Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Se ressourcer dans le Berry : châteaux et jardins de l’Indre

Après le charme de Bourges, direction la campagne indrienne pour la deuxième partie de notre week-end berrichon. Samedi midi, juste après la visite du Palais Jacques Cœur, Gaëtan et moi filons à toute vitesse récupérer notre voiture de location. On est en retard et, lorsque je la préviens par téléphone, la dame de l’agence de loc me dit qu’elle ne nous attendra pas et qu’elle fermera boutique jusqu’au lundi : le stress ^^ Heureusement, on arrive juste à temps !

Rapidement, on quitte Bourges, on traverse des champs et des petits villages… Je ne m’en rends pas toujours compte mais, même si j’aime beaucoup la ville, entendre le chant des oiseaux ou voir les champs s’étendre à perte de vue sont des choses qui me manquent beaucoup au quotidien. Je suis donc ravie de cette escapade !

fleur rose

Après un déjeuner délicieux à mi-parcours, Gaëtan et moi reprenons la route vers notre objectif du jour : le château de Valençay ; un château qui, après avoir connu différents propriétaires, devient en 1803 la maison de campagne de Talleyrand.

On découvre l’histoire fascinante de cette propriété : prison dorée pour les princes espagnols sous Napoléon, cachette pour certaines œuvres du Louvre pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle est également citée par George Sand, qui le décrit comme « l’un des plus beaux [lieux] de la terre » (rien que ça). La guide évoque également un escalier secret, qui aurait permis à l’épouse de Talleyrand de rejoindre secrètement son amant, un grand d’Espagne…

Notre visite nous mène jusqu’à une salle souterraine : sous le château actuel se trouverait un autre château datant de l’époque féodale, et qui reste à découvrir ! Pour l’instant, des fouilles ne sont pas prévues : le château étant classé, c’est un peu compliqué. Mais je trouve ça fascinant !

statue valençaybureau de talleyrandescalier du château de valençayharpe valençayvalençay cuisineschâteau de valençay visite

Après la visite de l’intérieur du château, place aux extérieurs. Le jardin renferme un incroyable labyrinthe, dans lequel nous passons quasiment trente minutes : il est immense et on met un temps fou à en sortir. Il y a des portes avec des codes secrets, de fausses pistes, des escaliers à grimper…

Le parc est lui aussi très grand : on le visite d’ailleurs en voiturette électrique et on salue les animaux qui y résident, dont de superbes paons.

labyrinthe valençayvoiturette électrique valençaypaon valençay

On termine la soirée dans le sublime théâtre du château, avec un magnifique concert de harpe. Ce n’est pas du tout notre truc, normalement, mais on se retrouve très vite envoutés par le décor, la musique et la grâce de la toute jeune harpiste, Anaïs Gaudemard.

Il fait nuit quand on rentre dormir dans notre maisonnette située au cœur des jardins de Poulaines et j’ai hâte d’être au lendemain matin pour les découvrir. Avant d’aller nous coucher, on observe les étoiles que Gaëtan s’entraîne à prendre en photo. C’est encore un peu flou et il y un morceau de parasol mais c’est prometteur pour notre voyage aux États-Unis ;)

ciel étoilé berry

Dimanche matin, on retrouve Damien pour une visite de Jardins de Poulaines où il travaille comme… jardinier ! On apprend que le domaine a été pensé pour être beau en toute saison (floraisons successives, arbres à feuillage persistant…), ça donne envie de revenir le découvrir sous d’autres couleurs.

panneau poulaillercheval poulainescabane dans les arbresreflets nénuphars

Les jardins sont ouverts au public l’après-midi, ce qui veut dire que quand on loge dans le gite, on les a pour soi tout seul le matin : quel bonheur ! La visite avec Damien se termine, et je repars en tête à tête avec Gaëtan revoir Going, le cheval, et monter dans la cabane dans les arbres. On passe de longues minutes à admirer les fleurs et à les photographier sous toutes les coutures : je n’en ai jamais vues de si belles et de si grandes de toute ma vie.

