Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Coup de cœur (encore) pour la région de Mývatn

Après les baleines, en route vers Mývatn, le lac des mouches / moucherons, où nous passons la nuit avant de découvrir la région. C’est un coin vraiment super, on a adoré, il y avait plein de choses à voir et à faire, le tout en parcourant très peu de kilomètres. Notamment les jolis pseudo-cratères de Skútustaðir : ce sont « presque » des cratères, sauf qu’ils n’ont pas été créés par la lave, uniquement par de la vapeur.

Pseudo-cratères de Myvatn

Pseudo-cratères islandais

Direction ensuite Dimmuborgir et ses formations de lave en forme de colonnes. On est envahi par les moucherons, et on se rend de plus en plus compte que le lac porte très bien son nom. Il y a quelques touristes avec des casquettes-moustiquaires, je suis jalouse !

Dimmuborgir

DimmuborgirHop je remets mon soutif ni vu ni connu dans la lave : la classe en toutes circonstances (j’ai une tête de super vieille sur cette photo, non ?)

Puis, nous entamons l’ascension du cratère Hverfjall, formé il y a 2500 ans et duquel on a une jolie vue. Il fait 250 mètres de haut, 200 mètres de profondeur et 1200 mètres de diamètre. On monte en marchant sur les cendres du volcan.

Hverfjall

Vue depuis HverjfallEn bas à droite, on distingue le parking et les voitures : ça donne une idée de l’échelle et de la grandeur des paysages

Découverte de Grjótagjá, une petite cave de lave avec de l’eau au fond. Avant, c’était un lieu de baignade, mais l’eau est devenue peu à peu trop chaude (entre 40 et 50 degrés). Un peu plus loin se trouve Stóragjá, nous n’y sommes pas allés mais a priori, c’est dans le même esprit, sauf que l’eau est plus fraîche. Attention toutefois, la baignade n’est pas conseillée en raison de la présence d’une bactérie.

Grjótagjá

Source souterraineUne faille : quand on regarde dans le trou, on voit le petit « lac » souterrain de Grjótagjá

Sur la route, on tombe sur un lac d’un bleu… Mais attention, il est lui aussi très toxique, toute baignade est interdite !

Lac toxique en Islande

Lac bleu toxique

Et on arrive à Hverir, où le spectacle est tout bonnement magnifique. Ça sent très fort le soufre mais on l’oublie bien vite devant la beauté du paysage. Des fumerolles, des marmites de boue bouillonnante… j’adore ! On se croirait sur une autre planète.

Hverir

Hverir

Hverir

Hverir : marmite bouillonnante

Hverir

Puis, découverte de Leirhnjúkur et ses champs de lave. La dernière coulée de lave date de 1984, et fume encore. Une belle promenade (un peu longue quand on se trompe de chemin, hum hum…) !

LeirhnjúkurPlein de lave avec plein de mousse dessus

Leirhnjukur

Leirhnjukur

Leirhnjukur

Leirhnjukur

Leirhnjukur

FleursEt parfois, au milieu de ces paysages apocalyptiques, des petites fleurs…

Leirhnjukur

Et le clou de la journée : baignade aux Myvatn Nature Baths ! Surnommé le Blue Lagoon du nord, il n’a rien à lui envier (nous sommes allés au Blue Lagoon le dernier jour et avons presque été déçus par rapport à ces bains). Il y a moins de monde, et c’est moins cher (2800 couronnes l’entrée, soit 18€50, contre 40€ pour le Blue Lagoon !). C’était top : l’eau est très chaude (40 degrés environ), très bleue, presque laiteuse. Pour la petite anecdote : il faut prendre une douche tout nu avant de pouvoir s’y baigner, dans des douches collectives ;) Les vestiaires eux aussi sont collectifs (enfin, il y en a quand même un pour les hommes et un pour les femmes), et si c’est un peu intimidant au début, on s’y fait vite, hihi !

Myvatn NatureBaths

Myvatn nature baths

Myvatn nature baths

Bien fatigués par cette journée, on se dirige tranquillement vers l’hôtel, non sans s’arrêter quelques instants pour admirer la cascade de Goðafoss, la cascade des Dieux.

Goðafoss

A très vite pour la suite ! (tristesse, on a déjà fait une bonne partie du voyage – je me console en cherchant notre destination de l’an prochain)

Coup de cœur (encore) pour la région de Mývatn
19 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Les photos (donc les paysages) sont extraordinaires !

    répondre

  • Des paysages complètement irréels!!!!! Mais que la nature est belle….Toutes tes photos sont absolument sublimes; Ce lac bleu laiteux est trop beau, dommage qu’il soit toxique! Ms je me répète, je suis complètement sous le charme…

    répondre

    • Oui, dommage pour le lac, mais il était presque trop beau, trop bleu, pour être réel, ça faisait un peu peur ! Façon lac maléfique dans un film d’horreur ;)

      répondre

  • il est fou ce pays, on se croirait presque sur la lune, entre les cratères, les couleurs et le néant tout autour, c’est assez dingue

    répondre

    • Oui, c’est fou ! Et encore, on était juste avant la pleine saison, mais en mars ou en avril, ça doit être encore plus impressionnant, on doit se sentir tellement seul au monde !

      répondre

  • Les couleurs sont incroyables, j’adore le turquoise du lac toxique!

    répondre

  • J’avais aussi été un peu troublé par les vestiaires et douches collectifs et finalement trouvé ça plutot positif et décomplexant.

    La région sud-ouest proche de l’aéroport est souvent abandonnée par les touristes car c’est un lieu de départ/arrivé (en dehors du blue lagoon) alors qu’on y trouve aussi des trucs de dingues. Ca m’avais bien plus.

    répondre

    • huhu ouais les douches, au début j’y suis allé avec mon maillot, normal, puis j’ai vu tous les autres mecs à poil, se lavant vigoureusement les parties, donc j’ai finalement laissé tomber le slip, hop !

      répondre

      • A la fin j’adorais moi aussi, c’est effectivement complètement décomplexant, tout le monde s’en fiche, et je me suis dit « ah, ça c’est les vacances », ahah :)

        répondre

  • Waouh, les images sont toujours aussi superbes… ça doit être impressionnant de se trouver face à ça. Quant aux douches collectives à poil… aïe aïe aïe

    répondre

  • Myvatn! :))

    Je n’ai pas visité des tonnes de contrées dans ma vie, mais je crois que jusqu’ici c’est mon endroit préféré sur Terre. J’avais adoré le Hverfjall, mais quand ensuite on a marché dans le champ de lave à côté du Krafla… ohlala! ;)

    répondre

    • J’en ai profité pour aller lire tes quelques articles du coup ;) Vous avez marché un peu plus que nous on dirait ;)

      répondre

      • oui, parce qu’on était en mode pouilleux : camping et bus (c’était ça ou rien, 1ère année où on n’est plus étudiant on va pas se payer le 4×4 et les hôtels!).
        Disons que ça permet d’être encore plus proche de la nature (surtout quand il pleut, oh oui).

        Mais les prochaines fois qu’on y retournera, ça sera autrement : on ira un coup en hiver, et puis un coup pour faire le tour en vélo, et un coup en voiture de loc’ pour aller là où le bus n’allait pas, et … si je pouvais, j’y retournerais tout de suite :)

        répondre

  • […] vous avez apprécié Myvatn autant que moi, voici la vidéo ! J’en profite pour vous inviter à faire “Ctrl + […]

    répondre

  • Diantre, ça m’a même l’air plus beau que la Nouvelle Zélande, niveau géothermie. Ça tombe bien, c’est plus près !

    répondre

  • Je reviens sur ton blog, car j’adore ton récit et c’est toi qui a finir de me convaincre de partir l’été prochain en Islande. Nous partirions fin juin aussi. Combien de jours en tout avez vous été sur place ? 14 jours ?
    Et tes photos sont très très belles. Puis-je me permettre de te demander quel objectif tu as utilisé le plus ? que me conseilles tu ? et comment faisais tu pour les photos quand il pleuvait par exemple ?
    merci d’avance de tes conseils.
    je suis en plein dans la création de mon itinéraire, et je me régale à regarder tes films et photos…♥

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.