Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Conseils pour un road-trip (en camping) en Ecosse

Je suis partie seule en juillet 2017 pour une semaine de road-trip en camping en Ecosse. Je vous partage ici tous mes conseils et astuces pour partir à votre tour à la découverte de ce beau pays !

road-trip en écosse

Quel parcours pour un road-trip en Ecosse ?

Pour le parcours, tout dépend de ce que vous souhaitez découvrir. Pour ma part, j’avais lu que Torridon était extrêmement sauvage, que l’île de Skye était magnifique, et je voulais aussi jeter un œil au fameux viaduc d’Harry Potter.

J’ai donc suivi le parcours ci-dessous, qui est plutôt classique pour un premier voyage en Ecosse. Mon avion a atterri à Edinburgh mais vous pouvez aussi choisir Glasgow, en fonction des prix des billets.

Attention, les routes en Ecosse sont parfois étroites, ne permettant le passage que d’une seule voiture. Il faut donc très régulièrement s’arrêter sur le bas-côté pour laisser passer les véhicules qui arrivent en face, rallongeant les temps de parcours indiqués par les GPS. Sans oublier les régulières pauses photos en bord de route… Prévoyez donc toujours une marge !

Qu’emmener dans sa valise pour camper en Ecosse ?

Ci-dessous, vous avez une photo de tout ce que j’ai emmené pour ces 7 jours de camping en Ecosse. Je vous liste un peu plus bas les indispensables.

que prendre en écosse road trip

1- Un convertisseur de tension : c’est LE truc à ne pas oublier. Branché sur l’allume-cigare de votre voiture, il vous permettra de recharger votre téléphone, votre ordinateur, les batteries de votre appareil photo ou de votre drone… Celui-ci dispose d’une prise et de 4 ports USB, donc il est possible de charger plusieurs appareils en même temps. En camping, difficile voire impossible d’avoir de l’électricité donc c’est vraiment, selon moi, un indispensable : on l’emmène pour tous nos road-trips.

2- Un imperméable ! L’Ecosse n’est pas réputée pour sa météo… J’ai eu 6 jours de pluie (sur 7) et mon meilleur ami a été mon imperméable Rains. J’avais également un pantalon de pluie acheté chez Decathlon, bien utile lorsqu’on part en randonnée ou qu’on plante la tente sous une averse. Et, pour ne pas avoir froid, une petit doudoune fine à glisser sous l’imperméable : ici, une Comptoir des Cotonniers.

3- Un équipement anti-midges. Les midges, ce sont ces petits moucherons qui vous attaquent par centaines, l’été en Ecosse. Ça bourdonne autour de vous et surtout, ça pique comme des moustiques. C’est très sincèrement insupportable ! Pour lutter contre ça, j’ai acheté un filet anti-midges, qui m’a énormément servi. Attention de bien prendre un filet dédié, et pas un simple filet à moustiques : les midges sont petits et il faut un filet aux trous suffisamment étroits pour qu’ils ne puisse pas passer. J’ai complété mon équipement avec le Skin So Soft d’Avon, une huile hydratante pour le corps qui a la réputation d’empêcher les midges de vous piquer (c’est même utilisé par l’armée).

4- De quoi randonner correctement – je suis partie avec deux paires de chaussures de randonnée : une paire de Teva pour les balades « tranquilles », et une paire de Décathlon pour les plus grosses randos. Deux paires, c’est un peu du luxe, mais avec la pluie, j’appréciais de pouvoir laisser sécher une paire pendant que je portais l’autre. J’avais également un t-shirt à manches longues (il faisait frais) et un legging, deux gourdes, une lampe frontale, un bonnet…

5- Du matériel de camping : j’ai tout acheté chez Décathlon avant de partir, sauf le sac de couchage que j’avais déjà. J’ai emmené :

– une tente bien évidemment : j’ai opté pour un modèle à 20€ chez Décathlon, très facile à monter, et parfait pour une personne (à deux, vous serez à l’étroit). Si c’était à refaire, je prendrais un modèle mieux isolé de la lumière.

