Buttons of the menu for mobile version

Social Icons

Logo

Button for mobile menu

Road-trip au Canada – rendez-vous manqué avec Banff

Après Grand Teton, Yellowstone, et Glacier, il est temps d'entamer notre découverte des Rocheuses Canadiennes et de partir à la rencontre des lacs bleu turquoise qui nous ont fait rêver sur Instagram... Note pour plus tard : ne pas croire tout ce qu'on dit sur les réseaux sociaux ;) J'exagère un peu : on a vu de très belles choses ! Mais on a aussi été déçus, et je vous raconte pourquoi.

-> Pour accéder directement aux conseils pratiques sur Banff, cliquez ici <-
--

Vlog Épisode #4 : le parc national de Banff

Nous vous avions laissés à Waterton, joli petit parc que nous quittions à regret, avec l'espoir que dans le parc national de Banff, à 5 heures de route plus au Nord, les incendies ne soient plus qu'un lointain souvenir.

Le trajet est assez monotone : seule attraction, un élan qui déboule en plein milieu de la route et traverse à toute vitesse devant nous. Grosse frayeur, mais on rigole aussi car il a une démarche vraiment étrange, il est comme tout dégingandé !

On arrive enfin à Banff à 19h15. Le camping que l'on visait est plein et... il y a plein de fumée. Coup dur ! En rouvrant mon carnet de voyage, j'avais couché les mots suivants : "On craque, on n'en peut plus" : bonne ambiance non ? ^^ On trouve heureusement un autre camping (le Tunnel Mountain 1), on mange rapidement et on se couche.

Le lendemain matin, on décide de trainer un peu : on ne met le réveil qu'à 7 heures du matin, s'octroyant une heure de sommeil supplémentaire. Puis on se rend dans la ville de Banff, pour se renseigner sur les incendies. Il y a quelques boutiques et cafés assez agréables - Gaëtan se prend un café et moi un bon muffin, mon pêché mignon.

Au Visitor Center, ils n'ont pas l'air tellement au courant (à moins qu'ils ne comprennent pas un traitre mot de ce qu'on dit, avec notre accent ?), ils nous disent que la fumée va se dissiper. On croise les doigts !

On démarre notre découverte du parc par la route de la Vallée de la Bow. Il y a plusieurs arrêts, nous jetons notre dévolu sur un mini-trail de 2 kilomètres qui mène à la cascade de Jackson Canyon. Le chemin est joli, l'eau est claire, c'est plutôt agréable.

 
jackson canyon alberta canada
jackson canyon alberta canada

On arrive ensuite au Lac Louise et le camping est... COMPLET ! AAAAAHHH ! (-> cri de la fille tout juste enceinte qui veut rentrer chez elle)

On tente quand même notre chance en nous rendant au guichet et en fait, on a un emplacement ! Il est plutôt grand, on entend le bruit de la rivière, on distingue à peine nos voisins, on est ravis. Et on se note pour plus tard de ne pas croire les panneaux "FULL" et de toujours demander au cas où.

On savoure enfin un peu : on prépare le déjeuner en buvant un apéro, j'écris mon journal de bord, Gaëtan joue au Scrabble, on fait une sieste dans le hamac... ça fait du bien ♡

camping lac louise

Requinqués et remotivés, on va voir le lac Louise. Ça fait quelques années que j'en rêve, depuis que je l'ai découvert sur un blog. Moi aussi, je voulais ma photo dans un canoë sur une eau bleu turquoise ! C'est sans doute la plus grosse déception de notre voyage. C'était BLINDÉ de monde. Tout enfumé. Et le tour en canoë coûte, tenez-vous bien, 105 dollars pour une heure. Ouch !

On décide de faire une petite rando à la place, c'est gratuit et ça permet de fuir la foule. On monte donc au Fairview Lookout - ça grimpe sévère. De là, on a un jolie vue sur le lac, et on découvre sa célèbre couleur bleue, effectivement impressionnante. Mais on voit aussi l'énorme hôtel bien moche construit au bord du lac.

