Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

En croisière – De Raiatea à Bora Bora

Nous quittons donc Moorea le 1er juillet, à l’aube, pour rejoindre Papeete, avant de reprendre un avion nous emmenant à Raiatea. Ces petits trajets en avion étaient chouettes, car ils nous permettaient de prendre un peu de hauteur et de découvrir les îles autrement. Les photos ci-dessous ont été prises par Gaëtan : quand je suis dans un avion, je fais pas trop la maligne !

Barrière de corail Polynésie

Raiatea est le point de départ de nombreuses croisières et c’est de là, donc, que nous avons embarqué à bord de notre bateau, de la compagnie Tahiti Yacht Charter, pour 3 jours / 3 nuits jusqu’à Bora Bora. La traversée entre les deux îles ne dure que 4 heures, le reste du temps était consacré aux activités dans les lagons.

En arrivant sur le quai, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, et la surprise a été grande : un catamaran rien que pour nous, avec à bord un skipper et une cuisinière, Jérôme et Antonella, tous les deux adorables (c’est un peu le maitre mot de ces vacances).

Je n’ai pas le pied marin, et comme je suis de nature un peu angoissée, j’avais super peur d’avoir le mal de mer : on verra dans la suite du billet ce qu’il en a été !

Les horaires sur le bateau étaient assez plan-plan : lever vers 7h, déjeuner à 12h, dîner à 19h, coucher à 20h30 en moyenne (on a même réussi à se coucher à 20h une fois, après avoir dîné à 18h45). On profite comme ça au maximum du soleil dès le matin, et le soir, une fois qu’on a dîné, il n’y a a pas 36 000 choses à faire (pas de télé, pas d’internet), donc on en profite pour se reposer. Comme le soleil se couche tôt, (17h30-18h), en plus…

On s’est très rapidement dit que ça allait nous plaire : en fait, peu après notre arrivée sur le bateau, quand ça a été l’heure de déjeuner. Antonella nous a apporté une assiette, je pense que je m’en souviendrai longtemps. Un chaud-froid de thon, avec des graines de sésame, et des sushis maison de folie, le tout accompagné d’une bonne salade (poivrons, carottes, salade, chou, concombres). J’ai rarement mangé un truc aussi bon (et aussi beau) de ma vie.

Chaud froid de thon

Là on a compris que ça rigolerait pas ! Et tous les repas ont été de ce style, une merveille.

quiche maisonQuiche maison / salade (simple mais on venait de faire une traversée… mouvementée)

mahi mahi sauce vanilleMahi mahi sauce vanille, riz, carottes / brocolis, et gâteau de bananes végétales

brochette de crevettesBrochettes de crevettes, riz au lait de coco, feuilleté aux légumes

Les activités durant la croisière étaient simples (rien que de reparler de la croisière, j’ai le mal de terre qui revient, bouh) mais agréables. On a notamment visité une ferme perlière, où on a appris comment étaient fabriquées les fameuses perles de Tahiti.

visite ferme perlière tahiti

ferme perlière tahiti

ferme perlière tahiti

C’est un processus assez complexe, la ferme qu’on a visitée avait un greffeur japonais qui s’occupait de venir mettre les petits coquillages ronds dans l’huitre précédemment incisée, pour que cette dernière puisse ensuite créer de la nacre tout autour. C’est un travail qui a l’air très méticuleux et colossal : la ferme visitée possédait plusieurs dizaines de milliers d’huitres. Il y a plusieurs formes et tailles de perles et les plus chères sont les plus rondes, les plus brillantes et les plus grosses (il faut des huitres âgées de 4 ou 5 ans pour les obtenir). Vous trouverez un peu plus d’explications ici si ça vous intéresse :)

On a aussi pu profiter d’un massage à l’Intercontinental de Bora Bora, hôtel supra luxueux, et on a bien profité du spa qui allait avec le massage. Ma masseuse était un peu brutale, je n’ai pas adoré (je fais la vieille difficile, j’ai honte) mais l’endroit était chouette quand même, et Gaëtan était content de porter pour la première fois de sa vie un string en papier (j’ai hésité à ajouter la photo ici mais bon, je n’assume pas complètement, donc si vous voulez voir Gaëtan en string, il faut fouiller sur FlickR).