– prévoyez des sardines et des tendeurs de rechange, ça casse vite ! Et n’oubliez pas le maillet :)

– un mini-matelas gonflable : ce modèle a la particularité d’être très court, vos jambes ne sont pas sur le matelas. Les premières nuits sont rudes, avec quasiment l’impression de dormir au sol, mais on s’y fait !

– un sac de couchage : bien faire attention aux températures d’utilisation, mieux vaut ne pas lésiner sur le prix et ne pas avoir froid.

– j’ai emmené une couverture de survie également, ça ne prend pas de place, ça ne coute pas cher, et c’est toujours bien d’en avoir une au cas où. Je m’en suis servie pour isoler un peu le sol de ma tente, les jours où il faisait vraiment frais.

– un réchaud. Acheté chez Décathlon également. Attention, vous ne pourrez pas transporter le gaz dans l’avion, il vous faudra l’acheter sur place.

– et puis, en vrac : une lanterne, une popote, une serviette en microfibre, des tongs pour les douches communes… N’oubliez pas (ça a été mon cas) d’emmener des boules Quiès : ça serait dommage de mal dormir à cause d’un voisin pas discret ou du bruit des rafales de vent.

Road-trip sur l'île de Skye

Quel budget pour un road-trip en Ecosse ?

Tout dépend de la façon dont vous voyagerez, mais pour vous donner une idée, pour une semaine, seule, à camper, j’ai dépensé 650€, répartis comme suit :

– 230€ de billets d’avion : je m’y suis prise à la dernière minute mais il est possible de trouver des billets beaucoup moins chers. Attention, certaines compagnies font payer les valises en soute, ça a été mon cas avec Easyjet, il faut donc prévoir un petit supplément aux prix annoncés par les comparateurs.

– 137€ de location de voiture : j’ai réservé sur Voyages SNCF, qui proposait de bons prix, et ai récupéré ma voiture chez Budget, directement à l’aéroport.

– 112€ d’essence – pour plus de 1000 kilomètres parcourus

– Environ 60€ pour les campings (entre 0€ et 20€ la nuit en fonction des endroits)

– Le reste (une centaine d’euros) en nourriture et achats divers : courses au supermarché, bonbonne de gaz, cartes postales, et je me suis fait des petits plaisirs de temps en temps (un pub, une soupe et quelques scones dans des cafés… miam !)

Je ne compte pas mon budget Decathlon (environ 250€) car ce que j’ai acheté va me servir pour de nombreux futurs voyages.

Les campings en Ecosse – quelques adresses et conseils

Compte-tenu de la météo très capricieuse, je n’ai pas fait de camping sauvage, j’ai toujours dormi dans de vrais campings ou sur des terrains gratuits mis à disposition par les villages.

Le camping sauvage est assez répandu en Ecosse, j’ai croisé pas mal de tentes installées dans des endroits magnifiques ! C’est une solution économique et qui permet de dormir loin de tout.

Si vous préférez un vrai camping, vous aurez pas mal de choix. Je n’avais réservé que la première nuit (et ça n’était pas forcément nécessaire), les campings ont (quasiment) toujours une petite place pour une tente.

Si vous êtes en camping-car ou caravane, c’est une autre histoire, il vous faudra réserver bien en avance !

Voici les différents campings que j’ai pu tester :

Nuit 1 : Invernahavon Caravan Site, dans le Cairngorms National Park. 11£ la nuit, et du wifi (gros luxe car on capte très mal dans une grosse partie de l’Ecosse). Un peu bruyant.

Nuit 2 : Torridon Campsite, terrain mis à disposition gratuitement, avec des toilettes et une douche. Il y avait des milliers de midges mais l’endroit était chouette. Torridon a été mon coup de cœur du voyage.

Nuit 3 : Shieldaig : terrain mis à disposition gratuitement avec une belle vue. Pas de douche, et les toilettes sont à 5 minutes à pied.

Nuits 4 et 5 : Kinloch Campsite, sur l’île de Skye. 8£50 la nuit pour une personne. Le meilleur camping du séjour : sanitaires ultra propres, du wifi, possibilité de faire sa lessive, accueil très sympa, belle vue.

Nuit 6 : Faichemard Farm Campsite, camping réservé aux adultes à Invergarry (à 1h du viaduc). 8£ pour une personne, du wifi et même, grand luxe, de la 3G. Sanitaires ok, emplacements vraiment chouettes, grands et éloignés les uns des autres.

