Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Une parenthèse à Marrakech

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez déjà pu y apercevoir des bribes de mon dernier voyage : il y a quelques jours, ma sœur et moi nous sommes offertes une parenthèse ensoleillée à Marrakech. Cinq jours pour fuir la grisaille et la routine et pour redécouvrir cette ville si dépaysante !

J'y étais déjà allée en 2011 avec Gaëtan (mes articles de l'époque sont assez collector), et c'était le troisième séjour de ma sœur là-bas : on n'avait donc aucune pression pour les visites, on voulait avant tout se reposer et ne retourner que dans nos endroits préférés.

Arrivées en toute fin d'après-midi dans notre riad, on s'installe et on ne se promène que le lendemain matin. J'avais un chouette souvenir de la Medersa Ben Youssef et nous nous y rendons donc.

medersa ben youssef

La Medersa Ben Youssef

Construite au 16ème siècle, il s'agit d'une ancienne école coranique qui accueillait jusqu'à 900 étudiants. On peut visiter les anciennes chambres, déambuler dans les couloirs, et admirer la cour intérieur et son bassin. Les détails sont incroyables, je n'ose imaginer le nombre d'artisans qui ont travaillé pour obtenir un tel résultat...

medersa ben youssef marrakech
medersa ben youssef
medersa ben youssef marrakech

Les souks

Puis, on déjeune dans un resto plutôt sympa, le Nomad (d'où on a une jolie vue sur la place des épices), avant de déambuler dans les souks. Je voulais absolument voir le souk des ferronniers, décrit par mon guide comme "l'un des endroits les plus insolites de la ville". Je n'irais pas jusque là ;)  Mais c'est sympa de voir les ouvriers créer et fabriquer des chaises, des lampes etc...

restaurant nomad marrakech
place des épices marrakech
souk ferronnier marrakech
souk ferronnier marrakech

Les souks sont relativement calmes, ce n'est pas encore la haute saison à Marrakech. Les vendeurs me semblent également moins insistants qu'en 2011 - chose qui avait particulièrement déplu à Gaëtan à l'époque. De mon côté, j'aime me perdre dans ce labyrinthe (on finit toujours par retrouver son chemin), regarder toutes ces couleurs, sentir les épices... 

Quand on s'aventure dans les ruelles de la médina, c'est encore plus exacerbé : on perd rapidement ses repères (visuels, culturels, olfactifs). C'est déstabilisant mais ça dépayse immédiatement !

la lumière des souks marrakech
souk épices marrakech
souk tapis marrakech

Escapade de luxe au Royal Palm Beachcomber

Après cette balade, il est temps pour nous de rejoindre l'hôtel qui nous a invitées pour trois nuits : le Royal Palm Beachcomber Luxury. On prend un taxi pour une trentaine de minutes : on quitte l'agitation de la ville, direction le calme, le luxe et la vue sur les montagnes de l'Atlas !

Si ma sœur craque immédiatement pour la piscine à débordement et le golf, de mon côté, j'ai un immense coup de coeur pour les jardins de l'hôtel, surtout au lever du soleil. Les oliviers centenaires, les palmiers, la brume du matin... Ma balade en solitaire sur les coups de 7 heures du matin reste sans doute mon plus souvenir le plus apaisé et apaisant du séjour !

piscine royal palm
arbre fruitier
jardin royal palm marrakech
bassin royal palm
bassin royal palm
suite royal palm
jardin royal palm beachcomber marrakech
jardin royal palm beachcomber marrakech
terrasse royal palm

La piscine du spa est sublime également : j'en viens presque à espérer une petite averse pour aller m'y reposer... Mais le soleil brille et ça fait tellement de bien que j'en profite pour rester dehors au maximum.

piscine spa royal palm marrakech

Pendant deux jours et trois nuits, on est un peu comme dans une bulle, on ne sort pas de l'hôtel, on profite de tout ce qu'il y a à faire : j'accompagne ma sœur sur le parcours de golf (ma mission : conduire la voiturette électrique), on joue au tennis, on se baigne, on bouquine...

golf royal palm marrakech
golf royal palm marrakech
golf royal palm marrakech
jardin royal palm marrakech
bassin royal palm marrakech
jardin royal palm marrakech
piscine royal palm marrakech
réception royal palm marrakech
royal palm marrakech
jardin royal palm marrakech
bar royal palm marrakech

On se sent au final assez loin de Marrakech : si la décoration de l'hôtel a des touches orientales, les influences sont également mauriciennes, Beachcomber étant surtout implanté là-bas.

