Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Road-trip aux USA – le parc de Grand Teton

Août 2017 - on atterrit à Denver, on récupère notre van de location et on file en direction du parc national de Grand Teton (en gloussant bêtement comme deux ados à chaque fois qu'on prononce ce nom).

C'est la première étape de ce road-trip qui nous mènera jusqu'à Vancouver, en passant par Yellowstone, Glacier, Banff et Jasper, et que l'on vous raconte ENFIN, plus d'un an plus tard.

-> Pour accéder directement aux conseils pratiques sur Grand Teton, cliquez ici <-

--

Épisode #1

On a essayé de renouer avec nos premières amours en vidéo en vous montrant un peu les coulisses du voyage, on espère que vous aimerez :) 

--

La première nuit de notre road-trip se déroule dans un hôtel à quelques miles de l'aéroport de Denver : ce n'est que le lendemain matin que nous récupérerons notre van. On retrouve les joies des petits déjeuners des motels américains - gras et insipides, avec une télé qui diffuse les infos locales souvent très passionnantes.

Lors de notre premier road-trip américain, en 2009, on était fans des muffins dégoulinants ! Mais on a vieilli et ça nous dégoûte un peu maintenant ;)

Gaëtan : Nous sommes à Denver mais nous n'allons pas vraiment visiter la ville, l'objectif est de se mettre rapidement en route. Cependant, le nom de cette ville nous rappelle un dessin animé dont on était fan à l'époque : Denver le dernier dinosaure. Impossible de se rappeler pourquoi le plus sympa des dinos s'appelle Denver alors que l'action se passe en Californie... Résultat, on a regardé le premier épisode après le petit dej pour découvrir comment Denver apparaît et chope son nom ! (spoiler : un des personnages voit une pub pour Denver, Colorado, sur un bus et trouve que ça sonne bien ^^).

Puis, il est enfin l'heure d'aller chercher notre maison roulante ! On découvre avec joie que le loueur nous a installé gratuitement une tente de toit : ils en avaient besoin à Seattle, là où on rendra le van trois semaines plus tard. On servira donc de taxi à la tente et en échange, on a le droit d'en profiter.

La route est longue entre Denver et Grand Teton : pas loin de 800 kilomètres sépare notre premier objectif. On s'arrête en chemin pour faire un gros plein de courses, acheter des cartes SIM pour nos téléphones et pique-niquer. On demande à un groupe de jeunes de faire notre première photo à l'appareil jetable, le début d'une jolie série.

 

Fatiguée par ma grossesse toute neuve, on décide de couper la route en deux et de passer notre première nuit en chemin. On trouve une piste déserte, on se gare sur le bord, on cuisine des pâtes (et on en renverse la moitié par terre : il nous faut toujours un petit temps pour reprendre nos marques dans le van, on se marche dessus et on ne retrouve jamais nos affaires) et on se couche, épuisés.

C'est la première fois qu'on fait du camping sauvage en van, on n'avait jamais osé lors de notre dernier road-trip, et ça se passe super bien. Il faut juste veiller à respecter certaines règles (c'est interdit dans les parcs nationaux par exemple) et à ne laisser aucune trace de son passage ! (on a donc ramassé les pâtes...)

camping sauvage van usa

Ce spot de camping sauvage se trouve sur la Yellowstone Road, près de Rock Springs, dans le Wyoming.

cuisiner dans un van
conduire un van aux états-unis

L'arrivée à Grand Teton

On reprend la route le lendemain matin et arrivons à Grand Teton trois heures plus tard, sous une chaleur de plomb (où on fait notre deuxième photo jetable).

Gaëtan : Où on a l'impression que j'ai le bras qui fait la taille de Juliette :|

Panneau entrée Grand Teton

Attention, l'entrée du parc est différente des autres : il n'y a pas de guérite de contrôle. Il faut se rendre dans un Visitor Center pour acheter votre entrée. De notre côté, on a opté pour un pass annuel qui permet d'accéder à tous les parcs nationaux : à 80$, il est rentable si vous visitez environ 3 parcs nationaux.