Nuit 7 : Cobleland Campsite, dans le parc national du Loch Lomond et des Trossachs – 20€ et des douches ultra humides, bof bof (surtout pour le prix!).

Petit conseil pour le camping : plantez votre tente sur un emplacement PLAT. Ça semble évident, mais un soir, je me suis précipitée car il se mettait à pleuvoir, je n’ai pas fait attention et j’ai passé la nuit à rouler sur le côté.

Attention à ne jamais utiliser votre réchaud sous la tente – même s’il pleut, même si elle est aérée. Les risques liés au monoxyde de carbone sont réels.

Internet en Ecosse

Avec la fin du roaming en Europe, vous pourrez utiliser votre forfait habituel en Ecosse (en tous cas jusqu’à l’application du Brexit ?). Vérifiez avec votre opérateur quelles sont ses conditions. Pour ma part par exemple, j’ai un forfait Red de chez SFR, et j’avais droit à 6 Go de data en Europe, amplement suffisant pour une semaine.

En revanche, il n’y a pas toujours beaucoup de réseau en Ecosse : j’ai très souvent été en GPRS, ou sans aucun réseau du tout. Mieux vaut donc anticiper, notamment si vous comptez sur votre téléphone pour vous guider. De mon côté, j’avais téléchargé toute la carte de l’Ecosse sur Google Maps pour y avoir accès même sans internet (il faut charger la carte, cliquer sur le petit menu en haut à gauche puis sur « Zones hors connexion »).

Profitez !

Voila, vous êtes prêts à partir, il ne vous reste plus qu’à profiter des paysages incroyables qu’offre l’Ecosse… Bon voyage ! Et n’hésitez pas si vous avez des questions, les commentaires sont faits pour ça aussi :)

Conseils pour un road-trip (en camping) en Ecosse
63 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Encore une superbe vidéo ! Pas facile parfois de faire ressortir toutes les profondeurs des paysages écossais, mais tu y arrives très bien ! C’est aussi splendide que dans mes souvenirs ! Et parfaits ces conseils pour le camping. On a beaucoup roulé lors de notre road-trip en Ecosse l’année dernière, et on regrette de ne pas avoir plus prévu de temps pour randonner et camper ! On garde précieusement ton article !

    répondre

    • Merci beaucoup Pauline :) J’aurais aimé faire encore mieux mais les conditions météo étaient compliquées, il y a beaucoup d’images que je n’a pas pu tourner… j’y retournerai :D

      C’est souvent le piège pendant les road-trips, on prévoit des étapes trop longues et on fait trop de voiture :/ Ça m’est déjà arrivé donc maintenant je me « force » à ne pas prévoir + de 2 heures de route par jour en moyenne.

      répondre

      • Je crois que c’est très dur d’aller en Ecosse et de ne pas avoir envie d’y retourner ! ;-)

        Oui, j’essaie d’être plus raisonnable désormais… C’est pas si grave de ne pas voir telle ou telle étape si on peut profiter plus d’un autre endroit! J’essaie de planifier le prochain road-trip avec ça en tête :-)

        répondre

  • Top top top, j’ai aimé te suivre dans tes stories ! Je ne me sens pas trop trop de voyager seule comme ça, mais tu m’as donné envie pour le coup ! Merci pour tous les conseils, j’en ai notés quelques uns ! Bisous !

    répondre

    • Merci Céline !! Oh, chacun son truc, je suis une grande solitaire et introvertie donc ça me convient bien, mais il ne faut pas se forcer :) En revanche, super destination aussi pour partir en famille, je suis sûre que les korrigans adoreraient ;)

      répondre

  • Exactement l’article que j’attendais étant donné que j’ai prévu à quelques exceptions près le même trajet pour cet été ! Merci pour tout ces conseils pratiques qui vont être bien utiles !!

    répondre

    • Merci Céline ! J’ai commencé par celui-là car c’est celui qui me semble le plus « utile », et le récit détaillé de mon expérience arrive la semaine prochaine sans doute :D Ravie si ça peut t’aider, du coup !