On a également eu le droit à un dîner à l’Intercontinental, toujours, où j’ai goûté pour la première fois de ma vie… du caviar ! Bon euh, je suis nulle en gastronomie mais je trouvais que ça avait le goût de la mer. A côté de notre table, il y avait une famille dont le père était tout bonnement flippant, genre psychopathe engueulant ses enfants parce qu’ils n’avaient pas faim, et critiquant le serveur parce qu’il n’avait pas posé son assiette dans le bon sens. On aurait dû filmer, c’était impressionnant :)

Dernière activité : le canoé ! Il y en avait deux sur le catamaran, qu’on pouvait prendre pour aller faire le tour d’un motu ou pour se rapprocher d’un endroit où faire un peu de snorkelling. C’était bien chouette et au moins on peut dire qu’on a fait un peu d’exercice pendant nos vacances ! Je ne suis bien évidemment pas tombée à l’eau en montant et descendant du canoé, contrairement à quelqu’un d’autre, qui est tombé et a ensuite passé son temps à me prendre en photo pour guetter une éventuelle chute de ma part. C’est moche !

canoéNon, non, je ne tomberai pas !

Au niveau de la navigation en elle-même, je pense pouvoir confirmer que je n’ai pas le pied marin. Pas de mal de mer pour moi (Gaëtan m’a avoué un petit vomito après la croisière, brrrr), mais on a quand même souffert un peu lors de la traversée entre les deux îles : on était pas mal secoué, j’ai cru que toute la vaisselle allait se casser dans l’armoire, et j’ai passé les 3/4 du temps allongée en attendant que ça passe ! Mais j’ai surtout ressenti un énorme mal de terre, qui a duré plusieurs jours après la fin de la croisière : dès qu’on était sur la terre ferme, ça tanguait sévère !

J’ai préféré les moments où on était dans le lagon, beaucoup plus calmes. En revanche, un moment fort de la traversée restera quand même notre arrivée à Bora Bora, où une dizaine de dauphins nous a littéralement accueillis ! Même si cette fois-ci on n’a pas pu les caresser, c’était magique de les voir s’amuser, et surtout en liberté.

dauphins

Les dauphins jouent à nager juste devant le catamaran

Averse à Bora BoraAverse

Après la pluieAprès la pluie

piroguesLes pirogues venaient de temps en temps se mettre dans notre sillage pour prendre de la vitesse

pirogues

Gaëtan s’amuse avec l’appareil photo pendant que je lis

Voila pour la croisière ! Gaëtan a adoré le fait de pouvoir plonger dans l’eau à n’importe quel moment et d’être coupé du monde comme ça. De mon côté, je ne suis pas une grande nageuse (c’est le cas de le dire, si vous saviez) donc je n’en ai pas autant profité, et je ne pense pas que je repartirai en croisière de sitôt. Un de mes regrets : le fait d’être sur un bateau ne permet pas de visiter vraiment les îles, on les voit toujours de l’extérieur, depuis la mer. En même temps, c’est une autre façon de vivre la Polynésie, donc je suis contente de l’avoir fait, c’était une bonne expérience.

Prochaine étape : Tikehau !


Vous aimerez aussi


En croisière – De Raiatea à Bora Bora
21 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Plus le récit des vacances avance, plus il me fait rêver :)

    répondre

  • C’est un vrai plaisir de lire ces compte-rendus et les photos font rêver!
    (humm le mahi mahi!)

    répondre

  • Les croisières ne m’attirent pas sur les gros paquebots mais sur un petit catamaran, !a me plairait je crois ! A condition que ça ne bouge pas trop évidemment (quoique, maintenant question nausées, je gère comme une pro :D) Et en plus au large des îles ça doit être magnifique, ces eaux bleues transparentes et toute cette végétation qu’on peut admirer de loin… Ah j’en rêve !
    J’aime bien vos photos, on a l’impression de partager un bout de vos vacances avec vous. Merci de nous faire des compte-rendu aussi chouettes !

    répondre

  • les enfants vous m’avez donné faim. alors que je viens de déjeuner. :d

    répondre

  • Arf je ne suis pas super a l’aise en bateau non plus et je me sentirai enfermée du fait de rien pouvoir visiter, mais je pense que c’est quelque chose a faire :)

    répondre

  • Cool de la nouvelle lecture pour mes longues après midi…

    répondre

  • LA suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vite !!!!!!!!!!!!!

    répondre

  • @gonzague: j’ai honte mais on a jamais autant mangé de thon rouge… tellement bon !