On commence notre visite du parc par une vieille grange (qui pour nous n'a pas grand intérêt mais qui a le mérite d'être à l'écart de la route principale), puis on pique-nique au bord de l'eau en admirant la chaîne des Tétons et en se faisant attaquer par les moustiques.

vieille grange Grand Teton
Pique nique à Grand Teton
Pique nique à Grand Teton

Au bord de cette rivière, je me sens enfin en vacances... on est quasiment seuls et c'est ce qui est agréable avec les parcs aux États-Unis : il suffit de s'éloigner des gros parkings pour goûter à la solitude. Parfois, marcher 5 ou 10 minutes suffit, et on passe d'une foule dense au silence le plus parfait.

Mais il est temps de partir à la recherche d'un camping pour la nuit : c'est encore la haute saison et ça se remplit très vite. Le camping sauvage étant interdit dans les parcs, on n'a surtout pas envie de devoir en ressortir pour dormir. Notre première tentative au Signal Mountain Campground est un échec, tous les emplacements sont pris, sauf ceux très chers avec électricité et eau. On trouve finalement notre bonheur au Colter Bay Campground.

On croise aussi furtivement notre premier animal sauvage, c'est toujours une grande émotion de les voir évoluer librement.

Faune Grand Teton

Une (longue) sieste plus tard, c'est l'heure d'aller admirer le coucher de soleil depuis Oxbow Bend : on est nombreux à avoir choisi cet endroit et on comprend pourquoi, la vue est très belle ! Ici aussi, les moustiques se régalent avec nos mollets...

Oxbow Bend Grand Teton
Oxbow Bend Grand Teton
Oxbow Bend Grand Teton

On reste jusqu'à ce que la lumière soit vraiment très basse puis nous allons nous coucher. En chemin, on achète un spray anti-ours dans une station service - Gaëtan trouve que c'est inutile mais il voit que je ne suis pas très rassurée donc il cède, conscient que sinon, je risque de lui en reparler pendant tout le séjour ;)

Lundi 28 août - on se lève à 6h30 et on part prendre le petit-déjeuner au Cascade Canyon, où la lumière est sublime au lever du soleil. On est prêts pour notre première rando, une des plus belles de notre voyage. Objectif : les Taggart and Bradley Lakes.

Cascade Canyon Grand Teton
Petit déjeuner van
Randonnée à Grand Teton

J'ai très peur de croiser un ours (même si j'en rêve, je préférerais que ça soit depuis l'habitacle du van, pas en pleine nature sans personne autour) donc je chante tout du long pour les prévenir de notre présence ;) Gaëtan est RA-VI... Il faut dire qu'en plus de chanter faux, j'invente des mélodies et des paroles au fur et à mesure, en tapant dans mes mains -  c'est assez insupportable, je dois l'admettre (il y a un extrait dans la vidéo).

Quand on arrive enfin au premier lac... les mots nous manquent, c'est tout simplement sublime. Il n'y a pas un souffle de vent et le paysage se reflète parfaitement dans l'eau.

Taggart Lake Grand Teton
Randonnée Grand Teton
Randonnée Grand Teton
Taggart Lake Grand Teton

(l'occasion de faire notre troisième photo à l'appareil photo jetable)

On termine ensuite notre visite du parc en empruntant une route scénique (Jenny Lake Scenic Drive) puis en pique-niquant au bord du String Lake.

Point de vue Grand Teton
Pique nique Grand Teton

C'est déjà l'heure de quitter Grand Teton : on vise un emplacement de camping gratuit au nord du parc et on sait qu'il ne faut pas qu'on arrive trop tard si on veut qu'il soit libre. La route est très cahoteuse, on passe devant des premiers emplacements fermés ou déjà occupés mais, après quelques kilomètres, on arrive à l'emplacement numéro 6 et... bingo, il est disponible et parfait.

On est entourés d'arbres, il y a une table de pique-nique, Gaëtan installe son hamac, je fais une sieste dans la tente de toit, hyper simple à déployer et finalement très confortable... le bonheur ! On termine la journée en se réchauffant autour du feu. C'est ça que nous sommes venus chercher dans ce voyage : des moments simples, sans prétention, en plein milieu de la nature environnante. Le prochain emplacement de camping est à quelques bornes, on est vraiment tout seuls !

Tout va bien mais... en pleine nuit, on entend des bruits de pas autour du van. Le stress ! Des branches craquent, puis on aperçoit une lumière...

