Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Stockholm : un troisième jour haut en couleurs

Météo toujours clémente, mais la fatigue commence à se faire sentir, on se lève de plus en plus tard. Notre hôte nous a conseillé d’aller déjeuner dans un restaurant, situé au sein même d’Östermalms Saluhall, un marché couvert, à quelques stations de métro de chez lui (Östermalmstorg). N’étant pas une aventurière de la nourriture, j’ai préféré préparer des (énormes) sandwichs. L’occasion de découvrir la galère des supermarchés à l’étranger. Mais ça ne sera que partie remise : après avoir vu le restaurant en question, nous déciderons d’y déjeuner dès le lendemain… (mais ça, vous le découvrirez dans le prochain billet, minute butterfly, comme j’aime à dire)

tête de cerf qui fume à stockholm

Östermalms Saluhall est un superbe marché (couvert, donc), rempli de produits de grande qualité, typiquement suédois ou plus exotiques. Au milieu des étals, des chaises, des tables, et des petits restaurants, qui servent aussi bien les touristes curieux que les hommes d’affaires pressés. Comme nous savons que nous y reviendrons le lendemain, nous nous empressons d’aller prendre le tram, pour rejoindre l’île de Djurgården, réputée pour sa verdure et ses musées.

Si vous vous rendez à Stockholm, je vous conseille absolument de prendre le tram : c’est toute une aventure ! A l’avant, un chauffeur (heureusement), et à l’arrière, vous trouverez un petit bonhomme, contrôleur de son métier, dans sa petite cabine, qui vérifiera que vous disposez bien de vos billets, et qui vous distribuera une petite brochure. Un tram à l’ancienne donc (avec, dans certains trams, une longue ficelle qui traverse tout le véhicule : tirez dessus pour demander l’arrêt à la prochaine station) !

tramway  à stockholm

Arrivés sur l’île, nous mourrons de faim ! Mais mieux vaut bien choisir son emplacement pour pique-niquer, car les canards/poules/trucs bizarres (nous ne savons toujours pas de quel animal il s’agit) rôdent.

oiseaux parc stockholmpeur des oiseaux à stockholm

(je ne faisais pas la fière, entourée de toutes ces bestioles)

Nous n’avons pas pris beaucoup de photos de Djurgården car nous sommes restés dans la partie « parc » : rien de vraiment dépaysant, même si la promenade était très agréable. En revanche, en voulant reprendre le tram… (attention, BON PLAN) : nous avons décidé de bifurquer vers une petite île, repérée un peu au pif sur la carte de la ville. Cette petite île, nommée Beckholmen, fut notre coup de cœur, le meilleur souvenir de nos vacances. Je ne m’en suis toujours pas remise, et je ressens une grande émotion à chaque fois que j’y repense.

Beckholmen Stockholmbeckholmen île à stockholm

Nous traversons un petit pont de bois, et découvrons immédiatement une vue magnifique sur une partie difficilement accessible de Djurgården. J’aime beaucoup ces couleurs, et le contraste entre les appartements plutôt chics, en arrière plan, et les entrepôts déglingués, au bord de l’eau. Intrigués, nous décidons de poursuivre notre exploration, ne sachant pas du tout sur quoi nous allons tomber. J’avais un peu peur de me retrouver à nouveau dans un parc, non pas que je n’aime pas la verdure, mais nous avions déjà beaucoup marché, et j’avais envie de découvrir d’autres choses. On peut dire que j’ai été servie !

grues Beckholmen
île beckholmen à stockholm chantier naval
chantier naval stockholm

Des immenses grues (déguisées en girafe), et des « cratères » extrêmement profonds ! On ne s’en rend pas vraiment compte sur les photos, mais la profondeur est telle que je n’ose pas m’approcher. Le paysage est impressionnant, et l’île est déserte, hormis une ou deux personnes qui nettoient la coque de ces immenses bateaux.

chaise sur le port stockholm

Nous continuons la promenade et tombons sur un dock, désert lui aussi. Seule cette chaise nous laisse penser que des gens passent par ici, de temps en temps. Un énorme sentiment de liberté s’empare de nous. Mais il est déjà temps de repartir, et nous décidons de prendre quelques dernières photos, sur le petit pont de bois.

plage stockholm restaurant thaïlandaisthaï food guests only stockholm

Sur cette « mini-plage », un restaurant thaï, avec à peine quelques tables, une carte délavée, personne pour accueillir les clients. Et malgré tout, à l’aller comme au retour, nous verrons une personne, puis un couple, y prendre un déjeuner tardif. Décidément, Beckholmen est pleine de surprises…

Nous terminerons la journée de façon très « mondaine », en prenant un verre au « Debaser », la boîte branchée de Stockholm. Les collègues de Guillaume nous rejoignent, et nous impressionnent, avec leur parfait anglais. Je suis pour ma part totalement bloquée et n’arrive pas à aligner deux mots… Moment de solitude, et de questionnement : aurai-je le courage et l’envie de m’expatrier un jour ? Gaëtan et moi continuons de nous interroger…  (même si, avec mon nouveau boulot, ce n’est pas du tout le moment)

La suite… bientôt !

Point pratique pour les futurs touristes : un seul mot… Beckholmen !

Stockholm : un troisième jour haut en couleurs
5 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Oh Oh oHhhh, Expatriation ???
    Si tu as des questions, n’hésite pas ;)

    répondre

  • C’est fou ces canards !

    répondre

  • Une des lectrices de mon blog m’a conseillé de lire le tien car je part à Stockholm la semaine prochaine pour 8 jours.
    Par Ryanair arrivée à la mère heure que toi il me semble (!) et nous serons en location à Sodermalm tout près de la station… Horstull ! J’ai donc pu faire un peu de repérage grace à tes chouettes photos ! Et j’ai bien sûr noté les bons plans ;-)

    Je ne connais pas encore Stockholm mais j’ai déjà envie d’y vivre (mais je serai bien sûr incapable de quitter Paris…).

    Merci pour ces très pratiques « articles de voyage ».

    Je file lire le blog de Gaetan :-)

    répondre

  • Merci KRiSS, même si ce n’est pas du tout prévu pour le moment :) Je viens de commencer un super job, je ne vais pas laisser tomber maintenant hein ! Mais qui sait, je serai peut-être mutée, dans quelques années ? ;)

    Merci Vanz, j’espère que tu passeras un bon séjour là bas ! Je file voir ton blog, moi :)

    répondre

  • C’est marrant de voir la ville sous le soleil… Après reflexion, j’ai toujours vu des photos qui font froid dans le dos (pour de vrai)

    répondre