      répondre

  • Bonjour,
    aurais-tu des conseils pour la conduite à gauche? Avais-tu pris une voiture « normale » ou pas?

    répondre

    • Bonjour Camille, j’avais loué une voiture là-bas, donc avec le volant à droite. C’est un coup à prendre, il faut être bien vigilant, notamment pour les ronds-points ! Mais on s’habitue assez vite, je trouve :) Le seul piège, c’est quand on s’arrête pour la journée, et qu’on reprend le volant le lendemain matin : on a tendance à oublier qu’on roule à gauche ;)

      répondre

  • Bonjour, je prévois d’aller en Ecosse pendant les vacances de la Toussaint fin octobre. Mais j’hésite à cause de la météo. Penses-tu que cela peut tout de même le faire ou me conseillerais- tu d’attendre le printemps ou l’été ? Merci pour ton retour. Nathalie PS: ton site est top ( je suis une assidue ?) !

    répondre

    • C’est sûr que le temps risque d’être plus maussade, et surtout les journées plus courtes :) Mais tout dépend de ce que tu recherches : l’ambiance peut être très sympa aussi comme ça, avec de la brume etc… Et puis on ne sait jamais ce que la météo nous réserve, il peut y avoir de très belles journées aussi à cette saison (et il peut pleuvoir en plein mois de juillet, comme ça a été le cas pour moi, non stop). Si tu prévois de partir en camping, prends vraiment du bon matériel qui tient chaud, par contre !

      répondre

  • Article et vidéo magnifiques ! Je découvre ton blog et je l’adore !
    Merci de partager tout ça :)
    Vanessa

    répondre

  • Super article et superbe vidéo! C’est chouette de découvrir l’Ecosse de cette manière :-)

    répondre

  • J’avais hâte d’avoir ton retour sur ce trip, le voyage en solo, c’est définitivement une de mes peurs ! ^^ Petite question peut-être bête mais pour les rando, est-ce que des chaussures de randos sont vraiment indispensables ou des bonnes baskets de running suffisent ?

    répondre

  • Wahhh merci pour toutes ces infos!! Je garde précieusement ton article. Et bravo pour cette belle vidéo. Tu as été bien courageuse tout de même, à te lire, ça a l’air fastoche :) Tu n’as pas eu peur une seule fois?

    répondre

    • Merci beaucoup Flore ! Pas vraiment – je ferai un récit de voyage cette semaine, je vous dirai tout sur la peur, etc ;)

      répondre

  • Super article (je n’ai pas envie d’écrire « comme d’habitude », pour ne pas minimiser ton travail, mais c’est pourtant le cas !), et je le répète encore, bravo pour ce road trip en solo ! Je garde ce parcours en tête pour un futur voyage en Ecosse, dont je rêve (mais pas toute seule ;).

    répondre

  • Il est chouette ton article sur le camping en Ecosse : c’est vraiment un coin que j’avais beaucoup aimé et que je souhaite revisité un jour. Personnellement je n’aurais pas opté pour le camping à cause de cette météo justement (mais qui fait le charme de l’Ecosse !). Tu n’indiques pas à quelle température ton sac de couchage résiste, je pense que c’est un point important (surtout pour les frileuses comme moi!)

    répondre

    • Mon sac de couchage résiste à 15 degrés il me semble, c’était un peu limite, depuis j’en ai acheté un nouveau pour quand il fait 0 degré :D Il y a un super modèle hyper compact chez Décathlon, on l’a payé 120 euros je crois :)

      répondre

  • Ta vidéo donne vraiment envie ! ♥
    (comme toujours)

    Sinon, je suis vraiment super admirative parce que non seulement je ne sais pas si j’arriverais à partir seule mais en camping en plus, … non, sûrement pas :D
    Merci de toujours partager cela avec nous !

    répondre

    • Merci beaucoup Laura :) Je ne sais pas ce qui m’a pris, j’avais grand besoin de me secouer un peu je crois, et finalement c’était une super expérience, plus facile que ça n’en a l’air :)

      répondre

  • Je garde précieusement ton article sous le coude ! J’aimerai beaucoup faire un roadtrip en Ecosse avec mon copain, ça sera certainement pour 2018, il n’est pas très chaud à l’idée de s’y rendre durant l’automne/hiver. MErci pour tes conseils !

