Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

La belle Burano

Burano a été un tel coup de cœur et est tellement photogénique que je me devais de lui consacrer un article. Nous nous y sommes rendus mi-janvier, par une journée de grand soleil... et c'était magique !

-> Pour retrouver mon billet global sur notre semaine à Venise, c'est par ici <-

--

Burano est une île située au nord de Venise, connue pour ses dentelles et ses maisons colorées. La légende raconte que les femmes de pêcheurs les peignaient ainsi pour que leur mari retrouve plus facilement leur chemin lorsqu'ils rentraient de plusieurs jours en mer et qu'il y avait de la brume.

Burano Venise
Burano maison verte
Burano maison orange

Ça donne une île sortie tout droit d'un décor de cinéma : des maisons de toutes les couleurs aux façades parfaitement entretenues (une obligation pour les habitants), du linge qui sèche dehors, des stores rayés... J'avais vu des tas de photos sur internet et, malgré ça, je ne m'attendais pas à ce que ça soit si beau !

habitant de Burano Venise

Nous y sommes restés environ deux heures, le temps de se perdre dans les ruelles, d'observer quelques scènes de vie, de prendre des centaines de photos, et de profiter de la golden hour.

Façade rouge Burano
Burano couleurs de l'italie
Burano cliché
Burano cliché
Pot de fleurs Burano
Burano reflets
Portrait Burano
Burano ombre
Façade artiste Burano
burano coucher de soleil
Burano mamie
Burano bateaux
Enceinte à Burano
façades colorées de burano

Conseils pour visiter Burano

- Pour vous rendre à Burano, il vous faudra prendre le vaporetto. Empruntez la ligne 12 à Fondamente Nuovo : elle dessert Murano puis Burano en 40-45 minutes environ. L'aller simple coûte 7€50 (donc 15€ aller-retour). Un pass 24h coûte 20€ : à vous de voir si vous souhaitez en profiter pour vous promener un peu en vaporetto dans Venise.

- A la sortie du bateau, la plupart des gens vont tout droit et rejoignent la rue principale qui, selon moi, ne présente aucun intérêt : des restos chers et pas appétissants et des boutiques qui vendent de la dentelle made in China. On a choisi de partir vers la gauche à la sortie du débarcadère et c'était une super idée : on s'est retrouvés quasiment seuls dans des décors de rêve ! Ensuite, on a déambulé au hasard : l'île étant petite, on ne risque pas de s'y perdre.

- Deux heures suffisent amplement pour explorer Burano et faire le plein de photos.

Burano valise

- L'île est relativement peu peuplée, et TRÈS touristique. Une combinaison qui ne favorise pas la présence de bons restaurants. Je vous conseille donc de visiter l'île le matin et de déjeuner une fois rentré à Venise, ou de déjeuner à Venise et de visiter l'île l'après-midi. Nous avons opté pour la deuxième option : en plein mois de janvier, il n'y avait pas trop de monde. En haute saison, la première option semble plus sage. Sinon, s'il fait beau, prenez un pique-nique !

L'avantage d'y aller l'après-midi, c'est de pouvoir profiter de la jolie lumière de fin de journée...

golden hour à burano

- Si vous hésitez entre Burano et Murano, nous n'avons pas visité la deuxième mais plusieurs de nos amis ont été déçus. On vous laisse vous faire votre propre avis !

- Il y a des toilettes publics mais ils coûtent super cher (2 ou 3 euros dans mon souvenir). On a trouvé un minuscule café dans une arrière-ruelle, on y a bu une eau gazeuse, ça nous a coûté le même prix et on a pu faire pipi ;)

Bonne visite !


Vous aimerez aussi


La belle Burano
40 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.