Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Seattle –> San Francisco #6 : sunny Californie

Ça y est, nous sommes en Californie depuis 24 heures. On continue à avaler les kilomètres mais on se sent de plus en plus fainéants… Résultat, on a relativement peu d’images de nos 4 jours avant l’arrivée à San Francisco. En revanche, on raconte toujours autant de bêtises !

Après avoir passé la nuit à Arcata, on part à la découverte du centre-ville qui ressemble furieusement à Hill Valley, la ville de Retour vers le Futur. Dans notre guide, il était indiqué qu’Arcata était peuplée de gens bizarres et de hippies, et c’est vrai que l’atmosphère est particulière, il y a plein de magasins vegan, d’autres qui ne vendent que des frisbees (?), on peut acheter des cravates en bois et surtout, ça sent le joint partout dans la rue (à tel point qu’on se demande si ce ne sont pas des arbres qui sentent comme ça, finalement).

arcata no more war
arcata flyin lynx disc golf shopstreet art arcata californiahalloween arcata californie

Même si ce n’est pas forcément notre truc, on a un vrai coup de cœur pour la ville : ça change, il y a plein de petites choses à voir, ça dépayse !

On visite ensuite Eureka, ville toute proche mais beaucoup plus sage (et un peu ennuyeuse du coup). On ne s’y attarde pas, juste le temps d’acheter des bagels trop trop (trop) bons (les bagels parisiens, vous pouvez aller vous rhabiller). On les prend à emporter et on les déguste à Ferndale, ville victorienne qui ressemble à un décor de cinéma.

ferndale
ferndale firemenferndale post office

La visite est rapide, il y a une rue principale et deux ou trois maisons à voir juste à côté, donc on reprend vite la route, direction l’Avenue of the Giants, une route d’une cinquantaine de kilomètres en plein cœur d’une forêt de séquoïas. On fait quelques petites randos pour découvrir ces arbres millénaires, mais on évite l’attraction à touristes qui consiste à passer en voiture à l’intérieur du tronc d’un arbre (ça coûte 6$ et on n’a pas envie d’encourager la cruauté envers ces pauvres troncs)(heureusement c’est interdit maintenant : les seuls arbres encore “en activité” ont été percés il y a longtemps).

avenue of the giants

La nuit, on dort dans une sorte de cabine / ancien motel trouvé sur Airbnb (dans lequel il fait froid comme pas possible). L’endroit est un peu perdu et les voisins sont bizarres, mais on est accueilli par un petit garçon trop mignon qui joue avec un chaton et qui nous explique comment éviter d’avoir notre chambre envahie par les fourmis ^^

airbnb avenue of the giants

Le lendemain matin, c’est reparti ! Je stresse un peu car un voyant orange est allumé sur le tableau de bord de la voiture, on cherche ce que ça veut dire sur internet, et ça peut signifier un problème de pression dans les pneus. Je croise les doigts pour qu’on n’ait pas à changer la roue (il se peut que j’aie été un peu brutale dans ma conduite la veille sur une route caillouteuse, hum hum), et finalement c’est bon, on regonfle juste un peu les pneus à une station service et le voyant s’éteint : pfiou…

On arrive à Mendonico, la ville qui a servi de décor à la série Arabesque (j’aimais tellement Jessica Fletcher) ! C’est une petite ville en bord de mer envahie de retraités, mais c’est doux… On trouve une librairie hyper chouette où j’achète mon tote-bag Book Nerd et une illustration Sherlock Holmes.

mendocino open signpacific coast

Il fait extrêmement chaud ce jour là, donc on ne s’attarde nulle part, on cherche l’ombre et on se dépêche de rejoindre notre motel à Gualala, où on fait une promenade puis où on prend un petit apéro en admirant le coucher du soleil.

gualala trail
gualala apéro

On entame notre dernière étape avant San Francisco : il fait de plus en plus chaud et nos journées sont donc de plus en plus courtes. On part à Bodega Bay, la ville où a été tourné Les Oiseaux, d’Alfred Hitchcock. En chemin, on s’arrête sur une plage où on croise un couple de retraités de Toronto, qu’on avait déjà croisés à deux reprises dans l’Oregon : ils font le même road-trip que nous et ils sont trop gentils :)

On découvre un super petit restaurant de bord de route (et de mer), où on déguste un sandwich divin.

sandwich marshall store californie

Et on file jusqu’à Novato, où on a réservé une chambre dans un Airbnb. On stresse un peu parce que le propriétaire vient de s’inscrire et n’a aucun commentaire, on espère qu’on ne va pas tomber sur un psychopathe. Pas du tout ! On est accueilli super chaleureusement par Manton et Julie, qui nous font visiter leur grande maison avec piscine. La chambre n’est pas très grande mais a une télé et la clim, on a notre propre salle de bains et on peut se servir de la cuisine et du salon, de la piscine et du jacuzzi ! Et le meilleur pour la fin : ils ont un chat, Pierre, qui dort toute la nuit avec nous <3 Il a un prénom français car il a une petite tâche noire sur la tête qui ressemble à un béret ^^

