Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Malavita, Tonino Benacquista

Ma semaine sans ordinateur m’aura permis de continuer à avancer doucement mais surement dans le challenge ABC 2010. De Tonino Benacquista, j’avais adoré Saga, bien aimé La machine à broyer les petites filles, et j’étais restée plus qu’indifférente face à Quelqu’un d’autre. C’est donc pleine d’espoir mais aussi de craintes que j’ai entamé Malavita. Le verdict est tombé : ce livre est « pas mal ». J’ai pris du plaisir à le lire mais je doute qu’il me laisse un souvenir impérissable.

Malavita, Tonino Benacquista
Malavita, la mauvaise vie, est le nom du chien d’une famille pas ordinaire. Une famille américaine, exilée dans un petit village de Normandie, pour des raisons qu’on devine obscures dès le départ. En effet, le père, un ancien mafieux repenti, fait partie d’un programme de protection des témoins : après avoir fait tomber de nombreux parrains, il est en effet recherché par la pègre. Dans sa véranda normande, il se rêve en écrivain et rédige ses mémoires. Sa famille subit ce programme, et tente de se reconstruire une vie normale, loin de ses racines. C’est sans compter la volonté de la mafia qui, au gré du hasard, retrouvera la trace de son ennemi juré…

On se prend d’affection pour cette étrange famille, même si le père est un sacré numéro. Et on tremble à l’idée qu’ils soient retrouvés par la mafia. Mais je trouve que le livre manque un peu de rythme, par moment. L’histoire met du temps à s’installer et part parfois dans tous les sens. Il existe une suite à Malavita, « Malavita encore », et je me demande si je vais la lire : je suis curieuse de connaître le destin de nos héros mais je n’en tremble pas d’impatience non plus. Un sentiment mitigé, à l’image de ce que j’ai ressenti pour ce roman.

Malavita, Tonino Benacquista
11 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Benquista, j’en ai lu un et j’ai pas forcément aimé. Par contre beaucoup l’apprécie, donc, il faudrait que j’en lise un autre de lui.

    répondre

  • alalah moi j’adore benacquista! tous! (sauf saga qui selon moi est plutot pourri…) malavita j’avais adoré le début, après j’avais trouvé ça un peu lassant, mais je dois dire que le final m’avait réconcilié avec l’histoire! le mec lit la suite alors j’attends qu’il ait finit! sinon, lis « la maldonne des sleepings » qui est selon moi le meilleur (mais faut peut-etre aimer les trains comme moi pour apprécier…) ou alors « quelqu’un d’autre » qui est génial aussi!

    répondre

  • ah pardon, j’avais lu vite, tu as déjà lu « quelqu’un d’autre » et apprécié par contre « saga »… alors là vraiment, c’est que tu ne dois pas aimer son style… et on n’a vraiment pas les memes gouts surtout!!! ;) dernière tentative? essayes « la commedia des ratés »… c’est très italien… peut-etre qu’avec une petite dose d’exotisme ça passera mieux?!

    répondre

  • @Val : tu me diras si tu en lis un autre :)

    @Flou : oui on n’a pas les mêmes goûts apparemment : Saga j’avais vachement accroché, mais je l’ai lu il y a quelques années déjà. J’ai Tout à l’ego chez moi, il est bien ?

    répondre

  • Rooo Quelqu’un D’autre j’avais adoré moi !
    Saga bien aimé aussi mais moins que QQn d’autre.
    Et Tout à l’ego, pas mal, mais ne m’a pas laissé un grand souvenir.
    Malavita fait partie de mes livres à lire :)

    répondre

  • Jolie critique ! Merci, c’est toujours bon d’avoir des idées de livres à se mettre sous la dent.

    répondre

  • Oh je l’ai lu !! Je fais ma fière car je ne lis pas assez, et pour une fois que je connais un livre dont tu parles :d
    J’avais réussi à le finir, ce qui dans mon cas, est déjà pas mal et prouve que le livre se lit facilement. J’avais bien aimé l’histoire, les personnages également, la famille est assez attachante mais effectivement ça manque un peu d’action. Par contre je me souviens que la fin m’avait vraiment tenue en haleine !
    Je n’ai pas lu la suite non plus, si jamais tu achètes le bouquin n’hésite pas à nous donner ton avis.

    Sinon j’ai commencé « tout ce que j’aimais » de Siri Hustvedt, j’aime beaucoup pour l’instant ;)

    répondre

  • « tout à l’ego » je l’ai acheté en france à noel, mais je ne l’ai pas encore lu! je te dirai!

    répondre

  • Une semaine sans ordi je l’ai fait aussi à cheval sur le nouvel an. Franchement ça m’a fait un bien fou car coupée de tout même de la ville. En pleine campagne, en famille et sous la neige : le bonheur !!

    répondre

  • Quelle jolie photo ! avec ta superbe machine à coudre admirée il y a quelques mois ici-même! ;-)
    Un petit conseil littéraire en passant et pour innover un peu dans les M : La Double Vie d’Anna Song de Minh Tran Huy – on reste dans l’asiatique (l’auteure est vietnamienne) et ce livre a eu de très bonnes critiques. Je l’ai lu et j’ai beaucoup aimé. On se doute vite de ce qui est en train de se tramer mais on se laisse quand même complètement emporter dans cette histoire terriblement humaine.

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.