est chouette :) Bonne convalescence, j’espère que tu iras vite mieux !

      répondre

  • Hello Juliette ! On a eu une attaque d’araignées rouge sur un petit ficus et la solution a été de le doucher intégralement, racines comprises, et de le rempoter dans un nouveau pot… pour l’instant il a l’air de bien repartir…
    Parmi toutes nos plantes, ici c’est les bégonias qui nous rendent un peu monomaniaque : super facile à bouturer, pleins d’espèces différentes et certaines font de jolies petites grappes de fleurs !
    C’est super de te lire à nouveau :)

    répondre

    • Ah génial, la douche a suffi ? Ici je les ai douchées plusieurs fois mais l’attaque était trop virulente ! Je continue à surveiller, j’ai réussi à en éliminer pas mal avec le savoir noir mais ça se multiplie vite ces bêtes là, et il suffit que deux ou trois survivent… argh ! Bref, j’espère que je vais bientôt m’en sortir, j’ai deux calathéas qui y ont déjà laissé plusieurs feuilles…

      Tu as quoi comme bégonias ? J’ai tué mon maculata wightii, mais j’ai un tamaya qui se porte à merveille. Et deux bégonia rex ! <3

      répondre

  • Merci beaucoup pour tous ces conseils ! Je m’étais lancée avec enthousiasme dans l’adoption de mes premières plantes, et jusque-là ça a été l’hécatombe… J’ai particulièrement tout raté avec ma plante carnivore, une jolie dionée achetée chez Ikea, que je n’ai pas du tout su soigner comme il fallait. Il me manquait une initiation, et ton billet contient suffisamment de pistes pour compléter ce que j’ai lu entre temps.

    répondre

    • Les plantes carnivores, ce n’est pas simple : elles ne supportent pas l’eau du robinet, il leur faut de l’eau de pluie (et encore… elle est souvent polluée). Le mieux c’est l’eau osmosée, apparemment ils en donnent parfois gratuitement chez Truffaut (mais bonjour l’organisation). Un arrosage par les pieds, un substrat toujours humide. Beaucoup de lumière (limite une bonne partie de l’année en extérieur). Bref, la mienne est morte aussi ahah ^^

      répondre

  • J’adore ♥ Bravo pour la persévérance et merci pour les conseils !
    J’espère que nous saurons créer un bel atmosphère végétal dans notre future maison!

    répondre

  • […] Je n’ai pas la main verte : S’occuper de ses plantes d’intérieur : conseils pour les débutant·es. […]

    répondre

  • J’ai longtemps pensé que je “n’avais pas la main verte” (comme tant de monde!) mais récemment j’ai osé adopter plusieurs plantes. L’une d’elles (un fittonia) a survécu, ça m’a encouragée à en adopter d’autres, et ainsi de suite. Mon tout petit appartement est rempli de plante (15 pour 16m², comme je le disais sur Instagram ;)) et ça me met en joie!
    Je m’en sors plutôt bien avec mon avant-dernière “fournée”. Schefflera, syngonium, spathiphyllum, zamioculas et sansevieria semblent se plaire chez moi. En revanche j’ai quelques difficultés avec la toute dernière fournée – sauf avec le calathea qui a l’air de se plaire (quelle plante joyeuse, toujours en train de bouger, elle m’enchante!).
    Le pothos n’a pas l’air d’aimer être dans la salle de bain, je pense que le milieu est trop frais ou trop humide. Quant à l’alocasia, je ne comprends pas ce qui cloche parce que j’ai vraiment l’impression de tout bien faire… ses petites feuilles proches de la terre ont jauni et l’une d’elle m’est resté dans les mains hier soir. Les grandes feuilles se portent bien pour le moment, alors j’attends de voir… J’ai aussi deux nouvelles succulentes et un cactus que j’ai mis derrière la fenêtre de ma cuisine, mais j’ai l’impression que le soleil direct ne leur convient pas, du moins pas aux succulentes. Est-ce que certaines n’aiment pas le soleil direct, ou bien est-ce parce que je ne les ai pas acclimatées en douceur?
    Merci pour tes conseils en tout cas! J’ai noté à peu près les mêmes éléments au fil de mes expérimentations malheureuses, mais chez moi je crains surtout des températures trop froides et les courants d’air que les plantes n’aiment pas. Il y a aussi l’histoire du rempotage… J’ose enfin me lancer, il paraît que c’est important de rempoter ses plantes après les avoir achetées, et je ne l’ai jamais fait haha!

    répondre

    • On est beaucoup à penser qu’on n’a pas la main verte alors qu’en connaissant certaines astuces de base, ça va tout de suite mieux :) J’aimerais bien voir comment tu as agencé ton intérieur, ça doit être joli avec toute cette verdure !

      Pour ton alocasia, généralement les anciennes feuilles jaunissent quand de nouvelles feuilles arrivent. Sinon c’est peut-être un excès d’eau ? Pour les succulentes, parfois il faut effectivement les acclimater doucement. Il me semble que certaines variétés n’aiment pas le plein soleil non plus, il faudrait que tu arrives à trouver le nom de tes plantes pour chercher sur internet !

      Bon rempotage :D

      répondre

  • Salut Juliette ! Je dois dire que cet article tombe bien, car j’ai récemment fait l’acquisition de plantes d’intérieur (contre l’avis de mon copain), et j’avais besoin de conseils pour les disposer et les entretenir.
    Merci ! Il y a plein de choses que je ne savais pas !

    répondre

    • Hello Emi, j’espère que tes plantes vont bien se porter ! Je suis sûre que ton copain va s’y attacher ;)

      répondre

      • Coucou, oui elles se portent bien pour l’instant ! J’espère qu’il finira par s’y attacher !
        Perso, j’ai constaté un changement d’atmosphère, c’est plus zen depuis que je les ai :)

        répondre

Répondre à Marie Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.