Quand Julie nous dit qu’on se trouve à seulement 20 minutes en voiture de San Francisco, on décide finalement de rester 3 nuits supplémentaires chez eux – jusqu’à la fin du séjour, en fait :) On n’avait pas encore trouvé de logement à SF et en dernière minute, il ne reste que les trucs un peu chers ou pas terribles, donc on préfère faire des allers-retours. D’autant que j’adore l’idée de traverser plein de fois le Golden Gate Brige, je trouve ça magique !

On en profite pour visiter Bolinas, à 30 miles de là, petite station balnéaire, paradis des surfeurs. La ville, ici encore, est censée être le lieu de vie de nombreux hippies, qui retirent les panneaux indicateurs pour éviter que leur ville ne soit envahie de touristes. Et effectivement, il vaut mieux avoir un GPS, il n’y a aucun fléchage ^^

bolinas street artbolinas housebolinas beach

Prochaine et dernière étape : San Francisco !

à savoir

– A Arcata ou Eureka, goûtez les bagels de chez Los Bagels : celui au saumon fumé est dinguissime, ce n’est pas du saumon fumé comme ici, non non, c’est plutôt du saumon cuit effiloché puis fumé pour de vrai, mmmmmh. Je me suis régalée !

– Sur l’Avenue of the Giants, une attraction célèbre consiste à passer, avec votre voiture, à l’intérieur du tronc d’un arbre. Ces trous ont été créés il y a longtemps pour les touristes, sans se soucier si c’était bon ou pas pour l’arbre (surprise, ça ne l’est pas du tout). Bref, ça coûte 6$ et il se peut qu’au final votre voiture ne passe pas (si vous avez un gros 4×4). Ça peut être rigolo pour faire une photo mais bon… globalement, les touristes n’en ressortent pas vraiment enchantés, si j’en crois les avis lus à droite à gauche.

– Notre Airbnb sur l’Avenue des Géants (à Phillipsville plus exactement) n’était pas extra (c’était plutôt un vieux motel reconverti en Airbnb, en fait) mais il a l’avantage d’être pas mal situé si vous voulez rester un peu dans le coin. Et puis il avait quand même un côté suranné qui lui donnait du charme. Pensez à demander une couverture pour la nuit !

– A Mendocino, ne manquez pas la très chouette librairie : il y a plein de livres mais aussi plein de goodies en lien avec la littérature. Il y a même un chat qui dort près de la caisse <3

– A Gualala, nous avons dormi au Surf Motel (99$ la nuit). Il y a un petit salon de jardin pour pique-niquer avec vue sur l’océan, mais attention, il n’y a aucun accès à la plage ! Le petit-déjeuner est pas mal, hormis les gaufres qui avaient un arrière-goût, pouah.

– Sur la route entre Gualala et San Francisco, arrêtez vous au Marshall Store, à Marshall, pour déguster des sandwichs trop bons avec vue sur la mer ! Ambiance très sympa, vous commandez au guichet, vous vous installez, et quand c’est prêt, on crie votre nom (il faut couvrir le bruit des vaguelettes).

– Notre Airbnb à Novato était vraiment chouette (surtout si vous aimez les chats et les chiens – la fille de Manton et Julie avait un chiot trop rigolo). C’est un bon pied à terre pour San Francisco si vous avez une voiture (comptez 20 mn jusqu’au Golden Gate Bridge) et un budget limité. J’avais aussi repéré une jolie chambre partagée à Oakland, une autre option pour loger pas très loin de San Francisco.

Seattle –> San Francisco #6 : sunny Californie
21 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • vous me faites rêver avec vos photos :)
    Hâte de voir SF & ce que tu en a pensé!
    x

    répondre

    • (je devrais garder le suspens mais j’adoooooore San Francisco : ça avait été un coup de cœur en 2009, ça s’est confirmé cette année)

      répondre

  • Ça me fait sourire quand tu dis qu’au fur et à mesure d’un road trip, on devient fainéants. Lors de mon road trip en Écosse, au début on s’arrêtait partout et on était enthousiastes de chaque chose qu’on voyait. Mais avec les kilomètres qui s’enchainent, on devient juste fainéants haha!
    Je suis charmée par tes photos de Eureka, c’est typique et ça donne vraiment envie de s’y arrêter!

    répondre

    • Ça me rassure et puis vive la fainéantise aussi, ça fait du bien parfois :) Je n’ai pas mis de photos d’Eureka, tu parles de Ferndale (les maisons victoriennes) ? C’était vraiment une ville à part oui !