L'agitation de la médina finit par me manquer mais on y retourne pour notre dernière nuit : on dépose nos valises au riad et on file en direction d'un autre coup de coeur de 2011, le jardin Majorelle.

Retour à Marrakech : le jardin Majorelle

Pour nous y rendre, on emprunte un taxi depuis la place Jemaa el-Fna, LA place emblématique de Marrakech, mais pas mon endroit préféré : les vendeurs y sont un peu plus insistants, il y a des calèches partout (et les odeurs qui vont avec). D'autant qu'il fait chaud en ce dernier jour : le thermomètre affiche 30 degrés. Heureusement, on s'échappe pour une nouvelle bulle de fraicheur et de sérénité...

jardin majorelle
jardin majorelle
jardin majorelle

Le jardin a été créé en 1931 par l'artiste-peintre Jacques Majorelle : il s'est inspiré du jardin islamique. C'est en 1937 qu'il invente la couleur emblématique qui orne les murs de sa villa, le sublime bleu Majorelle. Après sa mort en 1962, le jardin est laissé à l'abandon, avant d'être racheté par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé. 

jardin majorelle
jardin majorelle
jardin majorelle
jardin majorelle
jardin majorelle

Après une dernière balade dans la ville et quelques emplettes, il est l'heure pour nous de faire nos valises : tôt le lendemain matin, l'avion nous ramène à Paris...

médina marrakech
médina marrakech chat
médina marrakech chat
médina marrakech

 

Merci Marrakech pour tes couleurs et ton soleil, et merci à l'hôtel Royal Palm Beachcomber de nous avoir accueillies pour trois nuits.

Conseils pour une parenthèse à Marrakech

- Nous avons pris la compagnie Transavia pour rejoindre Marrakech depuis Orly. Notre choix a été dicté par le prix des billets : on a payé 125€ aller-retour par personne pour le vol avec un bagage cabine. Ma sœur a ajouté un supplément de 36€ pour un bagage en soute.

À noter : tout est payant à bord (encas, boisson...). Et à Orly, mon bagage cabine (pourtant de taille réglementaire) a été envoyé en soute : je n'ai pas eu le droit de l'emmener en cabine malgré mes protestations (j'avais mon matériel photo et mon ordinateur dedans). Le personnel m'a menacée, si je refusais, de me facturer 40€ au moment d'embarquer et de l'envoyer en soute quand même à ce moment là. Vous l'aurez compris, je n'ai pas énormément apprécié mon expérience avec Transavia ! ^^ (au retour, ils ont été plus sympa)

- Il y a 1 heure de décalage horaire avec la France : quand il est 9h en France, il est 8h à Marrakech. Les prises électriques sont les mêmes que chez nous, pas besoin d'adaptateur.

- La monnaie est le dirham marocain mais beaucoup d'endroits prennent les euros ou la carte bancaire. Retirez quand même un peu d'argent pour payer les taxis par exemple. En mars 2017, 10 dirhams équivalent à 93 centimes - si vous payez en euros, il est d'usage d'arrondir pour faciliter les calculs (10 dirhams -> 1 euro).

- Nous avons bien apprécié notre déjeuner au restaurant Nomad : on y déguste des plats marocains adaptés aux palais européens. Sans doute pas l'option la plus authentique mais c'est propre, c'est bon, pas trop cher et la terrasse est agréable ! Il y a des options végétariennes :)

- On n'a pas eu l'occasion d'y aller mais pour déjeuner, on nous a également conseillé le Jardin (ce sont les mêmes propriétaires que le Nomad) et la Famille.

