Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche pipi de chat

J'ai loupé l'article du dimanche la semaine dernière, mais ça me fait d'autant plus de choses à vous raconter aujourd'hui ! Le titre vous donne un petit aperçu de ce dont je vais vous parler plus bas... tout un programme, non ? ;)

Il y a quinze jours, nous sommes partis un long week-end à Bordeaux et c'était plutôt chouette. J'y allais pour travailler (tourner une vidéo et prendre des photos de lieux réhabilités) et j'en ai profité pour emmener Gaëtan et Louison avec moi. C'est rigolo car j'ai commencé ce projet pour ce client à Strasbourg, enceinte de quelques semaines à peine. Puis je suis allée à Toulouse, enceinte de 7 mois - avec mon ventre énorme, c'était sport ^^ On est ensuite partis à Marseille tous les trois quand Louison avait 7 mois et quelques. Et aujourd'hui Bordeaux, alors qu'il a 18 mois. C'est rare, les projets sur le long terme comme ça, c'est super agréable et j'aime bien me dire que Louison en fait partie depuis le début !

En tous cas, ça faisait un moment qu'on n'était pas partis en vadrouille tous ensemble et même s'il a fallu jongler entre les prises de vue, les visites et les siestes de Louison, on en a bien profité. Il faisait bon, il y avait du soleil, on a pu prendre un petit-déjeuner en terrasse (le bonheur) et j'ai du mal à croire que c'était il y a deux semaines seulement quand je vois la météo aujourd'hui ! (on entre officiellement dans la période de l'année que j'aime le moins, entre les jours qui raccourcissent et la grisaille et le froid qui s'installent...)

heurtoir bleu bordeaux
sherlock

Le retour de Bordeaux a été...... compliqué ! Notre train nous faisait arriver à 22 heures chez nous. Fatiguée par le voyage, j'ouvre la porte du sous-sol pour ranger la poussette pendant que Gaëtan va coucher Louison. Je sens immédiatement une odeur horrible, et je vois une énorme crotte de chat en plein milieu de la pièce. Bon... Je me demande avec quoi je vais la nettoyer, et je me dis que Sherlock est peut-être malade, puisqu'il n'a jamais eu d'accident de ce type. Au même moment, j'entends Gaëtan dire une tonne de gros mots, et je comprends que lui aussi a trouvé un petit paquet surprise ^^ Je monte les escaliers et je découvre une scène de chaos : notre lit a littéralement servi de litière à un chat pendant notre absence. La couette est trempée, avec deux beaux étrons posés dessus, youhou, je suis RA-VIE...

Branle-bas de combat, on enlève les draps, je passe la serpillère, on aère toutes les pièces, on trouve des flaques de pipi à d'autres endroits (apparemment notre panier de linge sale était the place to pee). Ça sent vraiment extrêmement mauvais dans toutes les pièces. On se dit que ce n'est sans doute pas Sherlock, ça ne lui ressemble pas. Gaëtan fouille la maison de fond en comble pour voir si l'auteur des méfaits se trouve encore chez nous. Il ne trouve rien... puis décide de chercher à nouveau, il secoue les couvertures, ouvre les placards... puis soulève un oreiller et là, PAF ! Un chat noir le fixe de ses gros yeux jaunes avant de détaler comme un lapin.

On a nettoyé jusqu'à minuit passé, j'ai enchainé les lessives le lendemain, ai déposé la couette au pressing, on a ressorti notre nettoyeur vapeur, étalé du bicarbonate de soude et de la terre de sommières sur le sol et le matelas, utilisé un produit spécial contre les odeurs d'urine de chat, brûlé une bougie parfumée, nettoyé au vinaigre blanc...

Et puis, mardi matin, Gaëtan trouve une nouvelle crotte dans le sous-sol. On se dit que Sherlock est sans doute perturbé : il a passé 4 jours avec un intrus dans sa maison, il a peut-être besoin de marquer son territoire. En début d'après-midi, je file nettoyer le sous-sol, je fais du bruit en déplaçant des objets et là... le chat noir saute de derrière nos manteaux et file se planquer derrière le frigo ! Je hurle de surprise (et je dis tout un tas de très gros mots). Je comprends qu'il n'avait en fait pas quitté la maison quand Gaëtan l'avait découvert le dimanche, contrairement à ce qu'on pensait. On a vécu avec un chat sans le savoir pendant plus de 36 heures, et je me dis que ça ferait un bon sujet pour une nouvelle tragi-comique ^^

Bref, ma belle-mère, venue me donner un coup de main pour garder Louison pendant mon nettoyage, l'a délogé avec un balai et on l'a bien vu sortir par la fenêtre cette fois-ci. Pfiou...