Bref...

randonnée lac louise
randonnée lac louise

Bon, c'est vrai que ce bleu est quand même dément - je n'ose imaginer le même décor sous le soleil, sans fumée, et hors-saison... il faudra peut-être qu'on revienne ?

On décide de ne pas rester sur cet échec et on va voir le lac Moraine, à quelques miles à peine. C'est joli, un peu plus calme. Là aussi, des canoës sont à louer, c'est un peu moins cher ("seulement" 95 dollars de l'heure, sans les taxes -> je ris jaune). L'eau est censée être turquoise ici aussi - c'est fou comme les conditions météo modifient le paysage.

lac moraine incendie
lac moraine canoe
lac moraine canoe
lac moraine incendie

C'est la fin de cette journée en plus-que-demie-teinte - on va se coucher dans notre super camping.

Jeudi 7 septembre, on se met en route vers 7h30, direction... le lac Louise ! Bin oui, on ne voulait pas rester sur cet échec. C'est un peu mieux, il y a moins de monde et moins de fumée. Mais ce n'est toujours pas fou non plus.

Heureusement, on déniche une belle rando à faire, qui mène jusqu'au bien-nommé Lac Consolation. Elle n'est pas hyper physique mais la fatigue du voyage me donne envie de renoncer à chaque pas. Heureusement, Gaëtan me motive et je l'en remercie : une fois en haut, je me sens tellement apaisée par ce calme et ces paysages... Un des moments les plus relaxants de tout le road-trip.

randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation
randonnée lac consolation

C'est plus détendus qu'on reprend la route pour découvrir la Icefield Parkway - la promenade des Glaciers. Cette route, qui traverse les Rocheuses, relie le lac Louise au parc national de Jasper, notre prochaine étape, et comporte plusieurs arrêts intéressants. Notamment une vue sublime sur le lac Peyto et sa forme de tête de loup.

icefield parkway
vue sur le lac peyto

Et le Mistaya Canyon, impressionnant avec ses "marmites de géants".

mistaya canyon
mistaya canyon
mistaya canyon

On passe la nuit dans un camping basique, le Wilcox Creek Campground. Et on enchaîne les grasses matinées avec, cette fois-ci, un réveil à 7h30. Direction Jasper ! En chemin, on découvre les Athabaska Falls, emblèmes du parc. Dans mon carnet toujours, j'ai écrit "ça va mais on a vu mieux" (la fille blasée et super inspirée). Dans la ville de Jasper, on fait une razzia à la Bear Paw Bakery : muffin cranberry-potiron, roulé à la cannelle, scones, cookie... avant d'aller prendre notre douche dans la piscine de la ville.

On n'en peut tellement plus de la fumée qu'on décide de couper court et de modifier notre programme. En route pour Vancouver, à 8 heures de route de là, qu'on n'avait pas forcément prévu de visiter mais où on restera finalement trois jours. La suite dans un prochain article !

van au canada

--

Conseils pour découvrir Banff

- En ce tout début septembre, de nombreux campings étaient déjà fermés ! On ne s'y attendait pas du tout et, résultat, les quelques campings ouverts étaient pris d'assaut. Pensez à réserver lorsque c'est possible.

- Nous avons dormi au Tunnel Mountain 1 campground - 27,40$ canadiens - les douches n'étaient pas très propres mais ça passait. Les emplacements sont assez proches les uns des autres, ce n'est pas un camping très agréable.

- Le camping du Lac Louise était très chouette ! Comme indiqué dans l'article, il était noté comme étant complet mais en posant la question, nous avons eu un emplacement génial. 27,40$ canadiens.

- Le Wilcox Creek Campground est très sommaire - pour 17$50, vous n'aurez pas de douche, et des toilettes sèches.

- Pour profiter des lacs Louise et Moraine en toute tranquillité, venez tôt. Très très très tôt.

- Si vous voulez faire du canoë, soyez prévenus des prix. Ou allez sur un lac beaucoup plus tranquille, où ça sera moins cher.