      répondre

      • Mince, oui je parle de cette ville!
        On dirait limite que les bâtiments ont été montés pour un film puis laissés comme ça pour le fun ^^

        répondre

  • Merci pour cet article ensoleillé !!
    Et aussi pour le voyage depuis notre bureau :)
    LPFF

    répondre

  • Je veux aller à Mendocino juste pour la librairie!!
    Tiens, je ne me souviens plus, combien de jours a duré votre voyage en tout?

    répondre

    • On est parti deux semaines et demi, mais avec les vols (et la grève Air France), on a passé 15 jours sur place en tout ! (et oui cette librairie était trop trop chouette – je veux la même par ici)

      répondre

  • Super la vidéo, j’ai un copain qui a habité SF et il y retourne assez souvent, il aime le pacifique et le climat. J’avoue que depuis que je suis à Nouméa j’attends de pouvoir faire un tour en Australie pour avoir un aperçu de ce type de grande plages et de road trip.
    J’ai hâte de voir la vidéo de SF. Merci pour ces bons moments et encore une fois de pouvoir savourer votre spontanéité réciproque !

    répondre

    • Ah oui il faut que tu profites de cette proximité géographique ! Même si j’imagine que Nouméa doit ressembler un peu au paradis et que ça doit être difficile de se motiver à aller voir ce qu’il se passe ailleurs ;)

      répondre

  • Encore une belle étape qui me donne vraiment envie de voyager à nouveau. C’est fou comme la côté californienne est différente de celle de l’Oregon qui semble plus sauvage et moins accueillante disons. Mais quoiqu’il en soit, je me souviens que lorsque l’on avait emprunté un bout de la route 1 pour rentrer à San Francisco, je passais mon temps à dire : han la la mais c’est si beauuuuu, la verdure, l’océan, tout.

    En tout cas, c’est drôle je n’imaginais pas Bolinas comme ça du tout. J’avais lu dans le guide Lonely Planet que c’était un petit paradis un peu perdu, je n’imaginais pas ça du tout comme sur tes photos – je m’attendais peut-être à des cabanes en bois et des animaux qui gambadent en liberté :x

    Si je fais un jour ce voyage, je me note l’adresse de la sandwicherie où tu manges face au port, je trouve ça trop chouette et la ville de Ferndale qui a l’air tellement photogénique !

    Bisous doux <3

    répondre

    • C’est tout à fait ça : la côte de l’Oregon est vraiment plus sauvage, et parfois même presque hostile ! (enfin c’est un bien grand mot mais on a parfois été très impressionné par la puissance des vagues, ça ne donne pas vraiment envie de se baigner ^^)

      Pour Bolinas, oui on est loin des hippies qui vivent en pleine nature : on a bu un verre sur une petite terrasse, il y avait une agence immobilière et la plage était blindée de monde ! Je me méfie des guides maintenant, parfois ils s’enflamment un peu quand même !

      répondre

  • Coucou waouhh ca donne envie tout ça mais cet épisode est celui que je préfère le plus, la Californie, quand est que j’aurais la chance moi aussi un jour d’y mettre les pieds????

    répondre

  • encore un super film, c’est amusant de recroiser toujours le même couple :-)) vivement la suite !

    répondre

  • Esthétique Tunisie

    Bravo et merci encore pour ce partage plein de vie. J’adore la vidéo <3

    répondre

  • ces petites vidéos de voyage sont vraiment trop bien !! Avec le complément des photos et quelques petites explications/anecdotes après j’adore (le petit garçon au chaton et aux fourmis :D)

    (et les chips Kettle au chedar, un tuerie j’en ai trouvé à Paris il n’y a pas longtemps)

    Vivement la suite !

    répondre

  • Ça me rappelle des supers souvenirs! En mars on était à San Francisco et on en a profité pour faire une partie de la route 1: San Francisco/Monterey puis San Francisco/avenue of the Giants. Si on a bien aimé le sud de San Francisco, on a littéralement adoré le nord, au point d’avoir envie de faire San Francisco/Vancouver (qu’on a adoré aussi il y a 2 ans).

    répondre

    • Vancouver est hyper sympa il parait ! Si on y va, ça sera sans doute le point de départ d’un autre voyage, vers l’Alaska cette fois-ci… (mais pas tout de suite tout de suite, je rêve d’Argentine en ce moment)(et puis accessoirement il faut que je bosse un peu avant ^^)

      répondre

  • Bonsoir Juliette,
    Les arbres à troncs percés, je me disais que ça ressemblait à quelque chose que je connaissais. Après réflexion, c’est dans un album de Babar !
    Babar en Californie justement !
    Voilà voilà, commentaire inutile, je sais. Je sors.

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE