Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Dimanche chaleur (sans blague)

J'ai commencé à rédiger ce billet en pleine canicule et purée, je ne suis vraiment pas câblée pour la chaleur, je n'avais aucune énergie ! (emoji limace affalée en slip dans son canapé)

C'est fou parce que j'en discutais avec des copines, et il y avait clairement deux camps : celles qui, comme moi, détestent la chaleur, et celles qui ne se sentent jamais mieux que quand il fait 35 dehors. Je pense sincèrement que cette deuxième catégorie de personnes n'est pas humaine (en même temps, ce sont les seules qui survivront au dérèglement climatique, elles ont tout compris).

--

Bref, après ce point météo, passons aux choses sérieuses ! Je ne vous ai pas raconté notre week-end en amoureux d'il y a deux semaines : Louison est parti chez ses grands-parents pendant 48 heures. Première fois depuis sa naissance qu'on le laisse pour deux nuits... On avait juste testé une nuit sans nous auparavant.

Je pourrais vous dire à quel point il nous manqué, mais je vais surtout vous avouer qu'on a ultra-profité de ces deux jours ! (d'autant plus qu'on avait des nouvelles régulièrement et qu'on savait qu'il s'amusait bien)

On a, dans le désordre, fait la sieste / bouquiné / pris l'apéro sur la terrasse / mangé des glaces / jardiné dans l'impasse / passé 30 minutes à essayer de photographier une abeille solitaire qui avait élu domicile dans un pot de fleur / installé le hamac sur le balcon / pris le temps de ne rien faire...

arrosage douche plantes
balcon abeille

Je crois que le plus appréciable était de suivre notre propre rythme, et aussi de se sentir légers : on a, pour deux jours, laissé de côté la responsabilité immense que représente le fait d'être parents.

On était super heureux de le retrouver à son retour, il avait plein de choses à nous raconter et nous aussi (en plus, il est revenu avec des muffins aux framboises qu'il avait confectionnés avec sa grand-mère donc autant vous dire que c'était tout bénef ^^).

--

J'aimerais vous dire comme j'ai fait plein de trucs avec lui après son retour mais la chaleur a eu raison de moi, j'ai surtout passé beaucoup de temps à maugréer en regardant la météo sur mon téléphone et à m'assurer que tous les volets étaient fermés. Depuis la fin de la canicule, Louison répète sans arrêt "y'a plus de soleil" ou "j'ai un peu chaud", je pense qu'il a bien compris que c'était un sujet clé pour moi ^^

On a quand même fait une virée à la librairie tous les deux, juste avant qu'il ne fasse trop chaud.

Il a très peur des loups en ce moment et je suis tombée sur ce superbe livre d'Emilie Vast qui explique que le loup est bien moins effrayant qu'on ne le dit. On a déjà dû le lire au moins quarante fois, il l'aime beaucoup.

On a continué notre collection des livres de Rotraut Susanne Berner : après l'hiver et le printemps, j'ai acheté celui de l'été. J'adore ces bouquins : ce sont les mêmes scènes de vie à chaque fois (les mêmes endroits, à peu près les mêmes personnages) mais qui changent en fonction de la saison. Il y a des centaines de détails cachés partout, et même après les avoir parcourus des dizaines de fois, je découvre encore des choses. Le dessin a un côté désuet que j'aime bien, en plus.

louison
librairie indépendante

J'ai aussi acheté des coloriages magiques (un "feutre" rempli d'eau : quand on le passe sur les planches fournies, le dessin apparait - quand ça sèche, les planches retrouvent leur aspect initial) : ça lui plait (5 minutes à chaque fois, pas plus, ne rêvons pas non plus).

Et enfin (oui j'ai un peu craqué ce jour là), j'ai acheté le jeu Bisous Dodo : un jeu de cartes auquel on peut jouer avant de dormir (ou pas), à base de chatouilles, de bisous et de chansons. C'est assez basique mais du coup, Louison a à peu près compris le principe. Ça n'a pas miraculeusement résolu nos problèmes d'endormissement mais au moins on s'amuse bien ;) (et je me rends compte, surtout, que Louison, n'a absolument aucun problème d'endormissement, il s'endort juste à 22h, dans le plus grand des calmes, c'est simplement moi qui aimerais avoir un peu de temps libre le soir).

--

J'ai vaguement évoqué le sujet sur Instagram mais je suis en pleine réflexion sur ma vie professionnelle. Ca fait un moment que ça dure mais disons que je me sens de plus en plus motivée à explorer de nouvelles voies. Je me renseigne donc actuellement sur des formations à distance en horticulture... Je ne sais pas si c'est une lubie passagère ou non, mais je vous en parlerai si les choses se concrétisent :)

caladium pearl blush
feuilles de caladium

--

Je ressens également un gros besoin de déconnexion. Ça fait plusieurs mois que je rumine en me disant que je souffre d'une vraie addiction à mon téléphone. Que je ne prends plus le temps de lire. Que ce temps passé à regarder mon écran me fatigue psychologiquement. Bref, après avoir beaucoup ressassé le sujet, j'aimerais maintenant passer à l'action. J'ai désinstallé ce matin le jeu de cuisine sur lequel je passais beaucoup trop de temps, et je pense aussi désinstaller Instagram le temps des vacances. Je songe à supprimer définitivement mon compte Twitter.

J'hésitais presque à partir en vacances sans mon téléphone mais je me dis que ça n'est pas faisable, ça reste utile pour le GPS ou pour sa fonction basique de recevoir des appels potentiellement importants... (mais je me cherche peut-être des excuses - on vivait très bien sans, avant...).

--

Côté séries, sur les conseils d'Elise (merci beaucoup pour ton commentaire !), j'ai commencé la série Friends from College. Et j'ai dévoré les deux saisons en une semaine !

L'histoire de six amis à New York qui se connaissent depuis 20 ans. Ils sont tous différents et quand même un peu clichés : l'agent d'écrivain gay, la comédienne fauchée et un peu perchée, la quarantenaire toujours classe à qui tout semble réussir (mais en fait pas tant que ça)... mais je trouve que ça fonctionne :)

Je crois que je la qualifierai de douce-amère. Il y a des choses très drôles mais aussi pas mal de nostalgie. Ce n'est pas la série du siècle mais je voulais du feel-good, j'en ai eu !

Par contre, après avoir terminé la saison 2, je me suis ruée sur Google pour savoir quand sortait la saison 3 et... la série est annulée. Raaah ! Je trouve ça hyper agaçant que Netflix annule des séries sans prévenir, et que du coup, le dernier épisode ne soit pas un vrai dernier épisode, que ça se termine sur un gros suspens. Attention, réflexion de vieille : à mon époque, quand une série se terminait, on le savait à l'avance et les scénaristes pouvaient nous pondre un vrai beau dernier épisode qui clôture la série (meilleur dernier épisode de série : Six Feet Under). C'était quand même vachement mieux (même si parfois, ça donnait la fin de Dexter - je crois qu'on s'en serait tous bien passés).

Côté lecture, j'ai enfin terminé le tome 1 du Meurtre du Commandeur et j'enchaine directement avec le tome 2. Je ne suis ni déçue, ni enthousiaste, je préférais tellement Murakami à ses débuts que j'en attends sans doute toujours un peu trop. C'est une lecture plaisante mais pas transcendante, pour le moment. On verra ce que la suite me réserve. J'ai aussi entamé Beauté Fatale de Mona Chollet, mais je dois le rendre à la médiathèque avant qu'on parte et je ne sais pas si j'aurai le temps de le finir (en même temps, si je lâche mon téléphone, j'aurai le temps de plein de choses).