    répondre

  • Je pensais partir seule à la Toussaint en itinérant, tu m’avais inspirée, mais ma fille veut se joindre à moi et j’en profite :) Du coup, je pense que nous allons nous diriger vers les Pays-Bas, plutôt en chambre d’hôte vue l’époque. Mais je garde ton article pour une prochaine fois.

    répondre

  • Ca c’est du conseil de malade
    Et surtout quel superbe matos !!
    Je note précieusement cet article dans un coin de ma tête lorsque je foncerais vers ce voyage exceptionnel <3
    MERCI !

    répondre

  • Tellement chouette, j’ai très envie de retourner en Ecosse aussi et possiblement y faire un parcours similaire au tien… Un jour!
    Et quelles belles images <3

    répondre

  • Haaaa à peine rentrés que l’on veut déjà y repartir !! Ta vidéo est top, super agréable à regarder, comme toujours ♡
    Dommage que tu n’aies pas publié ton article un poil plus tôt, on aurait prévu le filet anti-midges ^^ Ha ha ! Ces bestioles nous a valu nos pires crises de nerfs de tout le voyage, peut-être même de tous nos voyages !
    Bises !

    répondre

    • Aaaah les midges….. je comprends la crise de nerfs, même avec un filet c’est insupportable, alors sans, je n’ose même pas imaginer ! ^^ Tes stories m’ont vraiment donné envie d’y retourner même si la rando en itinérant, c’est quand même un autre niveau, pfiou, vous avez eu du courage ! (et merciii pour la carte, on l’a reçue aujourd’hui ♡♡)

      répondre

  • Superbe vidéo !!!
    C’est vrai qu’il a pas mal plu cet été en Ecosse…Nous avons passé 2 semaines en Ecosse, dont une semaine en famille près d’Oban, et le temps était très capricieux. Il pleuvait 10 fois par jour et il faisait beau 10 fois par jour ! Nous avons eu quand même quelques très belles journées (enfin quelques…2 ou 3, pas plus).
    Ma belle-soeur, qui est écossaise, en a eu marre : juste avant la rentrée de ses enfants, fin Août, elle a réservé un vol pour les Baléares, et elle a embarqué ses loustics pour quelques jours de vrai beau temps !
    Tu as été vraiment courageuse de camper.

    répondre

    • Ahah, c’est un peu ça l’Ecosse j’ai l’impression : comme en Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jour ^^ Je comprends ta belle-soeur, j’ai tenu le coup pendant une semaine, mais ce temps là pendant tout l’été, je pense que j’aurais fini par déprimer…

      répondre

  • Trop bien, j’espère que ton voyage t’a plu. En tout cas ta vidéo est canon et ton article va bien m’aider pour préparer ma valise :)

    répondre

  • Ce matin, une très bonne amie me demande quels sont mes projets de voyage en 2018. Je lui réponds que pour l’instant, je n’en ai aucun. Après avoir vu ton article et cette jolie vidéo, je vais pouvoir lui répondre « L’Ecosse en mai » ….

    répondre

    • Je pars la semaine du 14 mai également ! En solo :)
      Penses tu que les températures de mai soient trop juste pour du camping ?

      répondre

      • Bonjour Manue, si tu es bien équipée, il n’y a pas de problème :) Assure-toi simplement d’avoir un bon sac de couchage, adapté aux températures, de prévoir des vêtements imperméables et chauds. Et bon voyage :D

        répondre

    • Ahah, ravie de t’avoir donné envie :) C’est un pays incroyable !

      répondre

  • Salut Juliette,

    Ton article est très intéressant et les photos donnent tellement envie d’y être.
    Je pars très bientôt faire un roadtrip en Ecosse, mais les locations de voiture sont un vrai casse-tête… As-tu rencontré un problème de carte bleue lorsque tu as récupéré ta voiture à l’agence de location ? Partout il est précisé que seules les carte crédit sont autorisées et non les cartes débit (pourtant tout les français semblent posséder cette carte, sauf exception bien sûr) pour la caution et la franchise… Bon tu l’auras compris j’ai une carte débit, donc ça m’inquiète :)
    Merci beaucoup !!

