Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Arêches-Beaufort… tulululu tululu tululu luuuu…

Me voici revenue, après une semaine à la montagne ! J’avais prévu de ne pas skier, j’ai finalement chaussé les skis pour une après-midi à faire des pistes vertes et bleues, à la cool. J’ai occupé le reste de mon temps à lire en terrasse, au soleil. Et à essayer de me reposer un peu, même si je dois avouer qu’une semaine à 12, dont 10 garçons, ce n’est pas de tout repos.

Photo iPhone par Gaëtan

In Tartiflette We Trust

Le temps était vraiment génial : plein soleil tous les jours, sans un nuage à l’horizon. Parfois, en terrasse, j’étais en t-shirt et j’avais trop chaud : vous imaginez le bonheur ? Le must : on est reparti sous la grisaille, histoire de ne pas complètement déprimer à cause de la fin des vacances, et de se dire que vraiment, on a eu de la chance avec la météo.

Bizarrement, j’ai été en mode « flemme de la photo », et je n’ai pris quasiment aucun cliché, contrairement à l’an passé. Heureusement que Gaëtan était là pour filmer, et qu’on avait un autre photographe avec nous pour immortaliser tout ça. J’attends avec impatience qu’il nous envoie les photos, même si je pense que toutes ne seront pas « partageables » ici (huhuhu c’est aussi ça les vacances entre potes). En attendant, j’utilise les quelques photos que j’ai prises ou que Gaëtan a faites.

Photo iPhone par Gaëtan

Niveau lecture, j’avais vu un peu large, en emportant 5 pavés. J’ai finalement dévoré le tome 1 de Millénium, que j’avais commencé il y a quelques semaines puis abandonné à la page 100. J’ai repris, et c’est aux environs de la page 140 que je suis devenue complètement accro. J’ai adoré, c’est vraiment bien ficelé ! Je ne suis pas très polar habituellement mais j’ai trouvé que c’était ici plus profond que d’habitude : des secrets familiaux, des personnages complexes. Vivement le tome 2, qui doit sortir en poche début mai.

C’est vrai qu’elle est très star, juste en dessous du panneau des toilettes

Autre lecture : Lunar Park, de Bret Easton Ellis. Élu meilleur livre de l’année 2005 par le magazine Lire, auquel j’étais abonnée à l’époque (j’étais un peu dingue), j’avais attendu impatiemment qu’il sorte en poche, puis j’avais oublié son existence. Il y a quelques temps, je suis retombée dessus par hasard et je l’ai acheté, heureuse de mes précédentes expériences avec cet auteur. Maintenant, comment qualifier cette lecture ? Je dirais que je l’ai trouvée perturbante. Lunar Park est une auto-fiction : un mélange d’auto-biographie et de trucs complètement improbables. Bret Easton Ellis n’a semble-t-il pas voulu dire ce qui était vrai et ce qui ne l’était pas, et ça donne à ce livre une grosse part de mystère qui intrigue mais qui frustre un poil également. Si le tout début semble un peu exagéré mais plausible, plus le roman avance, plus les phénomènes surnaturels prennent le dessus, ne laissant plus vraiment de part au doute : il nous a encore une fois bien eus, le coquin.

Puis, j’ai commencé Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami, mais je n’ai pas beaucoup avancé : je vous donnerai mon opinion une fois que je l’aurai terminé.

Mes Moon Boots achetées sur Sarenza : un bon investissement, j’avais super chaud aux pieds !

Nouvelle pose de blogueuse mode : raide comme un piquet de télésiège

Sinon, comme pendant toutes vacances à la montagne, on a mangé comme des gros, et notamment un des meilleurs gratins dauphinois de ma vie au Monterminod, notre QG bien sympathique. Plein de saucisson, bien sûr. De la bonne faisselle de la coopérative laitière. Je n’aime pas le fromage mais les autres se sont gavés de raclette, tartiflette, croziflette et fondue. Pour faire bref : une belle semaine diététique. Je suis contente de ne pas avoir de balance.

Le Monterminod

Gaëtan avait l’air content de son plat

Le meilleur gratin du monde

Un peu de fondue pendant qu’on encourage Florent Perrier, qui battait un record du monde sous nos yeux : 24 heures non-stop, 18 260 mètres de dénivelé positif en ski de randonnée : un fou !

Des Diots et des bières

Tartiflette maison

Du bon gras

Le retour a été fatigant, surtout quand je suis allée chercher Vegas à l’autre bout de Paris et que j’ai oublié ses croquettes chez sa super baby-sitter, et qu’il a donc fallu que je fasse demi-tour (appelez-moi boulet). Mais j’étais contente de le revoir, d’autant plus qu’il n’a pas du tout boudé, au contraire, j’ai eu droit à plein de léchouilles.

La bonne nouvelle, c’est que malgré son opération, Vegas n’est pas encore devenu obèse

Look automne-hiver 2012

Une belle brochette d’hommes

Que dire d’autre sur ces vacances de mamie ? Pas grand chose, donc je vous laisse avec la petite vidéo concoctée par Gaëtan ! Et je vous dis à très bientôt !


Vous aimerez aussi


Arêches-Beaufort… tulululu tululu tululu luuuu…
25 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.