--

Voila, je vous embrasse et je reviens par ici dès que possible :)


Vous aimerez aussi


Dimanche chaleur (sans blague)
12 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • C’est souvent par Twitter que je vois tes articles du dimanche ;-)
    Je fais partie du clan qui déteste la chaleur (il fait encore trop chaud pour moi aujourd’hui…) donc je te comprends !
    Pas mal cette idée de reconversion…
    Bonne fin de week-end !

    répondre

  • Comme toi je ne supporte pas la chaleur ( mon estomac a fait des bonds une petite journée sans doute à cause de ça).
    Je n’ai jamais fait dormir ma petite ailleurs que chez nous mais c’est vrai qu’une journée fin mai on l’a passe en amoureux même si à faire des choses chacun de son côté et ça fait du bien. Sympa pour ta reconversion.

    répondre

  • Bonjour Juliette, je fais également partie du clan qui n’aime pas la chaleur… Pour moi 25 degrés avec du soleil et 20 la nuit, ça me va carrément.
    Je lis beaucoup et c’est vrai que dès fois je suis happée le soir sur Instagram, Facebook ou des sites sur des publications scientifiques (c’est mon côté chercheure qui ressort depuis ma reconversion en informatique).
    En général, je pose mon téléphone pour garder au moins 30min de lecture le soir avant de dormir.
    Pour ta reconversion, si ça peut améliorer ton bien-être, il faut foncer. J’adorais mon métier avant, après un doctorat en biologie, l’ambiance labo, le travail qui empiète sur la vie perso et le stress, cela ne me manque pas pour ces aspects… Maintenant quand j’ai fini, j’ai juste à éteindre le pc et c’est fini.
    Bonne continuation

    répondre

  • Alors, c’est dit: je survivrai au réchauffement climatique ! j’adore les températures extrêmes ! je suis une fille de l’est, délocalisée volontairement au centre du pays, mais qui secrètement rêve de conditions plus… extrêmes. et de relief !
    Je lis Murakami, comme toi en ce moment. j’alterne avec des lectures de vacances comme Camilla Läckberg et Riad Sattouf (le grand écart!).
    Tes projets, tes réflexions et tes envies laissent transparaître un besoin de reconnexion à l’essentiel avec toujours l’envie de partager tes découvertes et tes humeurs, et j’ai l’impression que nous sommes nombreux à rechercher cette nouvelle voie qui nous permet d’associer nos sensibilités à une nouvelle manière de vivre. les différentes crises que nous traversons portent-elles leurs premiers enseignements ? j’ai l’impression et ça me réjouit !
    Belle soirée du dimanche, et à dimanche prochain !

    répondre

  • Singdoodoodoo

    Je te rejoins dans la team des gens qui ne supportent pas la chaleur (crises d’angoisse included sur les deux canicules 2019, j’ai donc fui mon appart tout l’été cette année pour des questions évidentes de survie, merci le télétravail !!). Les étés anglais me manquent clairement.

    Trop cool ton projet de reconversion ! Depuis le début de l’année je réfléchis à ça aussi, c’est les montagnes russes par contre pour moi, j’avoue. Du coup j’ai hâte de te lire à ce propos, les histoires de reconversion sont inspirantes quand on se cherche (j’écoute le podcast “42 minutes pour trouver sa voie”).

    Si tu n’as plus de séries, que tu ne l’as pas déjà vue et que tu cherches une pépite => The end of the fucking world.

    répondre

  • La séparation avec nos petits est un peu dur au début (et ensuite on s’y fait très bien) cela procure du plaisir aux grands-parents et quel bonheur de se revoir. Donc bonne expérience pour vous. Quand au téléphone je ne m’en sers que pour téléphoner ! je fais partir des anciens pas à l’aise avec les outils actuels (quand je vois mon fils et sa nièce dont c’est le prolongement de leur main !!!). Votre remise en question pour votre avenir professionnel c’est très sain, trouver un métier qui rende heureux durablement c’est précieux. Bonne route.

    répondre

  • Bonjour :)
    Je fais partie de la team -il fait chaud, trop ccol ! – J’adore rester en short jusque tard dans la nuit ! J’aime l’été ! Mais je conçois tout à fait qu’on ne soit pas tous égaux fasse à ça. Il y a une technique peu coûteuse qui marche très bien, une serviette imbibée d’eau froide qui sèche devant la fenêtre, un petit ventilateur d’ appoint qui fait très bien l’affaire :)
    Pour le côté déconnexion, je suis la seule de ma bande d’ami.e.s à ne pas avoir internet sur mon téléphone, j’ai tout que sur mon ordi. En vacance, besoin de GPS ? Je m’organise à l’avance, je commence toujours par prendre un plan à l’office du tourisme et si besoin je demande mon chemin. Et se perdre, c’est quand même l’aventure ! Tu peux aussi mettre ton téléphone en mode avion la journée et le rallumer de temps en temps…si tu y penses…il est possible de complètement l’oublier, bien plus vite qu’on ne le pense !
    Quant à ta reconversion, quel magnifique projet ! Pleins de bonnes ondes pour toi !

    répondre

  • Toujours un vrai plaisir de lire tes billets :)
    Comme toi, je supporte de moins en moins la chaleur, j’attends l’automne avec impatience.
    Et j’aimerais beaucoup arriver à me détacher un peu de mon téléphone, c’est fou le temps que je perds dessus… bref, on est tous un peu pareil !

    répondre

  • Alors la chaleur, je ne sais pas en fait, je crois qu’elle me manque terriblement quand il fait gris et humide. Dans ses moments là je rêve de cette chaleur qui t’écrase littéralement. Et puis je rêve (je rêve beaucoup 😊)de pouvoir vivre pied-nus, en short et débardeur tout au long de l’année.
    Pour l’envie d’autre chose, je te comprends tellement, j’ai repris mes études il y a un an à 45 ans et je suis tellement emballée que je continue pour 2 ans. J’adore, j’attaque ma 3 ème carrière, mais je crois énormément en mon projet ( œuvrer pour adapter les formations pour adultes pour les personnes neuro-atypiques et asperger)… Et pour la déconnexion, pas évident je suis personnellement une accro de l’info et pour les cours je passe beaucoup de temps sur mon PC. Mais je me fais une raison, impossible d’être parfaite, je vis avec mes petits défauts et très légères addictions 😱 😉 et j’essaye avant tout de profiter de chaque instant et c’est déjà beaucoup.
    Virginie

    répondre

  • Bonjour. Je découvre votre blog, je l’ai connue via une vidéo de Marion botanical (celle sur les plantes que vous aimez moins…). Moi aussi j’aimerais me former sur les plantes, pas forcément en reconversion mais pour mon plaisir d en savoir plus. Du coup si vous trouvez des formations à distance intéressantes je serai ravie que vous en fassiez un article (Si c’est possible car ça pose peut être des problèmes de pub)..enfin voilà. Je retourne à la lecture de vos articles. Bon courage pour la chaleur…

    répondre

  • Clan “je-déteste-la-chaleur”. Un comble pour une fille qui vit à Marseille (je songe à acquérir une maison secondaire dans le nord de la France^^) ! Il me semblait que le reste de la France a été assez épargné par les longues vagues de chaleur … bon courage pour la fin de l’été alors :-)

    Côté téléphone, mes dernières vacances loin de l’instantanéité des réseaux sociaux m’a fait le plus grand bien (les flux tendus m’épuisent…). C’est vrai qu’il y a quelques temps, on vivait très bien avant sans téléphone, mais il y avait des cabines téléphoniques un peu partout … :-) Et le “reste du monde” avait l’habitude de se donner rdv, savoir lire une carte routière ou topographique pour se repérer. Aujourd’hui, c’est compliqué de trouver une cabine téléphonique en état de marche, et certains panneaux de signalisation routière ne sont jamais réparés si abîmés …

    répondre

  • Oulalah je lis cet article un peu en retard mais j’étais obligée de réagir parce que moi aussi ça m’agace profondément que Netflix annule toutes leurs séries. En fait si on veut ne pas être déçu.e il faudrait regarder une série dont on est sure qu’elle est terminée pour ne pas avoir de mauvaise surprise… En plus je ne comprend pas pourquoi ils annulent des suites de série pour toujours nous ressortir des nouvelles séries par la suite, qui connaîtrons probablement le même sort…
    Est ce qu’on sent assez que j’ai été énervée par l’annulation de The Society qui avait été un coup de coeur immense ? ^^
    J’aurais pu te la conseiller mais au vu du Cliffhanger du dernier épisode dont nous n’aurons jamais l’explication, je te la déconseille, au risque d’être extrêmement frustrée ahah !

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.