    Je crois que la croisière a été mon passage favori pour ma part. J’aurais aimé faire un peu de voile cependant. Mais ce cata était vraiment chouette, confortable, on était bercé… Et le système des toilettes où tu dois pomper l’eau de mer m’a fait rigoler aussi, mais bon je vais pas trop insister dessus (hihi).

    répondre

  • Bon c’est le premier article que je commente sur Tahiti mais je te lis attentivement. Tu me vends tellement du rêve… :)

    Moi j’aurai vraiment adoré la croisière parceque justement j’adore passer des journées entières dans l’eau. J’ai du être poisson dans une vie antérieure…

    répondre

  • Bande de petit chanceux ! Profitez bien ;)
    C’est sur que ca donne envie de faire des croisères en catamaran !

    répondre

  • Je suis comme toi, je ne suis pas une grande nageuse (j’ai failli me noyer enfant, ça laisse des traces), mais rien que pour ces plats de ouf guedin (oui, je parle en verlan quand je suis à fond… enfin, à donf !), ça me donne trop envie ! Et non, je ne pense pas qu’avec mon ventre ;)

    répondre

  • Dis donc c’est une torture ces photos!!Enfin je vais être un peu plus charitable que ça et je vais dire: profitez en trop trop trop bien!!

    répondre

  • donc, sérieusement, il faut que je parte en croisière à Tahiti bientôt. Ca me donne franchement TROP envie!

    répondre

  • Que d’aventure! C’est vrai que tu fais ta difficile avec cette histoire de massage, de string et de caviar… On n’a pas idée! ;)
    Cela dit, pour avoir eut la chance d’en gouter du russe, je doute de la qualité du caviar polynésien, mais peut être me trompe-je!

    Et pis le mal de mer, on y passe tous un jour ou l’autre!

    répondre

  • @Cynthia : oh la, grosse pression pour la suite alors ;) on va revenir dans du plus classique pour la fin du séjour, malheureusement :/

    @Miss Poppycock : et encore, je n’ai pas pu prendre en photo le boeuf de nouvelle zélande avec la sauce au poivre maison, aaaaah un truc de malade :D mais le mahi mahi c’était bien bon aussi !

    @Annouchka : c’est vrai que ça fait rêver, toutes ces couleurs… Merci à toi de me lire, ça me pousse à continuer à vous raconter, et ça me replonge presque dans l’ambiance de là bas…

    @Gonzague : ça va, c’est du poisson, c’est léger ;)

    @Powings : oui, heureusement qu’on avait des petites activités prévues à terre, sinon je serais devenue dingue aussi ;)

    @Ma soeur : profite, c’est bientôt fini, mes vacances ne durent pas éternellement malheureusement :/

    @Jeanne-Soso : je me dépêche je me dépêche :D

    @Gaëtan : on va éviter de parler de la chasse d’eau en effet, pouah quelle horreur ce truc :D Pour ceux que ça intéresse, il fallait pomper à la main une vingtaine de fois pour un petit pipi, et tout ça allait directement dans la mer. Quand c’était plus qu’un petit pipi, il suffisait de regarder par la fenêtre pour voir dans l’eau ce qu’on venait de pomper… MIAM MIAM MIAM ! (tout de suite, la croisière est moins glamour)

    @Noémi : ah oui tu aurais adoré alors ! En plus l’eau était super bonne, on rentrait dedans hyper facilement c’était top !

    @Victor : profitez, profitez… on est rentré maintenant :/ snif !

    @L’oeuf qui chante : je pense que c’est ce qui m’a le plus marquée dans la croisière, les repas !! Donc je te comprends ;)

    @Clémence : héhé désolée pour la torture :)

    @Camille : on s’organise ça bientôt ? ;)

    @Lilith : en effet ça ne doit pas être leur spécialité, le caviar ! Mais de toutes façons je suis assez difficile :/ Et je préférais la « simplicité » des plats d’Antonella, c’était délicieux et ça faisait vraiment cuisine de la maison, huuum j’adore !

    répondre

  • Wahou…comme ca avait l’air trop bien..j’ai adore tes photos de nourriture…et la croisiere en catamaran quasi rien que tous les deux, j’adorerais tester bien plus qu’une croisiere sur un gros paquebot avec 1200 passagers…mais j’avoue que j’ai le mal de mer…et donc j’aurais peur d’etre malade tout le temps…et les dauphins qui vous accueillent…ca doit etre magique !!

    répondre

  • Toujours aussi waow, quel régal !
    (et je viens de découvrir le mal de terre, je n’en avais jamais entendu parler !)

    répondre

  • @Surfcity : pour le mal de mer, oui j’avais peur aussi. Dans le lagon vraiment ça passe mais la traversée était quand même hard core :) Heureusement, ils ont du mercalm à bord :)

    @Shalima : je ne connaissais pas non plus mais c’est sacrément violent ! Parfois, au resto de l’hôtel de Tikehau, je devais m’accrocher à la table tellement ça tanguait :) (les gens ont dû me prendre pour une folle)

    répondre

  • ohhhhh c magnifik!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! les dauphins juste a coté les perles !! tout koi! merci de ta visite !

    répondre

  • @Mimosette : oui, tout était paradisiaque :) Merci à toi :D

    répondre

  • Ces plats ont l’air délicieux! J’adore découvrir de nouvelles choses à manger, voilà que je salive devant mon écran. Quelle chance vous avez!

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE