Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Voyager en van aux États-Unis

Avant de poursuivre le récit de nos aventures en van, voici un article récapitulatif sur ce mode de voyage !

C'était notre troisième road-trip aux États-Unis : pour les deux premiers, nous avions choisi l'option voiture + motels. On aimait bien, mais on avait peur que ça soit redondant... On avait très envie aussi d'être au plus proche de la nature, de pouvoir se réveiller au cœur des parcs nationaux. Après pas mal d'hésitations et de questionnements (est-ce que ça va nous plaire ? est-ce qu'on ne va pas avoir peur ? et si on n'arrive pas à dormir, comment on fait ?), on a décidé de tenter l'aventure, et on a jeté notre dévolu sur la location d'un van, une totale découverte pour nous.

Le bilan est plus que positif, on a adoré cette expérience. On a découvert une toute nouvelle façon de voyager et on compte bien remettre ça la prochaine fois. Voici quelques points clés et les réponses aux questions que vous avez posées, en espérant vous donner envie !

location van états-unis

La location du van

On a loué notre van chez Escape Campervans - ils ont des agences à Los Angeles, Las Vegas, San Francisco, Miami et New York.

On a payé 1900€ pour 22 jours de location - ce prix comprend la location du van (1250€), le supplément de kilomètres (400€, on a roulé beaucoup plus que prévu), l'assurance que nous avions choisie (180€ - pas obligatoire, mais j'ai pris peur en voyant la taille du van), une tente et une table de pique-nique (45€ et 25€, qui n'auront pas servi au final).

On avait repéré d'autres agences : Jucy Rentals, qui loue plutôt des sortes de breaks aménagés ; et aussi Wicked Campers, mais les dessins sur les vans étaient pour la plupart assez vulgaires.

Quelles différences avec un camping-car ?

Il y a énormément de camping-cars aux États-unis mais on a préféré opter pour un van, qui nous semblait plus souple.

Niveau confort, le van ne dispose pas de toilettes ni de douche, et il n'y a pas non plus de générateur permettant d'avoir du chauffage (générateurs qui sont bien souvent interdits la nuit dans les campings car c'est très bruyant). La cuisine du van est sommaire et nécessite de cuisiner dehors - quand il pleut, c'est l'aventure...

En revanche, nous pouvions opter pour des emplacements de camping classiques, là où un camping car doit souvent payer un supplément pour avoir accès à l'eau et l'électricité. On a discuté avec deux Français croisés dans un Visitor Center, qui n'utilisaient jamais leur générateur car ça faisait beaucoup trop de bruit, et qui se plaignaient également de ne pas pouvoir cuisiner dans leur véhicule car les alarmes incendie se déclenchaient immédiatement. Ils se douchaient dans les campings quand ils pouvaient, car le débit de leur douche n'était pas super.

Il y a également des routes, surtout au sein des parcs nationaux, qui sont interdites au camping-car, et où nous pouvions aller en van.

Pas de regret donc - on avait certes un peu moins de confort, mais on se sentait aussi un peu plus libre (sauf quand il fallait sortir dans le froid la nuit pour faire pipi).

Ça consomme beaucoup d'essence, un van ?

Le loueur avait indiqué que le van consommait environ 13 litres aux 100 kilomètres. Je n'ai pas vraiment fait le calcul sur place mais je crois que c'était à peu près ça.

Pour avoir Internet...

Avoir Internet peut s'avérer pratique pour vérifier si le prochain camping est ouvert par exemple. Pour ce faire, on a acheté une carte sim dans une boutique T-Mobile. On a payé 60$ pour 5 Go de data. Ce n'est pas le réseau le plus étendu mais c'était le meilleur rapport qualité / prix selon nous.

Vous pouvez aussi télécharger l'appli Here, qui propose gratuitement des cartes du monde entier disponibles hors connexion. Pratique quand on n'a pas de GPS, ni envie de griller tout son forfait sur Google Maps. Il faut juste penser à télécharger les cartes avant votre départ, quand vous avez encore du Wifi.

Comment faisais-tu pour te laver ? Et aller aux toilettes ?

C'est une question qui est revenue assez souvent et qui intrigue pas mal d'entre vous ^^ Les campings sont parfois équipés de douches, parfois non. Quand il y avait des douches, nous en profitions (ne pas oublier une paire de tongs dédiée à ça, ce n'est pas toujours très propre par terre...). Elles étaient parfois gratuites, parfois payantes (avec un système de jetons - entre 1 et 2$ la douche). Quand il n'y avait pas de douche, on se lavait avec des lingettes - pas très écologique mais on n'en utilise jamais le reste de l'année.

D'autres solutions possibles, qu'on n'a pas testées mais dont on nous a parlé : les piscines municipales ; ou encore les stations destinées aux chauffeurs routiers, de type Pilot ou Loves. Et il y a aussi l'option douche solaire si vous partez dans un endroit ensoleillé ! (merci Marianne et Anne-Laure pour la suggestion).

Pour les toilettes : tous les campings étaient pourvus de toilettes, même s'il s'agissait parfois de simples trous pas très accueillants. On profitait également des toilettes des Visitor Centers dans les parcs, de ceux du Walmart quand on faisait des courses... et puis de la nature aussi quand il n'y avait aucune de ces options à proximité. Les parcs nationaux vendent parfois des petits sachets étanches qui servent de toilettes portatifs.