- Pour la Medersa Ben Youssef, nous avons payé l'entrée en euros (2€ par personne). Allez-y tôt : nous y étions à 11h30 et il y avait déjà beaucoup de monde pour les photos. Même chose pour le Jardin Majorelle : vers 15h, c'était rempli de monde et donc moins agréable. L'entrée au Jardin coûte 70 dirhams.

- Le Royal Palm Beachcomber est une option idéale si vous souhaitez profiter du soleil de Marrakech sans forcément beaucoup visiter la ville : il faut compter 30 minutes de taxi ou de navette gratuite, et on se sent si bien à l'hôtel qu'on n'a pas forcément le courage d'en sortir. C'est un hôtel de luxe, avec les prix qui vont avec : on y va pour une occasion spéciale (ou si on a les moyens).

Bon voyage !

Une parenthèse à Marrakech
42 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Merci pour ce partage qui tombe à pic pour préparer mon petit séjour à Marrakech ;-)
    Tes photos sont vraiment magnifiques. Bravo !

    répondre

  • Marion Bergamote

    Partir au soleil à cette période, c’est le meilleur moment pour savourer. Nous avons soif de chaleur, et nous attendons le printemps comme le messi…
    Encore de très belles photos qui nous font voyager. Merci pour cette parenthèse !
    (Ça me donne trop envie, mais heureusement, je suis en vacances ce soir et je m’envole pour le pays du soleil levant !)

    répondre

    • Je suis bien d’accord, ça fait vraiment du bien d’aller chercher le soleil et la chaleur quand il fait gris ici ! Oh la la, bon voyage !!

      répondre

  • Tes photos font rêver encore une fois. Je voudrais toutes les encadrer chez moi :-) As-tu déjà envisagé de les vendre? On voit aussi les progrès par rapport à 2011. Même si l’oeil du photographe était déjà là. Bon week-end.

    répondre

    • En réalité je ne me suis jamais dit que ça intéresserait qui que ce soit ;) Je devrais me pencher sur la question :) Merci beaucoup en tous cas !

      répondre

  • Super article pour super endroit !
    Les photos sont magnifiques… ça me donne envie d’y retourner !

    répondre

  • C’est un hôtel magnifique en effet ! Tu n’as pas pu tester Dar Cherifa ? j’avais adoré cet endroit, si paisible …

    répondre

    • Malheureusement non, on n’a vraiment pas passé beaucoup de temps à Marrakech même ! Mais je garde ton précieux lien Townske pour la prochaine fois :)

      répondre

  • Une chouette parenthèse pour souffler un peu en attendant le printemps (de pied ferme) :)

    répondre

  • Sublime article… Les photos me ramènent vers de lointains souvenirs (Marrakech quand j’étais plus jeune avec mes parents), et me font presque sentir la chaleur du soleil marocain, les odeurs des épices et le vent frais du petit matin… au fond de mon bureau à Rennes !
    Merci de m’avoir fait voyager quelques minutes !

    répondre

  • C’est beau <3 J'adore comme t'arrives toujours à trouver des coins colorés peu importe la destination, c'est toujours frais et ça met de bonne humeur.
    Canon Juju!

    répondre

  • Tes photos sont vraiment canon !! Ca m’a donné envie d’y aller tiens, comme tous tes billets d’ailleurs ;)

    répondre

  • Marie France SNOECK

    Merci pour ce beau compte rendu et ces magnifiques photos !
    Moi qui connaît bien Marrakech je n’aurais pas fait mieux !!!!

    répondre

  • Ça fait du bien tes (très) jolies photos remplies de soleil !

    répondre

  • Waouh les photos !

    répondre

  • C’est beau!
    Mais c’est dommage, je garde un mauvais souvenir de cette ville. J’y ai été à 15 ans et je me suis sentie très mal à l’aise et même oppressée par l’attitude des hommes, à l’époque j’étais jeune et pas encore armée pour ne pas y prêter attention. Je me souviens d’un séjour où je me suis sentie en permanence comme une proie, en permanence un peu en danger, les réflexions des hommes pleuvaient, même à l’hôtel. Très pénible et un peu traumatisant. Depuis je n’y suis pas retournée, ça m’a vaccinée… Mais je sais que je le vivrais certainement différemment aujourd’hui.