Depuis, je sursaute au moins bruit suspect et je ne laisse plus aucune fenêtre ouverte sans surveillance. L'odeur est (quasiment) partie, et on a investi dans une chatière électronique qui ne laisse rentrer que Sherlock et aucun autre chat (on a choisi ce modèle un peu au pif). Rarement un retour de voyage aura été aussi épique mais, comme toujours quand on vit des trucs comme ça, on se dit que ça fera une bonne histoire à raconter plus tard ;)

bibliothèque
louison

Sans aucune transition, vous m'avez pas mal demandé en message privé sur Instagram comment se passait le sevrage de Louison, j'ai répondu à tout le monde mais j'aime bien consigner les choses ici :)

Le sevrage s'est bien passé, bien mieux que ce que j'avais imaginé. Il mange avec meilleur appétit (il n'a jamais autant fait le signe "manger" et "lait", et prononce désormais le mot "gâteau"), il dort mieux aussi (il dort parfois 10 heures sans se réveiller, un miracle), je pense qu'au final, ça a été bénéfique pour tout le monde (dormir plus de 3 heures d'affilée après 17 mois de nuits hachées, ça fait du bien, on ne va pas se mentir, ahah).

J'ai parfois un pincement au coeur quand je vois une maman allaiter ; j'ai parfois aussi le sentiment d'avoir échoué même si j'ai conscience que 17 mois d'allaitement, avec un cancer du sein en cours de route, c'est déjà un exploit. Mais Louison vit très bien le sevrage, il ne réclame plus du tout le sein, il me fait des tonnes de câlins. Il arrive à se consoler autrement (et il en a besoin, il vient de sortir quatre dents d'un coup). Donc tant que lui le vit bien, ça me va ! La première pesée chez le médecin était plutôt encourageante et surtout, je n'ai ressenti aucun stress quand je l'ai posé sur la balance, et ça fait du bien, car ça faisait plus d'1 an que ça n'était pas arrivé.

gramme paris
passage choiseul

Le week-end dernier, c'est ma soeur qui est venue nous rendre visite (elle a osé braver l'odeur du pipi de chat). On était complètement rincés par notre séjour bordelais et il faisait moche donc le programme a été plutôt léger. On a démarré par une vente presse où j'ai dégoté deux vestes et une chemise (ça faisait une éternité que je n'avais rien acheté et, entre la mastectomie et le sevrage, j'ai envie de changement dans ma garde-robe), on a déjeuné chez Gramme, un café-cantine dans le Marais (c'était très bon mais on a attendu 1 heure pour avoir une table - si j'y retourne, ça sera en semaine) et elle a poursuivi sa promenade pendant que Gaëtan et moi rentrions sur les rotules. Le lendemain, on l'a laissée se balader toute seule, la fatigue et la pluie ayant eu raison de notre motivation. La pauvre : ça donne super envie de venir passer un week-end chez nous hein ? ^^

Le traditionnel point "culture" : on avance doucement mais sûrement dans Peaky Blinders,  on adore ! Louison s'endort super tard donc c'est à chaque fois le gros suspens : aura-t-on le courage de regarder un épisode ? Ça devient de plus en plus difficile d'être raisonnable et de se coucher sans lancer Netflix, on est assez accros ! Niveau lectures, en revanche, je suis au point mort. J'ai simplement commencé Steak it easy, une BD de Fabcaro, auteur que j'aime beaucoup.

Si vous l'avez raté, j'ai publié la suite et fin de mon Journal de Cancer - j'y raconte mon opération et l'annonce de ma guérison. Ça m'a fait un bien fou de tout coucher par écrit, j'ai le sentiment que ça m'a vraiment aidée à laisser tout ça derrière moi.

Voila, c'est tout pour aujourd'hui, je vous souhaite une super semaine et un bon lundi férié ! De mon côté, je passe les prochains jours avec Louison, son assistante maternelle ayant dû partir au chevet de sa maman. J'ai heureusement quasiment bouclé les deux gros projets de boulot sur lesquels je travaillais ces derniers jours. Les "affaires" reprennent un peu et ça fait du bien au moral de retrouver ma casquette de photographe :)

A très bientôt !


Dimanche pipi de chat
18 commentaires

Répondre à juliette Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Que j’aime ces rendez-vous du dimanche chez toi !
    Un jour en rentrant de vacances , une odeur de m***** partout dans la maison. On a cherché partout des heures et Ioda avait pris le derrière de la tv pour une litière ! En fait on a compris assez vite qu’elle était restée coincée dans la litiere avec le système de porte avec rabat et avait dû avoir la peur de sa vie.

    répondre

    • Merci Alice <3

      Oh la pauvre !

      On a aussi pensé que Sherlock était peut-être resté coincé dans la maison et n'avait pas eu le choix. Mais je pense qu'il aurait choisi un petit coin moins gênant que la couette. Derrière la TV, c'est presque mignon, façon "ni vu ni connu, personne ne verra" ;)

      répondre

  • C’est toujours si chouette de lire l’article du dimanche ♥
    “The place to pee”, j’ai beaucoup ri en te lisant haha, mais ça devait être absolument infernal!
    J’ai moi aussi commencé Peaky Blinders cette semaine! J’ai regardé la première saison et j’ai vraiment beaucoup aimé, je compte bien poursuivre!

    répondre

    • C’était une horreur ahah ! J’ai cru que l’odeur ne partirait jamais, que ça sentirait pendant des années et que quand on voudrait vendre la maison dans 30 ans, personne n’en voudrait à cause de l’odeur ^^ (je dramatise toujours un peu dans ces cas là)

      répondre

  • Ohlala, la poisse le squatteur ! Notre chat nous réserve très souvent ce genre de surprises quand on part pour quelques jours, ou qu’on change notre rythme.. on devient des pro à force ^^ bon, on ne peut pas trop lui en vouloir, c’est un gros stressé..
    Je suis toujours très heureuse de lire ton article du dimanche 😊 je ne prends pas le temps de te laisse un commentaire, il faudrait..
    Bonne semaine !

    répondre

    • On se doutait que ça arriverait un jour, à forcer de laisser une petite fenêtre ouverte pour Sherlock. Mais on repoussait sans arrêt l’installation de la chatière à puce… On n’aurait pas dû ^^

      Le pauvre, c’est vrai que certains chats n’apprécient pas le changement… :/

      Merci pour ton commentaire et bonne semaine à toi aussi :)

      répondre

  • The Place to pee! Pardon mais j’ai ri très fort. Vraiment quelle galère. Et pauvre Sherlock qui a dû cohabiter avec cet intrus. J’imagine ce qu’il devait se dire.
    J’adore Bordeaux depuis toujours. Si j’avais fû faire ma vie en France c’est certainement Bordeaux que j’aurais choisi. Où est-ce qu’on peut voir le résultat de tes escapades? Tu l’as peut-être déjà dit mais j’ai loupé l’info.

    Bonne semaine

    répondre

    • Roh oui, Sherlock a dû vivre 4 jours bien stressants ! Il sursaute encore quand il entend un bruit, on le sent à l’affut. En plus, le squatteur a mangé toutes les croquettes bien évidemment…

      Pour Bordeaux ce n’est pas encore en ligne – il y aura des contenus sur le compte instagram de Nexity Immobilier et puis un article ici bien évidemment :D

      répondre

  • Eh ben, quelle aventure ! Je crois que j’aurais vu très rouge (et aurait eu un peu peur aussi) si j’avais retrouvé un visiteur ayant mis autant de bazar chez moi. J’espère de tout cœur qu’il ne reviendra plus chez vous !

    répondre

    • Je dois dire que ça nous a fait bizarre oui, même si c’était un chat, on a vécu ça un peu comme une intrusion… !

      répondre

  • Avec du recul, c’est drôle à lire, mais j’avoue que j’aurais piqué la crise du siècle si ça m’était arrivé!!!
    Nous aussi on a notre intrus pendant un temps, résultat des courses, la babysitter et notre fils ont tout fait en cachette pour l’habituer à la maison pendant que nous on faisait tout pour le chasser de la maison…
    Bilan, ça fait 3 ans que l’intrus vit avec nous, elle (c’est une fille) a vécu 2 déménagements qui l’ont un peu perturbé, et à pris au moins 3kg!
    Notre budget nourriture chat a explosé, mais bon pas de regret enfin de compte, elle est super gentille, perd des kilos de poils blancs (l’horreur absolue) toute l’année, et notre autre chat a du mal à la supporter…
    En ce qui concerne Louison, effectivement vous devez revivre de faire de vraies nuits, et je te comprends , c’est super sympa d’associer nos enfants à nos projets, ça fait une belle continuité.
    Bon courage avec les minous ;-)
    virginie

    répondre

    • Ahah c’est chouette quand un intrus réussit à faire sa place ;) Là franchement, je n’aurais pas pu : un chat qui fait pipi et caca sur les lits et dans le linge, c’est rédhibitoire, notre histoire avait vraiment trop mal commencé ^^

      répondre

  • “The place to pee” (j’ai ri toute seule)
    :)

    répondre

  • Vive l’article du dimanche … que je lis le samedi suivant !!
    C’est toujours autant un plaisir de te lire. Le titre de l’article ne laissait pas présager une telle galère !
    Merci pour le partage

    répondre

  • Excellent style dont le titre de la nouvelle du dimanche annonce l’entrée en matière. Propriétaires de deux chats aux caractères littéralement opposés, nous avons régulièrement un défilé de surprises. Après de nombreux réveils nocturnes par nos félins pour aller gambader dehors, nous les avons habitués à dormir à l’extérieur. Bon, quand il fait froid comme en ce moment, en fin de journée le plus âgé trouve des cachettes pour échapper à notre rituel et nous réveille encore en pleine nuit. Bref, les animaux sont pleins de surprise.

    répondre

    • Ah ça, les réveils nocturnes… la plaie ! (nous c’est surtout pour avoir à manger – alors que ses gamelles sont pleines, mais il a besoin qu’on l’accompagne à la cuisine pour lui montrer… parfois je me dis qu’il est pas super futé ^^) !

      Et ils ne miaulent pas trop pour rentrer, quand vous les enfermez dehors ? Je pense que Sherlock réveillerait tout le quartier en grattant et en miaulant à notre porte ^^

      répondre

Répondre à juliette Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.