Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Le livre sans nom, Anonyme

Le livre sans nomÇa fait quelques mois que Le Livre sans nom m’attend sagement dans ma bibliothèque, prêté par Jeanne-Soso, qui commente souvent ici :) J’ai beaucoup de mal à lire les bouquins qu’on me prête, c’est assez bizarre, mais pour que je me mette à lire un livre, il faut que j’aie l’impression de l’avoir choisi. J’adore flâner dans une librairie, être attirée par une couverture, lire un résumé, voir que c’est le coup de coeur du libraire… Hésiter, le prendre, puis le reposer, et enfin l’acheter (la folle) ! J’ai fait une exception pour celui-ci car elle m’en avait dit énormément de bien et qu’elle devait le récupérer pour le prêter à quelqu’un d’autre : il était donc temps que je m’y mette sérieusement.

Le Livre sans nom doit certainement une partie de son succès aux mystères qui l’entourent : un auteur anonyme, qui a publié le premier chapitre de son livre sur internet avant de se faire repérer par un éditeur. Certains prétendent que cet auteur est Quentin Tarantino, ce qui participe à la légende, tout comme les références à Kill Bill, à The Ring… Cet ancrage dans la réalité est mine de rien assez rare, en tous cas dans les livres que j’ai l’habitude de lire.

C’est un roman policier, dont l’action se situe de nos jours, mais dont l’ambiance se rapproche parfois d’un western. On y rencontre une foule de personnages : des policiers, des tueurs, des moines, des vampires… Les policiers cherchent les tueurs, les tueurs cherchent les vampires, les vampires cherchent une pierre mystérieuse qui a disparu… Je simplifie, mais en gros c’est ça :)

Les chapitres sont très courts, la lecture est rapide, et c’est sans doute pour ça que je n’ai pas laissé tomber. Car je vous avoue que j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans : le style n’est pas le point fort du livre, c’est assez vulgaire mais pas dans le bon sens du terme (j’avais adoré Last Exit to Brooklyn de Hubert Selby, Jr. par exemple, super vulgaire mais avec un style incroyable). Au bout d’une centaine de pages, j’ai failli laisser tomber, mais Jeanne-Soso m’a dit de continuer, que ça allait devenir bien. J’ai continué donc, et je me suis laissée prendre au jeu : on a envie de connaître le fin mot de l’histoire, de savoir qui va mourir ou pas, qui sont les véritables méchants (pas forcément ceux que l’on croit).

Les avis sur Amazon sont partagés, entre ceux qui crient au chef d’oeuvre et ceux qui parlent d’une grosse arnaque. Je suis plutôt au milieu en fait : c’est un livre qui se laisse lire, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Le livre sans nom, Anonyme
7 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Maintenant que j’ai lu Tout ce que j’aimais, sur tes conseils, et que j’ai adoré adoré ce dernier, je vais suivre aveuglément tes conseils lecture, je crois.
    Non, parfaitement, ce commentaire n’a rien à voir avec le livre dont tu parles, mais c’était l’occasion de te le dire!

    répondre

    • Je suis contente que tu aies aimé, c’est vraiment un livre magnifique ! Bon, celui-là, je ne le conseille pas particulièrement hein, tu l’auras compris ;) Fonce lire un H. Murakami plutôt, et que ça saute ;)

      répondre

  • Je l’ai dans ma pal mais pas encore eu le temps de le débuter !

    répondre

  • C’est marrant, en lisant ton article, je me suis souvenue que j’avais emprunté deux livres à une amie depuis des mois et que je ne les avais toujours pas lus !!!

    répondre

  • Moi aussi je l’ai lu, il y a qq mois. Et comme toi, j’ai eu du mal à rentrer dedans, les premières pages, mais je n’ai pas désespéré, je me suis accrochée. il est vrai que j’ai préféré le milieu du livre, mais après j’avais un peu hâte de le terminer, afin de passer à autre chose. Alors, qu’à l’inverse, un livre que l’on adore, on prend son temps pour le lire, on fait durer le plaisir…
    Une chose est sûre, je ne lirais pas la suite.
    Je n’arrive pas à avoir un avis vraiment tranché sur ce livre : ai-je aimé ? ou pas du tout ?…

    répondre

    • Un peu comme toi, oui : je ne peux pas dire que j’ai aimé. Je ne peux pas non plus dire que je n’ai pas aimé (quand vraiment je n’aime pas, je n’arrive pas à finir) : une impression vraiment mitigée !

      répondre

  • Lecture en cours j’ai envie de te dire :)
    et en effet pas facile de rentrer dedans mais je veux absolument savoir la fin !!
    des bises

    répondre