    Bécot,
    Célestine

    répondre

    • Je comprends ton ressenti, je ne l’ai pas eu mais je pense que c’est une ville qu’on aime ou qu’on déteste. Gaëtan en garde un souvenir vraiment pas chouette, rien que de lire mon article lui a (re)donné des sueurs froides ! De mon côté, j’ai une sorte de réflexe inconscient, je me mets vraiment dans une bulle et je fais totalement abstraction de tout ça, je ne m’en rends même pas compte en fait… J’avais eu un peu plus ce ressenti en Jordanie mais je refuse de me sentir mal à cause de regards déplacés : c’est leur problème à eux, pas le mien ! (plus facile à dire qu’à faire, j’en conviens)

      répondre

      • C’est bizarre, la Jordanie m’a semblée très différente, justement, de ce point de vue! Comme quoi, les ressentis…!

        répondre

        • En fait, je ne l’ai pas précisé, mais en Jordanie (pays magnifique, un des plus beaux voyages de ma vie), je n’ai eu ce ressenti qu’à Amman : on était un peu sortis des sentiers battus avec notre guide et on s’était retrouvés dans des zones pas du tout touristiques… C’est là que les regards se sont faits plus insistants. Mais sinon, aucun problème ailleurs :)

          répondre

  • Merci pour ce magnifique article, ces bels photos, c’est un vrai bonheur de venir ici à chacun de tes nouveaux articles !

    répondre

  • ces photos sont magnifiques. le bleu Majorelle, quelle beauté ! et puis le chat tigré est incroyable ! j’ai une question « technique » : les courts de tennis sont en terre battue ?

    répondre

  • La jolie balade matinale… Quel joli hôtel et une belle parenthèse de repos :)

    répondre

  • La beauté de cet hôtel!! Tes photos sont sublimes – pour ne pas changer – et on sent un côté ressourçant et simple qui me plaît beaucoup!
    Je ne connais ce pays que par le All Inclusive, du coup ça m’avait un peu dégoûtée (en plus, mon estomac fragile n’avait pas trop apprécié), mais dans ces conditions là ça me donne envie de laisser une deuxième chance :D
    Bonne semaine Juliette!

    répondre

    • Merci beaucoup Fanny :) Oui je comprends, ma mère et ma soeur avaient testé une formule pas chère all inclusive en Tunisie il y a des années, elles en étaient revenues écoeurées ^^ Après, je reste une grande fan du All Inclusive au Club Med par exemple, là c’est de la qualité :D

      répondre

  • Les images sont magnifiques. Mais je ne suis pas objective, j’adore cette ville.
    En effet, la police poursuit maintenant les vendeurs trop oppressants, c’était devenu un vrai problème, et ça faisait fuir les touristes.

    répondre

  • 30°C si tôt en mars :O Moi qui voulait aller y faire un tour d’ici les prochains mois, je sens la mauvaise idée ! Ce sera parfait pour une escapade hivernale quand il sera de retour :) Ces bleus et ces roses ne me donnent en tout cas que plus envie de passer quelques jours à Marrakech, il y a beaucoup de belles villes au Maroc mais peut-être est-ce la ville la plus accessible pour un 1er séjour !

    répondre

    • Il faut éviter l’été en effet, sortir le matin et la fin de journée et, quand il fait chaud, profiter de la fraicheur d’un riad par exemple :) Marrakech est la plus connue mais je pense qu’il y a plein de belles choses à voir ailleurs : j’aimerais beaucoup aller à Chefchaouen par exemple !

      répondre

  • Tes photos sont vraiment magnifiques !!
    Les premières photos me rappellent l’Alhambra de Grenade. Le Maroc est sur ma to do, peut être en revenant d’Asie !

    répondre

  • Je suis passée à côté de cet article au cours de l’année et je suis contente que ton bilan 2018 me permette de le voir! Tes photos sont superbes, ça donne des envies d’évasion.

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.