- La randonnée des lacs Consolation démarre au lac Moraine. Les paysages ne sont pas forcément spectaculaires mais c'est un de mes coups du coeur du séjour : il y règne un calme incroyable...

- Sur la Icefield Parkway, il existe une sorte de passerelle payante pour marcher au-dessus d'un glacier (le Glacier Skywalk) : apparemment ce n'est pas terrible du tout, gardez vos dollars pour vous acheter un bon truc à manger, plutôt :)

- A Jasper, si vous avez besoin de prendre une douche, la piscine municipale propose ce service contre quelques dollars (on a payé 8$ pour nous deux). Il faut spécifier à l'accueil que vous venez pour vous laver, ça vous évitera de payer le plein tarif pour la piscine (sauf si vous voulez en profiter pour faire quelques longueurs).

- Pour en savoir plus, je vous laisse découvrir l'épisode 4 de notre voyage !

Retrouvez les autres articles de notre road-trip

Road-trip au Canada – rendez-vous manqué avec Banff
25 commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour Juliette,
    Quel plaisir de faire ma pause au bureau en retrouvant tes articles !!
    Même si cet épisode relate des déconvenues, c’est toujours top de suivre vos aventures et péripéties !

    répondre

  • J’aime tellement ces articles de voyages, j’ai déjà hâte d’être au prochain ! Ce road-trip est un de mes rêves, que nous n’avons pas encore pu faire pour cause de babychou mais tant pis, on le fera à 3 (ou à 4 au train où vont les choses ahah), ce sera une occasion de prouver que, si, on peut voyager avec un enfant.
    Des bises !

    répondre

    • Merci Raph ! J’aimerais bien prouver aussi qu’on peut voyager avec un enfant, j’ai juste pas encore osé le faire, ahah ^^ Je te souhaite de réaliser ton rêve prochainement alors :)

      répondre

  • Ah comme ça fait plaisir de vous retrouver en vidéo ! J’ai fait ma petite pause déjeuner tardive avec vous ;) Foutus feux de forêts ! Vous en connaissiez la raison ?

    Pendant notre voyage, plus on descendait vers la Californie, plus on voyait des hectares de forêts brûlées, surtout en allant vers Lassen qui n’est pas loin de la forêt des Plumas qui a cramé l’année dernière des jours entiers – bon mon commentaire est pas super joyeux, je vais m’arrêter sur le sujet feux :x

    En tout cas, ça donne envie malgré tout ! Vivement le prochain épisode (avant les 18 ans de Louison, vous pensez ? :P)

    répondre

    • Merci mon chipmunk ! (nouveau surnom débile, désolée) C’était les plus gros incendies depuis des décennies, principalement dus aux chaleurs et à la sécheresse malheureusement… :/ Ahah le prochain épisode est PRESQUE prêt ! Par contre mon article pas du tout, il va falloir que je me replonge dans mon carnet de voyage pour relire mes notes parce que j’ai oublié pas mal de détails !

      répondre

  • Superbes images et photos… comme d’hab :D
    On attend la suite ;)

    répondre

  • Trop contente de retrouver vos vlogs de voyage, youpi youpi youpi !
    Depuis que je suis arrivée au Canada, je rêve de pouvoir aller en Alberta, j’espère que l’été prochain sera le bon !

    répondre

    • Merci Camille ! J’espère ! Il faudra aussi qu’on vienne te voir à Montréal un de ces 4 ;) On essaie de réduire nos voyages en avion mais qui sait… :D

      répondre

  • Si tu passes par Québec ça nous ferait plaisir à moi et ma “blonde “française de vous accueillir et vous montrer un peu les alentours..

    répondre

    • C’est très gentil, merci beaucoup ! Ce n’est pas prévu pour le moment, d’autant qu’on essaie de réduire nos déplacements en avion pour préserver la planète, mais peut-être un jour ;)

      répondre

  • Votre récit de voyage en duo est tellement agréable à lire et regarder – vous vous complétez rudement bien ! La vidéo donne un autre éclairage aux textes et photos, ça fonctionne parfaitement.