Avez-vous eu peur ? Vous êtes-vous sentis en sécurité ?

Très honnêtement, je n'ai pas eu peur - j'étais limite moins rassurée la nuit où on a dormi dans un motel vraiment pas terrible. On verrouillait les portes au moment d'aller nous coucher, et on n'a jamais croisé personne de bizarre dans les campings. Les gens sont globalement sympa, on se dit bonjour, et puis chacun fait sa vie, son petit feu de camp et profite !

On a quand même eu chacun notre petit soir de stress : pour moi, c'était au bord du Rio Grande. Il pleuvait à torrent, il faisait sombre et très froid, et on était seuls dans un minuscule camping situé au bord d'une route. C'était un peu glauque... On est resté deux heures sur notre emplacement, et on a fini par aller dormir dans un motel en ville - surtout pour avoir chaud, mais je n'en menais pas large.

Pour Gaëtan, c'était au bord d'un lac, le camping était presque vide : il y avait nous, un mec tout seul dans son camping car, et des biches. Sans raison aucune, Gaëtan a décidé que le mec tout seul était sans doute un tueur fou, et a stressé toute la nuit. Dès que je m'approchais de lui, il sursautait - j'avoue que je me suis un peu moquée de lui. Il ne nous est rien arrivé ;)

Je pense qu'on s'habitue très vite à son van, et que ça devient rapidement sa petite maison. On s'y sent en sécurité, comme chez soi.

Où dormir ?

Grande question... Il y a les adeptes du camping sauvage (attention, ce n'est pas autorisé partout : surveillez les panneaux ! et c'est interdit dans les parcs nationaux), et les plus prudents, comme nous, qui avons préféré dormir chaque nuit dans un camping.

 

Notre emplacement de camping dans le Valley of Fire State Park

camping valley of fire state park

Il y a plusieurs types de camping : les parcs à camping car avec piscine et compagnie, souvent en bord de route. Ce n'est pas ce que nous avons choisi ;) Nous avons privilégié les campings dans les parcs nationaux ou parcs d'état. Un emplacement est composé d'une place pour se garer, d'un emplacement pour une tente, d'une table de pique-nique et d'un endroit pour faire du feu.

Les campings fonctionnent soit par réservation, soit sur le principe du premier arrivé, premier servi. En octobre/novembre, comme nous, on n'a pas eu de difficulté à trouver de la place, mais mieux vaut arriver dans la matinée ou en début d'après-midi : certains campings, dans les parcs nationaux, étaient complets quand même. L'été, j'imagine que c'est différent : si vous pouvez réserver avant, faites-le. Sinon, arrivez tôt le matin, à l'heure où les campeurs précédents s'en vont et libèrent leur emplacement.

Au niveau des prix, la nuit coûte en moyenne 15$ - on a parfois payé 5$, le plus souvent 15$, et le maximum a été 45$ (pour un camping vraiment pas terrible à deux pas de Los Angeles, pour notre dernière nuit).

A noter : il y a beaucoup de Walmart (grande chaîne de supermarchés) qui autorisent les gens à dormir sur leur parking. On l'a fait une nuit parce qu'on n'avait pas trouvé d'autre solution, il y avait deux camions et un camping car qui ont fait comme nous ce soir-là. C'était particulier mais on a finalement très bien dormi, et le magasin étant ouvert toute la nuit, pas de souci pour les toilettes.

dormir sur le parking d'un walmart

Le confort

On a très bien dormi ! J'avais choisi le van le plus grand, avec un lit de 170 cm de large : plus grand que chez nous ! On pouvait le transformer en canapé, avec une petite table pour manger.

Seul bémol : le froid. On n'avait pas anticipé qu'il ferait parfois 0 degré (c'était le cas à Bryce Canyon - on a aussi eu de la neige au Nouveau Mexique), et la couette qui était fournie ne suffisait pas. On a acheté un sac de couchage... puis un deuxième... puis un troisième, et on a parfois dormi avec un bonnet, un pull et une écharpe.

feu de camp plage

La cuisine dans le van

Notre van était équipé d'une mini-cuisine dans le coffre : petit frigo (un tiroir), petit évier (avec système de pompe - il fallait remplir le réservoir d'eau tous les 2 ou 3 jours, et vidanger l'eau usée) et une gazinière qui fonctionnait avec des petites bonbonnes de propane. Pas super quand il pleut (on mangeait alors des sandwichs dans notre "salon") mais amplement suffisant pour se faire cuire des pâtes ou se préparer des fajitas (notre plat du séjour - galettes de maïs, haricots noirs, salade, tomates cerises, cheddar et sauce piquante). C'est un point important niveau budget : ça évite d'aller au restaurant !

Conduire un van

J'ai eu très peur en découvrant le van : je le trouvais gigantesque. On s'y habitue très vite, et rouler aux États-Unis est hyper simple (à part dans les très grandes villes, comme Los Angeles, où vous vous retrouvez sur des 12 voies et où on double aussi bien par la gauche que par la droite). Tout le monde là-bas a une grosse voiture ou un énorme pick-up, et tout est donc adapté : les places de parking sont larges, les routes aussi...

Lors de nos précédents road-trip, on avait fait moins de kilomètres, mais je trouvais que c'était déjà un peu trop : je me fatigue vite en conduisant (Gaëtan n'a pas son permis). Avec le van, rouler m'a semblé moins fatiguant - le fait de savoir qu'on a sa petite maison avec soi, qu'on peut s'arrêter quand on veut, qu'on peut s'ouvrir une petite canette bien fraîche quand on fait une pause, rend la conduite beaucoup moins pénible. On a parcouru 6000 kilomètres en 3 semaines et à aucun moment je n'en ai eu marre de rouler.

La liste d'indispensables...

Si vous souhaitez tenter l'aventure et partir vous aussi en van, voici une petite liste d'éléments indispensables :

- Un convertisseur de tension. Vous n'aurez quasiment jamais d'électricité dans les campings - difficile, dans ces cas là, de recharger son portable ou la batterie de son appareil photo. Je vous conseille donc d'acheter un convertisseur de tension. Ça se branche sur un allume-cigare et ça permet de recharger ses appareils. On a opté pour un modèle pas mal du tout, avec une prise classique et des ports USB - dès qu'on roulait, on branchait nos téléphones, la Go Pro, et un chargeur d'appareil photo --> il est dispo ici.

- Des sacs de couchage suffisamment chauds. Selon la saison à laquelle vous partez et la région que vous choisissez d'explorer, vous n'en aurez pas forcément besoin, mais ne sous-estimez pas le froid qu'il fait dans une voiture la nuit. On en a acheté sur place mais on n'a pas forcément eu beaucoup de choix, donc si vous pouvez, achetez-le avant de partir. Il en existe même pour couple ;) Vérifiez bien à quelle température ils sont adaptés (il y a des sacs d'été, d'hiver...) et leur encombrement : vous n'arriverez jamais à le replier aussi serré que quand vous l'achetez, il faut de la place dans la valise.

- Des lampes frontales et une lanterne (de ce type-là). Indispensables pour lire le soir, pour cuisiner s'il fait déjà nuit, pour aller aux toilettes à 4 heures du mat'... On a acheté nos frontales chez Decathlon avant de partir, et la lanterne dans un Walmart sur place, car ça prend de la place dans la valise. On l'a d'ailleurs laissée dans le van pour les voyageurs suivants...

- De la poudre pour ajouter de la couleur dans vos feux de camp. Bon, ok, ça n'est pas indispensable, mais on a découvert ça à notre retour et on va sans doute s'en procurer pour la prochaine fois, ça a l'air rigolo !

- Une application "niveau" (ou la boussole de votre iPhone) pour vous assurer que vous êtes garés à plat - c'est plus agréable pour dormir et éviter d'écraser son partenaire ;)

- De l'argent liquide pour payer le camping : c'est bien souvent du self-service, on met l'argent dans une enveloppe qu'on dépose dans une boite en métal à l'entrée du camping. Sans espèces, c'est compliqué.

voyage en van


J'espère que cet article vous a convaincu de partir en van : vous l'aurez compris, on a adoré ! Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser en commentaire, j'y répondrai avec grand plaisir.

Voyager en van aux États-Unis
79 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • C’est sur, un de ces jours je me fais un trip en van !! Vous m’avez trop donné envie !!
    Bises
    Coline

    répondre

  • Ahh les voyages en van!
    C’est ce que j’ai préféré faire ds mes voyages et j’avoue que j’aimerais bcp le faire aux usa. On est plutôt adepte du camping sauvage tout en laissant propre derrière nous bien évidemment.
    Complètement d’accord avec tout ce que tu écris, le van devient notre petite maison. Et pour avoir testé le camping car cet été, on a été bcp plus embêté et je ne renouvellerais pas l’expérience.
    Pour ceux qui partent en été, penser aussi a la douche solaire, très pratique.
    Au plaisir de te lire
    Marianne

    répondre

    • Le camping sauvage, ça doit être top, on n’a pas osé pour une première fois mais on essaiera peut-être la prochaine !

      répondre

  • Super article! C’est vrai que c’est un super moyen de voyager avec un sentiment de sécurité (et bien plus à l’abri que sous une toile de tente!). On a failli faire de même en Nouvelle-Zélande, et puis finalement ce qui nous en a empêché, c’est la taille de mon compagnon ! Caser ses 1m94 dans un van, ou un camping-car relevait de l’origami… La plupart des modèles « standards » avaient des lits d’1m80 de longueur, et si on voulait plus grand c’était vraiment hors budget.

    répondre

    • Oui, clairement, la tente, avec la météo qu’on a eue, ça aurait été très compliqué.

      Pour la taille, ça a été un point important aussi. Au début on hésitait à louer une grosse voiture et à dormir dans le coffre, mais on s’est dit que Gaëtan ne rentrerait jamais, il mesure 1m90. Là, dans le van, le lit faisait 1m91 de long, et derrière, il y avait encore de l’espace pour mettre les valises : il pouvait laisser dépasser ses pieds ;)

      répondre

      • Un lit de 1m91, c’est top! Du coup, je retiens l’idée et le nom de la compagnie de location si on va aux USA un jour alors :) Merci pour l’info.

        répondre

  • Article sympa et hyper détaillé (chouette) !

    répondre

  • Bon moi je suis carrément convaincue ! Est-ce qu’au-delà de la souplesse que ça signifie, tu trouves que le roadtrip en van est plus économique ? Je me pose la question pour le Canada mais la grosse différence avec les US, c’est que l’essence n’est pas aussi bon marché :(

    répondre

    • Je n’ai pas encore fait le calcul total et la comparaison avec l’Oregon. Je ne suis pas sûre que ça soit vraiment beaucoup plus économique, car la location du van est quand même chère (bon, c’est surtout les 400€ de supplément et l’assurance qui nous ont mis dedans, sinon ça va encore…), ça consomme un peu plus d’essence, et si on ne fait pas de camping sauvage, il faut payer les emplacements (même si c’est bien moins cher qu’un motel). En revanche, ce qui est sûr, c’est qu’on adopte un mode de vie beaucoup plus économique : on cuisine au lieu d’aller au resto, on est en pleine nature donc on n’est pas tenté par le shopping…

      répondre

  • Merci pour ces infos. En Australie j’adore voir les vans Jucy, je les trouve beaux et rigolos (de l’extérieur en tous cas).
    Tu aurais des photos de l’intérieur de votre van ? :)
    En mode lit, en mode salon, en mode cuisine… ?

    répondre

    • Je n’ai pas de belle photo de l’intérieur mais on a tourné une vidéo explicative avec le mode jour et le mode nuit ! J’updaterai l’article quand on aura fini de tout dérusher et qu’on aura fait un montage :)

      répondre

  • Je suis une inconditionnelle du camping aux Etats-Unis – en tente, même quand il fait froid, avec un énorme sac de couchage ;) Jamais essayé le van, merci pour les infos, à l’occasion je renverrai vers ton article quand on me demande des infos sur ce mode de voyage en road trip us.
    C’est marrant que tu mentionnes les Walmarts, ça n’a pas une très bonne réputation auprès des Américains en général, même si certains amis (surtout des mecs, seuls) le font en cas d’ultime dépannage. Il y a une superbe série photo de Nolan Conway sur les habitants parallèles des parkings de Walmart – des nomades qui s’y arrêtent pour quelques mois. A voir !

    répondre

    • J’ai vu ton lien sur Twitter, c’est chouette comme projet photo ! Très honnêtement, le Walmart, c’était un peu en dernier recours : tous les campings qu’on visait étaient fermés, il faisait nuit, et on n’avait pas envie de se payer un motel. On n’était pas supra rassurés, on a bien fermé à clé, et puis en fait ça a été !

      répondre

  • Laetitia ( ltyfee)

    Super !

    Avec mon chéri , nous voyageons en sac à dos et par 2 fois nous sommes partis en road-trip voiture/tente.
    En suède : location d’une voiture sur place. Tente pendant 15 jours puis après c’était auberge ou hôtel car nous avons fait Stockholm et retrouvé des amis pour leur mariage.
    Cet été road-trip Europe : Italie, Autriche, Slovaquie, Allemagne. 1 mois avec notre propre voiture. Hébergement : alternance entre la tente et plus confort avec des hôtels,auberge etc

    Le van ça me tente bien ( pour la Nouvelle-Zélande notamment) mais c’est moi qui n’est pas le permis et c’est vrai que je culpabilise un peu car on ne peut pas se relayer… mais la vu qu’il n’y a que toi qui conduisait ça me rassure un peu comme quoi c’est faisable !

    En tout cas tu donnes envie !

    répondre

    • C’est chouette le road-trip en Europe ! Pour le permis, franchement ça ne me dérange pas d’être la seule à conduire : Gaëtan me sert de guide, il lit mieux les cartes que moi, donc on se complète bien :) Après, il faut voir ce qu’en pense ton copain mais si ça se trouve, il sera comme moi !

      répondre

  • J’ai fait la côte est de l’Australie en van et j’ai adoré ! Super article !

    répondre

  • Salut Juliette,

    Cet article est vraiment interessant et bien complet pour ceux qui voudraient tenter l’aventure :)

    Si peux me permettre tu devrais rajouter dans les possibilites pour la douche : La douche solaire!!

    Depuis que je me suis installee au Canada je ne vais que dans les campings les plus sauvages et avec du coup un cadre incroyable et crois-moi que ce systeme de douche est vraiment top – a defaut d’avoir un minimum de soleil bien evidement :)

    Cheers!

    répondre

    • C’est ajouté ! On a eu tellement froid que notre inconscient refusait l’idée de la douche solaire, ahah ! Le Canada nous fait très envie pour un prochain road-trip, ton commentaire confirme un peu plus tout ça ;)

      répondre

  • Pour pourriez prodiguer des conseils et faire partager vos voyages sans cette façon de se mettre en scène qui est vraiment triste.

    répondre

  • Ca me donne envie aussi ! Merci pour cet agréable article : clair, concis, précis !
    Comment va le gros ?

    répondre

    • Boaah j’ai peut-être pris un peu de poids pendant le voyage mais quand même ^^’

      répondre

      • hahaha :)
        je parlais du chat, référence à mes commentaires-chiants-de-véto d’il y a quelques semaines :-D

        répondre

        • Mes deux « gros » vont bien ;) Sherlock se maintient à 5 kilos tout pile, je l’ai pesé avant-hier ! J’en reparlerai à la véto lors de notre prochaine visite mais elle avait dit que son poids était correct, qu’il fallait juste surveiller qu’il ne grossisse pas. En tous cas, il a toujours autant d’énergie !

          répondre

  • Coucou,
    On s’est longtemps tatés pour un road trip en van ou le combo voiture/camping et finalement on a opté pour la tente, on a embarqué notre tente en soute et nos sacs de couchage, et en avant. Par contre je confirme qu’on a aussi été très surpris par le froid, notamment à Yosemite et Crater lake où on s’est bien gelés, on s’emballait les pieds dans nos serviettes de douche (heureusement avec la chaleur de mi-septembre, elles étaient toujours super rapidement sèches après notre douche en journée…)
    Chapeau pour le fait que tu conduises seule, même si on voit pas le temps passé sur la route aux USA, c’est fatigant.
    On repart dans une semaine en Australie, et cette fois-ci on va tester le van :)

    répondre

  • Franchement, non, j’aime trop le confort ;-)! Mais je vais adorer lire vos récits!

    répondre

  • Super cet article ! Ça fait envie ce mode de voyage. On a hésité nous pour la nouvelle Zélande mais finalement on a voyagé plus luxe en voiture et bnb (c’était notre voyage de noces !). L’avantage des bnb c’est qu’on rencontre des gens super sympas!

    répondre

  • Merci pour tous ces précieux conseils, ça donne envie de tenter l’aventure. J’adore vos vidéos explicatives qui mettent le van en scène. Côté assurance, j’ai une carte visa premier qui couvre l’assurance complémentaire d’un véhicule, l’assistance médicale etc…et elle est même gratuite dans ma banque en ligne. En voyage en Nouvelle-Zélande en ce moment, mon assurance m’a encore sauvé la mise ce matin alors que je n’ai pu échapper à une visite chez un médecin local. Un coup de fil après ma consultation j’étais soulagée de savoir que mes 200 euros de frais médicaux, gloups, seraient bien pris en charge. C’est une option que je trouve très rentable dès qu’on voyage et bien moins chère que les assurances prises séparément.

    J’adore l’idée du feu mystique, ce pourrait être une belle surprise pour le traditionnel campement dans la nature du prochain anniversaire de mon grand. Bon week-end !

    répondre

  • J’ai voyagé un peu en van il y a quelques années avec des amis, c’était chouette, mais je préfère encore le camping itinérant, avec juste les sacs sur le dos (je déteste conduire). Les seules fois où j’ai eu un peu peur, c’est en faisant du camping sauvage à des endroits où c’était rigoureusement interdit!

    répondre

  • 6000 km à toi toute seule en trois semaines Juliette ? Je te tire mon chapeau !

    Votre emplacement de camping dans le Valley of Fire State Park semble carrément surréaliste.
    Merci beaucoup pour cet article très instructif. Ca donne envie de tenter l’aventure. :)

    répondre

  • C’est marrant, c’est vraiment similaire à la NZ, sauf que nous, ça fait presque 9 mois qu’on vit dedans :D

    Je te rejoins sur les vans Wicked, on en a pas mal ici, qu’est-ce que c’est de mauvais goût! Jamais je ne pourrai rouler avec un truc comme ça.

    C’est vrai qu’on s’y fait vite et qu’on est pas si mal à trimballer nos petites affaires avec nous. Après, je ne serai pas mécontente de retrouver mon petit confort à la maison (même si je pense que beaucoup devraient partir comme ça, ça remet beaucoup de choses en perspective)

    La piscine pour les douches est vraiment top, nous on adore, ça nous permet de nous détendre un peu en nageant et on profite du fait que ce ne soit pas limité :D ( douches que l’on a drastiquement réduites ahah ^^)

    J’ai hâte de lire la suite de vos aventures, d’ailleurs, pour le moment j’ai une bonne connexion internet, je vais aller regarder vos vidéos :D

    répondre

  • Ça donne tellement envie! C’est sûr que j’essaierais un jour :)
    Chapeau pour la route par contre, malgré mes 30 ans, j’ai mon permis depuis peu de temps et le fait de conduire un truc aussi gros, aussi longtemps m’inquiéterait un peu… Mais on est deux à conduire, donc ça irait!

    répondre

  • J’en rêve ! ça doit vraiment être trop chouette ^^

    répondre

  • Merci pour cet article vraiment détaillé !

    répondre

  • Très bon article!

    Je t’avoue que je suis une adepte du duo voiture/motel mais cette version doit être sympa, plus aventurière!

    Je tenterai bien le pas mais je suis un peu une flippette de ne pas dormir dans un vrai lit!
    A réfléchir :)
    Merci pour l’article en tout cas!

    répondre

  • Ah ça a l’air top, pourtant je suis pas une grande baroudeuse dans l’âme (enfin, c’est peut être une facette de ma personnalité que je n’ai pas encore découverte!) – peut être que je ferai ce type de voyage un jour moi aussi :)

    En tout cas cet article est top et pfiou, cette dernière photo de toi au coin du feu = perfection!

    répondre

    • Je ne pensais pas être une baroudeuse non plus et puis finalement, ça a été la révélation ! Je trouve ça chouette de découvrir des choses sur soi à nos âges (enfin surtout le mien, pfiou, je vieillis) ;)

      répondre

  • Merci pour cet article super instructif et intéressant et qui donne vraiment envie de se lancer, meme si le froid peut faire un peu peur. Mais je me demandais surtout pour le feu, il était facile d’en faire ? et partout ?

    répondre

    • Sur quasiment tous nos emplacements de camping, il y avait un endroit pour faire du feu :) Ensuite, il faut acheter des buches (au supermarché, dans une station service…), des allumettes et des trucs pour aider le feu à prendre, et le tour est joué ! On n’a pas toujours très bien réussi, ça dépend un peu de l’humidité et du vent, mais la plupart du temps, c’était parfait !

      répondre

  • J’ai fait mon premier voyage en van au printemps dernier en Italie du Nord avec 3 autres copines. Et c’était vraiment une chouette expérience. Je te rejoins tout à fait sur l’impression de liberté, un peu la même sensation que les voyages à vélo!
    Et on remet ça au printemps prochain!

    répondre

  • Magique, fantastique…

    répondre

  • Ca a l’air superbe !
    On projette de faire un road trip dans l’ouest USA aussi en septembre… La location d’un van n’est pas donnée, mais ça respire la liberté !
    Nous aimerions tenter de dormir en bord de route, à la wild totale, tu penses que c’est jouable ? :)

    Bises et merci pour ces belles photos !

    répondre

    • Je pense que c’est jouable oui, il faut juste faire attention où vous vous arrêtez : il y a des endroits où c’est interdit, donc à éviter ! On aurait bien aimé le faire mais on n’a jamais vraiment trouvé d’endroit qui s’y prêtait : dans les parcs (nationaux, ou même d’état), c’est interdit, il faut impérativement dormir dans les zones de camping. Et les routes qu’on prenait n’allaient pas non plus, ça aurait voulu dire s’arrêter sur le bas-côté, on n’était pas hyper à l’aise. Mais je pense que c’est carrément faisable si vous prenez le temps de prendre des plus petites routes, un peu paumées :)

      répondre

  • bonjour
    merci de cet article- nous en sommes en plein dedans!! on regarde campertravel, jucy et lostcamper. Maintenant escape campervan- merci!! quel van avez vous pris? le plus gros des deux?
    j’ai une carte visa premier mais je n’arrive pas à savoir si elle couvre l’assurance ou pas sur ce genre de véhicule qui n’est ni un campingcar ni une monoespace! le savez vous? vous avez pris le total?
    et par curiosité, vous avez prix miles unlimited?
    Vous étiez parti en oct/nov? le froid est arrivé quand?
    nous partons de SFO pour aller très vite à yellowstone pour limiter le froid justement puis nous desscendrons vers les parcs du sud que vous avez fait.
    Merci des infos!!!
    Bonne journée

    répondre

    • On a pris le plus gros van oui : il est impressionnant quand on le découvre mais on s’y habitue rapidement, et le lit est très grand, c’est appréciable après une longue journée à barouder :)

      Pour l’assurance, aucune idée, mieux vaut vous renseigner auprès de votre banque, c’est plus sûr. On avait pris une assurance complémentaire sur place car quand j’ai vu la taille du van, j’ai pris un peu peur. Mais au final, je pense que ce n’était pas nécessaire…

      Et on n’a pas pris le kilométrage illimité et on l’a regretté car on a largement dépassé le quota. Tout dépend du circuit que vous prévoyez :)

      Quant au froid, il est arrivé quasiment immédiatement, à Bryce Canyon, où il faisait à peine 0 degrés. On a eu également très froid au Nouveau Mexique, car beaucoup de villes sont en altitude (Santa Fe par exemple est à plus de 2000 mètres). A Moab aussi… En gros, on a eu froid à beaucoup d’endroits, on n’avait pas anticipé ça !

      Bon voyage !

      répondre

  • Bonjour Juliette, je découvre cet article au hasard de mes tribulations sur la toile et quel plaisir!
    Si je m’écoutais, je partirais demain découvrir la côté Ouest des États unis (my dreaaam), embarquée dans mon van coloré B)
    Merci pour toutes ces infos vers lesquelles je ne manquerais pas de revenir quand je passerai à l’action des préparatifs pour de vrai.
    À bientôt :)

    répondre

  • roadtrip en couple

    Bonjour a vous,

    Merci pour votre voyage et votre article, avec ma compagne on souhaite faire ce roadtrip et j’aimerai savoir votre budget essence, car on estime mais la réalité me plairai plus. sinon c’est vachement détaillé et on s’en sert pour notre futur voyage.

    See you soon!!!!

    répondre

    • On n’a pas calculé notre budget essence très précisément mais le van consommait environ 13-14 litres aux 100. L’essence coûte moins cher qu’en France mais il y a des écarts de prix en fonction des états : on surveillait donc les tarifs à chaque pompe et on faisait le plein quand on trouvait une bonne affaire ! A noter, le prix est indiqué pour un gallon, soit 3,7 litres :)

      répondre

  • roadtrip en couple

    Bonjour a vous,

    Merci de votre réponse….

    répondre

  • Génial les gifs, ça m’a rappelé plein de bons souvenirs ! On avait aussi loué un van Escape pendant notre road trip, mais je n’avais pas pensé à faire de photos ou vidéos de l’intérieur sur le coup. Ca rappelle de bons souvenirs haha :)

    répondre

    • On a fait des vidéos aussi, elles arrivent bientôt ;) Ils sont chouettes ces vans, c’est quand même hyper pratique à l’intérieur !

      répondre

  • Je viens de découvrir votre voyage grâce à Hello coton et je suis en admiration… Vos photos sont sublimes, les articles très bien écrit… Bref, je ne rêve plus que de ce voyage ! <3

    répondre

  • Bonjour Juliette, ton article est top! Et nous aide pour l’organisation de notre voyage !

    Avec mon copain nous voulons faire également un road trip dans l’ouest américain. Et nous pensons aussi louer un van chez escape campervans. Nous avons vu sur leur site internet qu’il était interdit de rouler sur des routes non goudronnées. Quelle est votre expérience par rapport à ça ? Avez vous eu des soucis par rapport à ça ?

    répondre

    • Hello Bernie, c’est une bonne question, très sincèrement on n’avait pas vu que c’était interdit ! On a pris quelques routes non goudronnées, à Monument Valley par exemple… On n’a pas eu de soucis, mais je ne sais pas ce qu’il se serait passé si on avait eu un problème de crevaison ou autre… Tu peux les contacter pour leur poser la question, ils répondent assez rapidement normalement (je leur avais envoyé un message sur FB avant de partir pour une question « technique » et j’avais eu une réponse en quelques heures). Bon futur voyage aux USA !!

      répondre

  • Salut Juliette !
    Nous sommes bien tentés de partir faire l’Ouest américain en van comme vous. Petite question : nous avons une fille de 3 ans, penses-tu que ce van est adapté pour une troisième petite personne ? Sachant que moi je ne prends pas trop de place… Le site campervan.com affirme que c’est possible… Mais quel est ton avis, toi qui a pratiqué ce type de van ?

    répondre

    • Mon prénom est Léa (pardon, première fois que je laisse un commentaire sur ton site ^^) !!

      répondre

      • Salut Léa :)

        Alors, on a croisé un couple qui le faisait, avec un bébé mais c’était un sacré bazar dans leur van ^^

        N’ayant pas d’enfant, j’ai du mal à imaginer ce que ça peut donner, mais il faut quand même savoir que les toilettes sont bien souvent des « trous » dans le sol, qu’on se douche tous les deux ou trois jours seulement… Peut-être qu’un camping-car serait plus adapté ?

        En plus, dans le van, tu as un lit double, et il me semble que si tu veux dormir à plus que 2, ils peuvent installer une tente sur le toit (mais du coup, c’est plutôt adapté pour des ados qui peuvent dormir seuls). A vérifier, mais en tous cas, si c’était moi, je crois que je prendrais l’option camping car :)

        répondre

  • Super article vraiment très intéressant, merci :)
    Avec des amis nous comptons faire également un road trip sur la côte ouest. On se pose beaucoup de questions sur les voitures car nous allons être 10 ! Est-ce que tu penses qu’en prenant un van 12 places ca passera ? Au niveau du coffre je n’arrive pas à savoir si c’est plutôt grand ou pas.
    Merci beaucoup pour ta réponse.
    Stéphanie

    répondre

    • Je ne peux pas trop t’aider là-dessus malheureusement :/ Un van 12 places, c’est plutôt comme un mini-bus j’imagine, ce n’est pas fait pour dormir dedans ? Pose la question au loueur, généralement ils ont l’habitude et sauront te répondre :) Un conseil qu’on nous avait donné, c’était de partir avec des sacs souples plutôt que des valises rigides : ça se case plus facilement dans les coins, au pire tu les vides et tu cales tes vêtements dans les trous, et tu peux plier ton sac ! Bon voyage :)

      répondre

  • Bonjour, merci pour cet article vraiment instructif pour qui veut se lancer dans l’aventure d’un roadtrip avec un van.
    Je prépare un voyage aux Etats-Unis et plus précisément dans l’Ouest américain ;) pour l’année prochaine (ce sera notre première fois à mon compagnon et moi). Avant de lire votre blog j’avais déjà l’idée d’un voyage avec un van aménagé, vous m’avez confortée dans mon idée !
    Une petite question d’organisation, vous mentionnez de temps en temps « Voyageurs du monde », comment avez-vous travaillé avec eux ? Juste réservé quelques excursions selon leur conseil et par vous-même réservé avion + hôtel + quelques camping ?
    Je vous souhaite de bons voyages,
    Bénédicte

    répondre

    • Vous allez vous régaler :) Pour Voyageurs du Monde, c’était un partenariat avec le blog donc un mode de fonctionnement un peu particulier : quand nous sommes allés les voir, on avait déjà nos billets d’avion, notre van, notre itinéraire. Ils nous ont réservé quelques excursions et deux nuits dans un campement de luxe à Moab (Moab Under Canvas). Je ne sais pas s’ils ont l’habitude de fonctionner comme ça : généralement ils gèrent l’intégralité de voyage en aidant le voyageur à définir son itinéraire etc. Mais ils connaissent très bien les Etats-Unis et proposent des road-trips donc j’imagine qu’ils doivent pouvoir vous aider si vous souhaitez intégrer des activités à votre planning :)

      répondre

  • Bonjour, j’envisage de partir dans le même esprit que vous mais uniquement sur la côte, je voulais vous demander comment vous avez trouvé les campings ? Stéphane

    répondre

  • Coralie Saubesty

    Bonjour,
    Votre blog nous a beaucoup aidée à préparer notre voyage on part lundi pour San Francisco on à louer un van au même endroit que vous…
    Et ducoup on voudrait passer une ou deux nuits à San Francisco et je voulais savoir où est-ce que vous avez pu dormir ??? Pour le reste on verra mais j’aimerais trouver un coin où on dérange personne pour nos premières nuits… J’attends votre réponse ca m’aiderait beaucoup… Merci d’avance coralie

    répondre

    • Bonjour Coralie,
      Nous ne sommes pas allés jusqu’à San Francisco cette fois-ci donc je ne peux pas vous aider – les deux fois où nous y sommes allés, nous avons dormi dans un Airbnb et avons fait un échange d’appartements. Voyez s’il y a des campings dans la région, c’est toujours bien pour une première expérience (plutôt que de dormir en camping sauvage), sinon peut-être un parking de Walmart mais ça n’est pas idéal… Et n’hésitez pas à vous éloigner un peu de SF -> notre Airbnb était à Novato, à 30 minutes de route à peine, c’est plus « calme » et peut-être plus simple de trouver un emplacement ?
      Bon voyage en tous cas, ça va être super !

      répondre

  • Bonjour, je m’appelle Bastien.
    Tout d’abord c’est un super site avec pleins de bons conseils, ça donne vraiment envie de partir…
    Et c’est ce que je vais faire dans les prochains mois avec ma copine :) On compte louer un van équipé pour faire la côte Est des usa ou bien partir de New York et rentrer dans les terres .
    On est déjà allé aux USA , il y a maintenant 2 ans ( New York, Philadelphie ,Washington , on a pas pu faire Boston).
    C’est donc pour cela que j’aimerais vous posez la question suivante :
    Est ce que vous avez déjà visité l’est des états unis, si OUI quels sont les lieux , parcs , monuments à visiter et qui sont incontournables ?
    PS: On cherche plutôt à voir de beaux paysages et parc nationaux plutôt que visiter les grosses villes américaines.

    répondre

    • Bonjour Bastien, quel chouette projet :) Malheureusement je connais très peu l’est des Etats-Unis, je suis allée à New York et à Philadelphie mais à chaque fois très rapidement, donc je ne peux pas vraiment vous renseigner :/ On avait un projet de voyage en Nouvelle Angleterre mais je ne suis pas sûre que ça soit spectaculaire au niveau des paysages. Les Keys, dans un tout autre genre, ça a l’air chouette… J’espère que vous trouverez des idées sur d’autres blogs :) Le Lonely Planet propose un chouette guide aussi, que j’avais acheté, et qui propose les meilleurs circuits de road-trip aux USA : http://amzn.to/2e3sIMA

      répondre

  • Trop génial! Je viens de découvrir ton blog grâce au livre blog it yourself! J’adore ton style, je vais essayer de te suivre régulièrement :)

    répondre

  • Bonjour,

    Merci pour ce super récit qui donne plein d’idées et suscite de belles envies d’évasion.
    Nous sommes un couple intéressé par ce mode de voyage aux USA, nous aimerions savoir quel a été votre budget total pour ces 3 semaines d’aventures?

    Nous avons du mal à estimer les dépenses, en dehors de celle de la location de van que tu as évoqué dans l’article. Merci d’avance pour ta réponse.

    Bien à toi
    Charlotte et Cyril

    répondre

    • Bonjour Charlotte, on n’a pas tenu de comptes très précis, mais le plus gros budget, c’est l’avion et le van. Ensuite, sur place, on a énormément cuisiné nous-mêmes donc c’est à peu près le même budget qu’en France. Les nuits dans les campings nous ont coûté entre 5$ et 40$ – il est possible aussi de faire du camping sauvage, gratuit (attention à respecter la réglementation). On a acheté un pass pour les parcs nationaux (80$ dans mon souvenir) – ça permet de rentrer dans beaucoup de parcs (pas tous, attention : Monument Valley par exemple, est géré par les Indiens et le pass ne marche pas). Il y a l’essence aussi – elle n’est pas très chère là-bas, et ça dépendra du nombre de kilomètres que vous ferez. Voila les principaux postes de dépenses auxquels je pense, j’espère que ça vous aidera :)

      répondre

      • Merci pour ta réponse rapide et pour ton aide, nous allons essayer de faire de petits calculs !

        Bonne continuation à toi !

        répondre

        • Juliette bonjour,

          Encore une question et après je te laisse tranquille, désolée de ne pas avoir grouper mais j’ai maintenant terminer de lire tout votre périple, et une question subsiste malgré tout : de quelle date à quelle date êtes-vous partis exactement ? Vous dites plusieurs fois avoir eu froid et qu’il faisait parfois 0 le matin ou le soir, une situation que nous aimerions éviter.

          Merci d’avance pour ta réponse.

          répondre

          • Pas de souci :) On est parti à cheval du 16 octobre au 7 novembre. On avait envie de fêter Halloween aux USA, mais c’était vraiment tard dans la saison (il faisait nuit un peu trop tôt). Mais l’avantage c’est qu’il n’y avait vraiment pas grand monde nulle part… :)

LAISSER UN COMMENTAIRE