Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Le passage de la nuit, Haruki Murakami

Premier livre du challenge ABC : une valeur sûre avec mon auteur favori, Haruki Murakami. Je n’ai pas lu tous ses ouvrages mais c’est mon objectif dans la vie (rien que ça), parce qu’on ne ressort jamais vraiment indemne de la lecture d’un de ses romans et que c’est, à mes yeux, à ça que sert la littérature : vous bouleverser, vous changer, vous faire voir la vie autrement.

(merci à Gaëtan pour la photo)

Le passage de la nuit raconte, comme son titre l’indique, une nuit dans la vie de plusieurs individus, dont les destins sont mêlés ou vont se croiser. Le destin d’une jeune fille, tout d’abord, Mari, qui décide de fuir sa famille en passant la nuit dehors. Son parcours nocturne va être parsemée de rencontres insolites : un musicien, une prostituée, une gérante d’hôtel de passe.

On découvre un autre Tokyo, différent de celui que nous dépeint habituellement l’auteur. La capitale nippone est plus mystérieuse, inquiétante et fascinante à la fois, comme peuvent l’être les villes plongées dans le noir.

En parallèle, on pénètre, via les yeux du « point de vue », une sorte de narrateur, dans la chambre d’Eri, la sœur de Mari. On observe son sommeil, qui sera troublé par des événements proches du fantastique, univers cher à Murakami. Je ne suis pas une grande adepte de ce genre, mais la nuit nous permet de croire ce que l’on souhaite : fantastique ou simple rêve ? Difficile de le savoir vraiment…

Loin d’être mon Murakami préféré, Le passage de la nuit m’a quand même embarquée et j’ai suivi avec curiosité ces destins plongés au cœur de la nuit. Si vous aimez cet auteur, allez-y. Si vous ne le connaissez pas, lisez plutôt « La ballade de l’impossible » ou « Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil » : vous allez adorer.

Le passage de la nuit, Haruki Murakami
15 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Ben moi j’ai pas du tout aimé Murakami, et pourtant c’est pas faute d’avoir essayé ><

    répondre

  • Murakami, Haruki, ou Murakami tout court ?

    répondre

  • C’est aussi l’écrivain préféré de mon père, je crois qu’il veut aussi tout lire de cet auteur du coup, vous deux, vous me donnez envie ! Le truc c’est que mon but en ce moment c’est de tout lire Dostoïevski ! (Chacun ses obsessions ! ^^)

    répondre

  • Je l’ai lu cet été un aprem au soleil, bien mais je suis restée sur ma faim, j’en aurais voulu plus parce que je suis une grosse fan aussi de mr Murakami, et petit à petit je commence à en venir à bout de son œuvre…. T’as lu les chroniques de l’oiseau à ressort ? Fabuleux ! Kafka sur le rivage ? Et la course au Mouton sauvage ? Ce dernier m’a beaucoup plu. Ohlala j’arrete je pourrais en parler des heures…

    répondre

  • Noémi : tu peux faire un Dostoëivski, un Murakami, en alternance ;)

    Nanikaa : Les chroniques de l’oiseau à ressort, c’est mon préféré je pense ! Incroyable ! Kafka sur le rivage, pas encore. Et La course au mouton sauvage, je l’ai lu deux fois, mais il ne m’a pas beaucoup marquée.

    répondre

  • Deux fois et il ne t’a pas marqué ? Pourquoi le relire alors ?
    Il te reste aussi les amants du spoutnik (adoré!), par contre j’ai jamais réussi à rentrer dans « Après le tremblement de terre ». Et en ce moment je lis des nouvelles, « Saules aveugles, femme endormie ». Allez j’arrete de polluer ton blog.

    répondre

  • En fait, il ne m’a tellement pas marquée la première fois que j’étais persuadée de ne pas l’avoir fini. Du coup je l’ai relu, « pour le terminer », et à la fin, je me suis rendue compte que j’étais déjà allée jusqu’au bout ! (pas très malin…)

    Les amants du Spoutnik, déjà lu et adoré :)

    Après le tremblement de terre, je l’ai déjà lu aussi, mais sans passion. Heureusement que c’était court.

    Il me reste La fin des temps, L’éléphant s’évapore, Danse danse danse, et aussi l’Autoportrait de l’auteur en coureur de fond. Et je pense relire les chroniques de l’oiseau à ressort un jour, car vraiment, celui là m’avait transportée ! Je ne connaissais pas « Saules etc », il est bien ? (cool, un de plus à découvrir)

    Et tu ne pollues pas du tout mon blog, au contraire ! :) J’adore parler de ça !

    répondre

  • Hé bien Juliette, je crois que tu es mûre pour la place de présidente du fan club de Murakami.
    Pour la petite histoire, je suis rentré dedans conseillé par Julie (mon ex libraire mignonne à lunettes) par Kafka sur le rivage (qui demeure un de mes préférés).
    J’ai enchaîné avec Au sud de la frontière, à l’Ouest du soleil et La fin des temps. Même magie qui s’opère
    Puis la course au mouton sauvage car il en fait quelques allusions dans d’autres ouvrages et que je trouvais ça frustrant. Comme Juliette, je ne parviens pas à m’en souvenir…
    Ensuite, il y a eu danse, danse, danse qui est peut-être celui qui m’a le moins emballé mais les récits d’Après le tremblement de terre m’ont réellement embarqué.
    J’ai admiré l’exercice des nouvelles plutôt que de l’immense épopée comme dans ses autres romans.
    Récemment, j’ai lu la ballade de l’impossible sous les bons conseils de la jeune dame qui nous héberge sur ce blog et là, je fais une petite pause avant de continuer mais en effet, je pense qu’il rejoindra avec Coe (et bientôt Hornby) les auteurs dont j’ai tout lu.

    répondre

  • Je n’ai jamais lu cet auteur… j’y penserai quand j’aurai lu la vingtaine de livres de ma pàl ;)

    répondre

  • Juliette présidente ! Juliette présidente !

    répondre

  • Allez, on monte une assoc’ ? ;)

    Olivier S : lis les chroniques de l’oiseau à ressort, tu vas pleurer de bonheur tellement c’est bon !

    répondre

  • Je m’y mets en rentrant, il est dans mon étagère du bureau je pense : http://twitpic.com/uhllb
    Oui mes collègues me prennent pour un fou parce qu’elle me sert de stock tampon de bouquins pour ne pas être dépourvu quand j’en finis un sur le trajet aller vers le travail :-)

    Pour l’asso, on pourra avoir des T-shirts Mouton Sauvage pour concurrencer Wolf ? Si oui je signe !

    répondre

  • Excuse moi ^^ j’avais oublié l’existence des autres auteurs qui portent le même nom que le tien ^^

    Celui dont tu parles là.
    Celui qui a écrit Kafka sur le rivage etc.

    répondre

  • Murakami est également mon auteur préféré, et je l’ai découvert par hasard il y a presque 6 ans, à un salon du livre de poche où je travaillais. En me promenant parmi les stands, j’en découvre un qui propose de la littérature japonaise, moi férue de nipponeries et de manga, je me suis dit que je devais m’y mettre! j’ai pris le premier poche en main, c’était La course au mouton sauvage, car la couverture me plaisait. Je ne l’ai pas lâché et c’est même devenu mon livre préféré ! mais je n’ai pas lu tout Murakami d’un coup, je fais durer le plaisir, en ce moment je lis Autoportrait de l’auteur en coureur de fond ! et c’est lui qui m’a donné le nom de ma future assoc’ « L’oiseau à ressort »… bref une belle histoire entre Murakami et moi !

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.