    Alexia

    répondre

    • Hello Alexia ! Alors écoute, je n’ai eu aucun souci, je t’avoue que je ne m’étais même pas posé la question (j’ai une carte VISA tout ce qu’il y a de plus classique). Ils doivent être habitués quand même donc ça m’étonnerait que ça coince ! Tu veux réserver chez quel loueur ? Peut-être que tu peux passer un coup de fil si tu es vraiment inquiète ?

      répondre

  • Merci pour tous ces conseils, ça me tente du coup beaucoup également de m’y faire un road trip solo au retour des beaux jours !

    répondre

  • Bonjour,
    Merci pour ce super article ça donne envie! Où as-tu trouvé toutes ces adresses de camping ou de terrains mis à disposition gratuitement par les communes?
    Je souhaiterai partir à moindre coût mais je ne sais pas où chercher toutes ces informations.
    Merci encore!

    répondre

    • Bonjour Emeline, j’ai pas mal cherché dans Google, en anglais, et j’ai fini par trouver sur des forums, des blogs etc ;)

      répondre

  • Hey !
    Merci pour ton article, cetait déjà un petit voyage en soit ;)
    Je devrais venir passer 3 semaines en Écosse au mois de juin, seulement je viens d’avoir mon permis et je ne me sens pas très à l’aise avec la conduite en France alors en Écosse avec la conduite à gauche j’avoue ne pas être rassurée..! Pense tu qu’il soit possible de se débrouiller avec les transports en commun ? J’avoue que je ne sais pas trop comment m’y prendre, que faire de mes bagages et tout ça ! En réalité je n’ai jamais voyage, et là j’ai enfin les moyens et le temps donc je vais me lancer ! J’ai toujours été appelée par l’Écosse et je suis sûre que je vais adorer et avoir du mal à rentrer ;) Enfin voilà je t’écris pour savoir si tu as quelques conseils à me donner ?
    :)

    répondre

    • Hello Clémentine ! Tu peux voyager pas mal en train je pense, après tu trouveras moins facilement des petits endroits reculés… Mais pour un premier voyage ça peut être sympa aussi :) Je ne l’ai jamais fait en revanche donc je ne peux pas te donner de conseils :/

      répondre

  • Très bel article et chouette vidéo qui me mets en appétit pour mon road trip en Écosse.. !
    Merci :-)

    Je pars avec 2 amis fin juin pendant une semaine, même principe : une voiture, une tente, un trajet approximatif et un peu de « on verra sur place » pour les lieux ou se poser.

    Quand je compare mon itinéraire prévu et le tiens, je remarque que tu as axé ton voyage sur l’Ouest sans trop t’aventurer dans le Nord de l’Écosse et la côte Nord Est, une raison particulière à ces choix?
    As-tu une remarque sur les miles à parcourir sur une journée pour profiter de l’extérieur et pas de l’habitacle de la voiture? (Je sais qu’on a tendance à rouler lentement).

    Dernière question, à refaire pour une première en Écosse, aurais-tu orienté ton trajet différemment?

    Merci d’avance pour ton retour et bonne continuation :-)

    répondre

    • Bonjour Pierre-Yves,

      Pas de raison particulière si ce n’est que je partais 6 jours et qu’il a fallu faire des choix si je ne voulais pas « trop » conduire :)

      Mon itinéraire était parfait pour moi au niveau du temps de conduite par jour, mais c’est notamment parce que j’étais toute seule et je n’avais pas envie de trop avoir à conduire, je m’ennuie vite ^^

      A plusieurs, vous pouvez ajouter quelques miles par jour sans problème je pense, même si je suis de plus en plus convaincue qu’il vaut mieux en voir « moins » mais « mieux » quand on voyage. Se laisser du temps pour randonner, flâner, observer… Quitte à, si on se rend compte qu’on a prévu trop light, adapter un peu son programme une fois sur place. Avec le camping, c’est facile, on a une grande liberté :)

      J’ai adoré mon parcours en tous cas. Peut-être que la première étape, dans le Cairngorms, n’est pas utile si vous avez le courage de conduire beaucoup au départ – ce n’est pas l’endroit le plus formidable. Je m’y suis arrêtée pour couper la route en deux.