Gaëtan : Je dis pas que je suis parano, mais je dors avec mon Opinel sous l'oreiller dans le van. Sans un bruit, je le saisis et observe tant bien que mal une forme nébuleuse qui se déplace sur le campement. Cette grosse forme va du feu à la table de pique-nique, semble chercher quelque chose près des arbres, passe tout près du van... Je ne bouge pas d'un pouce, j'observe et j'attends. Puis je l'ai perdue de vue. La forme a éteint sa lampe. Une goutte perle sur mon front.

Petit moment de panique avant de voir qu'il s'agit d'un cycliste en train d'installer son hamac pour passer la nuit sur notre emplacement (c'est normalement interdit de partager son emplacement mais on n'allait pas le virer, le pauvre). Au petit matin, il se remet en route juste avant qu'on ne se lève : on le recroisera sur la route un peu plus tard, chargé comme une mule. Il en faut du courage pour découvrir un parc national à solo en vélo.

Tout juste levés, on se met en route vers Yellowstone, parc que je rêve de découvrir depuis des années. Ça sera l'objet d'un prochain article !

Camping gratuit Grand Teton
Camping gratuit Grand Teton

--

--

Conseils pour visiter Grand Teton National Park

- Comme pour tous les parcs, vous pouvez le parcourir au pas de course (aller voir, en voiture, les spots incontournables) ou prendre votre temps et faire toutes les randonnées. Le temps à prévoir sur place dépend donc de ce que vous souhaitez voir et de votre façon de voyager. De notre côté, une journée et une nuit nous ont suffi à avoir un bon aperçu de Grand Teton, de faire une belle rando et de ne pas avoir l'impression de tourner en rond.

- Comme dit plus haut, nous avons opté pour un pass annuel à 80$, qui permet d'accéder à tous les parcs nationaux. Il est rentabilisé au bout de 3 parcs en moyenne. Faites le calcul en fonction de votre itinéraire ! Attention, ça ne marche pas pour les State Parks ou pour les parcs gérés par les Navajos, comme Monument Valley par exemple.

- Nous avons dormi au Colter Bay Campground, qui était bien ! (30$ l'emplacement) Il est situé à côté d'une supérette, de douches (4,25$ la douche) et d'une laverie. En cette saison, les campings se remplissent vite, il faut arriver tôt si on veut avoir une place. La carte des campings est disponible ici.

- La randonnée Taggart and Bradley Lakes est d'un niveau assez facile (classée comme "Modérée" mais ça allait) - elle fait 5,9 miles (9,5 km). Le temps de parcours annoncé était de 3 heures, nous avons mis 3h45 en prenant énormément de photos.

- Il est conseillé d'acheter un Bear Spray (50$, dans les boutiques des parcs), il vous "servira" dans pas mal d'endroits (un ranger nous expliquait qu'en réalité, ça ne servait jamais mais bon... c'est un peu comme une assurance, le jour où on en a besoin, on est content de l'avoir). Attention, c'est interdit en avion, il faut donc l'acheter sur place, et vous ne pourrez pas le ramener en France. Laissez-le à quelqu'un dans un camping, autant que ça resserve.

- Le camping gratuit au nord de Grand Teton se trouve sur une petite route à l'ouest de Flaggranch. Il y a très peu d'emplacements et la route est assez cabossée. Les emplacements sont disséminés tout au long de la route. On a trouvé ces infos dans le Lonely Planet du parc, en anglais.

- L'aéroport le plus proche est celui de Jackson, Wyoming, où il y a des loueurs de voitures. De notre côté, nous avons opté pour Denver (à 8 heures de route du parc) car la compagnie chez qui nous souhaitions louer notre van y était présente (Escape Campervans).

- Tous nos conseils pratiques et détaillés pour voyager en van sont disponibles sur ces deux articles (organisation, matériel, ce qu'il faut savoir, les indispensables...) : nos conseils de voyage en van au Canada et nos conseils de road trip en van.

N'hésitez pas, si vous avez des questions, à nous les poser en commentaires !

rongeur grand teton

Road-trip aux USA – le parc de Grand Teton
16 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • J’adore ce 1er article, c’est trop génial votre parcours ! La vidéo est excellente, je suis morte de rire j’adore ! Merci de faire des articles de cette qualité, je me régale de lire . Cela fait des années que je te suis et le plaisir est toujours intact

    répondre

  • Génial ce premier épisode : c’est beau, vous êtes beaux, vous êtes drôles et on a envie de déjà voir la suite – c’est frustrant :P Et vous me donner envie d’organiser un road trip avec Matthieu et de se retrouver en vrai au milieu des paysages américains qui nous font rêver sur les écrans. Vivement l’épisode 2 !

    répondre

  • Jean-Philippe Dréan

    Encore une vidéo qui donne envie…les paysages sont très beaux .les grands espaces j’adore ! j attend la prochaine vidéo ? au Yellowstone ca l’air magnifique . Vos videos sont superbes, d ailleurs celles de la Norvège nous a inspiré, nous y avons passé nos vacances cet été road trip suède Norvège avec nos filles . Merci

    répondre

  • Aaaahh on attendait ces articles avec impatience :) On est partis à Grand téton, Yellowstone, Glacier… en Septembre et ça nous rappelle pleins de souvenirs! La vidéo est géniale et très drôle :)
    Vivement la suite !
    (on rigole aussi à chaque fois qu’on dit le nom de ce parc !)

    répondre

  • Ces photos sont magnifiques, j’ai envie d’y être, et j’y serai un jour depuis le temps que je veux faire un road trip !
    ça doit être génial de voir des animaux sauvages !
    Gros bisous

    répondre

  • J’ai tellement hâte de lire la suite ! J’avais adoré vous suivre malgré les incendies et maintenant qu’on vit sur le continent Américain, la destination a été rapidement ajoutée à ma (trop longue) liste d’endroits à faire (quand on aura de nouveau des sous par contre)… La vidéo est encore une fois trop chouette et ces paysages, c’est incroyable ! ❤️

    répondre

  • Un petit reportage alliant esthétisme et comique, j’adore! Bien envie de me retrouver en pleine nature, là, maintenant, tout de suite.
    Vous êtes chous tous les deux :)

    répondre

  • ça me fait plaisir de vous retrouvez en vidéo, ça faisait longtemps et ça m’avait manqué! Vous me faîtes toujours autant rire et les paysages sont canons! Vivement le deuxième épisode ;-)

    répondre

  • Vous êtes terriblement droles/mignons/naturels, ça fait du bien !
    Et puis vivement le prochain voyage aux us pour voir tout ça de mes propres yeux ! :D

    répondre

  • Revenir d’un mois de road trip aux Etats Unis (il y a plus d’un mois) et avoir déjà envie de repartir, pas merci Juliette ! Yellowstone évidemment me fait de l’oeil et Grand Teton aussi, et puis évidemment la routes des rocheuses au Canada. J’ai donc hâte d’en voir plus :)

    répondre

  • Trop contente de vous retrouver ici ! J’ai déjà hâte de voir la suite !

    répondre

  • Bonjour Juliette,
    J’attendais avec impatience y’a série d’articles sur votre dernier road trip. Ca me rappelle d’excellents souvenirs.
    Pour ce qui est de la bombe anti ours , mon fils nous a fait la remarque PENDANT toutes les vacances sur le fait que nous n’en avions pas…, et il a aussi beaucoup randonné en chantant faux à voix haute.???( après je l’excuse il avait 10ans et voyait partout des messages d’informations rappelant les règles de sécurité avant d’entamer une randonnée et la conduite à tenir en cas de rencontre avec un ours ?)
    Vous vous seriez très accordés tous les 2 ?
    Mais je te l’accorde les parcs nationaux sont absolument superbes, et dès que tu marches 5 mn tu es quasi seul.
    Trop hâte de lire la suite.
    Bonne continuation.
    Virginie

    répondre

  • Bonjour Juliette. Super article qui donne envie d’aller faire un tour vers Grand Teton. Quand à la vidéo, elle est géniale !!!! Je suis fan !!! Vivement la suite.

    répondre

  • Super vidéo ! Vous êtes trop sympas et naturels tout en voyant de superbes paysages…c’est un super format de vidéo. Hâte de voir les autres épisodes !

    répondre

  • Bravo pour ce premier article ! Hâte de lire la suite du coup !
    Je suis rassurée de voir que je ne suis pas du tout la seule à être coincée sur des cailloux au milieu de l’eau… Ca passe à l’aller mais pas au retour… J’ai jamais compris pourquoi !!!
    Merci pour ces photos et cette belle vidéo très nature et simple (dans le bon sens du mot ; j’ai bien conscience que vous avez dû mettre beaucoup de temps à la réaliser) :-)

    répondre

  • J’ai adoré la vidéo,merci de m’avoir fait rire et rêver ! 😘

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.