    En photos, cette fumée donne un côté un peu mystique mais dans la vidéo on comprend mieux à quel point ça crée une ambiance pesante. En regardant votre van, je me demandais si c’est le genre de voyage que vous envisageriez en famille ? ( Je suis sûre que mes garçons kifferaient grave ).

    On est chauds pour aller à Vancouver avec vous ;-)

    répondre

    • Merci Daphné ! Figure toi que j’étais justement en train de me perdre joyeusement sur ton blog, à rêver d’Amsterdam et à m’interroger sur la société du “toujours +” :)

      Effectivement on en avait un peu marre de la fumée et ça se ressent dans la vidéo ^^ Je pense que ce début de grossesse me stressait aussi beaucoup, après ma fausse couche de juin, et que j’étais à fleur de peau…

      Et oui on s’interroge beaucoup sur le van avec Louison, on adorerait mais on se demande s’il n’est pas encore petit (parfois il fait très froid la nuit, parfois chaud, et puis il déteste la voiture et le van implique de rouler quand même pas mal, même si on essaie toujours de se limiter à 2 heures par jour). Mais en même temps on trouverait ça trop cool… donc on en est là de nos réflexions :)

      répondre

  • Très chouette de suivre toutes vos aventures, comme toujours !
    Et je voudrais dire, parce que ce n’est pas souvent qu’on le voit sur la blogosphère, que c’est bien aussi de dire ses sentiments mitigés, ses éventuelles déceptions… ça fait partie de la vie et on est pas obligés d’en mettre plein la vue comme si tout était toujours féerique et parfait (instagram-sa-mère) … ;-)
    Et puis, on en rigole après ^^

    Vivement la suite Juliette ! et c’est un plaisir de lire de nouveau tes billets.

    répondre

    • Merci beaucoup Elino !

      J’avais peur de casser un peu l’ambiance avec mes impressions mitigées mais je trouvais ça important de le dire : si ça peut aider d’autres personnes à modifier leur itinéraire pour passer de meilleurs moments, plus au calme, alors je serais heureuse :)

      C’est vrai qu’on en rigole après ^^ Même si je garde un petit goût d’inachevé sur ce voyage : j’espère que notre prochaine aventure sera moins chamboulée, j’ai tellement hâte de repartir !! Même si rien de concret n’est prévu pour le moment.

      répondre

  • Amsterdam est merveilleuse – mais d’autres villes néerlandaises, comme Haarlem, Leiden ou Utrecht sont merveilleuses aussi et bien moins explorées ;-) . A noter quand même : les distances y sont ridiculement petites et Pays-Bas s’epxlorent aussi très bien à vélo, peut-être Louison préfère-t-il les pistes cyclables aux aires d’autoroutes Vinci ?

    J’ai pensé à vous cet été en parcourant la Suisse en train – je trouvais beaucoup de similitudes de paysages avec l’ouest américain et les voitures aires de jeux pour les familles doivent être géniales avec des petits bouts.

    J’ai connu ces grands moments de solitude en voiture aussi : Philéas est très cool aujourd’hui mais j’ai des souvenirs mémorables avec lui en voiture à travers le Québec quand il était petit. Il activait le mode sirène de pompier mais ça ne faisait pas avancer plus vite et j’ai envisagé de m’arrêter pour acheter un casque de chantier ;-) . Et puis, un jour ça passe et tu peux même filer le volant à ton fils pour le laisser te conduire – la roue finit toujours par tourner !

    répondre

    • Merci Daphné, effectivement Louison aime beaucoup être promené en carriole de vélo et ça pourrait être une super option, de parcourir le pays ! J’imagine que les prix des logements dans les villes moins côtés sont plus abordables, ce qui pourrait en plus nous permettre de nous faire un peu plaisir… :)

      Pour la Suisse, ça a l’air magnifique, j’ai un peu peur des prix toutefois (je me souviens d’un Mc Do à la gare de Lausanne il y a de nombreuses années qui nous avait coûté le prix d’un resto ahah). Je vais attendre de lire tes récits et tes conseils pour, peut-être, changer d’avis ^^

      répondre

      • Oui, la mairie d’Amsterdam a pris d’importantes mesures pour enrayer le phénomène Airbnb – ce qui a des conséquences sur le prix des hébergements. Je pense qu’on peut facilement combiner train et vélo, d’autant qu’il y a des loueurs dans toutes les gares.

