Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

La cour des Shadoks, la rue de Lappe et le passage Lhomme

Ça y est : il a fallu me motiver et enlever mon pyjama en pilou, mais malgré les nuages et la pluie, nous sommes partis faire notre expédition dans Paris pour prendre quelques photos. Pas question de changer les bonnes habitudes, c’est à Bastille que nous nous sommes rendus, histoire de voir si quelques articles soldés trainaient dans mes boutiques favorites du moment, le Corner des Créateurs et French Trotters. Le butin a été bon (une bague et une broche)(ce n’est pas comme ça que je vais payer mon futur appartement mais tant pis), et j’ai repéré de jolies chaussures, que je retournerai peut-être chercher la semaine prochaine (s’il y a encore ma pointure, je laisse faire le destin sur ce coup là).

Un peu de déception au retour : beaucoup de photos ratées (trop de lumière, pas assez), des photos floues, des photos fades. Petite sélection de celles qui ont passé le test, mais sans grande conviction pour certaines.

cour des shadoks paris

On a commencé par visiter la cour des Shadoks, une petite cour située dans la rue du Faubourg Saint Antoine. Il y avait plein d’enfants qui jouaient, qui faisaient des bulles de savon, c’était très cliché mais très agréable aussi. A quelques pas seulement de la frénésie des boutiques et de l’animation du faubourg, un minuscule havre de paix au charme un peu désuet.

cour sombre à paris

Ensuite, direction la rue de Lappe, pleine de bars et de petites boutiques, mais aussi d’immeubles laissés à l’abandon. C’est là que j’ai trouvé mes bijoux (et que j’ai vu un mini-sac mais n’exagérons pas non plus).

rue de lappe graffiti paris

Et enfin, le passage Lhomme, qu’on connait bien (on s’y arrête à chaque fois qu’on vient à Bastille, parce que c’est calme et apaisant).

passage lhomme paris balai

Une promenade qui nous a fait du bien, on a plein de jolies images dans la tête (notamment celle des chaussures, je l’avoue), et on est prêt à savourer une soirée Dr House sans culpabiliser de ne rien avoir fait de notre journée. C’est aussi ça, le week-end…


Vous aimerez aussi


La cour des Shadoks, la rue de Lappe et le passage Lhomme
7 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • J’adore ces passages. Il faut aussi aller à l’Arbre à Lettres, une librairie qui donne sur le fb st antoine. Il y a une salle au fond destiné aux livres de cuisine, design et photos qui donnent sur une charmante petite cour. J’y passerai des heures.

    répondre

  • Parfois, habiter Paris ressemble à un grand parc d’attraction!
    Sympas les photos!

    répondre

  • Elles sont pas si mal tes photos, moi elles me baladent, ça veut dire qu’elles sont réussies non ?
    Tu n’as pas fait de folies rassure-toi, une broche et une bague, il y a pire quand même niveau craquage :D (et pour les chaussures, fais-toi plaisir j’ai envie de dire, ça fait tellement du bien de temps en temps, et tu le mérites !)

    Bon dimanche à vous deux, nous aussi on va faire canapé aujourd’hui !

    répondre

  • Vert Cerise : j’aime beaucoup l’Arbre à Lettres mais je n’ai jamais fait vraiment attention à la petite cour, j’irai voir la prochaine fois !

    Val : quand on prend le temps d’observer, c’est vrai qu’on prend beaucoup de plaisir à Paris :)

    Annouchka : merci pour les encouragements sur les photos :D Pour les chaussures, j’y retourne samedi je pense, en espérant qu’elles soient encore là (en même temps, je fais du 35 ou 36, c’est souvent les pointures qui restent à la fin des soldes, héhé)

    répondre

  • la vache t’as vraiment des petits pieds, la chance !!!!

    répondre

  • pas d’accord avec toi sur les photos Juliette , il y a plein de bonnes choses!bien sur tu vas « gacher » du film, mais c’est la seule manière de bien apprendre, à condition d’étudier ses erreurs .
    parlons du bon :
    -éclairage maitrisé dans la 1ére, entre le mur de gauche, la verrière, et l’immeuble du fond ( d’habitude il devient tout blanc car « brulé »
    -les immeubles en contre plongée ont des détails jusqu’en bas, bon éclairage, surtout avec un ciel qui a tendance à affoler les capteurs; bonne composition en U
    -et j’aime beaucoup les compositions des 2 dernières
    c’est comme la cuisine, cela s’apprend, mais en plus il faut de la sensibilité et un »oeil ». yes you can !

    répondre

  • Merci le p’pa de Gaëtan :)

    Rendons à César ce qui est à César : les immeubles en contre-plongée, c’est l’œuvre de Gadu.

    Merci pour les compliments en tous cas, c’est encourageant et j’ai hâte de refaire une expédition photo !

    répondre