      Bon voyage !

      répondre

      • Hello Juliette,

        Merci pour ton retour et ces précisions.

        Nous avons 6 jours complets sur place (hors jours d’arrivée à 17h30 et le jour du départ à 14h). Nous arrivons à Edinburgh et le temps de récupérer une voiture, nous ne profiterons pas trop du paysage en soirée, du coup il à été prévu de passer la première nuit du côté de cairngorns mais plus à l’Est (Braemar ou Ballater). Il y a quelques randonnée sympathique à attaquer au réveil :-)
        Pour le reste, je vais m’inspirer de ton itinéraire. Plus court que celui initialement prévu, mais qui à mon avis nous permettra de profiter plus amplement des lieux.
        Comme tu l’as si bien noté, libre à nous d’adapter notre programme sur place, ce ne sont pas les endroits à visiter qui manquent !

        Merci !

        répondre

  • Bonjour! Je suis entrain de préparer mon voyage pour l’Ecosse en juillet et je voudrais louer une voiture pour 8 jours! Mais je reconnais que c’est la première fois et j’ai un peu peur de me faire arnaquer. Auriez-vous des conseils à me donner pour la location (je recherche une voiture très basique et peu chère) ? L’important pour moi est surtout de louer chez une agence digne de confiance. Je vous remercie pour votre réponse!
    A bientôt

    répondre

    • Bonjour France, désolée de vous répondre si tard, j’ai été très prise par mon petit bébé qui est né fin avril :) Si vous passez par un site type SNCF, normalement pas d’arnaque ! Si cela vous rassure, louez chez une compagnie connue type Hertz ou Sixt (en veillant à comparer les prix). Bon voyage !

      répondre

  • DOMINIQUE CAPLAIN

    Merci Juliette pour tous ces conseils, il y a un truc que je n’arrive pas à comprendre. Pourquoi emmener un convertisseur ? Si tu branches tes appareils sur le port USB de la voiture, ils se rechargent, non ? Je fais toujours comme ça pendant mes voyages et je suis étonnée que tous les blogueurs parlent de convertisseur. Ca me paraît justifié juste pour ceux qui voyagent à pied. Tu peux m’en dire plus, j’y vais cet été…

    répondre

    • Bonjour Dominique ! Car chaque voiture ne dispose pas d’un port USB (même si c’est de plus en plus fréquent), et surtout que certains appareils ne se rechargent pas par USB mais nécessitent une prise de courant (batterie d’appareil photo, batterie de drone, ordinateur portable…) :) Tout dépend de votre équipement, finalement ! Et bon voyage !

      répondre

  • Bonjour je pense que l’on va faire notre repas trop à 2 adultes et 5 enfants l’an prochain! ( 3 ème fois en Ecosse pour moi!) J’aimerais partir 15 jours à 3 semaines en tente ! Ou avez vous achète votre bouteille de gaz? Et sur le ferry serait il possible de l’emmener directement cette bouteille?
    On l’a déjà fait en voiture mais sans enfants et en auberge de jeunesse c’était beaucoup plus simple !! Lol

    répondre

  • Bonjour Juliette merci pour tes conseils. Juste quelques questions sur les campings. As tu vu des cuisines abritées / salles communes pour faire la popote et manger au chaud ? Ça se fait beaucoup en Islande par exemple et c’est bien pratique quand il pleut ! Merci

    répondre

    • Bonjour Sandra, il n’y en avait pas dans les campings où je suis allée malheureusement mais peut-être que dans d’autres, oui ? On avait vu ça en Norvège aussi, c’est vrai que c’est pratique ! Surtout avec la météo des pays du nord ;)

      répondre

  • Bonjour, nous aimerions partir en Ecosse en camping avec nos enfants ( 15, 11, 9 ans et 18 mois), en juillet prochain, pensez vous que nous pouvons nous inspirer de votre itinéraire?
    Je ne trouve aucun camping sur le net, peut être y a t-il une autre appellation ?

    Vous parlez également et j’ai pu le voir aussi pas mal sur le net, de camping sauvage, est ce légal? merci

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.