Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Retour au collège, Riad Sattouf

Ce week-end, habituelle promenade à Bastille, et arrêt à l’Arbre à Lettres, une chouette librairie rue du Faubourg Saint-Antoine. Je n’avais rien prévu d’acheter et finalement, léger craquage. C’est ainsi qu’on est reparti avec (notamment) Retour au Collège, la BD de Riad Sattouf, qui s’est récemment mis au cinéma avec Les Beaux Gosses.


Il s’agit en fait d’une BD-reportage, dans laquelle Riad Sattouf nous raconte son retour au collège. A 27 ans, il continue d’être hanté par les souvenirs traumatisants de ses années de collégien. Il décide alors d’aller voir comment ça se passe dans un établissement huppé de la capitale. Après quelques recherches difficiles, il finit par trouver une institution de l’ouest parisien (on imagine que c’est dans le 16ème) qui accepte de le recevoir. C’est décidé, il va passer deux semaines dans une classe de troisième.

A partir de là, on retrouve avec (plus ou moins de) bonheur les « charmes » du collège : les amourettes, l’acné, les profs qui manquent d’autorité, ceux qui en ont trop, les blagues potaches, les bagarres… C’est à la fois drôle et touchant, et pour moi qui ai plutôt bien aimé cette période de ma vie, j’ai vraiment pris plaisir à revivre, le temps d’une BD, tous ces événements.

La force de cette BD réside aussi dans la galerie de personnages que nous présente l’auteur. Comme dans toute classe, il y a le rebelle, la fille mignonne, les mecs un peu paumés, ceux qui ne s’habillent qu’avec des marques. On s’énerve, on s’attache, on se moque.

J’ai vraiment adoré cet ouvrage, j’ai ri plusieurs fois, j’ai souri quasiment tout le temps. Je l’ai fini le jour même, Gaëtan l’a dévoré le lendemain. Parfois, c’est bien, de craquer dans une librairie :)

Retour au collège, Riad Sattouf
5 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Moi aussi je garde de très bon souvenirs des années collège…
    Du coup ça me donne bien envie de la lire cette BD…
    Merci!

    répondre

  • je l’ai dévorée cette BD. Et même que je t’ai montré qu’il y avait même une blague dedans, en faisant apparaître le perso de Pascal Brutal en tant que prof de gym.

    Et là tu me montres que Riad Sattouf c’est l’auteur de Pascal Brutal !! MAIS QUEL CHOC !! Deux univers complètement pas du tout pareils, deux ambiances, deux narrations, rien à voir ! La violence ! Woah. Je suis encore plus fan de Riad.

    répondre

  • Sarah masalmé

    C’est vraiment hilarant, j’ai rarement autant ri depuis les margerins (lucien et sa bande de rockers-loosers).
    Nan vraiment Sattouf c’est de la super B-D, ca envoie , ca balance, c’est subversif, intelligent, tout en étant modeste. Une découverte majeure pour moi dans mes 5 dernières années de lectures de BD.
    C’est caricatural, certes, mais pas tant que ca et c’est juste pour faire encore plus rire le lecteur, car c’est jamais facile ou neuneu.
    C’est tout simplement trop bon.

    répondre

  • […] en parle sur les blogs : Blog-o-noisettes, Mes contemplations et mes digressions, Madmoizelle, Je ne sais pas choisir, Chroniques de […]

    répondre