Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Derniers jours à Papeete…

Le voyage à Tahiti se termine, nous quittons Tikehau pour rejoindre Papeete, où nous passerons une journée et demi avant de reprendre l’avion pour Paris. En arrivant, nous sommes accablés par la chaleur : ici, on le comprend vite, on est en ville, et il n’y a pas d’air ! On découvre notre hôtel climatisé, froid dans tous les sens du terme : l’accueil au Tahiti Nui n’est pas celui qu’on a connu dans les îles. La déco est spéciale : du noir, du blanc, et un faible éclairage bleuté. Mais l’hôtel est bien situé : on accède au centre ville en quelques petites minutes à pieds.

Hôtel Tahiti Nui Papeete

Après avoir posé nos affaires, nous décidons de partir à la découverte de la ville. On a une visite guidée prévue le lendemain matin mais on se dit qu’on ne va quand même pas passer l’après-midi enfermés dans la chambre. Et surtout, il faut qu’on mange ! On se dirige donc vers le marché de Papeete, largement encensé dans notre guide (toujours le petit futé, que j’ai trouvé assez moyen au final, beaucoup d’adresses bof ou erronées).

PapeeteImmeuble sur le chemin vers le marché

Marché de PapeeteLe marché : on arrive un peu trop tard…

Marché de Papeete

Marché de PapeeteLe marché vu de l’étage

Sur deux étages, le marché est hyper vivant… le matin ! Malheureusement, il est déjà trop tard quand on arrive, beaucoup d’étals sont fermés. C’est un lieu qui semble malgré tout très touristique, puisqu’on y a trouve autant de vendeurs de souvenirs que de vendeurs de poissons, fruits ou légumes.

De toutes façons, on est épuisé par la chaleur, donc on décide de rentrer, après avoir mangé un sandwich. Et c’est une fois à l’hôtel que, miraculeusement, on trouve un wifi non sécurisé : on passera donc le reste de la soirée sur l’ordi… (la honte mais on n’avait pas été sur le net depuis 12 jours)

Le lendemain matin, notre guide arrive pour la visite de la ville. Elle s’appelle Sonia, et nous explique que la ville, c’est bien, mais qu’on en a vite fait le tour. Elle nous propose donc de quitter un peu Papeete et d’aller visiter quelques autres coins de Tahiti. C’est ainsi que nous avons découvert la pointe Vénus, belle plage de sable noir où de nombreux enfants jouaient. C’est ici que James Cook jette l’ancre quand il découvre l’île de Tahiti au 18ème siècle.

Puis, le trou du souffleur : un trou sur le bord de la route, qui souffle de l’air super fort, en faisant du bruit, le tout étant provoqué par les vagues et le courant de la mer (j’explique super mal). Et enfin, les trois cascades (qui sont, comme leur nom l’indique, des cascades). Ça fait du bien de sortir de la ville, il fait moins étouffant et on profite une dernière fois de la nature polynésienne.

Pointe de VénusPlage de la pointe Vénus et son sable noir

le trou du souffleurGaëtan à deux doigts de s’envoler : le souffle du trou est puissant !

Trou du souffleur

Les trois cascadesEn route vers les Trois Cascades

les trois cascades tahiti

Les trois cascadesDes Polynésiens prennent Gaëtan en photo et lui montrent le résultat : ils ont téléchargé une appli, et Gaëtan se retrouve déguisé, ce qui fait beaucoup rire tout le monde :)

Après cette excursion, nous retournons à Papeete, où nous demandons à notre guide de nous montrer la mairie. Nous découvrons un grand bâtiment mais surtout, devant, plein de stands de souvenirs, ainsi que des associations en plein concours de décoration en coquillages.

Associations coquillages Papeete

mairie de papeete

Dernière étape de notre visite guidée : l’Assemblée de la Polynésie Française. Où nous tombons sur une exposition sur les essais nucléaires en Polynésie. Gaëtan est passionné par le sujet, on dit donc à notre guide qu’elle peut nous laisser là, on va passer un peu de temps à regarder l’expo. On apprend pas mal de choses : où les essais ont eu lieu, l’ignorance de la population locale quant aux dangers, la vie des militaires, la prostitution…

Exposition Au nom de la bombe Papeete

exposition au nom de la bombe papeete

Nous déjeunons ensuite rapidement aux Trois Brasseurs : je ne sais pas si ça fait partie de la même chaine que celle qu’on a en France, à mon avis oui. Mais Gaëtan a pu y déguster un délicieux sandwich au thon (frais et cru), tandis que de mon côté, un peu malade, je me contentais d’un sorbet au citron… (il faisait trop chaud). Tout à fait par hasard, on y a croisé Jérôme, notre skipper sur le catamaran ! Avec l’éclipse, Tahiti Yacht Charter avait pas mal de boulot et avait dépêché plusieurs bateaux à Tahiti. On a donc papoté un peu avant de lui dire au revoir…

La journée se poursuit : l’après-midi, nous avons rendez-vous avec Maui, de l’office du tourisme, pour une interview. Pour valoriser cette opération de communication, ils ont interviewé tous les couples ayant gagné un séjour à Tahiti soit, si mes souvenirs sont bons, 8 couples (Français mais aussi Américains). Le tournage a eu lieu à l’Intercontinental de Papeete, très bel hôtel pour ce qu’on en a vu. Et on a été super gâtés : Maui nous a offert des perles de Tahiti (!), de la vanille, du monoï, une tortue sculptée aux Marquises… On a encore une fois pu apprécier la gentillesse des Polynésiens, et aussi leur état d’esprit, hyper cool, sans stress.

Interview office du tourismeAprès notre interview, on a inversé les rôles : Gaëtan a posé quelques questions à Maui

Et le soir, découverte des fameuses roulottes de la place Vaiete : chaque soir, des roulottes s’installent sur la place et vendent de la nourriture. On a passé un temps fou à choisir notre roulotte : nourriture chinoise, poisson cru, crêpes bretonnes… On ne savait plus où donner de la tête. On a fini par opter pour la roulotte Chez Mamy, où on a mangé un délicieux Chao Men : des nouilles, de la viande… C’était délicieux. Après le dîner, on observe pendant quelques minutes de jeunes polynésiens qui font du break dance sur la place. Puis il est l’heure de partir pour l’aéroport.

roulottes place vaiete papeete

Roulottes place VaieteRoulotte Chez Mamy

Roulottes place Vaiete Papeete tahitiLe chef !

Chao Men Chez Mamy PapeeteMiam ! (on voit mes jolies perles, aux oreilles)

La suite, vous la connaissez : 21 heures d’avion, une semaine pour se remettre du décalage horaire, et je ne sais combien de mois pour que les regrets de ne pas vivre là-bas s’éloignent.

C’en est fini de ce récit de voyage en Polynésie. Il me restera à poster les vidéos qui sont en cours de montage et qui font suite à l’épisode 1 que vous avez peut-être déjà vu. C’était, globalement, de superbes vacances, même si un peu trop courtes (le vol est long, et il y a tellement d’autres îles à voir) et peut-être trop luxueuses pour nous (je pense que parfois, on aurait préféré être plus en contact avec les habitants, dans des pensions de famille).

Petit pincement au coeur, car vous raconter tout ça me donnait l’illusion d’y être encore un peu. J’ai maintenant hâte de repartir, loin, ailleurs, pour partager ça à nouveau avec vous. Prochaine destination encore inconnue mais j’ai très envie de Japon ou d’Asie du sud est. On verra où le vent nous porte…!


Vous aimerez aussi


Derniers jours à Papeete…
10 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Wow toujours un super article qui donne envie, vous avez eu du beau temps, on a pris soin de vous …piouff génial tout ça.
    Le Japon, ça doit etre génial !

    répondre

  • c’est comme dans un rêve parti aussi loin est toujours une bonne expérience , on regrette souvent de ne pas rester la bas mais entre vacances et habitation il y a quand même un monde , c’est comme pour paris pour moi s’était un rêve d’être ici quand je venais en vacance je ne voulais plus repartir et au final ben ca ressemble pas plus a un mauvais film ou on pense juste a travailler plus pour gagner plus !

    répondre

  • je rebondis juste sur le fait que tu dises regretter de ne pas y vivre.
    J’ai vécu en Guadeloupe, qui est absolument magnifique. Pour y passer des vacances.
    La réalité sur place, quand on y vit est complètement différente, et pour tout dire, j’ai très très mal vécu mes 3 années là bas.
    Alors c’est différent, la Guadeloupe c’est pas du tout la même relation à la France métropolitaine, donc c’est pas la même expérience, mais certains endroits, je pense que c’est tellement beau à connaître en vacances qu’il vaut mieux justement ne garder en tête que des beaux souvenirs, comme les tiens!

    répondre

  • Alala, en tout cas vous en avez bien profitez, vous avez découvert plein de belles choses et c’est le principal.
    Mais c’est vrai que dans ce genre d’aventure, c’est toujours agréable de pouvoir partager avec les gens du coin.

    répondre

  • @baramode : oui c’est ce qu’on s’est dit aussi, mais au final, les gens ont quand même l’air d’avoir la belle vie là bas, c’est tellement tranquille… après il faut aimer le calme :)

    @Camille : c’est ce qu’on pensait, « ça doit pas être pareil d’y vivre que d’y passer des vacances », mais malgré tout, pfiou, tous les Français qu’on a rencontrés là bas ne regrettaient pas un seul instant d’être venus s’installer… (je pleure)

    répondre

  • mon voyage en polynesie j ai visite papeete moorea iles de motu iles de taha’a papetoia les gens sont tres gentils les paysages merveilleux que de souvenire mon voyage s est effectuer sur le paul gauguin

    répondre

  • 04/06/2011- Super voyage quand mème !
    Pour avoir fait la Martinique 2 ans et avoir vécu aux Etats unis plusieurs mois en L.A et Frisco,ça à l’air trés chouette . De plus je pense que si vous venez pour découvrir et accepter les rites et coutumes du coin , manger local , partager les moments sympas avec les gens du coin , vous ne pouvez que vous faire des amis et de supers souvenirs .Ceux qui y vont pour faire les beaux , et les « blazeur du 16ème « ,restez couchés ,vous aurez économisé 21 h d’avion . Quand je suis parti aux States avec 2 copines , nous avions avec nous un gars de ce style et on a failli plusieurs fois se F… sur la figure(restons polis !). S vous partez à plusieurs ne partez qu’avec des personnes que vous ne connaissez que trés bien (pas de « recrutement à la va vite sur annonce  » comme on avaient fait . Au bout d’un mois aprés les avoir raccompagnéà l’aéroport ça c’est génialement passé pendant 7 mois et demi entre L.A Frsco , Las Végas , Phoenix etc..Mais c’est une autre histoire . En tout cas , comme me disait un copain aveugle , avant que je parte « dans la tète ou bien calé dans un siège d’avion , rien n’est plus beau que le voyage si ce n’est ….Sa préparation . Bon voyage à tous . Alan.

    répondre

  • Merci pour ce magnifique reportage. Je me prépare aussi cette année a Papeete en Avril et je hate de découvrir tout ca. Bonne continuation. Lucia

    répondre

  • Votre voyage est magnifique !! Merci à vous de me rappelez de nombreux souvenir sur les deux ans que j’ai vécu à Tahiti.

    répondre