Rares sont les endroits qui provoquent chez moi un tel sentiment de bien-être et de plénitude, et où je me dis que je suis exactement au bon endroit au bon moment. C’était le cas en Australie, dans l’écolodge de Robin ; c’est le cas cette matinée à Poulaines, je voudrais ne jamais repartir.

jardins de poulainesgoing poulainescabane dans les arbres à poulainesjardins de poulaineshamac dans le jardin

L’heure de quitter ce paradis approche, je suis vraiment triste et je me promets de revenir un jour… Heureusement, le château de Bouges nous accueille à bras ouverts et la visite se révèle passionnante !

château de bouges

Il a lui aussi appartenu à Talleyrand, qui s’y rend très peu et finit par le revendre. C’est surtout Henri Viguier, propriétaire du BHV, qui lui redonne sa splendeur après l’avoir acquis en 1917. Son épouse et lui n’ayant pas d’enfant, ils lèguent le château à l’État après leur décès.

château de bougesintérieur chateau bouges

En plus des incroyables meubles (dont certains sont extrêmement ingénieux), on retrouve aussi un côté très Downton Abbey, avec la salle à manger des domestiques et les petites sonnettes pour les appeler.

cuisine des domestiquessonnettes pour appeler les domestiques

L’intérieur du château est fleuri grâce au jardin bouquetier qui se trouve à l’extérieur, et la présence de toutes ces compositions florales donne l’impression qu’on visite une demeure toujours habitée, loin de l’ambiance musée. Ça change, j’aime beaucoup !

fleurs chateau de bougesbouquets de fleurs chateau de bouges

Après la visite, on prend le temps de flâner un peu dans les jardins et dans les jolies serres…

jardin du château de bougesserre chateau bouges

C’est l’heure de repartir en direction de Bourges, pour reprendre le train vers Paris. C’est à regret que je quitte cette région, je serais bien restée plus longtemps, d’autant que le soleil est de sortie ! Ça n’est que partie remise, je compte bien revenir dans le Berry un jour : il nous reste plein de choses à visiter… (et je rêve de dormir dans cette bulle)

Je vous laisse avec la vidéo si vous ne l’avez pas encore vue, et quelques bonnes adresses.

Ce voyage est le fruit d’une collaboration entre le Collectif des blogueurs voyage et Berry Province. Comme toujours, je reste libre de mes propos et de ce que je partage avec vous :) 

à savoir

– Le samedi, nous avons déjeuné aux 3 Cépages à Reuilly, un restaurant tenu par des Japonais et qui propose une cuisine française fine et délicieuse. Je me suis notamment régalée avec le dessert, une tarte au citron revisitée. Attention, pas d’option végétarienne : quand nous y sommes allés, il n’y avait que trois plats de viande à la carte (mais ils sont tellement serviables que je suis sûre qu’ils peuvent concocter quelque chose à la demande).

amuse-bouche les trois cépages

– En face du château de Bouges se trouve La Petite Auberge, où nous avons déjeuné. Un menu à 23 euros qui comprend entrée, plat, fromage et dessert. On y mange de la cuisine de grand-mère, on a plutôt bien mangé et j’ai adoré ma tarte aux figues.

tarte aux figues

– Si vous visitez le château de Valençay, prévoyez pas mal de temps. Entre le château en lui-même, les jardins, le labyrinthe, il y a de quoi y passer plusieurs heures.

– Le château de Bouges est moins connu mais mérite vraiment qu’on le visite. La collection de meubles est impressionnante ! Seules les visites guidées sont autorisées, mais c’est tant mieux car on découvre plein de détails qu’on ne verrait pas par soi-même. Il y a également les jardins, les serres, un lac, de vieilles écuries, des transats pour prendre le soleil… c’est un endroit très agréable.

– Après être partie en Bretagne et m’être ruinée en billets de train, je me dis que le Berry est décidément une région qui mérite d’être considérée par les Parisiens pour le week-end, ne serait-ce que parce que le train ne coûte pas cher du tout ^^ (j’ai payé mon billet aller 15€, un peu plus le retour parce qu’on était en heure de pointe)

Se ressourcer dans le Berry : châteaux et jardins de l’Indre
28 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Mon beau-père a encore toute sa famille à Bouges le Château, cela fait longtemps que je lui demande, ainsi qu’à chéri de nous faire découvrir les environs ….

    répondre

    • Oh bin oui, il faut en profiter ! Par beau temps, c’est tellement agréable… (et le château est vraiment hyper intéressant, j’ai adoré la visite)

      répondre

  • Et bien tu m’as donné envie moi aussi de me ressourcer dans le Berry !

    répondre

    • J’ai tellement envie de retourner à Poulaines, j’ai adoré cet endroit ! Quant à la bulle, n’en parlons pas : ça a l’air d’être le lien idéal pour flâner ;)

      répondre

  • Que ça a l’air joli cette région ! J’adore toujours autant vos vidéos.
    Bises
    Coline

    répondre

  • Décidément, tu as l’art de donner envie Juliette ! Je suis toujours à la recherche de destination week-ends faciles et pas trop loin de Paris, je note précieusement le Berry comme destination, et j’avoue que le chateau de Valençay me donne particulièrement envie…

    répondre

    • Merci beaucoup, ton compliment me touche ! Bon prochain week-end dans le Berry alors (et bonne chance dans le labyrinthe ahah) :)

      répondre

    • Et j’ai posté trop vite, car j’ai aussi super envie de découvrir les Jardins de Poulaines et Bouges. Bref, je vais étudier la question de près !

      répondre

  • Ayant grandi en terres berrichonnes, tout prêt du fameux château de George, moi je dis : « Eul’ Berry y’a qu’ça d’vrai ! » ! :-D

    Non vraiment, c’est une belle région ! Et je suis toujours contente de retrouver ma belle campagne berrichonne !

    Très bel article, et très jolies photos ! J’espère qu’il pourra donner envie aux gens de venir visiter la région et qu’il effacera peut-être les préjugés que certains peuvent avoir sur le Berry !
    :-)

    répondre

    • Merci beaucoup :) (je n’ai pas tellement entendu l’accent quand j’étais là-bas, j’aurais bien aimé entendre ce que ça donne « Eul’Berry y’a qu’ça d’vrai », en vrai ^^)

      répondre

      • Ah c’est dommage, l’accent berrichon c’est vraiment quelque chose ! ^^
        Les chaussons se transforment en « patins », les sacs plastiques en « pochons », les chèvres en « chieuves » et les haies en « bouchures » ! :-D

        répondre

  • Tes photos sont tellement magnifiques ! Je me « régale » les yeux ^^
    bsx

    répondre

  • C’est très beau, ça donne envie d’y aller !

    répondre

  • Moi qui cherche des idées simples avec nature et pas loin c’est top !

    répondre

  • Coup de coeur pour le chateau de Bouges, il a juste l’air incroyable ! Et j’aime bien tes petites anecdotes sur des détails comme la sonnette. Très bel article en tous, j’étais déjà allée dans le Berry (mais chez des amis), cela donne envie d’y retourner :)

    répondre

  • Vraiment de très belles photos ! C’est un plaisir de les regarder. J’ai aussi beaucoup aimé la visite du château de Bouges.

    répondre

  • Encore un superbe article et de jolies photos. Merci !

    répondre

  • Hello Juliette, tes photos sont vraiment magnifiques. bravo !

    répondre

  • Tes photos d’intérieur sont très réussies, c’est parfois dur de bien cadrer et de gérer la lumière, bravo !
    Et ce bouquet est formidable ! Il faut que je m’en fasse un aussi gros :D

    répondre

  • Aaaah la vie de château, tout ce que j’aime :)
    Sinon, Chenonceau aussi est un château fleuri à l’intérieur, et c’est, comme tu dis, une touche vivante qui change et nous sort un peu l’esprit musée (d’autant que les bouquets changent selon les saisons évidemment)

    Belle échappée en tout cas :)

    répondre

  • Aujourd’hui porte ouverte et tarif attractif a 3.5€ par personnes pour visiter les jardins ainsi qu’assister a le vente expo de plantes et fleurs dans la cour du Chateau de bouges . Je n’ai pas visiter l’intérieur du chateau ayant un animal avec moi . Mais quel régal encore une découverte par ce chateau et cette partie du Berry . Encore plein de chose à découvrir çela ne fait qu’une année que nous vivons dans le Berry région Vierzon.

    répondre

    • Il faudra y retourner pour visiter l’intérieur : c’est vraiment un très très joli château ! Mais les jardins valent déjà le détour, vous avez dû vous régaler :)

      répondre

  • Très belle région que je ne connais pas … tu as eu de la chance de pouvoir faire des photos dans le château, souvent c’est interdit hélas, sûrement à cause des vols je suppose :-(

    répondre

    • Oui en effet, ça n’était pas interdit quand j’y suis allée – contrairement au Highclere Castle, où on n’a pas pu faire de photos du tout :/ Et quand on a demandé pourquoi, il y avait deux raisons : d’un côté le respect de la vie privée (le château est encore habité), et de l’autre, la sécurité (ça pourrait donner trop d’infos aux éventuels voleurs, sur le système d’alarme ou de fermeture des fenêtres nous a-t-on dit).

      répondre

  • Ah ah, encore un bel article avec de magnifiques photos ! Quel talent..

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE