Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Trois chouettes lectures

Ça y est, la mauvaise passe littéraire est passée, j’ai eu la chance de tomber sur 3 chouettes livres ! Chouettes mais très différents, je suis passée d’un univers à un autre, c’était top. Et du coup, j’ai beaucoup lu ces jours derniers, je suis contente :)

Les anges n’ont rien dans les poches, Dan Fante ♥♥♥

J’ai tenté de tenir ma résolution (c’était avant ma virée chez Millepages), et ai donc pioché dans ma bibliothèque plutôt que de me ruer sur de nouveaux livres. Et j’ai bien fait : j’ai beaucoup aimé Les anges n’ont rien dans les poches. C’est cru, c’est dur, mais j’aime ce genre de littérature. On suit le héros, alcoolique, qui va de cure en cure et d’échec en échec, tandis que sa femme le trompe et que son père décède. Incapable de gérer la situation, il part alors avec la carte bleue de son épouse, la voiture de son frère et le chien de son père…

Les anges n'ont rien dans les pochesLe livre qui prend aux tripes !

Le héros de Dan Fante s’appelle Bruno Dante. Le père de Bruno était écrivain, ce qui n’est pas sans rappeler l’auteur John Fante, le père de Dan… On se demande sans cesse quelle est la part d’autobiographie dans ce livre, ce qui le rend encore plus intéressant, je trouve.

Malheureusement difficile à trouver, Les anges n’ont rien dans les poches semble être épuisé un peu partout, à part sur le site de la Fnac. Apparemment, il fait partie d’une trilogie ou d’une tétralogie selon les sources, je vais me procurer tout ça rapidement je pense, si je trouve la suite !

La bénédiction inattendue, Yoko Ogawa ♥♥

J’ai poursuivi ma découverte de Yoko Ogawa avec ce livre un peu particulier : dans La bénédiction inattendue, une écrivain nous raconte son histoire, par bribes. Des souvenirs de son enfance, une rencontre avec un vieil homme étrange qui porte un lourd fardeau, une histoire d’amour furtive avec un chef d’orchestre… Chaque petite histoire nous permet d’en apprendre plus sur sa vie et sur la façon dont elle est devenue écrivain.

Ici aussi, on se demande où est la part de vrai et la part de faux : c’est toujours délicat quand le narrateur est un écrivain. Un livre un peu étrange, un peu à part. Je ne le conseille pas forcément, j’ai passé un moment agréable mais pas transcendent.

La bénédiction inattendueLe livre bien mais pas fou

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows ♥♥♥

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, et comme toujours quand un bouquin a beaucoup de succès, je m’en méfie (je suis bête parfois – Harry Potter aurait dû me servir de leçon). Heureusement que vous étiez là pour me le conseiller en commentaire, j’ai fini par l’acheter et je ne l’ai pas regretté !

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patatesLe livre wouhou, trop bien, ça décoiffe !

Dans ce livre, Juliet, écrivain vivant dans un Londres ravagé par la Seconde Guerre Mondiale, commence une correspondance avec quelques habitants attachants de l’île de Guernesey. Pendant l’Occupation, pour sauver leur peau, ils ont dû inventer un cercle littéraire, et se sont finalement pris au jeu. Ce roman est une suite de lettres entre ces protagonistes.

On s’attache à eux, on apprend des choses sur la vie sous l’Occupation à Guernesey, on découvre aussi des choses sur les rapports humains. C’est souvent drôle, touchant, tendre. Un peu désuet parfois, mais ça contribue à son charme. J’étais vraiment triste quand je l’ai terminé, j’aurais aimé que ça continue !

Bref, à lire, vraiment ! Il est disponible sur Amazon.

Prochaine lecture : je viens de commencer L’antivoyage, de Muriel Cerf. Pour l’instant, je n’accroche pas des masses…

Trois chouettes lectures
33 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Hello,
    pour rebondir sur le dernier livre, je t’en conseille un autre basé sur une histoire de correspondance : 84 Charing Cross Road – Helene Hanff. L’histoire d’une américaine qui va entretenir pendant + de 20 ans une correspondance avec un libraire spécialisé en livres rares à Londres. Je suis tombée sur ce livre dans le tiroir de mon premier bureau, laissé par la précédente… Un coup de coeur. Il y a une suite mais elle ne vaut pas le coup, car elle n’a pas construite sur le modèle « correspondance ».
    A+

    répondre

  • Je n’avais pas accroché moi avec le cercle littéraire, j’ai du mal avec l’humour anglais et le style à la Brontë je crois bien ^^

    répondre

    • Oh bin zut, c’est dommage ! C’est marrant, je me disais que c’était le genre de livres qui plaisait à tout le monde, comme quoi ! :)

      répondre

  • J’avais lu en anglais l’histoire des éplucheurs de patates (comme toi, j’ai du mal avec les romans à succès, je me méfie… donc là je m’étais dit que ça me ferait au moins progresser en anglais) et j’ai été complètement prise par l’histoire et ses personnages, c’était dur de refermer le livre à la fin (je lisais tout doucement, pour faire durer le plaisir). Et ca m’a donné envie d’aller visiter les îles anglo normandes!

    répondre

    • Comme toi, je ralentissais le rythme pour ne pas le finir trop vite ! Effectivement j’ai super envie d’aller à Guernesey, mais j’ai peur d’être déçue : dans le livre, ça semble tellement idyllique ;)

      répondre

  • Ah c’est super que tu aies lu Le cercle des [patates], un très bon roman, de bon choix !

    répondre

  • Bien tentée par le 1er, boite de Kleenex à côté si je comprends bien snif… :-)
    De mon côté, je suis en train de lire « Les lames » de Mo Hayder. Elle n’y va pas avec le dos de la cuillère pour les détails bien sanglants, mais j’aime. J’ai dû être une serial killeuse dans une autre vie ^^

    répondre

    • Pas vraiment de kleenex, en fait, c’est super cru et dur, ça chamboule plus que ça n’émeut en fait :) C’est rigolo que tu parles de Mo Hayder car Ode en parle aussi dans son commentaire (un p’tit peu plus bas), du coup ça m’intrigue vachement !! :)

      répondre

  • ah j’ai moi aussi beaucoup aimé lire « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »! ça fait déjà un bout de temps que je l’ai lu, mais j’en garde un excellent souvenir! j’ai entendu dire qu’il allait y avoir une adaptation cinéma avec Kate Winslet dans le rôle de Juliet… attendons pour voir ;)

    répondre

    • Ah oui, il faut voir, mais j’ai tendance à toujours préférer les livres à leurs adaptations cinés ! J’ai refusé tout net de regarder Harry Potter par exemple (parfois je suis un peu obtus ahah).

      répondre

  • J’avais beaucoup aimé moi le « le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de papates »…ça m’a donné envie de partir découvrir Guernesey!

    répondre

  • Tu m’as convaincue, je crois que je vais acheter le livre Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates !
    J’ai hâte de le lire, surtout que ça traite de la seconde guerre mondiale et j’adore me documenter dessus…

    répondre

    • Oui moi aussi j’adore m’informer sur cette période. Même si on est loin d’un truc pointu, historique etc, je trouve ça intéressant quand même ! Bonne lecture alors, j’espère que ça te plaira !

      répondre

  • Allez hop, Le cercle des machins de patates : commandé ! merci :)

    répondre

  • Je viens de découvrir totalement par hasard ton blog que j’aime beaucoup. On a des points communs (je pense qu’on doit être beaucoup à les avoir) : je suis fan de Murakami et je suis allée en Islande :-)
    Dans le genre très bon polar mais extrêmement trash (en même temps quand on a lu American psycho on peut tout lire !) : Tokyo de Mo Hayder.

    répondre

    • Bienvenue ici alors :) Rah oui, American Psycho, quelle horreur, ahah, j’ai été angoissée pendant plusieurs jours à cause de ce livre ! Mais je note pour Mo Hayder : dans un commentaire un peu plus haut, TiteDelph parle aussi de cet auteur donc vous avez éveillé ma curiosité !

      répondre

  • Rien à voir mais j’aime bien ta coiffure sur la dernière photo ! ^^

    répondre

    • Ahah, c’était un grand n’importe quoi pourtant ! Mes cheveux sont trop longs, je ne sais plus quoi en faire :s

      répondre

  • Hello!
    Je te conseille également « 84 Charing Cross Road  » de Helene Hanff. Si tu n’as pas lu « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » est franchement sympa à lire.
    Prochaine lecture pour moi: « Kaiken » de J-C Grangé!
    Ko

    répondre

    • Je l’ai mis dans ma wishlist, vous m’avez donné envie là :D Bonne prochaine lecture ! (jamais lu Grangé de mon côté)

      répondre

  • J’adore le chat qui s’incruste l’air de rien en arrière plan!
    j’ai la même étagère ikea, mon chat adore monter dessus et faire tomber ce qui s’y trouve…

    répondre

  • Je n’ai pas encore lu « le cercle des amateurs… », pourtant, à chaque fois que je passe devant à la bibliothèque, je me dis « allez, la prochaine fois ». Bon, suite à ta critique, je le prendrais réellement la prochaine fois ;o)
    Pour l’instant, je dois commencer Mille femmes blanches dont on n’arrête pas de parler sur les blogs mais encore une fois, il reste là à me regarder :p sans que je n’accepte de céder à ses regards langoureux !
    Sinon, Vegas a l’air d’avoir pris goût aux photos dis donc ;o)

    répondre

    • Bonnes futures lectures alors :) Il faut que j’achète 1000 femmes blanches aussi, mais je vais essayer de lire un peu ce que j’ai en stock avant :)

      répondre

  • La semaine dernière j’ai rompu avec mon régime « thriller » pour lire mon premier Stephen King : Marche ou crève. C’est Soso qui m’en avait parlé, et intrigué par le court résumé qu’elle m’en avait fait, je l’ai acheté lors de ma dernière commande de bouquins.

    Je ne vais pas te faire un trop gros résumé du livre, je pense que tout est dans le titre, à peu près. Il s’agit d’un évènement sportif annuel très important et surtout très attendu : La Longue Marche. 100 adolescents (uniquement des garçons), pour un seul gagnant. La disqualification se fait par le biais d’une balle dans le tête…

    Le livre met en scène une dystopie aussi effroyable que fascinante. Bien sûr, pas mal de moments sont assez durs. D’autres donnent à réfléchir. le rythme est assez soutenu, même s’il arrive à un ou deux moments qu’il fléchisse légèrement. Quoiqu’il en soit, c’est un roman sérieux ne laissant pas indifférent et qui se lit avec un intérêt grandissant au fil des pages. J’en suis ressorti retourné et déboussolé tant cet ouvrage m’a pris au tripes.

    Donc si tu ne l’as pas lu, je te le conseille vivement. C’était mon premier Stephen King, mais sûrement pas mon dernier :).

    répondre

    • Roh la la tu emploies des mots compliqués toi :D Stephen King me fait un peu flipper, j’en avais lu un il y a super longtemps (je n’arrive même plus à savoir si c’était Shining ou un autre) et ça faisait trop peur…

      répondre

  • […] à ma lecture du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, vous êtes plusieurs à m’avoir parlé de 84 Charing Cross Road. Intriguée, je l’ai […]

    répondre

  • Ah j’adore aussi le cercle littéraire des épluchures de patates, je l’offre à tous ceux qui aiment bouquiner ! J’aurai du penser à t’en parler !

    répondre

  • […] couple de femmes qui rythme la vie des habitants. J’y ai un peu retrouvé l’ambiance du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates : la solidarité entre les habitants, le caractère bien particulier de chacun des […]

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.