        Les prix en Suisse sont comparables à ceux de la Scandinavie – mais la bonne nouvelle, c’est que les touristes potentiels sont tellement terrifiés par les prix que la plupart des sites sont très tranquilles ( à part ceux qui ont eu l’honneur de figurer dans un série TV chinoise ou film Bollywoodien ). Mais c’est une destination paisible, avec des paysages sublimes, très kid friendly et aux excellents fromages pour pique-niquer ;-) .

        répondre

  • Les photos sont vraiment magnifiques, ça me fait voyager depuis mon canapé. Par contre, je ne me remets pas du prix du tour en canoë ! C’est fou ! Il y a beaucoup de gens qui en prennent ?

    répondre

    • Merci beaucoup Emma ! Et oui, malgré le prix, il y a la queue ! Beaucoup de touristes asiatiques qui les louent surtout (je pense) pour faire LA photo Instagram parfaite : de dos, en train de ramer, avec le lac bleu turquoise…

      répondre

  • Ouhlala, quel dommage que tu gardes un côté déçu de banff et jasper…
    Je reconnais qu’avec les incendies ce n’est pas top , mais pour avoir expérimenté en 2014, effectivement c’est blindé de monde, mais si on s’éloigne de 3_400 mètres c’est le bonheur.
    Nous sommes montés jusqu’à Agnès Lake qui surplombe lake louise et c’était fabuleusement tranquille, avec une vue de ouf!!!!!
    Après pour les canoés, je te rejoins prix de dingue, mais il y a pleins de petits lacs autour de Jasper où les tarifs sont beaucoup plus raisonnables.

    Dans tous les cas cela fait plaisir de te retrouver.
    A très vite.
    Virginie

    répondre

    • Oui comme aux USA j’imagine, dans les parcs, dès qu’on quitte un peu les parkings, on profite. Là c’était compliqué car beaucoup de chemins de randonnée étaient fermés pour raisons de sécurité. Disons que les conditions n’étaient pas réunies cette fois-ci, c’est la vie :)

      répondre

  • Sans conteste, ton blog est vraiment celui que je préfère : de la fraîcheur, de la spontanéité, de magnifiques photos (avec un effet hyper naturel) et surtout une grande honnêteté dans les récits. J’avoue que j’ai arrêté de lire les articles de voyage depuis que j’ai commencé mon deuil des virées en avion à l’autre bout de la planète. L’urgence climatique, mes enfants si petits, la pollution de dingue engendrée par les avions… bref, dur dur !! Ton blog est donc le seul pour lequel je consulte encore les articles de voyage parce que c’est toi, que tu es honnête et intègre.
    On n’a pas abandonné pour autant notre envie de voyager. Cet été, on est parti en van avec nos deux enfants (8 mois et 3 ans et demi). Deuxième fois que l’on fait cela. C’est de l’organisation, ça demande du lâcher prise, mais c’est génial ! Et ça permet de continuer à voir du pays en polluant – un peu – moins. ;-) On envisage aussi les voyages en vélo. J’ai hâte de voir votre prochaine destination.

    répondre

  • […] L'article du Canada promis est en ligne, avec une nouvelle vidéo que je remets ici au cas où :) Il restera à écrire et publier celui sur Vancouver et… à organiser un nouveau voyage ? Je sens que ça me démange vraiment beaucoup de repartir : me replonger dans les images me fait me rendre compte à quel point j'aime découvrir de nouveaux lieux, randonner, photographier, partager ces moments avec Gaëtan (et maintenant Louison). Et à quel point ça me manque ! […]

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.